Brazil
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 8 497 notes dont 548 critiques  | 
  • 276 critiques     51%
  • 122 critiques     23%
  • 40 critiques     7%
  • 44 critiques     8%
  • 31 critiques     6%
  • 25 critiques     5%

548 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Shephard69

19 abonnés | Lire ses 1055 critiques |

   3 - Pas mal

Avec "Tideland", probablement le film le plus dérangeant de Terry Gilliam. Un OVNI difficile d'accès, décalé et décousu. L'intrigue est tordue et vraiment complexe à suivre. Robert DeNiro, pourtant habitué aux grands rôles, est littéralement surprenant et s'offre ici l'un des rôles les plus intéressants de sa filmographie pourtant particulièrement éclectique. Au final, je ne sais pas trop quoi penser de cette œuvre. Film culte ou navet ?

Rajdevaincre

4 abonnés | Lire ses 177 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Evitez la lecture si vous ne l'avez pas vu!! Brazil c'est surement le film de science fiction des années 80. Terry Gilliam nous offre, avant son 12 monkeys, un scénario très original même si très inspiré, avec un univers fascinant. L'introduction est vraiment sympa, déjà on vole dans les nuages accompagné d'une musique (je me souviens plus si c'est Brazil) et puis dans la ville, la télé, on est chez quelqu'un peut-être, travelling arrière et là on découvre les télés dans les vitrines des boutiques donnant sur la rue. Tout est calme, et là, alors que nous pensions être en sécurité tranquille, explosion inattendue des téléviseurs. Attaque terroriste, le ton est lancé ce sera un des thèmes principales du film. Terry Gilliam joue beaucoup sur le rêve et la réalité. Sam pensant et rêvant souvent à la femme de ses rêves, Gilliam intercale les rêves avec la réalité. Mais si la distinction est franche au début, elle se fait de plus en plus discrète par la suite jusqu'à devenir invisible à, la fin provoquant le twist final inattendue! A côté de ce jeu rêve/réalité, Terry nous offre une réalisation très sympathique, avec notamment la scène où la caméra se balade dans les archives, au début du film, entre les employés. Ensuite la découverte de l'appartement de Sam avec tous les petis gadgets automatiques, grille pain, cafetière... m'ont fait pensé à l'Ecume des jours et toutes les folles inventions de Boris Vian, suis je le seul?! Et puis ce que j'aime c'est que malgré le fait que ce soit une dystopie, il ne fait pas forcément moche, il ne pleut pas forcément! Merci pour ça! Enfin, les personnages sont tous très intéressant Sam en plus en plus perdu, et isolé à cause de l'individualisme grandissant dans la société. Et puis Harry Tuttle, interprété par le grand De Niro. Personnage secondaire au niveau du temps d'apparition, Harry n'en est pas moins un des personnages principaux du film, à la fois drôle et intriguant! Bref je conseille ce film à tous les fans de science fiction!


Ancien utilisateur

   4.5 - Excellent

Pourquoi j'adore: Donnant vie à ce cauchemar, Terry Gilliam livre ici l'un des films référence concernant les sociétés totalitaires, dans le sillage de ''Metropolis (1928)'' ou encore ''Blade Runner (1983)''. Sa vision apporte son lot de particularités comme l'utilisation de l'humour, qu'il l'emploie non pour désamorcer la désespérance de son récit mais pour appuyer la dimension absurde des situations. Filmé de façon organique, dont la tuyauterie omniprésente rappelle les viscères d'une créature monstrueuse. La cité prend alors une existence autonome et semble littéralement diriger ses habitants. Ce film est la description cauchemardesque d'un monde en plein totalitarisme, qui rappelle cruellement le nôtre et dont la vérité n'est pas très loin dans notre propre réalité. Un film visionnaire, comme l'avait fait Kubrick avec son ''2001'' à l'époque, deux protagonistes attachants et identifiables qui se rebellent contre cette société malsaine de cette pure dictature, Brazil est unique en son genre, les acteurs sont très naturels d'ailleurs. Le ''Fight Club'' des années 80, en bien plus dense et intelligent sans tomber dans le superflu, dérangeant, flippant et complètement passionnant. Il ne doit en aucun cas être pris à la légère, à chaque vision sa qualité s'amplifie, le film culte par excellence ou mêmes les rêves les plus fous deviennent réciproquement des cauchemars ambulants. Ce film en dit tant, à travers l'ambiance et les images, la musique et les acteurs, il y a forcement un avant et un après Brazil..

Gabith666

2 abonnés | Lire ses 343 critiques |

   0.5 - Nul

J'ai arreté a 1h24 de film, je me suis forcé a le regarder en me disant "allez ça va peut-être devenir bien ou y'aura quelque chose qui va faire accroché" mais rien. C'est hallucinant que ce film ai autant de bonnes notes, je m'attendais a un chef-d'oeuvre mais je me suis fait avoir. Les personnages sont chiants, c'est très long, bruyant et il ne se passe quasiment rien, y'a juste deux ou trois moments comiques mais c'est tout.

Toub'

7 abonnés | Lire ses 9 critiques |

   2 - Pas terrible

Cherchant un film typé SF / fantastique, j'ai cherché sur le net et je vois " Brazil " dans des post qui citent aussi mes films préférés de SF " Blade Runner " " Bienvenue à Gattaca " " Orange Mécanique " " L'armée des 12 singes " ... Et bien quelle déception ... Le film a un scénario en carton, l'aspect loufoque fait sourire mais juste au début parce que ça devient vite lourd. Les phases de rêves sont ridicules. Je me suis personnellement embêté et j'ai eu du mal à regarder jusqu'à la fin. Le film part dans tous les sens, certains disent que c'est de l'art, moi j'appelle ça du n'importe quoi. Les critiques 5 étoiles sont particulièrement drôles sur ce film puisqu'on y lit " bla bla bla " ... Ceci n'est que mon avis.

NiERONiMO

16 abonnés | Lire ses 309 critiques |

   2.5 - Moyen

Il est des films comme cela, qui vous laisse pantois au possible ; ce, parfois en bien, et d’autres non, avec un sentiment désagréable arpentant vos pensées troublées. Mettons ça sur le compte de la perplexité pour certains, avec en tête de file le tarabiscoté Brazil du fameux Terry Gilliam, film dont je ne sais pas trop quoi penser au final. Alors oui, celui-ci arbore bon nombre d’éléments probants quant à son statut de long-métrage culte (1985), mais quand bien même, que c’est particulier ! Du côté de l’univers, il faut d’abord bien reconnaitre que l’imagination de Gilliam fourmille d’idées originales et loufoques en tous genres, donnant vie à une ville unique en son genre ; le cinéaste aborde également au travers de celle-ci énormément de thèmes, ce qui a pour mérite d’étoffer la réflexion autour d’un tel régime, paroxysme de la bureautique, voire du totalitarisme. Intéressant en soit donc, mais bon sang, Brazil part dans tous les sens ! D’autant que celui-ci est plutôt long, son visionnage est quelque peu laborieux, devant une telle œuvre insolite, saugrenue même ; en ce sens il s’avère qu’aux affres de la vie courante et des tracas administratifs vient s’ajouter les songes fantasmagorique du protagoniste principal, un dénommé Sam Lowry. Ainsi, celui-ci apporte avec lui une touche d’irréelle malgré tout bienvenue, car foutrement imaginative et débridée (bien qu’ayant grandement vieillie sur le plan visuel), mais il en ressort au bout du compte un récit capillotracté et pas toujours facile à suivre (non pas que l’intrigue soit complexe) ; bref, le tout fait mine de manquer de consistance, pour ne pas dire désincarné. Et tandis que la BO a le mérite de conférer au long-métrage un petit côté attrayant, on tique un peu concernant les divers personnages et interprétations : il advient en effet que le (presque) monsieur tout-le-monde qu’est Sam Lowry n’est pas forcément très attachant, voire même lourdingue par instants, alors que les autres protagonistes secondaires manquent cruellement de profondeur ; dans un même ordre d’idée les jeux d’acteur semble donc également manquer d’énergie, aucun ne m’a véritablement marqué, si ce n’est la composition de Sam par un Jonathan Pryce sans réelle saveur. Pour conclure, oui il est tout à fait envisageable de qualifier Brazil de film culte, mais celui-ci a à mon goût cruellement mal vieilli ; celui-ci ne m’aura en tout cas jamais emballé, car tout juste sympathique tout au plus. Reste un dénouement certes dérangeant mais captivant, et qui nous laisse, dans la lignée de l’essence même de Brazil, pantois au possible…

Auto-Psy-Kopatt

2 abonnés | Lire ses 480 critiques |

   1.5 - Mauvais

Considéré comme un monument du cinéma et en plus avec De Niro comme nom à l'affiche je me suis dit que je devais voir ce film. Quel erreur ce fut. D'accord au niveau de la mise en scène, des décors, de l'imagination et des effets spéciaux c'est très bon et que le film n'a pas vieillit sur ces points la mais alors l'histoire. C'est juste pas possible, c'est du grand n'importe quoi. Ils ont du ingéré, fumé, sniffé et s’injecter des tonnes de drogues tant c'est un festival sans queue n'y tête. Ça ma donné mal à la tête, j'ai voulu arrêter au bout de 20 minutes puis encore au moins dix autres fois durant le film. C'est décalé, barré, loufoque mais dans le mauvais sens du terme. Certaines scènes sont surréalistes de non-sens comme celle Spoiler : ou les mecs sont noyé dans la merde ou quand De Niro se fait attaquer par du journal! Les répliques aussi sont parfois limite comme Spoiler : la gosse qui parle de zizi ou Jill qui parle de nécrophilie. Les acteurs quand à eux ne m'ont pas convaincu avec Jonathan Pryce qui a le charisme de Thierry Beccaro, une Kim Greist antipathique et un Robert De Niro qui à son nom sur l'affiche mais qui apparait dix minutes à tout cassé. Il devait avoir des factures à payé pour accepté ce rôle rabaissant qui en plus est affublé d'un doublage qui fait peine à entendre. Je n'ai pas du tout adhéré à ce Brazil qui à la forme mais qui dont le fond est incompréhensible. C'est long, ennuyant et je ne comprends vraiment pas son statut de monument.

Roy Batty

12 abonnés | Lire ses 79 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

"Brazil" est, selon moi, le premier chef-d’œuvre de Terry Gilliam. Ce film montre avec noirceur et cynisme une société futuriste complètement contrôlée et hiérarchisée, dans laquelle tous les gens sont "robotisés" et où la seule échappatoire sont les rêves. "Brazil" gagne d’ailleurs toute sa force de sa fin géniale, à la fois très noire et ouverte malgré tout. Une de mes fins préférées, à n'en pas douter. Jonathan Pryce est parfait dans son rôle d’homme timide, soumis aux règles, mais qui va peu à peu s’en émanciper dans son désir de trouver la femme de ses rêves (très bien jouée par Kim Greist). Les rares apparitions de de Niro sont géniales. Les nombreux seconds rôles sont tous marquants (de Ian Holm à Bob Hoskins en passant par Michael Chapman). Ajoutons à cela des décors impressionnants, des effets spéciaux réussis et une bonne musique de Michael Kamen. En résumé, "Brazil" est un des joyaux de la science-fiction.

Lucien G.

10 abonnés | Lire ses 4 critiques |

   4.5 - Excellent

Excellent film ! A la fois absurde et poétique, le réalisateur nous livre ici une belle dystopie où règne la folie. Pour tous les amateurs du cinéma, à voir absolument !

kinophil

4 abonnés | Lire ses 243 critiques |

   4.5 - Excellent

Décalé, tordu, loufoque, mélange de Prévert et Kafka, de grand spectacle et de réflexion philosophique qui ne se prend pas au sérieux, Brazil est un conte naïf, un film à la poésie délirante dans la veine de ceux de Tim Burton ou du tandem Jeunet/Caro, marqué par univers graphique sombre, la prédominance de l’imagerie et de l’artifice, l'invention poétique à base de bric-à-brac décoratif et de grands mouvements d’appareil. On voyage dans un monde kitsch et irréel où la réalité côtoie l'absurde, en anticipant sur un futur dramatique. Restant un grand film par les délires d'invention du scénario et la maestria de la réalisation, trente après, certaines scènes (comme celle du combat avec le Samouraï) paraissent un peu longuettes et parfois lassantes dans l'excès et la débauche visuel.

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • ...
  • 55

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Brazil Bande-annonce VO
20 459 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné