Brazil
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 8 499 notes dont 548 critiques  | 
  • 276 critiques     51%
  • 122 critiques     23%
  • 40 critiques     7%
  • 44 critiques     8%
  • 31 critiques     6%
  • 25 critiques     5%

548 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Death_Metallus

6 abonnés | Lire ses 386 critiques |

   4 - Très bien

Cette adaptation du 1984 de George Orwell est beaucoup plus libre que celle de Michael Radford sortie un an plus tôt. Le lien avec le roman est tout juste perceptible. Donc ne vous attendez pas à une adaptation fidèle, Terry Gilliam a préféré créer quelque chose de nouveau. Ce qui, étonnamment fonctionne très bien. Il y a quelque chose d'à la fois sombre et burlesque dans la réalisation de l'ex-Monthy Python. Brazil est assez proche de l'univers de Jean-Pierre Jeunet, pour le côté fabuleux et surnaturel, ou de celui de David Cronenberg lorsqu'on bascule vers le bizarre et l'invraisemblable. On pourrait même penser à Luc Besson. En fait, Gilliam a réussi a synthétiser un tas d'influences qui rendent son film particulièrement original et à la croisée des genres. Un film très atypique donc.

shmifmuf

39 abonnés | Lire ses 1735 critiques |

   2 - Pas terrible

Film culte pour certains, "Brazil" est un film qui n'a suscité chez moi que perplexité et ennuie. Tery Gilliam reste malgré tout un réalisateur à l'univers singulier, même si avec ce film il n'a pas réussi à me transporter dans son monde.


Jigen D.

0 abonné | Lire ses 9 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

1985... 27 ans... Certes, les effets spéciaux sont complètements dépassés, et en le regardant aujourd'hui, on en rigole, mais graphiquement (les décors) sont excellents ainsi que la dualité rêve/cauchemar... Pour moi, ce film reste une interprétation intéressante et très libre de "1984" de Georges Orwell que vous devez lire et relire absolument (ainsi que "LA FERME DES ANIMAUX", toujours de Georges Orwell, qui d'ailleurs se lit en deux heures !). J'avais adoré "l'armée des 12 singes" réalisé par Gilliam et totalement inspiré de "la jetée"... "Brazil" me fait penser à "Dark City" plus récent, que j'avais adoré également... Conclusion : ce film est divertissant... Objectivement, arrêtez de perdre votre temps devant l'écran, gagnez-le en lisant Georges Orwell...

Vladimir Jack

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Un des plus grands films de l'histoire. Une musique parfaite. Un acteur parfait. Une actrice parfaite. Des décors parfaits. Une mise en scène parfaite. Un des plus grands films de l'histoire.

bsalvert

15 abonnés | Lire ses 2469 critiques |

   4 - Très bien

Connaissez-vous beaucoup de films qui vous plongent autant ailleurs, dans un monde irréel, avec une histoire que vous ne pouvez anticiper, alors laissez-vous porter par ce film rarement égalé alors qu'il date. PLV : un grand moment de cinéma

Shékiinä

16 abonnés | Lire ses 606 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Comment décrire un monstre pareil ? Brazil est une des plus grandes claques cinématographiques de ma vie. Ce film m'a captivé. Les décors sont magnifiques (et encore, je pèse mes mots) et les scènes sont mémorables et dotées d'une étrangeté et d'un style unique jamais vu auparavant dans la science-fiction. C'est plus qu'un chef-d'oeuvre, c'est un film qui fait réfléchir sur la société ainsi que sur bien d'autres choses ; beaucoup de sujets étant abordés. En plus, la mise en scène, le scénario, les images et la photographie sont si riches (certains décors pourraient sans problème être exposés dans un musée d'art contemporain). On sent l'influence que Metropolis a eu sur Brazil. Terry Gilliam est bourré de talent. C'est un visionnaire. Dans Brazil, il donne sa vision sombre, effrayante et tellement réaliste de ce que pourrait être, supposons, la société de demain. La mégapole représentée est comme déshumanisée, et avec les nouvelles technologies ça n'arrange pas les choses ; dans le futur, les machines et autres gadgets domineront le monde (autant dire qu'on est mal barré). Les hommes sont obsédés par leur apparence, ainsi que manipulés, voir esclave du système et de la bureaucratie. Déshumanisés parce qu'ils se comportent comme des robots disant oui à tout, et si un a le malheur de désobéir ou de commettre une faute (le personnage principal) il est privé de toute liberté. C'est ce qui se passe dans des situations de la vie courante ou dans des pays au régime autoritaire (la Chine par exemple). Comme qui dirait l'autre : la liberté des uns s'arrêtent là où commence celle des autres.

stephane D.

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   0.5 - Nul

Nul! je suis dégouté, je me suis fait avoir, De Niro fait quelques apparition dans ce film bidon, je me suis endormi au bout de 45minutes. C'est long, les effets spéciaux sont complètement bidon, quand on voit des films comme star wars ou Indiana Jones pourtant de la même époque, on se demande comment un navet pareil peu recueillir de bonnes critiques!

Alex-Stryker59

6 abonnés | Lire ses 193 critiques |

   3.5 - Bien

Vu il y a quelques années de ça. Mais c'était assez mémorable pour que j'écrive une critique assez concise. Trop bizarre ce film. Ce n'est pas pour moi un film de SF, trop étrange pour ça. Ce n'est pas non plus un film fantastique, trop technologique. Jonathan Pryce et Ian Holm jouent très bien tous les deux. Le scénario est bon, la musique est mémorable, mais alors l'estéhtique .... le style.... je n'accroche pas du tout. Je me souviens de cette scène où de drôles de techniciens viennent mettre les mains dans tout un tas de câbles bizarres dans un appartement .... C'est trop étrange pour moi. Mais après, sur le plan de l'intrigue, c'est une idée intéressante, dystopique comme pas mal de films de SF. Terry Gilliam, je ne le comprend pas. Je sais m'intéresser à des films de David Lynch, Lars Von Trier, Darren Aronofsky, Tim Burton, Jean-Pierre Jeunet.... mais Terry Gilliam... j'ai essayé de regarder Les Frères Grimm, j'ai arrêté au bout d'1 h 20 ça m'avait gonflé... et Dr Parnassus j'ai un peu regardé le début quand il est passé sur France 2 et m'ennuyant, j'ai préféré revoir le superbe V pour Vendetta sur TF1 qui commençait. L'idée de départ de Brazil, j'aurais préféré qu'elle soit traitée par Paul Verhoeven ou les Wachowsky par exemple. Des gens de la science-fiction, quoi. Mais le refrain de la BO, j'adore. Je lui met 3 étoiles et demi quand même, ce n'est pas une daube. Mais pour résumer : BIZARRE ! comme dirait feu Heath Ledger...

cris11

14 abonnés | Lire ses 973 critiques |

   3.5 - Bien

Un film assez particulier mais pas forcément étonnant lorsqu'on sait que Terry Gilliam l'a réalisé, lui qui est plutôt habitué à faire des films pour le moins loufoques. Brazil est un excellent film d'anticipation qui offre une très belle satire de notre société, à ce titre comparable à 1984, et sur tout le côté paperasse et administratif qu'elle comporte. Jonathan Pryce interprète très brillamment le rôle du personnage principal. Les seconds rôles sont aussi excellents, à l'image d'un De Niro ou d'un Bob Hoskins.

dougray

62 abonnés | Lire ses 1622 critiques |

   1.5 - Mauvais

Classique kafkaïen du 7e art, régulièrement cité comme œuvre culte, "Brazil" restera certainement comme le film référence de son réalisateur Terry Gilliam. De tels louanges rendent le film immanquable pour tout amateur de cinéma… et je dois admettre que je ne partage absolument pas l’emballement général pour ce "Brazil". Certes, les intentions du réalisateur, qui entend dénoncer l’absurdité de l’administration à outrance, sont louables, de même que ses efforts pour s’éloigner des sentiers battus tant sur le plan du récit (l’onirisme et les faux semblants viennent côtoyer le fantastique et le comique) que sur le plan de la mise en scène (où Gilliam prend de sacrés risques, à commencer par les scènes de rêves de Lowry). Mais l’originalité (et le mélange des genres) prend ici une place particulièrement disproportionnée, au point de friser l’excès de style, et s’avère avoir terriblement vieilli aujourd’hui. Il faut dire que "Brazil" cumule à peu près tous les travers des films intello des années 80 avec son grain d’image vieillot, son ambiance sombre, ses mouvements de caméra improbables ou encore son ambiance jazzy. On aura également du mal à ne pas trouver le scénario franchement bordélique, l’intrigue ressemblant, par moments, à un patchwork d’idées maladroitement accolées les unes aux autres. Les exemples plus symptomatiques restent certainement les interventions intempestives du mystérieux Tuttle (Robert de Niro) ou des deux réparateurs (dont un Bob Hoskins survolté). On pourra toujours imputer la responsabilité de ce scénario rapiécé au conflit ayant opposé Gilliam à ses producteurs (l’un des plus célèbres conflits du genre). Cependant, un tel bricolage a un point positif puisque "Brazil" nous réserve quelques séquences qui, prises isolément, sont très réussies à commencer par la cultissime scène où la mère du héros (campée par Katherin Helmond) se fait tirer le visage chez son chirurgien esthétique (formidable Jim Broadbent). On retiendra également quelques personnages plutôt amusants campés par la crème des acteurs britanniques tels que Ian Holm, Ian Richardson ou encore Michael Palin. Heureusement, d’ailleurs, que ces quelques scènes et ces personnages amusants viennent émaillées le film car, pour le reste, outre un rythme pour le moins incertain, j’ai été profondément ennuyé par le héros Sam Lowry (joué par un Jonathan Pryce qui ne démérite pas mais qui n’a pas franchement les épaules pour un premier rôle), sorte de pleurnicheur érigé en victime perpétuelle d’un système qui le dépasse. J’admets que sa passivité (il subit les événements plus qu’il ne les provoque… sauf en rêve) et son amour impossible avec l’énervante Jill (la méconnue Kim Greist) ont eu du mal à me toucher. La faute sans doute au manque de subtilité avec lequel Gilliam dépend la place de l’Homme dans une société déshumanisée, qui a visiblement enchanté les contestataires et les anarchistes mais qui m’a, personnellement, un peu gonflé. Un peu plus de charisme pour le héros n’aurait pas forcément été de trop. Seule la scène finale, magnifiquement désespérante, vient sauver l’intérêt de ce personnage fade au possible. Pour le reste, "Brazil" a beau être une œuvre marquante ayant influencé bon nombre de cinéastes, il n’en demeure pas moins, pour moi, un film bordélique, daté et franchement chiant.

Précédente Suivante
  • 1
  • ...
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • ...
  • 55

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Brazil Bande-annonce VO
20 601 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné