Mon AlloCiné
De rouille et d'os
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,9
11394 notes dont 1520 critiques
17% (259 critiques)
36% (548 critiques)
20% (302 critiques)
14% (211 critiques)
7% (105 critiques)
6% (95 critiques)

1520 critiques spectateurs

nathbentura

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 207 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/11/2014

Voilà un film dont on a pas l'habitude de voir, c'est un film très émouvant et pleins de sentiments contradictoires. Tout d'abord la réalisation de Jacques Audiard est très belle, j'ai beaucoup aimé sa manière de filmer et la photographie du film. Le propos est très intéressant et le film se révèle être d'une justesse incroyable. Les deux acteurs principaux sont juste exceptionnels, Matthias Schoenaerts mais surtout Marion Cotillard. Le film est une vraie réussite.

Miiss P.

Suivre son activité 17 abonnés Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 30/11/2014

Touchant et fort à la fois merveilleux film à voir!

Zabou2004

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 90 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 30/11/2014

He bien ce ne fut pas un grand moment de cinema. Les acteurs ne sont pas mauvais mais quel ennui.... La réalisation n'apporte quasiment aucune émotion, c'est bourré de scènes inutiles et tellement cliché que ça en est pitoyable. Des scènes violentes, du sexe de brute, des coups, et un tel voyeurisme sous couvert d'esthétisme bobo, qui se dégage de la camera que ce soit pour filmer les moignons de marion cottillard, ou ses seins ou ses prothèses archi visibles sous les pantacourts, ou les coups que se prend le gamin, ou le sang du visage du boxeur, que ça donne envie de gerber. Le thème du film est à l'antipode de mes valeurs: l'exploitation animale, la prison qu'est la piscine pour ces animaux marins sacrés , très intelligents et hypersensibles, et qu'on enferme dans des bassins ridiculement petits à coté de leur océan, pour leur apprendre des pitreries qui n'amusent que des humains bêtes, insensibles et en manque de sensations. Jamais je ne plaindrai quelqu'un qui se fait blesser par une orque dans cette zone d'esclavage que sont les marine lands. Ni les dresseurs ni les spectateurs aux jeux du cirque. Moi qui croyais que marion cottillard était engagée pour l'environnement la planète, quelle déception de la voir jouer là. Point positif qui sauve un peu le spectateur de l'ennui: la bande-son sympa.

Aurélien Syncopy

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 109 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/11/2014

Audiard est un héros très discret. Ali et son fils Sam sans foyers trouvent refuge chez Anna, sa soeur. A la suite d'une bagarre en boite de nuit il rencontre Stéphanie, une jeune femme pleine d'assurance. Quelques mois plus tard, après un accident, Stephanie perd ses jambes. Ali l'aidera simplement, sans pitié, à reprendre gout à la vie. Audiard comme à son habitude met à l'écran non pas des personnages mais des humains, le film en devient d'autant plus réaliste. Le réalisateur multi césarisé orchestre élégamment son nouveau bijou avec une direction des acteurs impeccable. Marion Cotillard se complait dans le rôle d'une femme dépressive, Matthias Schoenaerts est intense, vrai et juste. Un duo poignant qui fonctionne à l'écran ! Entre scènes de violences et des purs moments de grâce, le réalisateur ne cesse de jouer tout en virtuosité avec nos sentiments. Pour Audiard, la recette d'un film réussi réside dans un intense travail du scénario, une mise en scène soignée, un montage puissant: tout ce que l'on retrouve dans De rouille et d'Os.

Gellis

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 44 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 16/11/2014

Je ne m'y ferai jamais. Comment aimer un film dont le héros est si totalement antipathique : mauvais père, mauvais frère, baiseur sans âme, casseur de gueules même pas pour le fric. Et à qui J Audiard ne cherche pas le début d'une excuse, juste une rédemption finale d'occasion, le sauvetage de son fils qui pourrait lui faire comprendre qu'il aime Stéphanie, et pas seulement quand il est "opé''. Pour ceux qui ne croient pas à la rédemption, à la lumière sur le chemin de Damas, un cinéma masochiste et désespérant que seule sauve la figure de la sœur, rageuse et battante, honorable dans sa colère. Au delà de son personnage rebutant (mais fascinant forcément) Matthias Schoenaerts est la forte révélation du film à l'abattage physique impressionnant, quand Marion Cotillard elle, fait son job, glamour et mélo.

Sicine N.

Suivre son activité 9 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/11/2014

les deux acteurs sont juste énormes. Le mec m'a énormément touché dans le fait de considérer Marion comme une personne normal ne souffrant pas d'invalidité. un de mes coups de coeur cinéma de ma vie.

JoleonLescott

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 56 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 12/10/2014

Une sorte d'Intouchables, en moins niais. Incisif par moment, la relation des personnages est quasi-similaire au film cité précédemment. La volonté de se démarquer est bien présente mais le rapprochement est fatal, Audiard a déçu sur ce point mais détient ici une réalisation d'une sobriété sans égale, et non moins submergeantes d'émotions.

Yves Delehaye

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 140 critiques

0,5Nul
Publiée le 06/10/2014

Très impressionné par Matthias Schoenaerts que je ne connaissais pas. Il joue avec un naturel extraordinaire. Par contre les scènes de combat de rue sont beaucoup trop violentes à mon goût et m'ont empêché de regarder le film jusqu'au bout. Je regrette que le film ne soit pas accompagné d'une mise en garde pour les âmes sensibles. Les mêmes rapports humains sans violence excessive m'aurait fait aimé ce film.

David E.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 5 critiques

0,5Nul
Publiée le 01/10/2014

On n'y croit pas une demi seconde... mais alors là... Spoiler: Par où commencer... par cette histoire d'amour genre la belle et la bête version trash? Ce n'est pas deux jambes en moins qui pousserait une femme comme le personnage de Cotillard à s'éprendre de cette brute épaisse dont les neurones peinent à faire plus d'une connexion (celle qui lui dit de taper, taper, ça il fait bien), mais bien une tête aussi creuse que lui, chose qui n'est manifestement pas le cas dans le film. Et quand elle s'improvise Don King des bas fonds qui gagne le respect des cailleras locales on vire carrément au gag. Mais la cerise sur le gâteau, c'est quand même la scène du lac gelé... dès que je l'ai vu (lac gelé enfant sans défense père qui a négligé son fils mais est en train de se racheter = ......), je me suis dit que la maison était tellement grosse qu'il allait pas oser, c'est trop gros, mais non, il l'a fait! A peine papa a-t-il le dos tourné que le mioche tombe à l'eau et là, grosse tension quand même, bon on se dit c'est fini, c'est tragique, surtout que le gosse a 4 fois le temps de crever, mais voilà que les neurones de hulk se frottent et taper taper sert enfin à quelque-chose de bien, quelle rédemption, c'est beau. Et le gosse, même pas mal, juste un peu froid, bon tu me diras si il a hérité des facultés intellectuelles de son père c'est vrai que des séquelles psychiques auraient été peu crédibles, et la crédibilité, ça c'est sacré. Vraiment imbuvable. Donc la question qui se pose à propos des critiques: des vendus ou juste des lèche bottes? Un peu des deux j'imagine...

drack33

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 9 critiques

0,5Nul
Publiée le 20/09/2014

NUL !!! c'est le bon mot. Ce film est affligeant, une accumulation de clichés, un scenario cousu de fil blanc, vraiment rien d'inventif, plat on s'ennuie tout le long, on attend quelque chose qui ne viens jamais, aucune surprise a l'horizon on voit tout venir a des kilomètres (entre autre, la scène du lac gelée). j'ai réussi a le regarder jusqu'au bout mais non sans mal. la réalisation est raplapla, aucun relief. Certes c'est filmé de façon original mais tout ce qui est original n'est pas forcement bon et la, je trouve ça très mauvais. les acteurs sont certes bon (et encore sans plus), mais les personnages sont détestable au possible. on nous emporte dans un univers très malsain, je trouve ce film choquant sans qu'il y ai de raison particulière, pas d’intérêt profond, rien.... Bref j’étais très déçu, et je ne comprend absolument pas le tel engouement pour ce film. ce que je trouve le plus affligeant, c'est sa note sur allociné 4.3 pour la presse, ??????? mais un3.9 pour le public, je dit allo ;) !! vous êtes vous endormie pendant le film et vous n'osez pas l'avouer ? Audiard a fait de magnifique films, mais celui-ci je le trouve personnellement nullissime (et je reste poli).

Stéphanie B.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/08/2014

Film riche en émotion avec des acteurs splendides. Marion Cotillard joue toujours aussi bien dans ses films. C'est la première fois que je vois Matthias Schoenaerts jouer dans un film, et il joue très bien. C'est un vrai Chef-d'eeuvre.

betty63

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 398 critiques

2,5Moyen
Publiée le 23/07/2014

Le film aurait tout aussi bien pu s'appeler " De larmes et de sang", ce qui aurait été, à mon avis, plus judicieux. Ce film pas aussi bon que veulent le faire croire les critiques, et il m'a déçu. Il raconte comment la vie vous oblige à grandir et à passer d'une adolescente insouciante à l'âge adulte, tant pour la jeune femme que pour le jeune homme, chacun devant affronter le miroir des illusions où l'apparence est un leurre et où l'irresponsabilité se paye cher.

GermanMax

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 238 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 10/07/2014

Un film de Jacques Audiard est au cinéma français ce que la truffade est à la gastronomie Auvergnate: une référence, un produit à côté duquel on ne peut pas passer. Car oui, Jacques Audiard est sans contestation possible le meilleur cinéaste français en activité. De l’ami Jacques, je n’ai vu qu’un seul film (je sais, c’est très peu). Il s’agissait de « Sur mes lèvres » avec Cassel et Devos et qui ne m’avait pas beaucoup malgré une atmosphère faisant partie de celles que j’affectionne. J’ai donc profité d’une diffusion télévisée pour regarder enfin « De rouille et d’os », dernière œuvre du cinéaste. Et bien je ne suis toujours pas convaincu. A aucun moment je me suis senti concerné par l’histoire de cette dresseuse d’orques perdant l’usage de ses deux jambes et qui va retrouver la joie de vivre au contact d’un homme qu’elle ne connaît pas. D’ailleurs, d’entrée de jeu, on se dit que l’entente entre ces deux personnages va être impossible étant donné qu’ils n’ont rien à commun. Puis plus l’histoire avance, plus on se rend compte qu’ils ne sont pas si différents que ça. L’un est un homme simplet d’esprit, père irresponsable, et finalement assez lâche. L’autre est une jeune femme désabusée et qui se laisse aller à la plus grande tristesse car il lui est impossible de se remettre de son accident. Pour faire simple, ce sont deux âmes en peine dont le ciel noir va s’éclaircir progressivement. Mais comme je le disais un peu plus haut, je ne me suis pas senti concerné car j’ai trouvé cela beaucoup trop facile. Et puis j’ai tendance d’ailleurs, vous allez sans doute trouver ça complètement con, à ne pas aimer les films qui dégagent autant d’optimisme. Pour être tout à fait honnête, je me suis tout de même beaucoup ennuyé. Même si je reconnais sans rechigner qu’il y a des scènes chocs. Notamment une sur le lac gelé. Ceux qui ont vu le film pigeront bien vite de quoi je cause. Ce qui sauve « De Rouille et d’os »? Ses acteurs. Ou plutôt son actrice. Je ne l’ai pas toujours appréciée, mais là je reconnais que c’est incontestablement Marion Cotillard le principal (ou le seul?) atout du film. Elle livre une prestation digne de ce nom et tire très clairement le film vers le haut. Mathias Schonaerts, quant à lui, ne m’a pas convaincu. Ce n’est pas pour jouer les transgressifs (même si des fois ça m’amuse) que je dis que je n’ai pas aimé. C’est juste la vérité. Je pourrais regarder ce film dix fois de suite, il me laisserait dix fois de marbre. Mais il y a sans doute un Audiard qui arrivera à me botter. Rendez-vous au prochaine épisode dont le titre sera sûrement « De battre mon cœur s’est arrêté ».

Breizhfanfan29

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 25 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 26/06/2014

bof: le sujet était intéressant mais les 2 histoires (l'acceptation de son handicap et l'histoire invraisemblable et inutile d'amour) me font dire beau film râté... Pourquoi inclure un couplet puéril sur les méchants patrons et les bons ouvriers, l'histoire du gamins? le film qui se suffisait à lui-même. Quel dommage!!!

chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 9 994 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/06/2014

Jacques Audiard est vraiment une bête de metteur en scène! Après "Un prophète", puis ses triomphes aux Cèsars, il s'attaque à un mèlodrame social en abordant le handicap avec pudeur! On est bouleversè par cette histoire d'amour, par ces deux personnages ècorchès qu'on en redemande encore! Autre rapport avec un autre animal et pas des moindres: Matthias Schoenaerts! Taureau dans l'impressionnant "Bullhead", on pourrait presque dire orque et èpaulard dans "De rouille et d'os". Un acteur brut de dècoffrage, une splendeur de comèdien, quelqu'un de très physique qui a du mal à s'exprimer! Cette physicalitè qu'il a mis dans le personnage d'Ali est assez incroyable, une performance rècompensèe à juste titre par le Cèsar du meilleur espoir masculin! A ses côtès, Marion Cotillard (probablement l'actrice française la plus mauvaise d'Hollywood) s'en sort bien et lâche tout ce qu'elle a sur le coeur! Aucun mèpris dans le regard d'Audiard! Stèphanie / Cotillard et Ali / Schoenaerts sont aussi montrès comme des victimes! Le film tout entier est, d'ailleurs, un piège, et sa fin, dèroutante, le fait voir autrement! Quand arrive le moment où tout bascule pour Ali, où personne n'oubliera ce lac gelè! En quelques secondes, la camèra capte la panique la plus absolue et l'angoisse asphyxiante d'un père pour son enfant! Oeuvre puissante, "De rouille et d'os" brille ègalement par sa rudesse et sa mèlancolie dont la maîtrise enveloppe et protège le secret des personnages tout en cherchant à l'exprimer! il en rèsulte pour eux un grand pouvoir de fascination entre douleur et cruautè, espoir et bonheur! Le vrai sujet du film ètant finalement cette histoire d'amour èmouvante et son cortège de violence et de duretè! Certes, "De rouille et d'os" n'obtiendra rien au festival de Cannes! Ce qui n'empêcha pas son succès dans les salles obscures avec des acteurs au taquet et une bande son qui donne la pêche (« I Follow Rivers »)...

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top