Mon AlloCiné
Fish Tank
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Fish Tank" et de son tournage !

Le lieu du film

Fish tank a été tourné dans la région de l'Essex, à l'Est de Londres. "Au départ, j'avais écrit Fish tank pour l'Estuaire du Kent, que je connais bien, mais j'ai décidé d'aller faire un tour dans l'Essex parce que je savais qu'il y avait là des paysages comparables", explique la réalisatrice. "J'ai quitté Londres par l'est et j'ai pris l'A13 : j'ai immédiatement adoré la région étonnante que traverse cette route, ses usines, ses grands espaces, ses paysages désolés et ses aires de stationnement où une usine Ford était implantée autrefois. J'aime beaucoup la Tamise dans cette région, où le fleuve s'élargit pour se jeter dans la mer. C'est là qu'Elizabeth s'est adressée aux soldats avant d'aller combattre les Espagnols. Tout cela m'a semblé parfait."

Primé à Cannes

Présenté en compétition à Cannes en 2009, Fish Tank a remporté le Prix du Jury, une récompense qu'Andrea Arnold a déjà décrochée pour son premier long métrage, Red Road, en 2006.

Je danse donc je suis

Alors que le personnage est passionné de danse, la comédienne Katie Jarvis n'avait jamais pratiqué cette discipline au moment de passer le casting... "En réalité, elle ne savait pas danser du tout et n'aimait même pas ça", confie la réalisatrice. "La première fois que je lui ai demandé de faire quelques pas de danse, elle n'a pas osé. Du coup, on a quitté la pièce et on a laissé la caméra tourner pour qu'elle puisse danser toute seule. En visionnant la cassette, je me suis rendu compte que bien qu'elle ne sache pas danser du tout, elle était vraiment elle-même quand elle dansait. Il n'y avait chez elle aucune esbroufe, aucune prétention. Elle était capable d'être totalement elle-même, même quand elle faisait quelque chose qu'elle n'aimait pas. Je me suis dit que cela valait la peine de prendre le risque."

Katie Jarvis, pêche miraculeuse

La réalisatrice explique pourquoi et comment elle a choisi sa comédienne principale pour le rôle de Mia : "Il me fallait quelqu'un qui me donne vraiment du fil à retordre. Il me fallait une fille qui n'aurait pas besoin de jouer, mais qui pourrait simplement être elle-même (...) On a rencontré des filles que nous ont envoyées des agences et des clubs de danse. Et puis, on a étendu nos recherches à la région de l'Essex et on a sillonné les maisons de jeunes, les marchés, les centres commerciaux – tous les endroits où se retrouvent les ados. On a déniché Katie à la station de Tilbury Town, où elle se disputait avec son petit copain. Quand on l'a abordée, elle n'a pas cru qu'il s'agissait vraiment d'un tournage et elle n'a pas voulu nous donner son numéro de téléphone. Elle déborde d'énergie, mais elle a aussi une part de fragilité et d'innocence qui nous convenait. Elle est originaire de la région où nous avons tourné le film, et nous a semblé tout à fait authentique."

Mamma Mia

Alors que sur la Croisette tout le monde parlait de sa prestation, Katie Jarvis ne s'est pas rendue à Cannes. La comédienne avait une bonne raison : elle venait d'accoucher...

Eau vive

Andrea Arnold explique sa méthode de travail : "Je voulais tourner dans la continuité pour que chacun découvre l'histoire au fur et à mesure du tournage (...) Comme aucun acteur ne savait ce qui allait se passer par la suite, chacun d'entre eux devait se contenter de travailler la scène du moment, sans tenter d'en savoir plus. Un peu comme dans la vie. On ne sait jamais ce qui va nous arriver dans une heure ou le lendemain. Je voulais que chaque instant recèle cette innocence." Une approche qui peut dérouter les comédiens... "C'était une méthode radicale," avoue Michael Fassbender. "En général, je préfère avoir le temps de m'imprégner du scénario et puis prendre de la distance avec ce que j'ai lu au moment du tournage. Pour Fish tank, j'ai essayé d'être aussi détaché et détendu que possible. C'était mon principal mot d'ordre. Andrea est très vive et spontanée et utilise ce qui se passe sur le plateau pour l'intégrer au film comme s'il s'agissait d'une matière vivante."

Connor, visage connu

Au départ, Andrea Arnold avait envisagé de faire appel uniquement à des acteurs non-professionnels, y compris pour le rôle de Connor : "j'avais repéré un type qui travaille dans le jardin public à côté de chez moi et qui s'occupe des poubelles (...) Il incarnait parfaitement Connor. Je me demande ce qu'il devait se dire lorsque je le dévisageais à chaque fois que je le croisais." Elle a finalement choisi Michael Fassbender après l'avoir vu dans un téléfilm diffusé en 2007, Wedding belles -et non pas dans Hunger, dont elle n'avait pas entendu parler.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Overlord (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Amanda (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Les Filles du soleil (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Ága (2018)
  • Mary Shelley (2018)
Back to Top