Mon AlloCiné
    Terminator: Dark Fate
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Terminator: Dark Fate" et de son tournage !

    No Fate But What We Make

    Terminator Dark Fate est le 6ème long-métrage de la franchise à voir le jour au cinéma. Toutefois, James Cameron a spécifié que ce dernier opus ferait table rase des suites et se situera chronologiquement juste après Terminator 2 : "Je pense que la meilleure façon de définir Terminator Dark Fate est de l’imaginer comme la suite direct de Terminator 2, le troisième film dans la série. Nous allons continuer l’arc narratif de Sarah, de John et du retour du T-800 - un T-800 différent avec un rôle tel qu’on ne l’a jamais vu auparavant.Ce qui en fait une suite directe de T1 et T2 se situe davantage dans le ton que sur une base narrative : Le film est classé R, c’est sinistre, c’est rêche, c’est rapide, c’est intense, c’est linéaire. Toute l’histoire tient en 36 heures. Ce n’est pas une histoire complexe et emphatique. C’est surtout concentré sur les personnages, très dans l’instant."

    Une date symbolique

    Terminator Dark Fate se déroule durant l'année 2022.

    De Deadpool au Terminator

    Tim Miller, réalisateur de Deadpool, a été choisi pour mettre en scène Terminator Dark Fate. Le cinéaste s'y connaît en robots et autres cyborgs, notamment à travers son implication dans la création de la série SF Love, Death and Robots.

    Intelligence artificielle et James Cameron

    28 ans plus tard, comment James Cameron s’est-il trouvé impliqué dans un nouveau chapitre de la célébre épopée de science-fiction ? Il confie : "Toutes ces années, j’ai continué à consulter des gens qui travaillent à l’avant-garde des développements de l’intelligence artificielle. Ils sont tous convaincus qu’il y aura une intelligence artificielle égale ou supérieure à l’esprit humain. Ils disent aussi que ça ne se transformera pas en Skynet, mais comment le savoir ?" Cameron précise que ce débat lui rappelle l’enthousiasme des scientifiques du nucléaire des années 1930 et 1940 qui cherchaient à faire fonctionner le monde en divisant l’atome : "L’idée que cela pourrait devenir potentiellement une arme ne les inquiétait pas le moins du monde. Et pourtant, la première manifestation de l’énergie nucléaire sur notre planète a été la destruction de deux villes et la mort de centaines de milliers de personnes. Donc, l’idée que ça ne se produira jamais n’est pas une certitude."

    La saga en chiffres

    Terminator premier du nom avait cartonné au box-office, générant près de 80 millions de $ de recettes mondiales pour un budget de 6 millions. La suite, Le Jugement Dernier, au budget plus conséquent (100M), a glané 520M de dollars. Terminator 3, qui a coûté la modique somme de 200M, en a rapporté 433. Quant à Terminator Renaissance, il s'en sort avec un 371M de billets verts récoltés pour un budget de 200M. Le mal-aimé Terminator Genisys a tout de même atteint un joli score, cumulant 440M de recettes mondiales pour 155M de budget.

    Et le box office France ?

    Après les résultats au box office mondial, jetons un oeil au nombre de spectateurs en France pour les 5 films de la saga.
    • Terminator : 3 millions d'entrées
    • Terminator 2 : 6 millions d'entrées
    • Terminator 3 : 3,3 millions d'entrées
    • Terminator Renaissance : 1,5 millions d'entrées
    • Terminator Genisys : 1,4 millions d'entrées

    Sarah et John

    Plus de 27 ans après le second volet de la franchise, Linda Hamilton et Edward Furlong sont de retour dans leurs rôles mythiques de Sarah et John Connor.

    Travail d'écriture

    Se décrivant comme un « nerd de S.F. », Tim Miller, avec les producteurs James Cameron et David Ellison, a commencé par mettre sur pied un atelier d’écriture avec certains des meilleurs scénaristes et auteurs de science-fiction et de fantastique d’aujourd’hui, dont David S. Goyer (Batman Begins, The Dark Knight), Neal Stephenson, Greg Bear, Neal Asher, Josh Friedman (Avatar 2, La Guerre des Mondes) et Warren Ellis (Iron Man 3) pour réfléchir à des intrigues et des retournements de situation. Tim Miller raconte : "Nous nous sommes réunis dans une pièce avec James Cameron et David Ellison pour parler d’un tas de choses. Nous nous sommes demandé par exemple si l’histoire devait se dérouler dans le présent, le passé ou l’avenir. Si elle devait se concentrer sur Sarah ou sur John… Ce dont nous étions sûrs, c’était que le film devait être un transfert vers de nouveaux personnages, tout en perpétuant la structure composée de chasseurs, de protecteurs et de proies."

    Wolverine et Terminator

    L'affiche du film montrant Sarah Connor marchant le long d'une route est inspirée du poster de Logan.

    Sarah Connor à la retraite ?

    Convaincre Linda Hamilton de sortir de sa semi-retraite pour camper à nouveau Sarah Connor n'a pas chose aisée pour le réalisateur Tim Miller : "Elle se fiche de tous les ornements liés à la célébrité ; à dire vrai, elle semble ne pas en vouloir du tout. L'une des choses les plus dures pour elle dans le fait de revenir dans la peau de ce personnage était de savoir qu'elle devrait retourner dans la lumière des projecteurs encore une fois", confie le cinéaste. "C'était mon hésitation : est-ce que je veux échanger cette vie charmante et authentique en échange de ça ? Je ne voulais pas que mes voisins me regardent différemment. Nous sommes voisins par rapport à ce que nous sommes, et pas ce que nous faisons, et je ne veux pas que ça s'insinue dans ma vie de nouveau", ajoute la comédienne, qui a fini par accepter d'endosser à nouveau le costume de Sarah Connor.

    L'avenir de Terminator compromis ?

    Depuis Terminator Dark Fate, les droits de la franchise sont logiquement revenus vers James Cameron et Gale Ann Hurd, productrice et ex-femme du réalisateur. Selon une loi américaine datant des années 70, les auteurs peuvent réclamer la propriété de leur création après 35 ans. Hurd pourrait donc opposer son veto à la mise en chantier de futurs films Terminator dès 2020. La société Skydance, productrice de Dark Fate, assure que ce ne sera pas le cas : "Skydance a un accord en place avec James Cameron et contrôle les droits de la franchise Terminator pour le futur proche".

    Linda Hamilton en colère

    Linda Hamilton brise encore une fois le moule avec ce nouveau film, en incarnant une Sarah Connor plus âgée, peut-être plus sage – mais surtout bien plus en colère. James Cameron observe : "Même si des films d’action récents tels que Wonder Woman et Captain Marvel mettent en vedette des protagonistes féminines, Sarah Connor reste définitivement à part. Combien de ces héroïnes ont plus de 40 ans ? La liste est très courte. Combien d’entre elles ont plus de 60 ans ? C’est simple : zéro. Les hommes continuent à dégainer à près de 80 ans mais dans notre société, les femmes d’un certain âge sont ignorées. Or, dans la mythologie classique, la figure féminine âgée est la gardienne de la sagesse, parfois la sorcière ou la voyante, mais c’est toujours une figure puissante. Nous avons mélangé cela avec une héroïne d’action musclée et cela donne du jamais vu."

    Un nouveau méchant surpuissant

    Après le T-800, le T-1000 ou le T-X, les protagonistes de Dark Fate ont cette fois affaire au Rev-9, incarné par Gabriel LunaTerminator indestructible et protéiforme, le Rev-9 est venu du futur pour tuer Dani Ramos (Natalia Reyes). Mais il va être confronté à la redoutable Sarah Connor et un nouveau type de cyborg, Grace (Mackenzie Davis), un super-soldat génétiquement augmenté. James Cameron commente : "Le Rev-9 est très spectaculaire. Nous avons passé beaucoup de temps sur sa conception, et je suis certain qu’il va impressionner le public. Il est différent à bien des égards. Pas seulement du point de vue de ses capacités, mais aussi de ce qu’on pourrait appeler sa personnalité. Ce n’est pas un cyborg robotique froid et mécanique. Au contraire, il sait se montrer sympathique et charmant, tout en étant redoutablement mortel."

    Redevenir Sarah Connor

    Le régime de préparation intense qu’a suivi Linda Hamilton pour faire Terminator 2 est devenu légendaire, et l’actrice a dû revenir au sommet de sa forme physique pour reprendre le rôle. Elle s’est entraînée avec Mackie Shilstone, experte en préparation physique de La Nouvelle-Orléans, qui a également travaillé avec des athlètes professionnels de haut niveau comme Serena Williams et Peyton Manning. L’actrice explique : "L’action est dix fois plus impressionnante que dans T2. Après avoir lu le scénario, je me suis tournée vers mon meilleur ami et lui ai dit : « Je dois mettre mes affaires en ordre. Je ne reviendrai peut-être pas. » J’ai même essayé de suggérer que Sarah pouvait avoir grossi à ce stade de sa vie pour ne pas avoir à travailler si dur – ce ne serait pas si étonnant, après tout… Mais ils ont dit non !" Au final, Linda Hamilton a suivi trois séances d’entraînement quotidiennes axées sur la combustion des graisses et le renforcement musculaire. De plus, elle s’est rendue à un camp d’entraînement au Texas avec Jack Nevils, un conseiller militaire qui a passé 25 ans en service actif comme Ranger et Béret vert dans une unité aéroportée.

    Schwarzenegger robot humain ?

    Arnold Schwarzenegger joue une fois de plus un Terminator T-800, mais il ne s’agit pas du même cyborg que dans les films précédents. C’est le même modèle, avec la même structure, les mêmes équipements et la même programmation, mais avec une histoire qui lui est propre. Il a réussi à rester dans le passé et à se construire une vie en se faisant passer pour un être humain. James Cameron déclare : "Je ne pouvais pas m’investir dans un Terminator sans travailler avec mon ami depuis 35 ans, même si c’est pour passer le relais à une nouvelle génération de personnages. Nous avons consacré beaucoup de temps à faire de lui le T-800 le plus intéressant que l’on ait pu voir. Et bien sûr, il a quelques excellentes répliques, comme seul Arnold peut les dire !" Et Tim Miller d’ajouter : "Tout le monde va vouloir voir son histoire et son parcours. Il a sa propre trajectoire, qui comporte certains des moments les plus importants de l’intrigue."

    Les nouveaux venus

    Tim Miller a réuni toute une variété d’acteurs talentueux pour assurer l’avenir de la saga. Aux côtés d’Arnold Schwarzenegger et de Linda Hamilton, on retrouve la Canadienne Mackenzie Davis, la Colombienne Natalia ReyesDiego Boneta de Mexico et Gabriel Luna, originaire d’Austin. Il s’agit de la distribution la plus internationale de tous les films Termiantor. Natalia Reyes, la star de la très populaire série télévisée colombienne Lady, La Vendedora de Rosas, fait ses débuts au cinéma américain dans Dark FateJames Cameron décrit son personnage comme « une fille ordinaire travaillant dans une usine à Mexico ». Il précise : "C’était vraiment très intéressant que la personne la plus importante au monde soit une jeune Mexicaine de la classe ouvrière. Elle ne croit pas avoir quelque chose de spécial, mais apparemment quelqu’un n’est pas de cet avis. On pourrait comparer le parcours de Dani à celui de Sarah dans le premier film. Le futur veut sa mort, mais nous ignorons pourquoi."

    Le tournage

    Le tournage a commencé dans le centre de Madrid en mai 2018. La chef-décoratrice Sonja Klaus a été chargée de transformer plusieurs lieux de la capitale espagnole – et plus tard des studios Origo de Budapest – pour les faire ressembler à Mexico et à ses environs. Pour elle, ce choix s’est révélé très payant : "La topographie, la lumière et les formes se ressemblent dans les deux pays. Nous avions les vastes panoramas, surtout à Almería, où Sergio Leone a tourné quelques westerns spaghettis classiques. Et puis les deux pays sont traditionnellement catholiques, donc on retrouve un peu partout cette iconographie, très présente tant en Espagne qu’au Mexique."

    Séquence de poursuite

    Une séquence de poursuite en voiture s’est déroulée sur une autoroute juste à l’extérieur de Murcie, dans le sud de l’Espagne. Le Rev-9 réquisitionne un énorme engin de terrassement pour poursuivre Sarah, Dani, son frère Diego et Grace, écrasant les véhicules et les projetant sur le côté comme des jouets à mesure qu’il se rapproche. La séquence était extraordinairement compliquée et a nécessité plusieurs semaines de tournage pour la première et la deuxième équipe. Les températures ont atteint plus de 40 degrés, ce qui a rendu la tâche pénible pour les acteurs comme pour les techniciens. La chef-déco Sonja Klaus raconte : "La séquence se déroule entre les villes de Mexico et Juárez. La séquence dure environ cinq minutes, mais elle représente plusieurs centaines de kilomètres dans le récit. Nous sommes allés à Murcie parce que nous avions besoin d’une sensation de sécheresse et de sable. Le terrain devient de plus en plus sec au fur et à mesure que l’on progresse et les couleurs deviennent lentement plus désaturées."

    Cascade radiocommandée

    Le légendaire superviseur des effets spéciaux Neil Corbould, dont l’impressionnante filmographie inclue Mission Impossible Fallout et Gravity, confie : "La poursuite comprend un accident de voiture si spectaculaire qu’il a dû être fait avec un véhicule télécommandé. Tim Miller était catégorique sur le fait qu’il voulait un choc à 110 kilomètres/heure, et placer un cascadeur dans cette situation aurait été trop risqué. Du coup, nous avons fait appel à un pilote capable de lui faire faire des « donuts », autrement dit des cercles en dérapant. Ce véhicule sans personne à bord en a percuté un autre à 110 kilomètres/heures sans jamais freiner. C’était complètement radiocommandé, mais grâce à la participation de cet expert, on a pu faire tout ce qu’on voulait."

    En route pour la Hongrie

    Une fois le tournage en Espagne terminé, l’équipe est partie pour les studios Origo en Hongrie, où la majorité des décors ont été construits. La production s’est progressivement développée pour remplir la quasi-totalité du site, dont l’énorme backlot qui a servi de doublure pour la frontière mexicaine, avec sa section de mur recouverte de graffitis. Le tournage s’est également déroulé en dehors de Budapest, notamment dans l’usine Mercedes ultramoderne de Kecskemét. Le superviseur des effets spéciaux Neil Corbould a été chargé de concevoir et construire les structures spéciales pour les effets spéciaux dont le film avait besoin. Il explique : "La scène la plus importante pour nous était celle de l’avion C-5. Dès que j’ai lu le scénario, mon esprit s’est mis à cavaler pour savoir comment nous allions nous y prendre. Il s’agissait de deux décors rotatifs, l’un tournant à la verticale et l’autre à l’horizontale. Tout devait être planifié méticuleusement pour s’assurer que la caméra capte tout."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Abominable (2019)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Midway (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • Le Traître (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Adults in the Room (2019)
    Back to Top