Mon Allociné
De rouille et d'os
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,0 10558 notes dont 1503 critiques
17% 261 critiques 36% 542 critiques 20% 294 critiques 14% 209 critiques 7% 104 critiques 6% 93 critiques

1503 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Tupois Blagueur

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 705 critiques

3,5Bien • Publiée le 01/12/2014

Comme à son habitude Jacques Audiard a choisi un sujet fort pour son "De rouille et d'os". Même si le réalisateur prend un virage social (à tort ?), l'intérêt du film n'en est pas diminué, au contraire. Lui qui impose à ses personnages des vies difficiles et des épreuves semblant parfois insurmontables (ce qui est encore le cas ici) les fait maintenant entrer dans un contexte de crise où il est, par exemple, facile de se faire virer et dur de retrouver un travail. La portée sociale reste encore limitée mais elle apporte une touche de réalisme qui n'est pas négligeable. Pour le reste, l'histoire portée par Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts est très touchante, dénuée de préjugés envers la paraplégie, sensible, parfois tendre, parfois brutale, mais toujours empreinte de justesse, dans le jeu des acteurs (et là je parle de l'ensemble de la distribution) comme dans l'histoire que nous raconte Audiard. Histoire filmée avec une mise en scène sobre et intelligente et accompagnée par une bande-son à la fois joyeuse et mélancolique. Encore une réussite de la part d'un meilleurs cinéastes français en activité.

Alain D.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 493 critiques

2,5Moyen • Publiée le 01/12/2014

Ali et Sam, son garçon de cinq ans, sont dans le besoin. Ils descendent dans le midi voir sa sœur Anna espérant qu'elle pourra s'occuper de l'enfant. Mais Anna travaille dans un supermarché. Ne pouvant garder l'enfant, elle lui trouve une place à l'école. Ali, ancien boxeur, trouve un job de videur dans une boite de nuit. A cette occasion il rencontre Stéphanie. Il fait beau à Antibes et tout semble donc s'arranger et puis c'est le drame. Stéphanie, éleveuse d'orques, a un accident de travail. Le réveil à l'hôpital est brutal : elle se retrouve en fauteuil mais Ali va l'aider à revivre. Ali et Stéphanie se mettent ensembles, et pourtant ils sont deux paradoxes : contrairement à Stéphanie qui est romantique et tendre, Ali est un personnage qui manque totalement de délicatesse ; il est violent, égoïste et de plus mauvais père. S'en suit une relation houleuse, de nombreuses scènes de sexe brutal et de violents combats de boxe thaï. Malgré de bonnes interprétations de Marion Cotillard dans le rôle de Stéphanie et de Matthias Schoenaerts dans celui d'Ali ; ce film de Jacques Audiard comportant trop de brutalité gratuite donne un résultat moyen.

Mr-pink-

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 6 critiques

4,0Très bien • Publiée le 01/12/2014

Beaucoup aimé, un très beau film avec deux belles interprétations de Cottilard et Schoenaerts ( pas facile à écrire ), on ne s'ennuit pas une seconde. 4/ 5

Cosmicm

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 91 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 01/12/2014

Critique très longue qui ne plaira pas à tous le monde. Il y avait tellement de choses à dire et à spoiler sur "ce film primé à Canne" que je n'ai pas pu faire autrement. Mais il faut dire ces choses. Bon par où commencer. Ok, autant jouer carte sur table. C’est le pire film avec Marion Cotillard que j’ai vu ; voilà c’est dit. Le pire et je n’exagère pas. Réalisé par Philippe Audiard et adapté d’un livre de Craig Davidson, il raconte l’histoire de 2 écorchés vifs de la vie. Ali (joué par Matthias Shoenaert) un homme solitaire sans emploi qui se retrouve chez sa sœur avec son fils de 9 ans et Stéphanie (jouée par Marion Cotillard) dresseuse d’Orque que tout oppose. Mais suite à un accident qui a nécessité l’amputation de ces 2 jambes, Ali et Stéphanie vont se retrouver et nouer une histoire d’amour dans leur malheur. Stéphanie arrivera à reprendre gout à la vie et lui tentera d’en donner à la sienne. Alors pourquoi j’ai dit que c’est le pire film que j’ai vu avec Marion Cotillard. Mais avant tout passons par les points positifs : D’abord, je n’ai vu aucun film de Philippe Audiard avant celui- là et ce film m’a convaincu que c’était un réalisateur de talent. C’est très bien filmé et la mise en scène est très intelligente. Oui, c’est un excellent cinéaste et ça se voit. Même la musique est très belle (sauf celle de Miley Cyrus…Franchement on aurait pu s’en passer mais bon c’est un faux problème). Donc il me tarde découvrir les films que j’ai raté de lui et il n’a pas volé ces prix à cannes ; là c’était mérité. Maintenant la partie amusante, les mauvais points : Tout le reste. Le scénario est vraiment nul. Autant au début, ça va, on nous pose bien le cadre.Spoiler: On voit l’accident de Stéphanie, on sent ça détresse quand elle voit qu’on l’a amputé et le faite qu’elle soit suicidaire et ses retrouvailles avec Ali qui est sensé la faire aller mieux et lui faire reprendre gout à la vie (je dis bien « sensé »). Et puis après bah, il ne se passe rien. Mais vraiment rien. Spoiler: En faites si, il se passe beaucoup de choses. On voit qu’Ali est adepte de free fight et que Stéphanie a maintenant des jambes artificielles et se sent de mieux en mieux…dans la première partie du film. Hein ? Mais c’est tout ? Mais que vas- tu nous raconter après ? Et bien voilà : Des scènes de coucheries toutes les 3 scènes entre Ali et Stéphanie entre- coupé de tranches de vie et de close combats. Quoi ??? C’est ça le drame du scénario. C’est une histoire à la Twilight français entre un chômeur et une double-amputée. C’est exactement ça. Mais pourquoi ??? Tu avais un énorme potentiel ! Spoiler: Tu aurais pu nous montrer le combat quotidien du couple qui souhaite s’en sortir ! Comment le gars arrive à remonter la pente avec elle dans sa vie et pour elle comment elle évolue dans sa vie professionnelle et sentimentale (leur relation ne se limite vraiment qu'à des scènes de culs dans tout le film); mais non, tu ne traites pas du tout de ça pour Ali et tu rushes pour Stéphanie dès la 1ere heure. Ce n’est pas possible ! Spoiler: Tu aurais pu faire un film entier sur ça et faire une histoire émouvante et touchante ! Mais non une histoire de Twilight pour adulte, j’y crois pas. Ensuite, le jeu des acteurs. Mon Dieu que c’est mauvais. L’acteur Matthias Shoenaert n’arrive pas à être attachant avec son air de gros dur du début à la fin Spoiler: (il n’y a qu’à la fin justement où il a su nous émouvoir). Il est juste chiant, son personnage est vide d’intérêt et mise à part dans ses scènes de free fight qui sont bien foutus et réalistes, il est totalement atone. Même devant le gamin (le meilleur acteur de tout le film c’est dire le niveau des autres). L’actrice qui joue le rôle de sa sœur est juste énervante. On dit que je n’arrive pas à me faire comprendre des autres, mais c’est rien à côté d’elle ! On entend pas du tout ce qu’elle raconte, c’est totalement incompréhensible et son visage est juste détestable (bon ok on ne choisit pas son physique mais bon). Et c’est le personnage le plus mal écris. J’ai hurlé à la fin tellement je la détestais. Mais le pire du pire c’est Marion Cotillard (ce n’est pas la pire l’autre actrice est objectivement la pire mais le cas Marion Cotillard est vraiment triste). Bon Dieu qu’elle est mauvaise. Au début ça va, dans la mise en situation elle est plutôt bien. Après la scène de l’accident, elle arrive à nous émouvoir (Spoiler: ok je ne trouve pas que se suicider était nécessaire mais bon je ne suis amputé donc pk pas). Et puis après, elle a arrêté de jouer. Elle nous ressort du Lili de Taxi privé de ses jambes en pire. Elle est atone du début à la fin. Elle n’arrive pas à nous attacher à son personnage qui n’est là que pour des parties de jambes en l’air (sans les jambes) et de soutien moral passif pour Ali. C’est tout.Spoiler: Quand Ali est mis à la porte, on la revoit certes à la fin (et encore je me demande si c’est elle tellement c’est flou), mais pendant une bonne demi-heure on ne la voit pas. A l’instant où elle a pu marcher avec ses prothèses, son rôle s’est complètement changer en Bella Swan. Je ne déconne pas. Mais là ce n’est pas de sa faute parce qu’en faites c’est une bonne actrice. Elle était mieux que ça dans The Dark Knight Rises (ok elle surjoue sa mort mais une scène dans tout le film c’est pardonnable !) ! Je n'arrive pas à croire qu'on l'a tellement fait chier cette année-là par ce qu'elle jouait mal la scène de la mort dans ce film (alors que la faute en revient à Christopher Nolan qui a totalement bâclé la fin) et on l'a encensé pour ce film où elle joue encore plus mal !!! Elle savait mieux nous émouvoir dans La Môme ! Elle était plus flippante et attachante dans Inception ! Même dans les Taxis, elle pouvait de temps à autres être intéressante par sa dualité avec Samy Naceri. J’ai trouvé plus d’alchimie entre elle et Guillaume Canet dans Jeux d’Enfant que dans ce film avec l’autre!!! Mais ça c’est à cause de la direction d’acteur. Elle les a très mal dirigés et ça se sent, car elle est une excellente actrice et elle a mérité son prix dans la môme. Alors que là rien. C’est Lili de Taxi sans alchimie et sans fun. Bref, ce film mérite son prix pour sa réalisation, c’est incontestable. Mais le reste est tellement mal foutu que ça le plombe totalement. Il est juste ennuyeux, sans intérêt et gâché par une direction d’acteurs vraiment mauvaise. Et c’est triste.

SSiders

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 322 critiques

4,0Très bien • Publiée le 01/12/2014

J'ai eu l'occasion de revoir ce magnifique film hier soir lors de sa diffusion à la télé. Il s'agit sûrement d'un des meilleurs films français des 10 dernières années. "De Rouille et d'os", mené d'une main de fer par un casting époustouflant dans lequel on retrouve la talent irréprochable de Marion Cotillard mais aussi la performance remarquable de Matthias Schoenaerts, reste un drame possessif, mais qui, derrière ses incroyables prouesses scénaristique et techniques, sa cache un film qui traîne en longueurs, où l'on prend la fâcheuse habitude de regarder l'heure malheureusement. Un drame pur, vrai, et alarmant, orchestré avec un talent explosif par Jacques Audiard.

benjifox

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 201 critiques

3,5Bien • Publiée le 30/11/2014

Un bien joli film plein d'espoir. L'ensemble est en somme assez classique, on notera la personnalité complexe d'Ali et la belle performance de Stephanie. Bref: un bon moment

Nagix Stumpy

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 329 critiques

4,0Très bien • Publiée le 30/11/2014

De rouille et d'os est un beau film. Dans sa conception, dans la maîtrise de sa narration, et dans son interprétation enfin. S'il est vrai que Marion Cotillard est régulièrement plus qu'agaçante dans ses rôles, Jacques Audiard est parvenu juguler ses manières de pleureuse. Et il s'agit pourtant bien d'un film qui nous prend par les sentiments. Cet enfant fragile abandonné par sa mère, dans un milieu impécunieux et qui frôle la mort, est tout le temps contrasté par la figure du père fort, qui porte à bout de bras sa vie et celle de son fils. En regard de cette histoire père/fils, Audiard exploite un de ses sujets de prédilection : l'histoire d'amour avec un handicape. Comme dans Sur mes lèvres, le cinéaste exploite à nouveau une infirmité pour mieux rapprocher ses personnages et faire naître des sentiments. Là où Emmanuelle Devos et Vincent Cassel étaient réunis pour l'utilité (mutuelle qui plus est), Matthias Schoenaerts et Marion Cotillard se retrouvent, puis se lient à cause d'un handicape. Ce trio évolue cahin-caha vers une sortie de crise, alors que le personnage principal sublime son don pour mieux en vivre. Audiard, spécialisé dans les personnages pour qui l'expression ressemble à l'Everest, nous donne à voir des plans très rapprochés, savamment composés, qui sculptent les corps beaucoup plus finement que les personnages ne disent les choses. En résulte une expression par l'image, que malgré de très bonnes idées, on aurait souhaité plus étoffée. Audiard confirme quoi qu'il en soit avec De rouille et d'os qu'il est un des meilleurs réalisateurs français du moment.

golden56

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 68 critiques

4,5Excellent • Publiée le 30/11/2014

Film impressionnant par sa justesse du rythme, de jeu d acteurs. On ne tombe pas dans le melo des films tragiques traditionnels mais un melo différent exprimé par la façon d être filmé, le naturel des acteurs, le fait de ne pas être centre que sur le regard du manque des membres du personnage principal mais en s intéressant également sur une deuxième histoire concernant l acteur principal qui est en manque d amour, et qui se perd dans la violence urbaine. Belle histoire d amour avec des scènes d amour ne tombant jamais dans la vulgarité ou la pitié mais plutôt dans l intensité des deux partenaires. A voir absolument.j ai adore les détails dont audiard se sert dans ce film par le choix des tenues, les dialogues, etc.

flolepee

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 8 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 30/11/2014

Film coup de poing, réalisation sublime, acteurs exceptionnels, travail sur le son méticuleux, d'un réalisme dingue, un film salvateur...

nathbentura

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 207 critiques

4,0Très bien • Publiée le 30/11/2014

Voilà un film dont on a pas l'habitude de voir, c'est un film très émouvant et pleins de sentiments contradictoires. Tout d'abord la réalisation de Jacques Audiard est très belle, j'ai beaucoup aimé sa manière de filmer et la photographie du film. Le propos est très intéressant et le film se révèle être d'une justesse incroyable. Les deux acteurs principaux sont juste exceptionnels, Matthias Schoenaerts mais surtout Marion Cotillard. Le film est une vraie réussite.

Les meilleurs films de tous les temps

  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse