Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Chasseur
note moyenne
3,3
137 notes dont 28 critiques
4% (1 critique)
32% (9 critiques)
25% (7 critiques)
39% (11 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Le Chasseur ?

28 critiques spectateurs

chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1390 abonnés Lire ses 10 097 critiques

4,0
Publiée le 31/03/2010
Rèalisé efficacement par Buzz Kulik, Steve Mc Queen, dans son dernier film, retrouve dans "The Hunter" un personnage de chasseur de primes! La loi votèe par la Cour Suprême des Etats-Unis en 1872 ètant toujours en vigeur, le chasseur de primes en question, Ralph "Papa" Thorson (qui a rèellement existè) exerce sa profession dans l'Amèrique contemporaine! "The Hunter" est particulièrement agrèable à regarder avec deux scènes d'anthologies (la poursuite dans le mètro aèrien et celle dans le champs de maïs) et vaut surtout par les clins d'oeil de Mc Queen qui s'amuse à mèlanger sa mythologie (Josh Randall) et son personnage rèel ("Papa" partage sa vie avec une jeune institutrice, dont il attend un enfant, et collectionne les jouets d'èpoque)! Mc Queen terminera le tournage dans un ètat d'èpuisement total avant que les mèdecins lui dècouvrent un cancer du poumon! Les temps hèroïques sont rèvolus, l'acteur aux allures de nonchalance et de dècontraction meurt en 1980 à l'âge de 50 ans (RIP Steve)...
NeσLaiη
NeσLaiη

Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 4 731 critiques

2,5
Publiée le 26/04/2013
C'est le dernier film avec l'acteur Steve McQueen. Il joue un chasseur de prime des temps modernes, l'humour chasse le sérieux sur sa longueur, le choix donne un peu d'attention sans pour autant que le film soit complètement prenant. Il est à voir parce que McQueen conduit comme un pied. L'auto-parodie jubilatoire sachant que McQueen été un fou de voiture sportive et il manquait pas de talent pour la vitesse. Bonne poursuite à pied également sans oublier le malaise, en effet, lors du tournage il est atteint d'un cancer et il s'essouffler facilement.
Sinefil44
Sinefil44

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 985 critiques

3,0
Publiée le 27/09/2013
Dernier long métrage de Steve McQueen peu de temps avant son décès en novembre 1980, " Le chasseur" n'eut pas un grand succès à sa sortie. McQueen tourne en dilettante, se sachant sans doute sur la dernière piste. Le film ne manque pas d'intérêt mais il ne fait pas partie des meilleurs films de l'acteur. "Papa" Thorson est un chasseur de primes qui ne se prend pas toujours au sérieux jusqu'au jour où un ancien détenu a juré de se venger. Un brin cocasse grâce à quelques scènes amusantes telle la poursuite dans le champ de maïs, l'ensemble reste distrayant sans toutefois vraiment décoller. A voir pour le dernier rôle de Steve McQueen.
Yannickcinéphile
Yannickcinéphile

Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 4 005 critiques

2,5
Publiée le 30/04/2016
Steve McQueen dans son dernier rôle, voilà qui permet de faire de ce métrage une curiosité. Un petit film qui souffre de plusieurs défauts notables. L’histoire est quand même assez mal construite. On dirait plusieurs petits épisodes de série d’action réunis bout à bout, tant le métrage manque de coordination. McQueen poursuit untel et l’arrête, puis tel autre, en général avec force scène d’action, mais du coup ça devient vite assez pénible. Heureusement qu’il y a l’histoire de sa femme pour donner un peu de cohésion, sinon ça manque d’enjeu sous-jacent, et ce n’est pas la très mince intervention de Mason, qui débarque très très tardivement que ça va changer quelque chose. Pour moi c’est presque un film à épisode mais qui ne s’assume pas comme tel. Le casting est correct. Steve McQueen a quand même l’air un peu épuisé, même s’il impose toujours une belle présence et qu’il peut compter sur un personnage qui ne manque pas de volume, et qui lui permet, sans être à son meilleur d’être convaincant malgré tout. Autour de lui des acteurs pas très connus hormis Elli Wallach dans un petit rôle. Kathryn Harrold ne se débrouille pas mal du tout, et elle aussi a un personnage assez consistant. Globalement les acteurs ne sont pas mauvais, hormis quelques seconds rôles ratés (dont le fameux Rocco Mason incarné par le cabotin Tracey Walter). Formellement Kulik emballe de bonnes scènes d’action, c’est sûr. Il y a quelques moments vraiment spectaculaires (le parking), c’est proprement filmé bien que le réalisateur privilégie la fluidité aux effets de style vraiment personnels et originaux. Un peu déçu en revanche niveau ambiance, décors. Par exemple le début semble se passer à Harlem, mais ce n’est pas très typé, il y a un peu un côté lisse de série TV de l’époque. C’est un film un peu impersonnel formellement, c’est un fait, et la bande son, sans grand relief, n’aide pas. Bon, pour tout dire, Le Chasseur est une petite bande qui mérite surtout le visionnage pour ses bonnes scènes d’action, son second degré aussi qui parvient à rendre l’ensemble assez sympathique, et pour la curiosité du dernier rôle de McQueen. Pas vraiment désagréable, mais pas vraiment convaincant non plus. 2.5
Jean-philippe N.
Jean-philippe N.

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 911 critiques

2,0
Publiée le 24/06/2014
Le film ne vaut que parce que c'est le dernier de Steve Mac Queen, sinon, niveau scénario, c'est assez indigent...
Florentin B.
Florentin B.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 307 critiques

3,0
Publiée le 25/01/2014
Si le scénario manque de liant, la réalisation de Buzz Kulik ( Pancho villa ) est parfaite et Steve McQueen ,dont c'est la dernière apparition dans un film, est excellent.
sly-stallone88
sly-stallone88

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 2 221 critiques

3,0
Publiée le 26/04/2011
une comédie aventure qui offre à Steve Mcqueen un de ses derniers rôles !!!
wesleybodin
wesleybodin

Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 3 860 critiques

2,5
Publiée le 10/12/2009
Un film mélangeant comédie et action dans lequel on retrouve notre monstre Steve Mcqueen plein d'autodérision (monsieur ne sait pas conduire!). The Hunter ne casse pas des briques mais nous fait néanmoins passer un agréable moment.
AMCHI
AMCHI

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 5 584 critiques

2,5
Publiée le 14/03/2007
Dernier rôle au cinéma pour Steve McQuenn usé par la maladie (mais aussi par les drogues) mais possède encore pas mal de punch d'ailleurs il semble effectué lui-même plusieurs cascades. Le Chasseur est un mélange de polar et d'action (inspiré d'un vrai chasseur de primes) qui ne vole pas haut, réalisé par un réalisateur peu connu l'ensemble est correct mais il manque l'étincelle pour faire la différence. Mais aussi un rythme inégal pénalise Le Chasseur et l'histoire entre sa compagne enceinte et lui ou encore le gars qui veut se venger sont mal intégrés au reste de l'histoire. Par contre quelques scènes d'action sont sympa à voir comme cette poursuite en moissonneuse-batteuse à travers un champ de maïs et cette poursuite qui commence à pied et qui finit dans un parking en passant entre par le métro ; à voir essentiellement pour Steve McQueen. A signaler une agréable B.O. signée Michel Legrand.
Danny Wilde
Danny Wilde

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 503 critiques

3,0
Publiée le 09/08/2014
Honnête série B, ce polar a avant tout valeur de document, car c'est le dernier film tourné par Steve McQueen, décédé en novembre 1980. Ce n'est certes pas un chef-d'oeuvre, mais Steve, déjà malade, s'y livre à une série d'acrobaties, dont une particulièrement périlleuse sur le toit du métro de Chicago (malgré la doublure cascade de Gary Combs). C'est un bon petit film sans prétention qui certes ne vaut pas le légendaire "Bullitt" mais suffisamment distrayant pour passer un bon moment.
Plume231
Plume231

Suivre son activité 541 abonnés Lire ses 4 610 critiques

2,0
Publiée le 30/06/2013
Dernier tour de piste pour un Steve McQueen, les traits tirés et amaigri par le cancer, qui n'hésite pas à aller à fond dans l'autodérision, écornant avec une certaine jubilation son image virile en conduisant très mal une vieille guimbarde pourrie à faire passer la Peugeot 403 de Columbo pour une Rolls-Royce, en ayant des réactions maladroites de gamin et même en s'évanouissant comme une gonzesse. Le film qui préfère largement lui aussi l'humour au sérieux n'est pas hélas à la hauteur de son comédien, l'histoire faisant constamment dans les très grosses facilités et le film souffrant de problèmes de rythme. A voir surtout pour son charismatique acteur principal, qui comme testament veut laisser l'image d'un mec viril qui ne se prend pas au sérieux.
Henrico
Henrico

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 907 critiques

4,0
Publiée le 29/06/2018
Mis à part son « Pancho Villa », Buzz Kulick ne nous a jamais rien servi de fort brillant. D’ailleurs avec « The Hunter », ce n’est pas la réalisation qui fait de ce film une œuvre cinématographique importante, c’est à la fois la présence de Steve McQueen, et le fait que le scénario est tout de même basé sur l’autobiographie d’un vrai chasseur de prime. Le visage buriné de l’acteur, sa démarche pleine de lassitude, ses cascades laborieuses durant ses missions, son attitude un peu dépassée par la modernité, tout cela donne à l’ensemble du personnage un côté profondément attachant du «cheval en fin de course-qui gagne encore-mais mon Dieu que c’est dur ». De plus, sous l’emballage d’une comédie légère, le film nous brosse un portrait au vitriol des travers du système judiciaire américain. Un système qui laisse filtrer de gros malfrats, se montre sans pitié, pour des citoyens lambda, ou des fonctionnaires de police qui ont fauté une fois, donne une énorme amplitude complaisante à des juges, des sheriffs, ou des représentants de la loi qui administrent la justice au quotidien à la bonne franquette. Compte tenu du personnage que McQueen incarne et du fait qu’il meure peu de temps après, « Le Chasseur » a un caractère prémonitoire. Il a aussi une tonalité à la fois triste et drôle. En effet, le héros, durant tout le film, se distingue par une hallucinante inaptitude à conduire correctement, à l’opposé de McQueen, qui dans la réalité, était un pilote hors-pair.
Fabien S.
Fabien S.

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 875 critiques

4,0
Publiée le 12/03/2018
Un bon film d'action avec Steve McQueen en chasseur de primes. Un bon scénario, une bonne intrigue.
Roub E.
Roub E.

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 964 critiques

2,5
Publiée le 18/03/2016
Le dernier film de Steeve Mc Queen est une comédie d action reposant uniquement sur ses épaules et son charisme. C est amusant par moment (comme l idée de faire un héros d action qui ne sait absolument pas conduire) mais c'est beaucoup trop décousu pour faire un bon film. Le "scénario" ne suit aucune trame et semble passer d un sketch à l'autre. Seul l' histoire avec le psychopathe qui le pourchasse m' a intéressée mais elle est complètement bâclée. Bref c est très moyen, tout juste divertissant.
HENRI Q.
HENRI Q.

Suivre son activité Lire ses 25 critiques

3,0
Publiée le 12/05/2015
Mis à part son « Pancho Villa », Buzz Kulick ne nous a jamais rien servi de fort brillant. D’ailleurs avec « The Hunter », ce n’est pas la réalisation qui fait de ce film une œuvre cinématographique importante, c’est à la fois la présence de Steve McQueen, et le fait que le scénario est tout de même basé sur l’autobiographie d’un vrai chasseur de prime. Le visage buriné de l’acteur, sa démarche pleine de lassitude, ses cascades laborieuses durant ses missions, son attitude un peu dépassée par la modernité, tout cela donne à l’ensemble du personnage un côté profondément attachant du «cheval en fin de course-qui gagne encore-mais mon Dieu que c’est dur ». De plus, sous l’emballage d’une comédie légère, le film nous brosse un portrait au vitriol des travers du système judiciaire américain. Un système qui laisse filtrer de gros malfrats, se montre sans pitié, pour des citoyens lambda, ou des fonctionnaires de police qui ont fauté une fois, donne une énorme amplitude complaisante à des juges, des sherifs, ou des représentants de la loi qui administrent la justice au quotidien à la bonne franquette. Compte tenu du personnage que McQueen incarne et du fait qu’il meure peu de temps après, « Le Chasseur » a un caractère prémonitoire. Il a aussi une tonalité à la fois triste et drôle. En effet, le héros, durant tout le film, se distingue par une hallucinante inaptitude à conduire correctement, à l’opposé de McQueen, qui dans la réalité, était un pilote hors-pair.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top