Mon AlloCiné
    De rouille et d'os
    Note moyenne
    4,3
    23 titres de presse
    • Excessif
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Marianne
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • Elle
    • La Croix
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Paris Match
    • Positif
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Ecran Large
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    Excessif

    par Romain Le Vern

    Par pudeur et par instinct, Audiard exprime l'essentiel entre les lignes et entre les images. Avec une évidence que l'on rencontre rarement, il capte des morceaux de vie dans un hasard organisé (...). A bien des égards, Audiard envisage le cinéma comme une réinterprétation du monde. Son inspiration est sombre, son art lumineux.

    La critique complète est disponible sur le site Excessif

    Le Journal du Dimanche

    par Danielle Attali

    "De rouille et d'os" est traversé de puissantes émotions, d'éclats de rire, de larmes. Tout y est poignant, étonnant, et laisse des traces dans nos mémoires bien après l'avoir vu.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Sensations, impressions, émotions, "De rouille et d'os" est un film bourré jusqu'à la gueule, si maîtrisé, si tenu qu'il déborde de partout.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Une fois encore avec "De rouille et d'os", servi par une éblouissante maîtrise de récit et de rythme, [Audiard] dit comment des héros très discrets mais seuls, amputés du bonheur, vont réagir et se réparer. (...) De battre, devant ce film âpre et sensuel, nos coeurs ne sont pas près de s'arrêter.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    "De rouille et d'os" est un film impressionnant de maîtrise, d'intensité et, finalement, de simplicité. (...) chaque plan est impeccablement composé, éclairé, découpé tout en restant au service du récit et des personnages. Car la plus large part de réussite du film tient dans les personnages, donc les acteurs : leurs corps, leurs phrasés, leurs interactions, leurs regards, leur palette de sentiments.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Eric Libiot

    Après "Les Adieux à la reine", de Benoît Jacquot, "De rouille et d'os", de Jacques Audiard, devient le second meilleur film français de l'année. (...) Marion Cotillard est magnifique, Matthias Schoenaerts intense, l'intrigue charrie un romanesque à la fois doux et rugueux (...). Du mélo revisité, assumé, sublimé.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Les dons d'invention des acteurs sont mis à rude épreuve par un réalisateur qui hisse ses personnages à la tragédie, panse de sensualité des corps en lambeaux, offre à l'exultation des ralentis d'opéra.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Marianne

    par Danièle Heymann

    (...) film puissant, charnel, bouleversant. Un film qui va, jusqu'au plus indicible, au moins montrable, parler du corps.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Première

    par Frédéric Foubert

    L'un des coups de génie du cinéaste consiste à plonger cet argument romantique dans un récit gigogne et dynamique, insaisissable, qui change de braquet en permanence (...). Cette matière narrative monstre, (...) Audiard la malaxe avec un art qui n'appartient qu'à lui.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Voir sur le site Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Télé 7 Jours

    par Uriell Ceillier

    Émaillé de scènes violentes et de purs moments de grâce, [le] film bouscule autant qu'il chavire et laisse comme un goût amer. On en sort la boule au ventre, mais que ce mélodrame (...) est lumineux !

    TéléCinéObs

    par Lucie Calet

    Sublimé par deux splendides comédiens, "De rouille et d'os" impose un lyrisme, celui de la musique, celui d'une image étrange, extravagante, expressionniste (...), qui prend le pouvoir sur un réel tragique, jusqu'à l'ennoblir.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Elle

    par Anne Diatkine

    Un hymne à la vulnérabilité traverse le cinéma d'Audiard et trouve son apogée dans "De rouille et d'os".

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    On pourra légitimement regretter quelques effets de scénario peu probants, un dialogue peu naturel entre différentes composantes du film, mais "De rouille et d'os" frappe d'abord par la force de son interprétation.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Point

    par François-Guillaume Lorrain

    Aux larmes, à l'émotion Audiard préfère du brillant, de la stylisation, mais aussi du brutal, comme aurait dit son père, Michel, de deux personnages bigger than life qui "enchantent le réel".

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Fiches du Cinéma

    par Michel Berjon

    Jacques Audiard, maîtrisant de nouveau un béhaviorisme cru et sans pitié, montre l'humanité qui se cache derrière les carapaces que la brutalité génère chez les plus humbles...

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Olivier Séguret

    Tout est bien dans "De rouille et d'os", sauf cette petite faute de goût qui ternit tout : c'est un chef-d'oeuvre. C'est du moins dans cet esprit qu'il a été conçu et c'est naturellement cet esprit qui l'empêche de l'être.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Paris Match

    par Alain Spira

    Une ombre de "Strada", un reflet de "Fight Club", une pincée de frères Dardenne, le tout shaké par l'énergie cinématographique d'Audiard, et vous aurez une petite idée de ce cocktail de "rouille et d'os", et de talents.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Jean-Dominique Nuttens

    Concentré sur ses personnages qu'il filme de très près, le cinéaste ne s'attarde pas sur des paysages, mais sculpte d'abord les corps et des blocs de couleur (...) Esthétiquement, le film fait penser au fauvisme et assume ainsi son caractère de mélodrame flamboyant.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Télérama

    par Pierre Murat

    Tout cela est délicat, complexe, intense. Mais un peu froid, aussi, par moments, comme si le réalisateur tenait à maintenir entre ses personnages et lui, entre lui et nous, une distance. Une protection contre l'émotion facile.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Fabien Reyre

    La roublardise et le maniérisme du réalisateur ne se sont pas miraculeusement évaporés, son goût pour les effets un peu chic et mode non plus. Tout au plus trouve-t-on dans "De rouille et d'os" une forme d'optimisme salvateur qui viendrait faire la nique aux improbables coups du sort qui s'acharnent sur les héros de ce drame souvent trop démonstratif.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Ecran Large

    par Sandy Gillet

    On retient son souffle à l'image de nos deux acteurs qui fluidifient un scénario un peu mécanique. On apprécie la mise en scène magistrale qui finit de convaincre sans pour autant enthousiasmer.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Cahiers du Cinéma

    par Cyril Béghin

    La manipulation est totale, et sous la joliesse des détails de mise en scène, ne recule devant aucune contradiction : finalement aussi inconsistant que son personnage, ce film-là est "opé".

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top