Mon AlloCiné
X-Men: Le Commencement
note moyenne
4,1
25264 notes dont 2286 critiques
21% (489 critiques)
45% (1022 critiques)
22% (513 critiques)
7% (158 critiques)
3% (67 critiques)
2% (37 critiques)
Votre avis sur X-Men: Le Commencement ?

2286 critiques spectateurs

Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
Ramm-MeinLieberKritiker-Stein

Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 543 critiques

2,0
Publiée le 01/11/2013
Retourner dans le passé... C'est ce qu'à essayer le studio Marvel. Et ce dernier à donné cette tâche à Matthew Vaughn. Une tâche pour la moins ingrate : Gavin Hood s'était déjà raté en adaptant les origines de Wolwerine. Là, X-men : le commencement peut se vanter d'avoir une multitude d'acteurs et d'actrices plus ou moins connu(e)s en plus que dans les versions originales. Si l'action ne vient pas tout de go, c'est pour, au moins, installer la trame et l'ambiance du comics. Même si (et c'est bien dommage) le scénario prêche un peu. Quelques scènes sont trop répétitives, ce qui précipite le spectateur dans un cercle de l'ennui. Malgré tout ces points faibles, l'ennui est assez vite oublié grâce à l'empilement d'effets spéciaux en tout genre. Ce n'est pas forcément un compliment.
AMANO JAKU
AMANO JAKU

Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 713 critiques

4,0
Publiée le 02/06/2014
La saga X-Men commence de plus en plus à m’énerver…pourquoi ? Simple : après un troisième volet ayant flingué la trilogie initiale, je ne sais vraiment quoi penser de ce nouvel opus !! Mon problème vient du fait de savoir s’il faut prendre ce "X-Men : Le Commencent" comme un reboot amenant de nouveaux films, donc une nouvelle timeline (comprenez « réalité alternative ») ne correspondant pas aux trois premiers films (alors dans ce cas, même si certaines choses me font un peu grincer des dents, ça passerait un peu mieux) ; ou s’il s’agit réellement d’un préquel à la trilogie de base (dans ce cas : ça va pas du TOUT !!!). Pour faire simple, je vais faire comme s’il s’agissait d’un préquel et non un reboot, ainsi je vais pourvoir dire tout ce qui ne va pas : Déjà, si on a à faire à un reboot, pourquoi reprendre à 95% plan par plan la séquence du passé de Magnéto lorsqu’il est séparé de sa mère ? Ensuite, lorsque Shaw le pousse à bout et qu’il pète les plombs, pourquoi se contente-t-il de faire valdinguer dans tous les sens de multiples objets ? Moi si je me rend compte que j’ai un tel pouvoir, je lui fait payer immédiatement son odieux crime qu’il vient juste de commettre sous mes yeux en lui envoyant tout dans la tronche !! Un truc qui me fait grincer des dents à mort : le fait que Charles Xavier et Mystique soient des amis d’enfance… Aarrrrrrgggghhhh !!! Mais c’est pas possible un truc pareil !! Mystique a toujours été une ennemie mortelle des X-Men jusqu’à il y a peu…et puis, admettons après tout : pourquoi alors on y fait aucune référence dans le premier "X-Men" lorsqu’ils sont confrontés l’un à l’autre ?!! Même pas un petit « Toi ?!! » de la part de l’un ou de l’autre ! Ensuite, prenons Alex Summers, normalement le petit frère de Scott Summers (Cyclope), vu qu’il est ici adolescent (on est en 1962) et que son frère l’est également dans "X-Men Origins : Wolverine", je pense tout simplement qu’Alex est finalement le GRAND frère de Scott (mais bon, ça encore, c’est pas trop grave). Une belle incohérence : à la fin, Mystique prend la forme de Shaw pour surprendre Azazel, mais comment connais-t-elle le nom du démon rouge ? Et comment savait-elle que Shaw (qui a toujours été jusqu’à présent DANS le sous-marin) portait un casque ?? Maintenant nous en venons donc au GROS problème de ce film : la chronologie et la cohérence vis-à-vis des autres films de la saga X-Men. Je tiens à vous précisez que je me base sur la timeline officielle que l’on peut trouver sur les bonus des dvd et les sites officiels des différents films : 01) Dans "X-Men", Charles Xavier dit avoir rencontré Eric à 17 ans et que ce dernier l’a aidé à construire Cérébro…or, ici on est en 1962, il a donc 30 ans et Hank McCoy dit lui-même qu’il a crée Cérébro en le montrant à Xavier. 02) Toujours dans "X-Men", lorsque Xavier recherche Magnéto par l’intermédiaire de Cérébro, il ne comprend pas pourquoi il ne le localise pas…pourtant ici, à la fin, il le voit avec le casque et se rend compte que sa télépathie ne fonctionne pas. 03) Dans "X-Men Origins : Wolverine", qui se passe dans les années 80, on voit une Emma Frost adolescente alors qu’ici, il s’agit bien d’une adulte. 04) On nous montre ici comment Hank McCoy devient une bête à fourrure bleue alors que dans "X-Men 2", il apparaît en humain, puis à nouveau en bête bleue dans "X-Men 3" (ah, peut-être utilisait-il dans le second volet les fameux « modificateurs d’apparence »…qu’on trouve dans les comics mais qui ne sont jamais mentionnés dans aucun des films !!) 05) On nous dévoile ici comment Charles Xavier a perdu l’usage de ses jambes. Cependant, dans "X-Men Origins : Wolverine" (soit 20 ans plus tard), on le voit à la fin devant l’hélicoptère parfaitement debout. Idem dans "X-Men 3" (40 ans plus tard ou 20 ans après "X-Men Origins : Wolverine") lorsqu’il rend visite avec Eric à la jeune Jean Grey. 06) Justement, cette visite à Jean Grey dans "X-Men 3", Charles la fait avec Eric et ont toujours l’air d’être amis alors qu’ici on nous fait bien comprendre qu’il s’agit de l’évènement qui les a définitivement séparés, l’un voulant la coopération humains/mutants, l’autre la domination totale des mutants. 07) Dans "X-Men 3", on nous présente Moira MacTaggert comme une scientifique britannique qui a l’air d’avoir une quarantaine d’année maxi ; et ici elle est américaine et est plutôt jolie pour un nouveau-né (et oui : 40 années entre les deux films !!) Bon, on va tout de même passer aux points positifs : tout d’abord, Matthew Vaughn ("Layer Cake", "Stardust", "Kick-Ass") assure totalement derrière la caméra, y’a pas grand-chose à redire sur la mise en scène (qu’est-ce que ça nous change du tâcheron Brett Ratner qui a « commis » "X-Men 3" !!). Du côté des personnages, on retrouve des connus même s’ils n’ont plus la même tronche (Xavier, Eric, Mystique, Hank McCoy) et nous avons notre lot habituel de nouveaux venus ; certains étant un peu développés (Le Hurleur, Alex Summers), d’autres qui font plaisir à voir mais qui sont tout juste survolés (Azazel, Angel Salvadore, Riptide, Darwin…merde Darwin quoi !!), et enfin ceux réussis comme Emma Frost mais surtout Sebastian Shaw dont je trouve que le pourvoir est vraiment très bien rendu à l’écran ! Pour ce qui est de l’action et des effets spéciaux, Vaughn nous régale en nous proposant un succulent menu dans lequel on pourra déguster un yacht attaqué par sa propre ancre, l’interrogatoire « musclé » d’une femme en diamant, toute la sécurité d’un bâtiment gouvernemental mise hors service par un téléporteur assez farceur, Magnéto qui fait une partie de « pêche au gros » (hallucinant cette séquence !!), un Sebastian Shaw qui pète le feu en tapant du pied (superbe aussi !), Le Hurleur qui vole, et Magnéto qui fait un joli retour à l’envoyeur. Pour ce qui est du casting, il est vraiment bon dans son ensemble mais il faut tout de même avouer qu’il y a trois prestations qui sortent du lot : James McAvoy est un choix excellent en Charles Xavier jeune tant il correspond bien au jeune petit fou dont Xavier parle souvent dans les comics quand il s’évoque lui-même dans sa jeunesse ; Michael Fassbender est tout simplement parfait en Magnéto, j’ai vraiment rien d’autre à dire ; et Kevin Bacon assure totalement dans son rôle de méchant en incarnant un Shaw fort plaisant. Le seul gros bémol vient du fait de perdre la superbe et charismatique Rebecca Romjin pour se coltiner l’insignifiante et empotée Jennifer Lawrence qui n’a rien fait de bien jusqu’à présent ("Winter’s Bone", "Garden Party", "The Poker House") pour mériter d’incarner le personnage de Mystique…personnage qui a, par conséquent, perdu pas mal de sa superbe. Voilà, alors il est difficile de noter ce "X-Men : Le Commencement" tant je n’arrive pas à cerner quel est son véritable statut au sein de la saga X-Men. Entre d’un côté ses multiples incohérences et fautes de mauvais goût (ça c’est mon côté fans des comics qui parle), et de l’autre sa bonne réalisation, son action soutenue et ses effets spéciaux impressionnants (là c’est plutôt mon côté cinéphile qui s’exprime), mon cœur balance. C’est pour cela que je ne lui mets que 3 étoiles : ce film est un vrai paradoxe pour moi... ======> EDIT : après avoir vu "X-Men : Days of the Future Past", je reviens sur ma critique pour dire que ce dernier film a réussi par un certain petit subterfuge scénaristique assez malin à gommer quelques incohérences de "X-Men : Le Commencement" et, par la même occasion, officialiser son statut de préquel (et non de reboot). Donc finalement, même s’il y a toujours des petits détails qui bloquent (mais ce ne sont que des détails) et si je ne pardonne toujours pas le fait d’avoir fait de Xavier et de Mystique des amis, je revois ma note à la hausse et lui mets 4 étoiles car ça serait injuste de rester sur ma première impression.
NeσLaiη
NeσLaiη

Suivre son activité 156 abonnés Lire ses 4 731 critiques

4,0
Publiée le 01/08/2013
Un X-men classe et sexy. Après deux volets de Brian Singer, au tour du réalisateur Matthew Vaughn de faire un long-métrage des X-men (la réussite est quasi total), qui raconte les débuts entre Charles Xavier et Eric, les moments ou leur relation fut amicale et solide. La merveille ici, est que l'alchimie entre l'acteur James McAvoy et Michael Fassbender se passe avec une aisance stupéfiante. Chapeau. Mais il n'y à pas que ça, tout le casting est un petit bijoux, que dire de Kevin Bacon, juste terrible de justesse dans la peau du méchant de service bien avant que Magnéto rentre en jeu. Scénario de jugeote, on s'ennuie pas, X-Men: Le Commencement à aussi ce côté plus fun, l'innocence également, ainsi que les doutes d'identité, d'acceptation de soi ressort avec plus d'oxygène que les volets de Singer.
Truman.
Truman.

Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 350 critiques

3,5
Publiée le 27/02/2013
Un des meilleur film X-Men réalisé tout simplement , après la déception qu'était Wolverine Origin celui ci remonte bien la pente , et pas qu'un peu .L'origine des x-men est bien raconté , une réalisation vraiment bonne et de super effet spéciaux bref un des meilleurs film X-Men et aussi un des meilleurs films de superhéros . A voir pour tout fans de Marvel !
Downtower
Downtower

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 24 critiques

4,0
Publiée le 28/07/2012
Pour moi le meilleur X-men et l'un des meilleur marvel à ce jour. les deux personnages principaux qui incarnent le professeur X et Magneto son excellent, le scénario est génial et réécrit l'histoire façon X-men. Effets spéciaux superbe. l'humour fait souvent mouche spoiler: le clin d’œil à wolverine est vraiment top Une bien belle manière de montrer les début des X-men.
Hunter Arrow
Hunter Arrow

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 409 critiques

4,5
Publiée le 01/02/2013
Avec X Men 3 L'Affrontement final et X Men Origins Wolverine, cette intéressante saga initiée par Bryan Synger semblait s'enfoncer inexorablement dans les tréfonds de la médiocrité. C'est en étant peu confiant, voir limite résigné, que je m'en suis allé voir ce dernier volet. Pourtant le fait que Matthew Vaughn, réalisateur de l'excellent Kick Ass, soit derrière la caméra de cet opus m'a poussé à aller le voir au cinéma. Ca et aussi le casting très prometteur. Et je ne fus pas déçu ! En effet ce volet est arrivé au secours de la saga, se payant le luxe d'être le meilleur volet de la série voir un des meilleurs film de super héros. En effet revenant encore une fois sur les origines des X Men, ici ce n'est plus le glouton velu que nous suivons mais la jeunesse de Xavier et de Eric Lensher, alias Magneto. On découvre ainsi ce qui les a tout d'abord rapproché au point de nouer un lien quasi fraternel avant de se déchirer ensuite. C'est cet aspect quasi tragique qui est sans doute le plus puissant ressort narratif de ce film. Ca et aussi le contexte historique original. En ce qui concerne la réalisation, elle est très bonne dans l'ensemble même si l'on peut déplorer certains effets kitchounets au possible surtout vers la fin, baisse de budget oblige. On notera aussi quelques carences artistiques telles que le Papillon de Lumière assez ridicule tout comme le design final du Fauve. En revanche les scènes d'action disposent d'un joli souffle avec une bonne exploitation des compétences des mutants en particulier celles de Magneto. Pour en revenir au casting, ce dernier demeure un gros point fort du film, surtout les deux têtes d'affiche à savoir James McAvoy et Michael Fassbender. Tout deux marchent sur les traces des deux prestigieux acteurs ayant déjà incarné leur protagoniste à l'écran (Patrick Stewart en Xavier, Ian Mckellen en Magneto) tout en apportant leur petite touche perso. Ils sont vraiment excellents. On retrouve aussi Kevin Bacon délectable en enflure du noms de Sebastian Shaw. Jennifer Lawrence incarne à la perfection une Mystique plus jeune et moins "haineuse". Elle apporte une belle nuance à ce personnage qui gagne énormément en intérêt grâce à cet opus. Alors pour conclure on a une bonne réalisation dirigeant parfaitement ses acteurs talentueux et servant un scénario solide. Cela donne un excellent divertissement.
Guide de Survie du Cinéphile Amateur
Guide de Survie du Cinéphile Amateur

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 482 critiques

3,5
Publiée le 13/09/2018
Après un dernier épisode bâclé (« L’affrontement final ») et un spin off (« Wolverine ») aux critiques mitigées, la Fox a enfin pris la décision qui s’imposait : rappeler le génial Bryan Singer, réalisateur des deux premiers volets et ici producteur et gage de qualité et de respect de l’histoire originale. Et, force est de constater que le résultat est à la hauteur des espérances et permet de relancer la franchise en offrant pas mal d’explications et d’éléments cohérents concernant l’origine des xmen et les relations fraternelles et complexes entre Xavier et Erik, les deux futurs adversaires mutants, aux visions diamétralement opposées, quoique cet épisode nous apprend à être plus nuancé quant aux réelles motivations de Magneto. Le scénario est plutôt bon, comme lors des premiers films, l’idée majeure reste le problème mutant et l’acceptation de leurs différences par le monde humain, on revient clairement aux origines avec le thème de l’intolérance et de l’acceptation de soi. L’intrigue est positionnée à une époque particulière de l’histoire, au moment de la crise des missiles cubains (avec tout ce que cela entraine : nazisme, guerre froide, nucléaire…), choix assez amusant mais bien exploité, qui offre pas mal de possibilités dans les libertés scénarisitiques, ainsi qu’une vraie crédibilité de l’intrigue, à travers les images d’archive des discours des présidents par exemple. Coté action, la mise en scène signée Matthew Vaughn, auteur du brillant « Kick Ass », est réussie, les scènes d’action et de démonstration des pouvoirs mutants se multiplient, avec beaucoup de succès, même si tous les mutants ne sont pas de niveau égal : autant Azazel est franchement puissant et impressionnant, autant les petites ailes de papillon d’Angel sont assez risibles. On retiendra principalement la scène du sous marin extirpé des eaux par Magneto et qui se retrouve à flotter dans les airs, à coté d’un avion, comme belle démonstration de la maestria visuelle de Vaughn. Coté casting, le choix des deux héros est bon, James McAvoy et Michael Fassbender correspondent bien aux caractères et aux spécificités du Professeur Xavier et de Magneto, surtout le second que je trouve particulièrement crédible et inspiré en homme assoiffé de vengeance, constamment tiraillé entre bien et mal. D’un point de vue plus personnel, je suis vraiment heureux que le film fasse également la part belle à Raven, dit Mystique, personnage intriguant et envoutant de la saga, au même titre que Magneto. Enfin, il convient de saluer la prestation parfaite (normal, c’est en méchant qu’il est le meilleur !) de Kevin Bacon, et de sa compagne, January Jones, qui nous font vraiment penser aux années glorieuses des premiers méchants de James Bond, tel Golfinger. D’ailleurs, c’est à se demander si le choix de l’époque n’est pas également un moyen de rendre hommage aux films de Young ou Hamilton. Pour finir, on notera une apparition furtive mais hilarante de Hugh Jackman dans son rôle de prédilection de Wolverine. Bref, un dernier opus de grande qualité qui se positionne clairement sur l’idéologie des premiers, c'est-à-dire le droit à la différence et l’humanité de ces mutants face au manque de tolérance des soit disants « humains ». Le tout servi par un casting de premier ordre et par un réalisateur qui continue de s’imposer comme une valeur sûre… Merci à Bryan Singer d’avoir repris les rennes de la saga, c’est toujours mieux de la conclure sur la note positive qu’elle mérite amplement ! Auteur du livre "Guide de Survie du Cinéphile Amateur" (sortie janvier 2019)
Incertitudes
Incertitudes

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 585 critiques

4,0
Publiée le 04/05/2018
X-Men : Le Commencement est l'épisode se rapprochant le plus des deux premiers signés Bryan Singer au début des années 2000. Très simplement, parce que Matthew Vaughn est plus talentueux qu'un Brett Ratner ou qu'un Gavin Hood. En creusant un peu, parce que les thématiques se rapprochent des préoccupations de Singer. Le nazisme, mal absolu, dont le jeune Magnéto est la victime et qui va lui donner ce désir de vengeance et cette haine des humains. Le Commencent s'attarde sur sa jeunesse et celle du professeur Charles Xavier avec leur deux personnalités déjà bien affirmées : la vision pessimiste de Magnéto et celle optimiste (parfois trop) et érudite de Xavier. Mais une belle amitié entre ces deux puissants mutants les réunira et ce qui va se produire par la suite ne peut être considéré que comme un gâchis. Leurs disciples, eux, se battront pour se faire accepter. Il faut voir dans Le Commencement une critique de l'intolérance et une volonté à s'accepter tel que l'on est sans se soucier des apparences. Un message humaniste qui fait toujours plaisir à entendre dans un quotidien où il ne se passe pas un jour sans qu'on ne lise dans la presse des horreurs comme on aimerait ne plus en croiser de nos jours. Les gouvernements, aussi bien américains que soviétiques, en prennent pour leur grade même s'ils ne reflètent pas non plus nécessairement le point de vue de l'ensemble de la population. Impeccable techniquement, introduisant de nouveaux héros avec de nouveaux pouvoirs que j'ai toujours plaisir à découvrir, un bon épisode de la saga des X-Men.
L'ombre du 7ème art
L'ombre du 7ème art

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 282 critiques

5,0
Publiée le 19/03/2018
Matthew Vaughn (réalisateur de kick-ass) nous offres un excellent film de super-héros dynamique, intelligent et spectaculaire de la saga "X-Men". James McAvoy et Michael Fassbender sont vraiment excellents et campent parfaitement le professeur Xavier et Magnéto. Jennifer Lawrence incarne une Mystique plus attachante et intéressante que jamais. Kevin Bacon qui incarne un Mechant trés convaincant est excellent et est pour moi l'un des meilleurs méchant du cinéma de superhéro. Le reste du casting fait également un sans-faute comme Rose Byrne,January Jones,Caleb Landry Jones, Zoë Kravitz et Lucas Till qui apportent une trés belle performance dans ce film. Au Final, X-Men Le Commencent est une véritable renaissance qui marque le renouveau de la saga X-Men. Les scènes d'actions sont très bien filmées et disposent d'effets bluffants. La musique de Henry Jackman est très réussie et met vachement dans l'ambiance. Le scénario est tout le temps intéressant grâce à des situations très classes et des références aux précédents films. De plus le scénario est à la hauteur des 2 premiers films et ce réalisateur n'a donc rien à envier à Brian Singer.
ManoCornuta
ManoCornuta

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 705 critiques

3,5
Publiée le 17/03/2018
Tentant tout à la fois de compléter et de rebooster une franchise que l'on aurait pu croire arrivée en bout de course, ce nouvel opus des X-Men est l'occasion de jouer sur les générations d'acteurs tout en explorant les origines de l'histoire. La jeunesse, faut-il le souligner, s'en tire plutôt bien à cet exercice, les personnages étant assez subtilement travaillés et les développements du scénario bien amenés et cohérents. L'univers étant déjà connu, le spectateur est vite en terrain familier et indéniablement Vaughn a de la bouteille et mène sa réalisation avec beaucoup de brio et de clarté. Un défaut dans la cuirasse? Un seul à vrai dire, mais on devrait le considérer de taille: le grand méchant du film, Kevin Bacon dans la peau d'un personnage peu intéressant et somme toute peu exploité. Le scénario, s'il est solide, n'est cependant que peu surprenant. Le film constitue un bel exercice formel sur l'acceptation de la vraie nature de chacun, évitant les pièges des verbiages pontifiants, et offrant au passage un spectacle de belle envergure. A voir si les suites seront du même bois...
Robrex
Robrex

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 785 critiques

4,0
Publiée le 14/03/2018
Très bon film adapté de comics qui relance bien la saga "X-Men" de manière forte, avec un nouveau scénario, de nouveaux acteurs bien impliqués et le plaisir de retrouver l'univers des X-Men. Au niveau du scénario, bon ok, il est pas exceptionnel, après "X-Men 3" qui était assez décevant, celui-là redonne de la pêche et nous en fait apprendre plus sur l'origine des mutants des précédents films, comme Magneto, le professeur Xavier, ou encore Mystique. Les effets spéciaux sont biens foutus, le suspens est bien géré les scènes d'action et les rebondissements marchent vraiment du tonnerre, les acteurs sont bons, et les moments drôles et dramatiques sont bien installés. La musique aussi est sympa. C'est quand même un plaisir de voir des mutants tous différents et franchement, c'est pas trop désordonné. Au niveau des acteurs, pour moi les trois meilleurs sont évidemment James McAvoy dans le rôle de Charles Xavier qui est excellent, Jennifer Lawrence qui joue Raven Darkhölme/Mystique, aussi est excellente et dégage un de ces charmes, et Michael Fassbender dans le rôle d'Erik Lensherr/Magneto qui envoie bien du lourd. Les autres acteurs, comme Nicholas Hoult qui joue le Fauve est plutôt bien, Rose Byrne qui joue Moïra McTaggert et qui est très bien aussi, sans oublier bien sûr Kevin Bacon dans le rôle de Shaw, bien charismatique en méchant et January Jones dans le rôle d'Emma Frost, en plus d'être sexy est badasse. (A noter aussi une petite apparition de Hugh Jackman.) Comme je disais, le film rattrape un peu la saga "X-Men" après "X-Men 3" et surtout "X-Men Origins : Wolverine" qui était catastrophique, et encore ça c'est rien comparé au film suivant, "X-Men Days of Future Past" qui est excellent. Donc, si vous avez été déçu par la saga "X-Men" avec les deux derniers film, celui-là vous ravira. Merci en tout cas à Matthew Vaughn d'avoir apporté la lumière à cette saga de super-héros !
Fabien S.
Fabien S.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 829 critiques

4,0
Publiée le 06/03/2018
Un excellent film de science-fiction qui explore les origines des X-Men et l'affrontement des idéaux de Charles-Xavier et de Magneto.
Sergent Zirivkiand
Sergent Zirivkiand

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 066 critiques

4,5
Publiée le 09/01/2018
Matthew Vaughn nous offre un excellent film de super-héros dynamique, intelligent et spectaculaire de la saga "X-Men". James McAvoy et Michael Fassbender sont vraiment excellents et campent parfaitement le professeur Xavier et Magnéto. Jennifer Lawrence incarne une Mystique plus attachante et intéressante que jamais. Le reste du casting fait également un sans-faute. Les scènes d'actions sont très bien filmées et disposent d'effets bluffants. La musique de Henry Jackman est très réussie et met vachement dans l'ambiance. Le scénario est tout le temps intéressant grâce à des situations très classes et des références aux précédents films.
Anton Ego
Anton Ego

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 339 critiques

4,5
Publiée le 09/08/2017
Le réalisateur de “Kick-Ass” possède cette fraîcheur nécessaire à la réussite de ce type d'oeuvre cinématographique. Matthew Vaughn nous offre donc un excellent film de super-héros dynamique, intelligent et spectaculaire qui nous laisse sur de nouvelles bases et qui ranime cette saga sur le déclin depuis deux opus décevants. James McAvoy et Michael Fassbender sont vraiment excellents et campent parfaitement le professeur Xavier et Magnéto. Jennifer Lawrence incarne une Mystique plus attachante et intéressante que jamais. Le reste du casting fait également un sans-faute. Les scènes d'actions sont très très bien filmées et disposent d'effets bluffants. La musique de Henry Jackman est très réussie et met vachement dans l'ambiance. Le scénario est tout le temps intéressant grâce à ses situations très classes et les références aux précédents films.
Shiwamada
Shiwamada

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 324 critiques

5,0
Publiée le 14/02/2017
LE film qui m'a réconcilié avec la saga X-Men. Je n'avais pas été particulièrement fan du premier et je n'ai jamais réussi à regarder les deux suivants entièrement. Malgré leurs pouvoirs intéressants, je trouvais le traitement des personnages assez triste et je regrettais le choix de centrer l'histoire sur Wolverine, personnage certainement préféré des fans mais que ni les films sur ses origines ni la trilogie X-Men n'a réussi à me faire apprécier. Sur ce, Matthew Vaughn est arrivé pour reprendre la saga à ses origines avant que Magneto et le professeur Xavier ne s'entretuent. Le point de vue est extrêmement intéressant, le contexte politique correspond également très bien. On prend le temps de nous introduire les nouveaux personnages qui n'ont pas tous la même utilité dans l'histoire, mais chacun tient son rôle. Enfin, que ce soit le duo Fassbender-McAvoy qui retranscrit parfaitement la divergence des deux personnages ou Kevin Bacon en antagoniste ancien nazi, le film est une pure réussite et fait parfaitement le lien avec le reste de la saga.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top