Mon AlloCiné
La Loi de la haine
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
2,9
27 notes dont 11 critiques
9% (1 critique)
27% (3 critiques)
36% (4 critiques)
0% (0 critique)
9% (1 critique)
18% (2 critiques)
Votre avis sur La Loi de la haine ?

11 critiques spectateurs

Davidhem

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 334 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/04/2017

Grand, puissant, passionnant, crépusculaire, deux acteurs mythiques, un scénario très bien ficelé, une réalisation exécutée de main de maître... On ne peut pas tarir d'éloges tant les qualités qui lui sont conférées éclatent à nos yeux comme ceux des deux protagonistes. Qui gagnera? Qui tirera le plus vite? Western des années 1970, il respecte certes ses codes mais il en implante de nouveau pour une raison simple, l'objectif comme le souligne le titre du long-métrage est le même pour les deux, tout détruire, tuer à foison entre les camps, de multiples fusillades, des rebondissements nombreux viennent pimenter qui est et qui restera l'analyse la plus complète de deux hommes qui ne reculent devant rien, la peur remplacée par la rage de tuer. Charlton Heston et James Coburn incarnent ces protagonistes et se livrent à des jeux d'acteurs qui conviennent parfaitement. Alors tout le monde voudra dire, "La vengeance n'a rien de novateur." Chacun d'entre nous sait ce que veut dire vengeance, certains sont attaqués injustement et sont traités comme l'on peut humilier un homme dans la case prison. La prison fait d'un criminel normal un homme en état de bête féroce qui ne songe qu'à une chose chaque jour et chaque nuit à la violence dont il fera preuve lorsqu'il décidera de mettre l'homme qui l'a arrêté en porte-à-faux. Ce western américain ressemble fortement à ceux de Sergio Leone, ce dernier ayant été l'un des précurseurs de la violence et du sang qui sort du corps. Leone a beaucoup apporté au cinéma contemporain et cela se vérifie une fois de plus qui, on le sait, bouleversa en quelques années le cinéma en lui donnant une liberté au réalisme le plus cru quelques années avant la révolution des mœurs en 1968. Au menu de ce film, tirs, chantage, lâcheté, bravoure, course-poursuite dans une finalité qui se veut à l'arme à feu et à l'arme blanche, ce film plaira à tous les publics entre violence, intelligence, fourberie qui transcendent les acteurs dans le rôle qui leur a été assigné. En fin de compte, un western impitoyable et réalisé avec brio par Andrew McLaglen.

Yannickcinéphile

Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 3 922 critiques

3,5Bien
Publiée le 02/02/2016

Un solide western que La Loi de la haine, porté par ses acteurs, et par une tonalité violente, sans concession, notamment dans le final. Côté scénario c’est simple mais efficace. Rien de très original dans l’histoire de vengeance, ma foi classique, surtout dans le genre, et rien de très spécial dans la manière dont le film est conduit. C’est plutôt rythmé, même s’il n’y a finalement pas tant d’action que cela, la gradation est pas mauvaise jusqu’à un final percutant, mais surtout le film séduit par son sérieux, sa méchanceté parfois. On est sûr du western brut de décoffrage, et c’est plutôt plaisant. En sommes c’est du classique, mais c’est bien emballé. Le casting est bon, et le film peut s’appuyer outre quelques seconds rôles bien typés, sur son excellent trio de tête. Si Charlton Heston est solide en héros vieillissant, qui reprend du service pour une cause qui lui est chère, James Coburn retient davantage l’attention avec un personnage charismatique, rêche, âpre de vengeance. Il tire son épingle du jeu, et entre ces deux grands acteurs, Barbara Hershey n’est pas en reste. Elle arrive à donner de la consistance à son rôle, et même si elle n’est qu’une otage, elle sait ne pas se faire oublier du spectateur ! Formellement le film est proprement emballé par un réalisateur spécialisé dans le genre, et plutôt habile en général dans l’action et le cinéma musclé. De bonnes scènes de fusillade, un final bien orchestré, le film est plutôt élégant et possède une musique de qualité bien que classique pour l’essentiel (une petite surprise dans la première partie mais pour le reste c’est un thème western typique). On pourra regretter quand même un certain manque de grands espaces, et peut-être un budget limité qui n’a pas permis des décors très emballants. Malgré cela La Loi de la haine est un western maitrisé appréciable, qui ne parvient pas à s’élever dans le registre des classiques du genre, par un côté trop classique et un manque de grandeur, mais qui saura séduire la plupart des amateurs du genre par son côté âpre et sans concession. 3.5

Henri Mesquida

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 136 critiques

3,5Bien
Publiée le 17/01/2016

Western inconnu mais de belle facture. Dans un style proche de celui de Sam Peckinpah de part la réalisation et la violence. Une intrigue tonique, des scènes de fusillades ou d'actions malines et prenantes. Le duel à distance entre C. Heston et J. Coburn vaut le coup, les seconds rôles pas inutiles. Une surprise que ce long-métrage.

Vixare

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 348 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 23/06/2013

Dans les années 70, le western se désenchante et l'on sent clairement ici l'influence de Sam Peckinpah sur la réalisation de McLaglen qui laisse de côté les paysages flamboyants pour des couleurs un peu plus pâles (sans trop forcer comme ce fut le défaut de nombreuses autres réalisations de l'époque), et les héros au grand coeur pour se concentrer sur le thème de la violence. Le casting est écrasé par l'énorme performance de James Coburn qui transforme le peu de profondeur de son personnage en son plus grand atout, inspirant crainte et cruauté. Quant à Charlton Heston, il est un peu plus en retrait mais son personnage est intéressant, assez réactionnaire, déjà hors de son époque et mourant d'ennui après avoir mis tous ses ennemis sous les verrous. Il est cependant dommage que les personnages secondaires soient si caricaturaux et peu fouillés ni nuancés. Quant à l'intrigue, il faut avouer que la scène d'ouverture est peu convaincante et peu alléchante pour lancer l'histoire qui s'annonce sans aucun surprise, mais petit à petit on entre dedans. McLaglen met en valeur la violence sans la glorifier mais simplement en grossissant le trait, il ne rechigne pas sur la sauce tomate ni les ralentis, mais l'ensemble est fait à bon escient. La description des violences sexuelles fait également froid dans le dos jusqu'à la scène finale, parfaitement maîtrisée et vraiment réussie, sur un fond très pessimiste. On s'amusera enfin à retrouver les BO de différents westerns qui agrémentent malheureusement l'ensemble et donne l'impression d'un travail bâclé, à l'image du thème de "Cent fusils" qui revient plusieurs fois sans que le son n'épouse réellement l'action à l'image. L'ensemble est donc assez inégal même si l'impression d'ensemble est plutôt positive.

Sinefil44

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 985 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/03/2012

Voilà un des derniers bons westerns des années 70. Certes, le scénario classique de la vengeance sert une fois de plus ce thème, mais l'ensemble est loin d'être inintéressant. Charlton Heston (Sam Burgade) incarne un homme de loi vieillissant à la retraite qui part à la poursuite de James Coburn (Zach Provo), qui ne rêve que de se venger de son vieil ennemi. Les deux hommes sont rusés et mèneront une longue poursuite qui les conduira inévitablement à l'affrontement. Les deux rôles sont très bien campés par des acteurs renommés au caractère bien trempé. L'action ne faiblit pas tout au long du film. Le scénario est très bien monté et les décors sont superbes. Andrew Victor McLaglen signe là un bon western, qui, sans rentrer dans la catégorie des grands, se laisse regarder avec plaisir. Un bon moment de cinéma qui aurait peut être gagné en intensité s'il avait été tourné par un Sam Peckinpah par exemple.

KaszaK

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 95 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 03/10/2011

C'est pas terrible tout ça. Charlton Heston n'est pas dans son élément et l'intrigue est guère passionnante.

TTNOUGAT

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 2 162 critiques

0,5Nul
Publiée le 12/09/2010

En dessous d'un spaghetti-western et sans la moindre circonstance attenante .Il est vrai que, parmi le lot des réalisateurs connus ayant faits plus de 5 westerns Andrew Mac Laglen soit le moins bon,pire encore que Burt kennedy. Ici point de salut,c'est le plus mauvais du lot (une petite quinzaine) tout y est affreusement laid.Fait rare: les extérieurs ne sont jamais mis en valeur. La violence:n'en parlons pas tellement elle est gratuite. Un des voyous tranchant même le cou d'un innocent gardien de chevaux ligoté en disant ''ainsi, ça coupera aux autres l'envie de me poursuivre''.Mais que viennent donc faire ici Heston (51 ans) et Coburn ? Tout le monde se moque de John Wayne et de sa vanité de ne jouer que des rôles honorables dans des films honorables.Celui-ci lui donne raison. Seul est à sauver le personnage du jeune fiancé,non pas pour son jeu trop anodin,mais par son comportement. Il sert de contre point aux deux salopards que sont l'ignoble Sam et le non moins ignoble shérif. Mieux vaut se garder pour les films de guerre de ce réalisateur.

anonyme
Un visiteur
0,5Nul
Publiée le 08/07/2010

En tombant sur un film comme la loi de la haine je ne m'attendais pas spécialement à tomber sur un bon film mais de là à regarder une telle diarrhée ! Charlton Heston à son déclin.

tomPSGcinema

Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 617 critiques

3,5Bien
Publiée le 25/02/2010

" La loi de la Haine " est sans aucun doute, l'un des meilleurs films de Andrew Mc Laglen ( " Chisum ", " Les Géants de l'Ouest " ), mais aussi l'un des plus âpre des années 70. En tête d'affiche, nou retrouvons l'excellent Charlton Heston ( " Major Dundee " ) dans le rôle du shérif qui est bien décidée à retrouver sa fille - la belle Barbara Hershey - enlevée par une bande de hors-la-loi emmenée par un certain Sam - génialement interprété par James Coburn ( " Il était une fois la Révolution " ) - un homme rempli de haine contre le même shérif qui avait tué sa femme quelques années auparavant. La mise en scène est efficace, notamment sur les séquences de fusillades qui sont brillament filmées, souvent d'une réelle violence et donc pour un public averti. Ce western est donc une très belle réussite et que je conseil à tous les fans du genre, d'autant que la BO de Jerry Goldsmith ( " Rio Lobo" ) est très rythmée et que la photographie de Duke Callaghan ( " Jeremiah Johnson " ) très soignée.

BlindTheseus

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 2 562 critiques

4,0Très bien
Publiée le 22/09/2009

Classique.

AMCHI

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 5 399 critiques

4,5Excellent
Publiée le 17/06/2009

Voici le meilleur film d'Andrew McLaglen qui nous livre avec La Loi de la haine un western âpre, violent et cruel (notamment la fin) ; 2 grands acteurs - Charlton Heston et James Coburn - s'affrontent au cour d'un duel sans merci. Une histoire de vengeance très bien menée.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top