Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Nuits d'ivresse printanière
Note moyenne
3,4
22 titres de presse
  • Critikat.com
  • Studio Ciné Live
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Elle
  • Excessif
  • Filmsactu
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Metro
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • L'Express
  • Première
  • La Croix
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Le Point
  • Positif
  • Studio Ciné Live

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

22 critiques presse

Critikat.com

par Julien Marsa

Condamné à filmer clandestinement pour cause d'interdiction de tournage sur le territoire chinois [...], Lou Ye transcende son sujet par une mise en scène alerte et à fleur de peau, et grâce à des acteurs qui se donnent corps et âme au film.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Studio Ciné Live

par Fabrice Leclerc

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

Nuits d'ivresse printanière est par-delà toute fièvre un déchirant mélodrame d'automne.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

Le naturalisme impressionniste parfois un peu facile de Lou trouve, sinon le pressentiment d'un obscur désastre ne disant pas son nom, la plus parfaite adéquation avec le désarroi de ses conditions mêmes d'existence.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Elle

par Anne Diatkine

On se souvient d'images aux lumières saturées, de magnifiques plans pris aux aurores.(...) Comme dans "Une jeunesse chinoise", Lou Ye filme une jeunesse désemparée mais pleine de vie.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Excessif

par Romain Le Vern

Difficile de ne pas être sensible à sa poésie de matin blafard, éblouissante comme un lendemain de cauchemar, chuchotée et évanouie dans un tumulte urbain qui atomise les secrets.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

Filmsactu

par Elodie Leroy

Plongée clandestine dans la vie nocturne de Nankin, étreintes fiévreuses sous la douche ou dans une cabane isolée dans une forêt pluvieuse, les moments forts de Nuits d'Ivresse Printanière jaillissent avec une sincérité et une sensualité à fleur de peau. Les quelques petites longueurs ne suffiront pas à lever l'envoûtement.

La critique complète est disponible sur le site Filmsactu

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Une plongée fébrile dans le Chine intime d'aujourd'hui (...) et de somptueuses scènes en extérieur nuit tournées à Nankin.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Parisien

par Marie Sauvion

Lou Ye signe un film courageux dans sa fabrication, fiévreux dans sa forme, avec un dénouement bouleversant.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Si la crudité des gestes, des corps, du langage, des situations, la violence et la passion des uns et des autres sont sans cesse nourries par le contexte documentaire, par l'incertitude furtive de ce tournage sauvage, le film ne manque pas non plus de pures épiphanies.(...) Beau comme du Fassbinder ou du Eustache.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Eric Loret

(...) un Jules et Jim version bi, primé l'an dernier à Cannes.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Metro

par Jérôme Vermelin

Intense triangle amoureux dans la Chine d'aujourd'hui...

La critique complète est disponible sur le site Metro

TéléCinéObs

par Xavier Leherpeur

Par le biais d'une mise en scène à la fois intimiste, farouche, pudique et rageuse, il capte la clandestinité de ces liaisons et l'impétueux du désir qui les innerve. Saisissant à la volée, dans son expression la plus bouleversante, l'incommensurable douleur des amours perdues à jamais.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Louis Guichard

Le film capte les sensations fugaces d'une balade sans horizon entre amoureux désaccordés, l'errance du désir, le sentiment d'incomplétude et d'égarement qui rattrape le trio.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

L'Express

par Eric Libiot

Voir le site www.lexpress.fr

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Première

par Didier Roth-Bettoni

(...) Lou Ye offre un long-métrage enivrant au charme entêtant.

La critique complète est disponible sur le site Première

La Croix

par Arnaud Schwartz

Le film (...) se perd hélas dans les méandres de l'ennui.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaroscope

par La rédaction

Le cinéaste chinois Lou Ye se fait peur avec ces amours clandestines ; nous, on baille.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Le Monde

par Thomas Sotinel

Il aurait peut-être fallu ralentir un peu le rythme, laisser les images s'épanouir, au lieu de se contraindre à un mouvement perpétuel. Arrive un moment où les crises à répétition qui affectent ces jeunes gens désemparés laissent indifférent.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par Olivier De Bruyn

voir le point.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Positif

par Adrien Gombeaud

Et nous revoilà dans l'affligeant labyrinthe du cinéma branché.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top