Brazil
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 8 656 notes dont 559 critiques  | 
  • 281 critiques     51%
  • 124 critiques     23%
  • 42 critiques     8%
  • 46 critiques     8%
  • 31 critiques     6%
  • 25 critiques     5%

559 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Skipper Mike

22 abonnés | Lire ses 648 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un des (nombreux) chefs-d'oeuvre de cet incroyable réalisateur qu'est Terry Gilliam. "Brazil" hérite de la mise en scène et de l'esthétique de l'époque des Monty Python, tout comme "Bandits, bandits" et "Les Aventures du Baron de Münchhauseen", mais aussi de son humour, appliqué ici à une satire de la société inspirée du "1984" d'Orwell (le film a d'ailleurs été tourné en 1984 pour une sortie en 1985). Les acteurs sont excellents, l'humour fait mouche (Robert De Niro en plombier, qui l'eût cru ?) et le film marque vraiment les esprits : les séquences oniriques comme les déambulations de Sam Lowry dans une cité totalitaire sont inoubliables.

elixirmiel

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Chef d'oeuvre absolu à voir et à revoir pour chaque plan, chaque scène. Tous les détails comptent.


g0urAngA

24 abonnés | Lire ses 1667 critiques |

   3 - Pas mal

Un film très riche en effets de style. En plus, il fait une excellente critique de la société, et offre un divertissement hors pairs. Vraiment FORT!!!

Allomans

0 abonné | Lire ses 41 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Film mythique sur l'anticipation. Un personnage attachant, doux et humain ainsi qu'une fin surprenante ! Dans ce film, nous avons vraiment l'impression d'être observé de partout avec les robots et les affiches de propagandes par exemple et c'est normal, c'est un État totalitaire. On se plonge dans une civilisation qui n'a plus d'humanité, plus d'amour mais seulement du travail intensif et de l'économie.

Luna Tik

9 abonnés | Lire ses 47 critiques |

   4 - Très bien

Le décalage entre le rêve et la réalité.Les gens formatés, sous la dictature de la norme. L'indifférence des puissant ou des riches face a la détresse des plus faibles. L'amour impossible...Une folle tragédie haute en couleur, un peu comme la notre. Il existe (ou a existé) 2 fins à cause des Prod qui voulait une certaine fin et le réalisateur une autre.

NeoLain

106 abonnés | Lire ses 4470 critiques |

   4 - Très bien

Terry Gilliam déploie les ailes de son Brazil au grand public. C'est un des films des plus personnels de sa part. Brazil se veut complexe et certains pourront soit comprendre peu de choses ou soit être combler. En tout cas, tout l'art farfelu de mister Gilliam est mise avant, une ambiance rétro-futuriste totalitaire. L' idée fondatrice s'absorbe George Orwell mais aussi d'innombrables influences comme Metropolis ou bien encore Les Sept Samouraïs. Ma première vision fut très nourri par la curiosité, et je pense que je me contenterai d'une seule vision comme une dernière, car une seconde si elle s'impose, il est probable que le film ne m'emballe plus autant qu'au départ.

Davidhem

47 abonnés | Lire ses 329 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Original, flamboyant, coloré, grandiose, métaphorique, prenant, bluffant, extraordinaire, les éloges à l'égard du film de Terry Gilliam sont tous mérités. Pendant plus de deux heures, le spectateur assiste à un film hors du commun, qui dépasse l'imagination. Le film date de 1985 et malgré son âge, il remporte le coeur de toutes les générations. Jamais un réalisateur ne nous avait offert jusque-là un monde futuriste présenté de cette manière. Le film est un savant mélange de comédie, de science-fiction, de thriller et d'horreur. Le résultat donne un cocktail détonnant qui fige le spectateur à son siège et qui lui offre une jouissance visuelle incontestable. Aucun défaut, que des qualités. Il ne sert à rien de dévoiler l'intrigue puisqu'elle est tellement compliquée, ponctuée d'un nombre de rebondissements tellement ahurissants que l'on en reste scotché. Nous éprouvons tout, le rire, la peur, l'action, l'intérêt. Le long-métrage est volontairement satirique, il critique la société de consommation dans tous ses paramètres. Chaque plan est minutieusement travaillé, chaque image apporte sa contribution au scénario, un scénario très riche, très dense, possédant une profondeur saisissante. Quand on termine de regarder ce tourbillon, on éprouve l'impression que le réalisateur a compris tous les phénomènes de la société contemporaine comme le refus de vieillir avec la chirurgie esthétique, les interrogatoires d'Etat qui se résument à des tortures, la cupidité du patron, des employés qui ne songent qu'à une chose lorsque celui-ci ne les surveille pas, s'amuser, se divertir sur le lieu du travail par le biais de la télévision, des erreurs judiciaires épouvantables qui conduisent à la mort de pauvres innocents, des hommes et des femmes désespérés qui ne pensent qu'à se révolter, renverser le système petit à petit en commettant de nombreux attentats terroristes, des hommes qui profitent de ce système dictatorial dans lequel celui qui dénonce un renégat de cette société est grassement récompensé soit par une grosse somme d'argent soit par une promotion dans le monde du travail, des femmes qui parlent pour ne rien dire et qui se soucient en tout et pour tout uniquement de leur silhouette et de la finesse des traits de leur visage, des hommes riches qui passent leur temps à flirter avec les femmes pour une histoire de sexe, bref un monde futuriste qui ressemble énormément à celui dans lequel nous vivons aujourd'hui. Comment échapper à ce système d'hommes et de femmes qui agissent comme des robots au lieu de se comporter comme des humains? Le film donne une réponse radicale lors du dénouement à cette question qui nous taraude tous si un jour ce genre de monde devait prendre forme dans la société qui est la nôtre. Au final, Terry Gilliam réalise et signe une oeuvre majeure, indispensable, sublime dans la forme et terrifiante dans le fond. Un chef-d'oeuvre intemporel!

ouroboros360

0 abonné | Lire ses 8 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

A voir absolument! Le chef d’œuvre de Terry Gilliam. Un scenario surprenant, des personnages loufoques, un univers démentiel, des situations incongrues... etc Ce film vous transporte de l'euphorie au dégout, du rire au désespoir, de l'amour à la cruauté, du rêve au cauchemar effroyable. Tant d'emotions vous traverse dans ce film qu'il faut un peu de temps pour comprendre tout ce qui s'est passé en vous. A ceux qui croient aller voir 1984 sachez bien que ce n'est pas le livre d'Orwell que vous allez voir. Terry Gilliam a supplanté le livre pour sortir ce film encore plus déjanté que les monthy pythons, un vrai bijou! Unique.

totoro35

41 abonnés | Lire ses 1785 critiques |

   4 - Très bien

Avec ce film désormais culte, l'ex Monty Python va connaître ses premiers gros déboires avec Hollywood. Si le tournage, plutôt lourd, offrira une totale liberté au cinéaste, la Universal (détentrice des droits de diffusion sur le territoire nord-américain) va massacrer le film dans les grandes largeurs, sabrant près d'une heure de métrage et transformant un final à l'origine apocalyptique et cauchemardesque en vulgaire happy end (dieu merci, nous autres européens auront eux la chance de le découvrir de sa version originale). Ce qui va avoir pour résultat de rendre le message de Gilliam encore plus pertinent, le monde qu'il dépeint, enfer bureaucratique et déshumanisé régie par des règles totalement absurdes et contradictoires où le culte de l'apparence règne en maître, n'étant pas si éloigné d'une certaine mecque du cinéma, où l'on doit parfois passer par nombre de grattes papier pour changer ne serais-ce qu'une malheureuse ligne de dialogue. Bien qu'il s'en défende (mouais), Terry Gilliam signe une sorte d'adaptation officieuse et complètement frappadingue du "1984" d'Orwell, délire sur pellicule visionnaire et fascinant, parfois longuet et un peu cheap (ce qui fait son charme) mais sincère, bourré d'idées géniales et infiniment poétique. Du grand art.

Condemned

2 abonnés | Lire ses 85 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Chef d’œuvre du cinéma, Brazil mêle tous les genres avec brio et donne une vision époustouflante de justesse du monde de demain voire d’aujourd’hui. A la réalisation on retrouve Terry Gilliam qui livre le film le plus abouti de sa carrière, l’univers créé est sombre, réaliste, dur et à la fois majestueux et fantasmagorique. On a ici une vision futuriste qui se montre plutôt d’anticipation par moment (chirurgie esthétique, fichage, hyper-administration) et plutôt fantaisiste « à la Gilliam » à d’autre moment (gags hilarants, les conduits, voitures, loupes), cette vision à deux niveaux fait qu’aujourd’hui, 25 ans après la sortie du film, c’est un véritable délice à regarder. La BO orchestrale est grandiose et colle à la perfection à l’univers de Gilliam. Les acteurs jouent juste, Pryce (Lowry) et Greist (Jill) sont très complices et leur relation est parfaitement retranscrite Le scénario est superbe, sorte de conte d’amour dans un futur triste et sombre. La fin est une des scènes les plus marquantes du cinéma et les 2 niveaux rêves/réalité de Lowry sont fantastiques. Brazil est une claque, un véritable chef d’œuvre du cinéma : beau, drôle, anticipateur et qui fait en plus réfléchir sur notre société occidentale actuelle, un film que tout le monde devrait avoir vu au moins une fois dans sa vie. 5/5

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Brazil Bande-annonce VO
24 016 vues
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné