Notez des films
Mon AlloCiné
    Amistad
    note moyenne
    3,5
    2390 notes dont 176 critiques
    répartition des 176 critiques par note
    39 critiques
    48 critiques
    46 critiques
    30 critiques
    9 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Amistad ?

    176 critiques spectateurs

    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 716 critiques

    0,5
    Publiée le 17 décembre 2006
    Bon, je vais me faire des ennemis (c'est pas grave, j'ai l'habitude, ;) ) mais je déteste cordialement ce film. Pour moi, le seul film à oublier vraiment chez SPielberg. Bon, "Le terminal" est vraiment raté aussi, mais celui là, en plus d'être raté, est beaucoup trop long. Le sujet, et c'est là que c'est dommage, était extrèmement parlant et intéressant. Quant aux acteurs, pour la plupart, ils sont très bons. Non, c'est juste que, pour le coup, Spielberg s'est endormi sur les lauriers de ses autres films 'à vocation de mémoire', tels que "La liste de Schindler", "La couleur pourpre", "Empire du soleil"...pour oublier de faire un bon film.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 624 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    2,0
    Publiée le 29 décembre 2010
    Les premières images du film promettait beaucoup mieux que ce qu'on a par la suite. Les premières minutes, en particulier le gros plan sur le visage du leader des mutins qui ouvre le film, dans le navire réussit à montrer toute l'abomination de l'esclavage. Là on est vraiment pris aux tripes et on peut se dire qu'on a peut-être affaire au grand film sur l'esclavage. Mais Steven Spielberg se contente d'appliquer pendant tout le reste du film, à l'exception d'un flash-back terrible, d'appliquer le simple schéma "ouais les gentils vont gagner contre les méchants". Quelques moments de lyrisme dans tout cela d'accord, surtout que Spielberg est un maître dans ce domaine, mais un peu plus de sobriété n'aurait pas nui au film. Au contraire même, l'oeuvre n'en aurait été que plus forte. La musique de John Williams, heureusement beaucoup plus inspiré autrement, aurait gagné aussi à être moins sirupeuse. Reste le talent indéniable de Spielberg pour tirer des interprétations exceptionnelles de ses acteurs en particulier Anthony Hopkins grandiose en John Quincy Adams. Mais dans l'ensemble, cette fois Spielberg a loupé le coche et pour le grand film sur l'esclavage on repassera.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 17 août 2013
    Quand il ne fait pas des films à grand spectacle, Steven Spielberg aime s'attaquer à des sujets sensible de l'Histoire. Après l'invasion de la Chine par le Japon dans "L'Empire du soleil" et la déportation des Juifs dans "La liste de Schindler", il prend ici comme sujet l'affaire de l'Amistad où, en 1839, des esclaves se sont mutinés sur un navire espagnol et se sont retrouvés aux États-Unis en procès afin que la justice décide de les déclarer libres ou non. Si le sujet est un peu lourd et que Spielberg le prend énormément à cœur quitte à faire quelques maladresses, il faut avouer qu'il nous plonge dans les procès avec une telle ferveur qu'il est impossible de ne pas le suivre. Mettant à nu les failles d'un pays qui ne veut pas se plonger dans une guerre civile et dont la réélection d'un Président compte plus que la vie d'une quarantaine d'hommes, il brosse un portrait peu reluisant des États-Unis et encore plus de l'Espagne, qui pratiquait la traite des noirs sans vergogne. Comme toujours chez le réalisateur, la reconstitution est brillante et les acteurs sont ici extrêmement convaincants que ce soit Djimon Hounsou qui a dû apprendre le Mendé pour son rôle difficile, Anthony Hopkins qui disparaît sous les traits de son personnage plus âgé que lui ou encore Matthew McConaughey qui compose un avocat improvisé de la cause qu'il défend.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 25 janvier 2012
    Une très belle histoire que seul Spielberg sait réaliser aussi bien et avec une telle justesse. Amistad a d'abord une histoire très intéressante avec un sujet peu abordé au cinéma : l'esclavage et plus précisément la traite négrière. Djimon Hounsou est vraiment excellent, on découvre avec ce film un vrai acteur. Une belle leçon d'humanité!
    gunbuster
    gunbuster

    Suivre son activité 214 abonnés Lire ses 1 409 critiques

    0,5
    Publiée le 31 mars 2007
    Malheureusement, comme la plupart des films ayant vocation de pseudo-documentaire ou de biographie, Les réalisateurs pensent que le sujet du film se suffit à lui-même et qu'il n'est pas nécessaire de consacrer un quelconque effort dans l'écriture du scénario, d'insuffler une quelconque dimension dans la mise en scène ou de diriger les acteurs pour qu'ils vous touchent. Comme pour la Liste de Schindler, j'ai trouvé le film inintéressant, particulièrement long, soporifique et aucunement émouvant. Un film très Artésien, si l'on veut. On est tous d'accord que faire un film là-dessus est honorable, mais Spielberg en oublie les spectateurs. Cela m'a beaucoup fait penser à un clip de Mylène Farmer (je sais, pas terrible la comparaison). Le casting est, de ce point de vue, un vrai gâchis : Anthony Hopkins a un rôle inapproprié et saugrenu, Morgan Freeman fait vraiment de la figuration, et Matthew McConaughey est mauvais (comme d'habitude, donc rien de choquant). La musique est pompeuse et sirupeuse à souhait. Un film très moraliste, forte présence de la religion, et discours donneur de leçon (alors que la France avait précédé les USA depuis la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, mais ça, bouche cousue). Le film est donc plutôt destiné à l'Éducation Nationale mais pas aux salles obscures. Si vous aimer les blacks balaises torse-nu, vous pourrez peut-être apprécier...
    antiraciste
    antiraciste

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 36 critiques

    2,5
    Publiée le 22 juillet 2009
    Spielberg fait alternativement un film à gros budget et un a petit budget. Maleureusement, il a réaliser un chef d'oeuvre sur la shoah et nous sort un film a petit budget sur la traitre des esclaves africains. Ce traitement inégalitaire n'est-il pas raciste ? Des le debut du film, on voit des africains capturé d'autre africains sans expliquer que sans la demande des blancs les africains ne se serait jamais conduit comme ça. Ensuite on montre les gentils blancs qui prenne la défense des pauvres noirs présentés comme des idiots incpables de se défendre tout seul. A la fin, les américains c'est les gentis et les espagnols les méchants. C'est raciste. Combien d'esclaves ont eu droit a un proces ? Combien d'abolitionniste dans l'Amérique qui restera ségrégationniste pendant encore des siècles ? Les contre-vérités sont trop nombreuses pour qu'on adhère, même si l'idée de départ est bonne et que certains aspects de l'horreur esclavagiste sont bien traités (mais pas tous et pas assez).
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    1,0
    Publiée le 6 mars 2014
    Rare sont les grands réalisateurs avec une longue carrière qui ne font aucuns mauvais films, et Spielberg ne fait pas exception. Pour ma part "Amistad" doit être le film du réalisateur Américain que j'aime le moins et l'un des rares que je n'aime pas du tout. (Il m'en reste quatre à voir). Tout est dans l'excès avec cette caricature historique, que ce soit les bons sentiments (accentué par une musique sirupeuse et pompeuse) ou bien évidemment le patriotisme où il en fait beaucoup trop, que ce soit au niveau des symboles ou des lourdeurs et il met clairement l'accent sur cette fabuleuse terre de libertés qu'étaient les USA et que la justice existait bel et bien chez eux, opposé aux méchants esclavagistes Espagnols. Pourtant ça part d'une vraie sincérité et Spielberg égratigne un peu le système politique, le sud et la corruption mais jamais en profondeur, il reste très sage de ce point de vue-là. Pourtant le début est bien fait et intéressant et Spielberg n'hésite pas à choquer avec certaines scènes assez dures comme ce flash-back en milieu de film, mais entre ca et la fin (avec le très moralisateur discours de Hopkins) il y a énormément de (longs) débats autour des droits de l'homme ou de la religion assez inintéressant et au final on suit le film d'un œil plutôt morne. De plus les personnages ne sont pas vraiment intéressant et Spielberg ne sait jamais qui mettre en avant. Pourtant tout n'est pas à jeter, outre certaines scènes où Spielberg montre bien la cruauté d’antan avec une réalisation sans concession, sa direction d'acteur est impeccable, que ce soit Hopkins, McConaughey, Freeman ou encore Hounsou. Une immense déception, surtout vis à vis de ce cinéaste qui nous a habitué à beaucoup mieux. Abordant encore le thème de l’esclavage quelques années plus tard avec Lincoln où il se rattrapera en étant plus subtil, avec une vraie figure et un peu moins patriotique.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 4 726 critiques

    1,0
    Publiée le 8 janvier 2010
    Spielberg a le don de choquer dès qu'il s'aventure hors des sentiers battus du divertissement et du grand spectacle. Pourtant, ses escapades de plus en plus nombreuses ont donné lieu à quelques très beaux films comme La Couleur pourpre ou La Liste de Schindler. Malheureusement, c'est loin d'être le cas avec Amistad qui, non content de survoler son sujet en le regardant par le petit bout de la lorgnette, fait montre également d'une idéologie pro-américaine lassante à la longue. Et même s'il est pavé de bonnes intentions, Amistad reste le plus souvent enchaîné par ces dernières. Chose étonnante et plutôt rare chez un cinéaste de la trempe de Steven Spielberg, la mise en scène d'Amistad s'avère très moyenne. Mais là où le bas blesse le plus, c'est sans conteste ce glissement vers la religion puis vers la guerre civile en préparation au pays de l'oncle Sam. Voir un des esclaves réinventer (sans se tromper une seule fois) la Bible en se basant uniquement sur les images, avec une petite étoile qui brille dans le regard, on est plus à la limite du ridicule mais en plein dedans. Au final, une plaidoirie contre l'intolérance qui fait surtout figure de vaste farce et Spielberg de donneur de leçons. Reste l'interprétation de Djimon Hounsou, véritable révélation du film.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 093 critiques

    4,0
    Publiée le 25 mai 2009
    Spielberg sait décidément tout faire, il nous livre ici un film grandiose sur le thème pas encore assez traité au cinéma qu'est l'esclavage et la traite des noires. Ce film est choc et Spielberg arrive à donner une mise en scène rythmé à ce film profond plein de réflexion. Le début du film donne des leçons de plongées et contre plongées parmi toutes ces images plus belles les unes que les autres. Pour finir, de grands acteurs dans de grands rôles.
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 390 critiques

    5,0
    Publiée le 20 novembre 2010
    Mon film Spielbergien culte!!! Passionnant de bout en bout et tellement fort, surtout en VO!!! Immenses performances de Djimon Hounsou et Anthony Hopkins!!!
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    2,5
    Publiée le 23 mai 2008
    Même si Steven Spielberg finit par tourner en rond, "Amistad" reste un film convenable sur l'esclavage.
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 466 critiques

    1,5
    Publiée le 19 février 2018
    Ca commence plutôt bien avec la révolte des esclaves, mais ce film devient ensuite beaucoup trop bavard. On se perd dans les méandres d'un interminable procès. Pour ne rien arranger, Spielberg essaie de nous faire croire que la libre Amérique et son système démocratique seraient à l'origine de l'abolition de l'esclavage ou y auraient fortement contribué. Il se garde bien d'établir des liens entre cette période sinistre où les hommes noirs n'étaient que des marchandises et la situation d'aujourd'hui où ils sont toujours les cibles d'une police raciste. Le cinéma de Spielberg s'est toujours caractérisé par un humanisme politiquement correct et peu subversif, mais cette fois, il y va fort.
    yayo
    yayo

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 221 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2011
    Un film que j'avais grandement apprécié même si ça fait très longtemps que je l'ai vu. Il m'a aussi permi de découvrir Djimon Hounsou.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 780 critiques

    4,5
    Publiée le 30 mai 2015
    Quelques longueurs certes, mais un film essentiel sur l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis. Un acteur en la personne de Djimon Hounsou, est révélé par son extraordinaire interprétation.Quand à Spielberg, connu, en tant que réalisateur, capable du meilleur comme du pire, il réussit une oeuvre historique proche du documentaire et que tout un chacun devrait avoir vue.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 666 critiques

    3,0
    Publiée le 13 octobre 2015
    Steven Spielberg a partiellement raté le coche en réalisant de la sorte la mutinerie d’une cinquantaine d’Africains survenue en 1839 à bord du navire "La Amistad". Galvaudé par un scénario qui résume l’un des symboles qui mena à l’abolition de l’esclavage par près de deux heures de dialogues et de procès sur un total de 150 minutes, est bien trop réducteur. A part les intenses scènes d’introduction, superbement bien filmées par ailleurs, ainsi que du flashback des événements, terriblement dures et intolérables, le film assomme en dépit de quelques moments de sursauts où, heureusement, l’émotion parvient à (r)éveiller l’esprit. De plus, Djimon Hounsou est le seul à insuffler la force et la détermination adéquates à son personnage au milieu d’un casting 4 étoiles mal exploité. J’ai eu un sentiment quasiment identique avec « Lincoln », comme si le réalisateur ne savait pas aborder ce sujet-là autrement que par une mise en scène académique et bavarde, à l'image du long réquisitoire final.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top