De rouille et d'os
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 8 972 notes dont 1 459 critiques  | 
  • 258 critiques     18%
  • 524 critiques     36%
  • 286 critiques     20%
  • 202 critiques     14%
  • 102 critiques     7%
  • 87 critiques     6%

1459 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Gonnard

82 abonnés | Lire ses 1801 critiques |

   4.5 - Excellent

Un film brut de décoffrage comme Jacques Audiard sait les faire. La rencontre entre la petite frappe intellectuellement limitée et la princesse déchue donne lieu à des échanges verbaux et à des scènes d'une rare violence. La descente dans les bas-fonds continue, inexorablement, jusqu'à une inespérée rédemption. La réalisation se veut d'un réalisme saisissant, on ne peut au final que s'incliner devant son originalité, notamment en ce qui concerne le jeu avec la lumière. Les prestations respectives de Marion Cotillard et de Matthias Schoenaerts ne souffre d'aucune fausse note, c'est un pur régal de voir leurs personnage évoluer. Une franche réussite donc.

Julie G.

4 abonnés | Lire ses 125 critiques |

   3 - Pas mal

De Rouille et d'Os est un film poignant dans la même lignée d'Intouchable, traitant d'un sujet qu'est l'handicap physique. J'attendais impatiemment la finalité de ce film car je n'avais aucune idée de la manière dont cela pouvait bien se terminer. Et j'ai plutôt été contente car j'avais peur qu'elle soit banale ou bien inachevée.


Ancien utilisateur

   4 - Très bien

Audiard dépeint habilement la vie des gens normaux (ou presque) avec sincérité et vérité. Et comme d'habitude chez lui les personnages transcendent le récit, à commencer par Ali, joué par Matthias Schoenaerts, qui n'a pour le coup pas volé son césar.

Myene

7 abonnés | Lire ses 334 critiques |

   4.5 - Excellent

Une histoire que l'on aurait plutôt attendue chez l'ami ALMODOVAR Audiard reste en retrait mais très présent dans les détails qui campent l' environnement et l'intériorité des personnages Le film est attachant par son propos sur la résilience et l'ouverture possible a l'épanouissement humain par la bienveillance et la remise en cause de ses évidences.

Antoine Bonino

8 abonnés | Lire ses 104 critiques |

   4 - Très bien

Un scénario très bien écrit qui à aucun moment n'inspire de pitié et c'est tant mieux. Deses acteurs excellents particulièrement Mathias Schoenmerts qui balaie la compassion lors de chaque échange avec Marion Cotillard elle-même excellente dans son rôle qui donne une belle leçon de volonté. A voir.

The Architect

2 abonnés | Lire ses 173 critiques |

   4 - Très bien

Après [Un Prophète], Jacques Audiard nous livre un film simple, poignant et très réaliste, et offre à notre Marion Cotillard national, qui se forge une bien belle carrière à l'étranger, un de ses rôles les plus dur et profond ! Un film qui donne de l'espoir et qui fait du bien, à travers cette histoire bouleversante.

poneyexpress10

0 abonné | Lire ses 51 critiques |

   4.5 - Excellent

C’est une histoire forte, il s’y passe si souvent des moments douloureux que les moments de joie sont comme des respirations, ressortent avec force et relief. Matthias Schoenearts joue la brute aveugle, aveugle des conséquences de ses actes, de leur portée, c’est un personnage comme on en croise peu, en général ce type là gagne tout dans les films d’action par exemple où on en croise beaucoup, des mecs qui pensent avec leur poing et pas vraiment avec leur tête. Ce qu’il y a d’extraordinaire ici, c’est justement sa totale absence de jugement, un peu comme son personnage de Bullhead, Matthias c’est un acteur échappé de l’action movie, et qui fait des films d’auteur. Il est « opé » comme pourrait dire JC Vandamme, « opé » pour faire des tas de trucs mauvais ou bien, il ne fait pas la différence, et ce il décontenance Marion Cotillard, qui suite à un accident de travail, elle est dresseuse d’orque, va perdre deux jambes : qu’elle soit dresseuse et lui une bête sombre, ils étaient faits pour se rencontrer. Elle aime sans doute en lui ce qu’elle aimait dans son métier : ce voisinage de la force brutale et animale des orques. L’inanité affective avec laquelle il prend les choses, lui permet de réaliser des actes de véritable bravoure, il est dans le concret, dans la pratique, dans le matériel. Il fallait oser filmer un père qui se conduise de façon si peu attentive et affective avec son enfant. Le titre est très beau « de rouille et d’os », une histoire de rouille et d’os, de jambes métalliques et de poings pulvérisés.

hades17

1 abonné | Lire ses 62 critiques |

   4 - Très bien

Si on ne connaissais pas Marion Cotillard, on pourrait croire que l'actrice choisie pour jouer le rôle de Stéphanie est réellement handicapée. Si on ne connaissais pas Matthias Schoenaerts, on pourrait croire que l'acteur choisi pour jouer le rôle de Ali est réellement un écorché vif. Tous les éléments sont rassemblés pour rentrer complètement dans ce film, mais "De rouille et d'os" n'est pas seulement un film, c'est le chapitre d'une vie portée à l'écran... et on y croit. Mention spécial à Matthias Schoenarts, toujours aussi incroyable.

Folledou

0 abonné | Lire ses 13 critiques |

   0.5 - Nul

Un film lent à se "lancer", fade et sans fin.. Je ne comprend pas tout ce battage médiatique autour de ce film..

Uncertainregard

35 abonnés | Lire ses 930 critiques |

   4 - Très bien

On ne compte plus le nombre de films sur le handicap ces derniers temps mais je crois que Jacques Audiard a trouvé la formule pour tous les enterrer à six pieds sous le sable d'Antibes. Quelle histoire! Il change régulièrement de coscénariste et j'avoue avoir une préférence pour ses collaborations avec Tonino Benacquista mais c'est de tout de même un travail d'écriture remarquable qu'il a pondu avec Thomas Bidegain. A toutes les mauvaises langues qui pourrissent film après film la charmante Marion Cotillard, j’espère que cette belle interprétation va les faire changer d’avis. Je découvre Mattias Schoenaerts, n’ayant pas encore vu « Bullhead » (ça ne saurait tarder), remarquable ! Comme toujours avec Audiard, on a droit un très bon casting et une mise en scène précise et rigoureuse accompagnée de la superbe musique d’Alexandre Desplat dont on ne se lasse pas. On est très très loin d’ « Intouchables » (petit film populaire sans intérêt), on entre ici au cœur de l’intrigue en quelques minutes pour se prendre ensuite vague après vague d’émotion dans la figure pendant deux heures. Félicitations aux effets spéciaux pour l’effacement des jambes de Marion, on n’y voit que du bleu. Un grand et très beau film comme Audiard sait si bien les faire et on attend de lui qu’une seule chose : « A quand le prochain ! »

Précédente Suivante
  • 1
  • ...
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • ...
  • 146

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
De rouille et d'os Bande-annonce US
4 656 vues
De rouille et d'os Bande-annonce VF
3 410 551 vues
De rouille et d'os Extrait vidéo VF
175 544 vues
6 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné