Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Clochette et la fée pirate
note moyenne
4,0
1009 notes dont 103 critiques
17% (17 critiques)
34% (35 critiques)
33% (34 critiques)
12% (12 critiques)
4% (4 critiques)
1% (1 critique)
Votre avis sur Clochette et la fée pirate ?

103 critiques spectateurs

Dark Taylor
Dark Taylor

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 253 critiques

4,5
A première vue, la franchise Disney Fairies de Disney pourrait s'apparenter pour certains à des niaiseries du même style que Barbie ou Dora l'Exploratrice. C'est ce que je me disais la première fois que je me suis retrouvé face à un film de la franchise. Réalisé par Toon Studios, on était en droit de se dire que ça allait être de la merde. En effet, les cinéphiles et les Disney-addictsse souviennent tous de la qualité sans cesse décroissante des suites des grands classiques des Disney Animation Studios. Mais on constate ici un renouveau du studios (ils ont pas toujours fait des massacres de films ayant bercé votre enfance) depuis 2008 avec le premier film de la franchise. C'est donc ici une saga plus que surprenante, puisqu'on a ici la qualité des grands films des Disney Animations Studios, et encore plus étonnant, on ne perd vraiment pas en qualité au niveau des suites (et c'est bien ça qu'on a souvent reproché à Toon Studios). Pour ce deuxième opus au cinéma, comme j'avais été plus que séduit avec le premier film ciné, "Clochette et le Secret des Fées", je me suis lancé directement, ce film constituant pour moi l'un des films les plus attendus de cette année. Les garçons y trouveront également leur compte: contrairement aux précédents films plutôt destinés aux filles, les pirates devraient également les séduire. En parlant des pirates d'ailleurs, on a ici la surprise de voir le Capitaine Crochet dans sa jeunesse, et ici doublé par Tom Hiddleston (bon d'accord c'est dans la VO et mon ciné ne faisait que la VF). Voilà une très bonne idée qui nous permettra d'en apprendre plus sur les origines de ce personnage du Peter Pan de 1953. Et même Mouche, l'un des personnages de ce fameux dessin animé de 1953. Alors qui sait, peut-être un prochain film racontant la rencontre entre Clochette et Peter Pan? Concernant l'histoire en elle-même, on retrouve ici Clochette et sa bande pour de nouvelles aventures, et on fait notamment la rencontre d'une nouvelle fée, Zarina, intriguée par les multiples propriétés et possibilités de la poussière de fée. Malheureusement, les autres fées ne semblent pas partager son enthousiasme, et Zarina finit par causer malgré elle au cours de ses expérimentations un accident qui détruit le dépôt de poussière de fée. Dépitée, elle finit par quitter la Vallée des fées. Un an plus tard, au cours d'une fête, elle refait néanmoins son apparition et vole la poussière de fée bleue qui permet justement aux fées de pouvoir voler. Clochette et ses amis découvrent alors qu'elle s'est alliée à une bande de dangereux pirates et décident donc de partir à la poursuite de Zarina et des pirates pour lui reprendre la poussière bleue. Même si à la base, le film s'adresse aux enfants, on est agréablement surpris car les adultes y trouveront également leur compte et devraient assurément passer un bon moment. Voilà une bonne chose pour tout les parents ou les grands frères et soeurs qui se retrouvent obligés d'accompagner leurs gosses pour les occuper le mercredi après-midi ou le week-end (mais bon, d'un autre coté, je m'en fous, puisque je suis pas soumis à ce genre d'aléa, et que je suis totalement libre de me taper ce que je veux au ciné). Pour la musique, je suis également content de retrouver Joel McNeely à la baguette. J'ai de très bons souvenirs de quelques thèmes des opus précédents. On a d'ailleurs quelques ressemblances sur plusieurs thèmes avec d'autres thèmes des précédents films, et c'est une bonne et agréable surprise. Au niveau des personnage, on est évidemment content (ouais je sais je me répète par rapport à mon paragraphe précédent) de retrouver les mêmes, après tout on ne change pas une équipe qui gagne. Mais cette fois en y apportant un peu de nouveauté. Ainsi, j'ai adoré le personnage de Zarina, et surtout son design et son doublage. J'adore d'ailleurs quand les gentils deviennent méchants, que ce soit de gré ou de force (mais faut quand même que ce soit crédible et bien foutu). Assurément l'un de mes personnages préférés Moi qui me demandait d'ailleurs quelle était ma fée préférée en allant faire un tour sur le site officiel pour les enfants, qui posait justement la question (ah si il y a Cristalline, mais son nom me rappelle trop une certaine marque d'eau minérale, et une pub avec des gamines qui s'extasient avec des bouteilles, ce qui me fait marrer à chaque fois (à se demander d'ailleurs si il y a pas eu du placement de produit là-dedans). Le doublage, puisqu'on en parle, est vraiment au top. Autant au départ, j'ai eu des doutes sur la capacité de Lorie à assurer cette tâche, car je me souviens avec horreur de toute ses chansons au début des années 2000 et avec lesquelles ma soeur m'a rabattu les oreilles tant de fois (mais ce n'est pas le sujet). Avec bien sûr des seconds rôles sympathiques, comme Fabrice Farra en Gabble (dont je me souviens avec plaisir de sa prestation épatante dans "The Big Bang Theory"). Ah et, j'ai bien failli les oublier, il y a bien sûr les chansons, l'élément le plus important dans les Disney (même peut-être plus important que les princesses). Depuis la fermeture du département 2D de Disney et la collaboration de plus en plus importante avec Pixar, les chansons (du moins de qualité) se faisaient franchement de plus en plus rare dans les Disney. Et puis en 2008, ils se sont finalement décidés à se bouger, notamment dans "la Fée Clochette", notamment après le massacre effectué dans les rangs par tonton Lasseter. Ici, on constate que Disney ne déroge pas à la règle, et nous livre des chansons à la fois entrainantes et pleine de fantaisie, qu'on pourrait presque avoir dans la tête en sortant de la salle (mais bon, heureusement j'ai pas eu tout cela à déplorer heureusement, car après, impossible de s'en défaire durant le reste de la journée). Manquerait plus que les sous-titres pour se faire un karaoké (mais bon, c'est pas "la Reine des Neiges" non plus...). Seul regret, je me suis retrouvé à la fin à me dire "oh non, c'est trop court". Mais bon, comme c'est pour les gosses, et comme on sait que passé un certain temps, leur intérêt a tendance à décroitre, on comprend et on pardonne volontiers. Bon au final, un de mes coups de coeur de cette année. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre ou un film qui m'a profondément marqué, et pourtant j'ai adoré ! A découvrir sans tarder, en famille ou même seul
Papy J
Papy J

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 109 critiques

4,5
Ce film est pour moi le meilleure de la Saga des Clochette ainsi que mon préféré !!! On retrouve Clochette et ses amis dans une aventure palpitante et magique avec larrivé e Zarina, la Fée Pirate (qui est ma fée préféré D'abord parlons de Zarina qui est un super personnage,: elle est curieuse, active et veut toujours trouver les réponses à ces questions spoiler: ce qui l'amène a étudié la poussière de fée en profondeur pour percer son secret mais les autres fées ne voit pas ça 'un bon oeil et elle décide de partir pour devenir la capitaine d'un navire pirate. C'est un personnage interessant car on est fasciné par ces découvertes et ça la rend joyeuse et c'est réciproque avec nous même quand elle est triste. Cette fois-ci, ce n'est pas que Clochette mais toutes ses amies qui sont exploitées et comment ? Grace à spoiler: la bonne idée qu'elles échangent leurs pouvoirs et donc on les voit qu'elles ont du mal avec cette permutation mais elles arrivent à assez bien les maitriser au fil du film (même un peu trop rapidement mais bon). Et on a droit à de bons gags qui marchent grâce à cette idée. Maintenant, les pirates qui sont le thème du film. D'abord, ils sont funs, droles et ils ont un bon design assez cliché mais le plus important est surtout James ou Capitaine Crochet (sans Crochet) car oui, ce jeune mousaillon est le futur célèbre Capitaine Crochet, ennemi de Peter Pan. Je dois dire que j'aime plus le jeune que l'autre car déjà il chante super bien dont la chanson "Une frégate pareille" est une très bonne chanson et il est plus malin (car l'autre est un peu fou) .spoiler: En fait il s'est fait passé pour un marin d'eau douce pour duper Zarina pour avoir la poussière de fée bleue qui permettra a son navire de voler vers notre monde pour le piller de ses trésors , il y a un clin d'oeil où on le voit avec un crochet en main, ce qui montre ce qu'il va devenir plus tard C'est un génie !! Mais qui dit Crochet dit Tic Tac, le crocodile qui veut le manger. ben il est là mais dès sa naissance mais il est mignon comme tout et drôle aussi .spoiler: En plus nous savons comment il avale le fameux réveil qui lui provoque ces tic tac La musique est magnifique avec le thème des pirates ou celle de la bataille finale par contre pas de musique celtique comme dans les premiers films. L'animation est bonne à par au niveau des lèvres. On a quelques références au film Peter Pan ^^ surtout vers la fin où vous allez être surpris ^^ Et pour la féerie et effets spéciaux, c'est juste sublime !!! Surtout lors de la scène finale où vous aller être émerveillé ; Allez le voir, il vaut le coup d'oeil ;)
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 418 abonnés Lire ses 2 229 critiques

4,5
Clochette et la fée pirate : Mon premier Clochette en dessin animé que je regarder. Moi qui m’attendais a un truck naïf et enfantin. Et bien, j’ai était agréablement surprit par cette aventure remplit d’humour, d’inventivité et de bonne chose. Déjà, le scénario est bien pensé et il y a plein de bonne idée. Car, c’est une fée qui est mit à l’écart car elle en fait un peu qu’a sa tête mais elle veut bien faire. Et donc, elle va s’allier avec l’ennemi : les pirates et donc ça va être elle la méchante car elle va volée la poudre de fée bleu qui est si précieuse. Donc, une fée comme méchant, ça change et c’est bien. De plus, c’est une sorte de spin-off car on retrouve le capitaine crochet quand il était jeune et qui avait encore ces deux bras… et ça, c’est hyper bien placé comme beaucoup d’autre clin d’œil a l’univers de Peter Pan et Clochette (spoiler: le bébé crocodile avec le tic tac…). Et puis, le pouvoir de chaque fée qui se mélange… est vraiment excellent et apporte une belle part d’humour : j’ai beaucoup apprécié. De plus, l’animation est comme d’habitude chez les Disney juste magnifique : c’est pétillant, coloré, fluide, enfin on s’en prend plein les yeux. Et les musiques sont très bonne et ce n’est pas abusé en chansons : une au début et une à la fin. Donc voila, c’est divertissant et sympathique comme tout. Et ça plaira aux petites comme aux grands.
I'm A Rocket Man
I'm A Rocket Man

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 684 critiques

5,0
Youpiiiiiii ! Mon fils est aux anges, nous avons regarder Clochette et la fée pirate et nous avons adoré !! J'avais pourtant peur car ce ne sont pas les ambiances que je préfère mais là c'était le pied total !! L'histoire est excellente et prenante, l'aventure est au rendez vous et toutes les fées sont omniprésentes et c'est hyper plaisant. Elles sont drôles et touchantes et nous avons passé une superbe soirée grâce à Zarina & ses amies; Le clin d'oeil à Tic Tac et le réveil a éclaté mon fils et nous garderons un souvenir génial de notre soirée !! Vive les pirates !
Sylarie1982
Sylarie1982

Suivre son activité 10 abonnés Lire sa critique

5,0
Un clochette rigolo, plein d'action et qui nous en apprend un peu plus sur Crochet durant sa jeunesse !
Alexis C.
Alexis C.

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 3 critiques

4,0
« La Vallée des Fées est en fête, mais quelqu’un va tout bouleverser : Zarina. Préparez-vous à rencontrer les redoutables pirates tandis que Clochette et ses amies les fées partent à l’abordage du bateau pirate. » Après cinq réalisations consacrées à la Fée Clochette depuis 2008, les DisneyToon Studios confirment définitivement leur amour pour cette féerique franchise, devenant à présent un rendez-vous à renouveler chaque année – et à ne pas manquer. Apparue pour la première fois dans Peter Pan (1953) de Clyde Geronimi, 14e Classique d’animation des Studios Disney, Tinkerbell a su conquérir le coeur de tous les spectateurs, des plus jeunes aux plus âgés au fil des années. Contrairement au nouvel univers inspiré de Cars avec Planes de Klay Hall, la poussière de fée attire autant la gente féminine que masculine. Ainsi, après des sorties passées exclusivement dédiées au marché de la vidéo comme Clochette et la Pierre de Lune (2009) ou Clochette et l’Expédition Féerique (2010), ses aventures au soutien grandissant se poursuivent au cinéma depuis Clochette et le Secret des Fées (2012). Ce passage au grand écran résulte également des recettes encourageantes, prouvant de nouveau l’engouement certain d’un public de masse. L’expérience est sciemment réitérée avec Clochette et la Fée Pirate de Peggy Holmes et il suffit d’analyser les premiers chiffres suite aux différentes avants-premières organisées avant sa sortie nationale le 02 avril 2014. Zarina, une fée aussi imaginative que redoutable, se retrouve bannie suite à ses expériences destructrices. Enrôlée dans la piraterie, elle continuera sa science aux côtés du séduisant pirate, James Crochet. Lorsque Clochette et ses amies découvriront la manigance de leur ancienne alliée, elles feront le nécessaire pour l’empêcher de mettre en péril la Vallée des Fées. Mais suite à l’ingéniosité de Zarina, les choses seront loin d’être aisées. Malgré les quelques remarques habituelles en matière de critique pour les DisneyToon Studios, Clochette et la Fée Pirate, d’une durée d’une heure et quinze minutes, constitue l’une de leurs meilleures productions. En effet, ils tentent de se rapprocher tant bien que mal des grands classiques d’animation Disney, et cela débute dès le commencement du film avec l’apparition première d’une nouvelle animatique présentant le logo des DisneyToon Studios. L’efficacité du long-métrage provient aussi du mélange bienvenu entre l’aspect merveilleux de l’univers de Peter Pan et l’aspect aventureux qui rappelle sans nul doute l’éclatante saga Pirates des Caraïbes, première trilogie signée Gore Verbinski, ou encore la série jeunesse Jack et les Pirates principalement diffusée sur Disney Junior. Une touche d’humour porte enfin le parfait équilibre entre les deux perspectives précédemment citées. Que l’on soit en quête de magie ou d’expéditions, chacun y trouvera son compte. L’envoûtement est soutenu par ses protagonistes et notamment par la nouvelle arrivante : Zarina. De part son look, méticuleusement détaillé tant par sa chevelure ébouriffée que par son style vestimentaire plus osé, et son caractère rebelle (faisant presque écho à la production Pixar du même nom) accroissent notre identification – et plus particulièrement celle de notre génération actuelle – avec le personnage. Les héroïnes pré-existantes, de Clochette, Noa et Rosélia, en passant par Ondine, Iridessa et Vidia, sont quant à elles étonnement plus exploitées ; Clochette n’est plus le seul et unique personnage principale ! Cette prodigieuse équipe devra enfin apprendre à travailler ensemble et à combiner leur différent talent, pour le meilleur et pour le pire. Si les pirates, mené par James – pas encore – Crochet, constituent un équipage tout aussi charismatique, le dernier intervenant symbolique du film reste Croc, un irrésistible bébé crocodile à la recherche de câlin – et de sa maman – reprenant les principaux traits d’Olaf, l’attendrissant bonhomme des neiges de La Reine des Neiges (2013) de Jennifer Lee et Chris Buck. La musique, composée par Joel McNeely, reste l’un des principaux atouts du film. En effet, si le compositeur abandonne de nouveau l’instrumentation celtique propre à la Fée Clochette, la bande son insiste promptement sur l’émotion des personnages comme il est possible de le voir dans les oeuvres des Walt Disney Animation Studios. Parfois enchanteresse, parfois triste, l’artiste incorpore également plusieurs partitions chantées parmi lesquelles nous pouvons cités les entraînantes : Who I Am, Weightless ou la chanson des pirates intitulée The Frigate That Flies. A l’évidence, Clochette et la Fée Pirate se revendique comme un véritable hommage à Peter Pan (1953), d’où l’évidente phrase d’accroche apparue lors de sa campagne publicitaire : « Inspiré du monde de Peter Pan », soit un procédé entièrement similaire à celui de Planes et de Cars. Et pour cause, il est incroyable d’observer la richesse des références : les personnages comme le crocodile ou le capitaine crochet, quelques paysages comme le rocher du crâne ou le pays des merveilles vu en plongée. Si l’animation se développe légèrement après chaque réalisation, le flagrant manque de texture nuit néanmoins à la qualité du film ; le studio conserve toujours la même politique « produire vite à moindre coût », autrement dit la quantité semble malheureusement être privilégiée à la qualité. La deuxième remarque négative couramment associée au département d’écriture s’adresse à son scénario beaucoup trop simpliste. Effectivement, impossible de s’attendre à quelques éléments de surprises même si l’on compte, fort heureusement, quelques bons points scénaristiques, comme le chamboulement des pouvoirs des différentes héroïnes. Ce cruel manque de créativité naît du fait que Clochette et la Fée Pirate s’apparente à un véritable préquelle de Peter Pan (1953), en instaurant les figures emblématiques de l’oeuvre tel que l’imposant Capitaine Crochet – à ce titre, nous conseillons de rester sagement à votre place durant le générique du film. Une question essentielle se pose désormais : serait-il envisageable de mettre en scène la rencontre et l’amitié naissante entre Clochette et Peter Pan ? Aussi, tout comme Planes, Clochette tend aussi à élargir sa gamme de produits dérivés proposées par la franchise Disney Fairies, idéales pour arrondir les fins de mois de la Walt Disney Company. Oyé Moussaillons ! Clochette et la Fée Pirate se présente comme un hommage grandiose à l’univers de Peter Pan, inauguré en 1953. Mieux encore, ce sixième épisode montre l’implication de l’équipe du film à exploiter davantage les oeuvres des DisneyToon Studios, notamment en termes de personnage et de musicalité, acquis qui permettront de s’interroger enfin sur la simplicité des scénarios. Peut-on promettre que Clochette et la Créature Légendaire, prochaine aventure prévue pour 2015, se définira comme l’oeuvre finale et suprême du studio ? Seul l’avenir nous le dira ! Pour l’heure, patientons avec Clochette et la Fée Pirate, un film divertissant à voir absolument au cinéma et en famille !
Constant M.
Constant M.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 197 critiques

3,5
On pourrait penser que la franchise de la fée clochette pourrait commencer à s'affaiblir après pas moins de cinq volets en l'espace de six ans. Et bien force est de constater que malgré qu'ils en remettent à chaque fois une couche, les studios Disney parviennent toujours à maintenir de l'intérêt et une histoire potable pour faire marcher leur machine à fric sur le dos de nos fées préférées. Bien entendu, ils nous bombardent de nouveaux personnages afin de nous refournir une histoire digne de ce nom en se réinventant presque à chaque fois, mais c'est une bonne chose! Dans ce volet, on nous colle une pseudo-fée pirate rebelle qui va causer du tord à notre petit groupe de lucioles ailées. L'idée ingénieuse dans ce numéro de la fée clochette, c'est d'y intégrer beaucoup d'éléments du dessin animé de Peter Pan et d'en faire un prequel drôle et amusant qui nous révèle quelques éléments sur l'histoire de notre héros volant préféré. On retrouve donc un jeune Capitaine Crochet, le fameux crocodile au tic tac et bon nombre d'autres éléments de l'univers de Peter Pan. Très coloré et aux images sublimes et bien travaillées, Clochette et la fée pirate devrait enchanter les petits et les grands bien qu'il n'arrive toujours pas au niveau des deux premiers volets de la saga. Les fées sont drôles, attachantes et rigolotes et les péripéties bien que parfois abracadabrantes, sont les bienvenues car notre âme d'enfant de six ans revient nous hanter pendant la petite heure que dire ce film. Rien de bien révolutionnaire, mais on passe un bon moment de détente et on en prend plein les yeux. C'était le but recherché non? Paris une nouvelle fois gagné pour Disney, même s'il serait franchement exaspérant d'arriver à faire encore de nouveaux films sur Clochette! Je pense qu'on aura eu le compte et qu'il faut boucler la boucle afin de ne pas donner dans l'abracadabrant juste pour se faire un peu de thune! Allez, chers amis des studios Disney, soyez imaginatifs et créez nous de nouvelles histoires! Regardez, La Reine des Neiges a été plus qu'une réussite! Alors, zou, Clochette au placard! On veut un peu de neuf même si les aventures de nos petites fées restent agréables...
ml-menke
ml-menke

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 551 critiques

2,0
Je m'attendais à mieux après la promesse tenue par l'épisode des soeurs. L'histoire n'est pas folichone et manque de soutenence. Heureusement c'est court.
Hollywood-Biographer
Hollywood-Biographer

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 253 critiques

3,0
"Clochette et la fée pirate" pouvait faire beaucoup mieux visuellement. Les graphismes sont dignes d'un direct-to-dvd. Quoi qu'il en soit, bien qu'il s'adresse aux plus petits, on apprécie ce film d'animation car il demeure divertissant. De plus, il permet l'introduction des futurs personnages centraux de "Peter Pan". À voir en famille !
Amandine P
Amandine P

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 232 critiques

3,5
Premier ciné en tant qu’accompagnateur… Et bien ce n’a pas été le traumatisme auquel je m’attendais : pas trop de niaiseries, durée idéale (1h15) pour la petite, scénario astucieux avec la jeunesse du capitaine crochet… En fait le problème, c’est plutôt de devoir re-re-re-regarder le film les mois qui suivent
Chevtchenko2
Chevtchenko2

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 695 critiques

1,5
Une énième aventure de la fée Clochette sans autre intérêt que marketing. Les (très) jeunes aimeront (peut-être), les moins jeunes s'ennuieront.
la-tacha
la-tacha

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

3,0
Clochette, encore et toujours un vrai plaisir. On ne s'en lasse pas!!!
Aline M.
Aline M.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

3,5
Pas mal, ma petite soeur a grave kiffé. Mais il devrait arrêter ici
maelle V.
maelle V.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
J'ai adoré ce film comme tous les autres et j'attends déjà impatiemment le prochain!
Lionel K.
Lionel K.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 9 critiques

4,5
Je suis allé voir ce dessin animé ce dimanche, jour de début de la fête du cinéma, avec ma petite nièce âgée de 6 ans. La salle était quasiment pleine. Disney est vraiment très fort pour faire les dessins animés: des gentilles petites fées pour les filles, des pirates pour les garçons. Le scénario est certes connu d'avance par les adultes, mais pour les yeux émerveillés de ma petite nièce... Son seul regret: la durée un peu courte de ce dessin animé (1h18). Sinon, on passe un très bon moment à voir avec des enfants pas trop âgés...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top