Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Patient anglais
    note moyenne
    3,8
    6523 notes dont 213 critiques
    répartition des 213 critiques par note
    74 critiques
    67 critiques
    31 critiques
    23 critiques
    11 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Le Patient anglais ?

    213 critiques spectateurs

    caro18
    caro18

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    1,0
    Publiée le 24 février 2013
    Belle histoire d'amour mais dure une heure de trop.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 3 139 critiques

    4,0
    Publiée le 18 février 2015
    Certes le film a toutes les qualités d'un grand film d'envergure, flamboyant et généreux, au niveau de la musique, des décors. En plus il y a deux histoires d'amour (enfin l'une des deux est quand même beaucoup moins décrite). Je pense beaucoup à "un thé au Sahara", mais je pense encore plus à "un long dimanche de fiançailles" que je trouve plus resserré. Ici l'aventure amoureuse est noyée parfois dans le décor c'est dommage mais c'est évidemment un travail énorme au niveau de l'image et l'histoire est belle.
    marlo13
    marlo13

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2008
    Ce film est long, mais alors looonnnnggg. Et faut le dire franchement on s'emmerde. Je viens de le voir avec mon copain, et alors qu'on avait des a priori positifs,on a été atrocement déçus. Mais où ont-ils pu trouver les 9 Oscars??! On ne s'est attaché à aucun personnage, on est restés indifférents devant chacune des histoires d'amour qui tombent à plat. On a l'impression de survoler chacune des histoires, elles sont toutes traitées superficiellement, alors qu'en 2h50 de film, y avait de quoi faire! Et le pire : c'est que moi qui pleure pour n'importe quel mélo à 2 balles, j'ai même pas ressenti la moindre humidité oculaire. Rien. Les deux seuls points positifs du film : le désert (très beau, mais c'est pas le réalisateur qui a créé le sable), et Juliette Binoche, qui faute d'avoir eu un super rôle, n'en est pas moins lumineuse.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1047 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2016
    Anthony Minghella lorgne du côté de la fresque romanesque à la David Lean avec "Le Patient anglais". Adapté d'un roman de Michael Ondaatje qui a largement romancé le personnage de Laszlo Almasy pour en faire un grand héros romantique au sein de la seconde guerre mondiale, le film est ambitieux et assume totalement sa grande dimension romantique un peu mièvre. On y croise des personnages brisés par le destin et consumés par l'amour au sein d'un conflit qui les dépasse. Ce patient anglais, grand brûlé dont s'occupe une infirmière dans un monastère de Toscane, va changer la vie de ceux qui le fréquentent tandis qu'il se remémore sa vie et sa rencontre avec Katharine dont il fut éperdument amoureux. Certes le film n'évite pas les clichés et la mièvrerie. Il préfère au contraire les embrasser avec une certaine délicatesse. C'est pourquoi on se laisse embarquer par le savoir-faire de l'ensemble, mené par un Minghella très à l'aise, aussi bien dans la fresque que dans un registre plus intime. Il faut dire que le casting le soutient à merveille dans sa démarche, en particulier le couple vedette formé par Ralph Fiennes et Kristin Scott Thomas. Long sans jamais être ennuyeux, romanesque à souhait et amplement émouvant, "Le Patient anglais" est du cinéma à l'ancienne comme on les aime, embrassant pleinement sa dimension épique pour mieux séduire.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 316 abonnés Lire ses 4 071 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2015
    Une bonne comédie dramatique avec des flash-back qui nous font découvrir l'histoire de l'homme brûlé. Comment et pourquoi il a été brûlé. Intéressant et triste. De beaux paysages désertiques et une époque fin de seconde guerre mondiale au présent et vécut par la jeune infirmière qui soigne le grand brûlé. 1 pour la scène avec la fusée éclairante, très romantique et bien vue !
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 1 565 critiques

    3,0
    Publiée le 15 octobre 2014
    Pour les États-Unis, l'année 1996 restera en partie celle du "Patient Anglais" et la flopée de prix qu'il a récolté. Bien sûr, à sa vision, on a affaire à rien d'autre qu'un pur produit à récompenses, pensé comme tel, mais ceci dit, on peut quand même louer ici le travail notable d'Anthony Minghella. Travail d'écriture d'abord avec un scénario fouillé, sans grossièretés ni raccourcis. Travail d'image également avec ensuite une photographie remarquable, rappelant les classiques aventureux d'antan. Car c'est bel et bien sur cette vague-là que surfe le cinéaste ; celle des "Docteur Jivago", toute cette tradition américaine du mélodrame qu'il tente honorablement d'imiter. En revanche du côté de l'interprétation, c'est plutôt inégal ; Ralph Fiennes est constamment sans subtilité, bien rattrapé néanmoins par Juliette Binoche et surtout Willem Dafoe, incontestablement au-dessus de tous les autres. implique forcément de faire avec un côté larmoyant pas toujours habile. Mais ne nous cachons pas et avouons que pour un films à oscars, c'est largement au-dessus de la moyenne.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 1 921 critiques

    2,0
    Publiée le 1 décembre 2017
    Long et lent, mais grâce à un casting efficace on suit l'aventure et les flashbacks tout au long du film. Un film romantique avant tout, sur fond de Seconde Guerre Mondiale.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2016
    Après avoir enfin vu son talentueux Mr Ripley à l'oeuvre Anthony Minghella m'a donné envie de voir si tous ces films étaient aussi bien foutu. Pas de doute après ce film récompensé à cannes en 1998, le mec assure carrément! Sur le papier (mis à part le casting biensur) ça ne m'intéressait pas plus que ça et pourtant, j'ai bien accroché surtout grâce au mystère qui s'installe progressivement autour du personnage de Ralph Fiennes parfait pour ce rôle . Il y a aussi Daffoe qui joue Beaucoup avec notre curiosité puisqu'il ne révèle pas tout de suite ce qu'il sait, pourquoi il est là et quelles sont ces intentions... du coup, le personnage est difficile à cerner et donne envie d en savoir plus et plus vite parce qu'il prend son temps de laisser planer le mystère le monsieur! C'est notamment grâce à ce mystère que le film fait autant d effet et marque les esprits d'autant plus qu il y a la magnifique Juju Binoche dont le personnage apporte la ptite touche féminine et la tendresse qu'il faut pour assurer le côté émotion. L'histoire est donc passionnante grâce à ces personnages mais aussi puisqu'il amène à réfléchir sur la notion de pardon et donc à se mettre a la place des victimes.. Bref, un film que je ne regrette absolument pas d'avoir pris le temps de regarder , il était temps mais mieux vaut tard que jamais n'est ce pas ?!? 😊! Surtout que le film n'a pas trop mal vieilli alors n' hésitez surtout pas si vous avez l'occasion de le voir...
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 879 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mai 2017
    Le film tient en partit pour le duo d’acteurs qui offre l’une de leurs plus belles et émouvantes interprétations car entre Ralph Fienes qui excelle et qui impose un charisme malgré ses difficultés physiques et le drame qui pèse sur ses épaules et Juliette Binoche qui illumine par sa grâce et sa dévotion pour son malade. Certes certains plans manquent de profondeur et on dirait être devant un téléfilm mais d’autres et surtout sur la relation avec Kristin Scott Thomas qui démontre toute la tension entre ces deux êtes qui s’aiment et qui s’aimeront au-delà de n’importe-quelle amitié. A noter la performance de Willem Defoe toujours aussi bon dans les rôles de brute épaisse. Les deux heures quarante du film sont nécessaires à monter en tension de ce couple jusqu’au dénouement final qui vous arrachera toutes les larmes de leur corps. Le patient se révèlera au final comme un classique du film d’amour et surtout de la dévotion amoureuse
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 936 critiques

    3,0
    Publiée le 17 mars 2012
    Tous les ingrédients de la grande fresque romantique (Dr Jivago par ex.) sont réunis : l’amour-passion-qui-démarre-mal, l’amitié, l’aventure dans les contrées inexplorées, les découvertes archéologiques, la guerre, l’espionnage, la trahison. Ça pourrait être un magnifique Indiana Jones mais ça veut se prendre au sérieux et ça devient très vite chiant malgré le jeu magnifique de Juliette Binoche (primée) et de Kristin Scott Thomas. C’est ampoulé, boursoufflé, bourré de clichés et d’invraisemblances (qui seraient passées avec l’option Indiana Jones) ; Anthony Minghella se regarde tourner, se complaît dans des flash-backs nécessaires mais mal cadencés, bref nous ennuie plus souvent qu’il n’est supportable. Certains décors sont superbes mais d’autres sentent le carton-pâte et la musique est totalement insignifiante (à part le passage de Bach, bien sûr). Ce film plusieurs fois primé (mais qu’aux USA) est très surestimé. Il a le mérite de ne pas vieillir, mais sans grandes qualités, c’est un piètre avantage.
    T-Tiff
    T-Tiff

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 846 critiques

    4,0
    Publiée le 7 avril 2020
    "Le patient anglais" est une belle surprise. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une infirmière se réfugie avec un mystérieux patient dans un monastère abandonné en Toscane. Au rythme de flash-back celui raconte son histoire de cartographe en Egypte et sa romance avec une certaine K. Avec des images magnifiques de l'Afrique du Nord, les multiples flash-backs présents dans le film permettent de lui donner un bon rythme et effacent donc certaines longueurs pour ce film qui dure tout de même plus de 2h30. Si l'enchaînement de certaines séquences n'est pas toujours très réussi notamment pour expliquer les relations entre certains personnages, alterner entre la Toscane à la fin de la guerre et l'Egypte avant son commencement était une très bonne idée. Le film est par ailleurs servi par un excellent casting : Ralph Fiennes, Kristin Scott Thomas, Colin Firth, Willem Dafoe et Juliette Binoche, même si finalement son personnage n'est pas le plus intéressant. Si la morale du film autour du colonialisme et de la xénophobie est peut-être un peu simplette, "Le patient anglais" est une très belle fresque qui nous emporte complètement.
    diki2
    diki2

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 295 critiques

    5,0
    Publiée le 10 août 2010
    4ème fois que je vois ce film en DVD et toujours la même adoration pour une histoire magnifique , des acteurs magnifiques et des scènes inoubliables dont une restera définitivement inscrite dans mon panthéon personnel des plus belles scènes vues au cinéma (juliette sur sa balançoire..). Je n'y ai jamais vu Kritin Scott Thomas et Juliette B aussi belles que dans ce film en état de grâce.
    David M
    David M

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 141 critiques

    4,5
    Publiée le 8 avril 2015
    Très beau film! Paysages magnifiques, belle photographie. L'une des plus belles histoire d'amour d'Hollywood! Acteurs performants et charismatiques!
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 3 327 critiques

    4,0
    Publiée le 28 août 2011
    Un solide drame sur fond 2ème guerre mondiale, où se mêlent espionnage, adultère, et romance à haut risque. On pourra reprocher à "The English Patient" d'être un peu long, surtout au départ, mais c'est le seul défaut du film. L'histoire d'amour sur fond de désert est très belle, les acteurs sont très bien choisis et dirigés (Ralph Fiennes, Christine Scott-Thomas, Juliette Binoche, Willem Dafoe, etc.), tandis que les relations complexes entre personnages sont judicieusement exploitées. Un drame à voir, ne serait-ce que pour les 9 oscars qu'il a récolté.
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 1 262 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juin 2012
    "Le Patient Anglais" peut servir d'exemple type des difficultés d'adaptation d'une oeuvre littéraire ambitieuse au cinéma, surtout lorsque les investisseurs hollywoodiens veulent une grande fresque romantique susceptible de remplir les tiroirs-caisse. Du très beau livre de Michael Ondaatje, oeuvre poético-philosophique paradoxalement humble, Minghella fait ce qu'il peut, coincé entre l'obligation contractuelle de faire du beau avec un certain sens du spectacle, et sa propre sensibilité, qui le pousse vers un intimisme tortueux pas forcément aimable. Faute de casting, le manque d'alchimie entre Kristin Scott-Thomas et le (trop) sec Ralph Fiennes plombe la crédibilité de l'histoire d'amour au centre du récit, qui ne décolle vraiment que dans la toute dernière partie du film, en présence de la Mort. Par contre, toute la partie italienne, portée par une interprétation sensible de Juliette Binoche et de Naveen Andrews, dégage une poésie légère qui la rapproche de la magie du livre. "Le Patient Anglais" n'est donc au final qu'une demi-réussite, mais n'a heureusement rien d'un pavé académique comme Hollywood en commet tant, et c'est une raison de plus de le chérir encore, une fois son excessive moisson d'Oscars oubliée.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top