De rouille et d'os
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 8 721 notes dont 1 445 critiques  | 
  • 257 critiques     18%
  • 519 critiques     36%
  • 282 critiques     20%
  • 198 critiques     14%
  • 102 critiques     7%
  • 87 critiques     6%

1445 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Don L.

11 abonnés | Lire ses 41 critiques |

  3.5 - Bien

Pas le meilleur Jacques Audiard (bien en dessous d'Un Prophète) mais ce film sur la reconstruction est fort et très bien joué. Peut-être un peu trop inégal et consensuel par moment.

Loïck G.

11 abonnés | Lire ses 230 critiques |

  4 - Très bien

C’est un film qui me laisse assez perplexe. La maestria de la mise en scène liée à un récit de la vie quotidienne parfaitement crédible n’arrivent pas à me convaincre tout à fait du bien fondé de cette réalisation un peu trop maniérée . L’interprétation dépasse heureusement les effets de manche du scénario. Marion Cotillard, pour ne citer qu'elle, est éblouissante dans un casting qui ne l’est pas moins. Elle transcende son personnage, comme le fait Matthias Schoenaerts, le papa ou bien encore son fiston Armand Verdure, à la fraîcheur étincelante. L’innocence au cœur d’une fournaise dans laquelle Audiard tente de brûler ses propres démons Pour en savoir plus

http://www.lheuredelasortie.com/critique-cinema...


D-Mania !

35 abonnés | Lire ses 19 critiques |

  3.5 - Bien

Après avoir entendu beaucoup de bien, particulièrement par les magazines de ce film je me suis dit qu'il fallait que je le voie, ce que j'ai donc fait et j'ai vraiment apprécié mais au final je crois qu'avec tout ce que j'avais entendu à son propose je m'attendais à un peu plus...Bref, rares sont les films dont le sujet principal est le handicap et comment vivre avec cela et se faire accepter, et j'ai trouvé De Rouille et d'Os malgré tout particulièrement réussi; le rythme et la manière de filmer sont d'une simplicité tout comme l'est celle de Stéphanie et Ali sublimée par cette simplicité parfaitement mesurée justement.

Coralie Servera

5 abonnés | Lire ses 60 critiques |

  4.5 - Excellent

Magnifique film, une histoire bouleversante, une marion cotillard d'exception, bref a voir et a revoir !

Alexandre Creacut

48 abonnés | Lire ses 3 critiques |

  3.5 - Bien

A vrai dire, je ne sais pas trop quoi penser de ce film. Certes c'est Jacques Audiard. Et Mathias Shoenaerts est magnifique. Et la réalisation est vraiment bien foutue. Alors où est mon problème ? Ce film est tellement encensé par la critique qu'on lui cherche des défauts. Et on en trouve. Premièrement Marion Cottillard. Elle joue certes très bien, mais toujours dans cette absence d'émotion, et dans la tristesse. Elle ne sait pas vraiment joué le bonheur finalement. Mais la fin m'a quand même touchée, même si elle est un peu brutale, voire facile. Il faut peut être que je le digère encore un peu, mais cela reste une très belle histoire d'amour et un très beau film.

ER9395

5 abonnés | Lire ses 1107 critiques |

  2 - Pas terrible

Un énorme déception car avec les critiques presse pratiquement unanimes je m'attendais au film de l'année mais non à part quelques trop rares moments d'émotions avec Marion Cottillard , ce film ne réussi quasiment jamais à me toucher .

5187corine

1 abonné | Lire ses 48 critiques |

  2 - Pas terrible

Film décousu et peu attachant malgré de bons acteurs !.......Jacques Audiard nous laisse à la porte des situations : le handicap de Marion Cotillard, les problèmes familiaux de Matthias Schoeaerts, leur relation "amoureuse"...on s'en fiche presque tant tout est filmé sans profondeur........même l'enfant ne parvient pas à nous attendrir !!.......

Pop12

9 abonnés | Lire ses 13 critiques |

  3 - Pas mal

J'arrive pas bien à classer ce film. Dans un sens je pense que c'est une histoire qui fait réfléchir tout le monde et qui laisse pas indifférent, en même temps je me suis sentie mal à l'aise en le regardant. Ce n'est pas le genre de film qui me fait vibrer, trop noir, trop déprimant, trop silencieux bien que cette problématique ne peut pas être traitée autrement. On débarque dans l'univers de l'héroine sombre et au final je pense qu'on se sent comme elle. Le film est donc bien fait pour ça, mais je ne prendrais pas de plaisir à le regarder une seconde fois.

Septième Sens

19 abonnés | Lire ses 436 critiques |

  4.5 - Excellent

Les lumières de la salle s'éteignent et nous savons inconsciemment que nous allons voir un film important. Le fait qu'il soit bon ou mauvais et que nous soyons déçus ou non ne change rien, car chaque oeuvre de Jacques Audiard est un événement en soi. Après l'enfermement carcéral (Un prophète) vient celui du corps, de la chair. Stéphanie est dresseuse d'orques et va perdre ses jambes à la suite d'un accident. Peu avant le drame, elle rencontre Ali, un jeune père paumé qui s'installe chez sa sœur. Afin d'être en totale opposition avec son dernier film, le cinéaste souhaitait donner à De rouille et d'os une allure expressionniste. C'est un conte auquel on assiste, une sorte de rêve où les images semblent chimériques. Un soleil radieux, une lumière à la limite du surréalisme mettent en valeur des personnages pleins de failles, de faiblesses. Pourtant, Audiard ne nous ménage en pas en signant un drame qui nous prend aux tripes dés la première minute, avec des images se confondant sans cesse. Le corps règne en maître dans cette brillante mise en scène, et la photographie n'est pas la seule à être poétique. La caméra danse sur des individus qui bougent, vivent et se battent malgré les obstacles que le destin leur met sur la route. En les filmant au plus près, le réalisateur ne lâche pas ses interprètes imprévisibles et impulsifs, qui paraissent pouvoir exploser à tout moment. Par ses côtés âpres et violents, il est vrai qu'on souffre dans De rouille et d'os, mais on ne pleure pas. Les deux personnages centraux n'existent pas dans le recueil de nouvelles Un goût de rouille et d'os, écrit par Davidson. Cela ne les empêche pas d'avoir du caractère mais aussi une âme. Tout deux, en développant une relation faite de nons-dits, ont besoin l'un de l'autre. D'un côté, nous avons Marion Cotillard, qui prouve qu'elle est encore loin d'avoir montré tout ce qu'elle pouvait faire. De l'autre, on a Matthias Schoenaerts qui, après Bullhead, confirme son talent d'acteur au côté bestial mais terriblement fragile. À eux deux, ils forment l'une des plus belles histoires d'amour du cinéma français, tout simplement.

http://septieme-sens.net/

tataleo

3 abonnés | Lire ses 51 critiques |

  3.5 - Bien

decue(le probleme dattendre pour voir un film,que tout le monde a vu et donner son avis,je mattendais a autre chose) jai trouvé l histoire un peu fouillie,les personnages sont attachants,je me demande si marion cotillard navait pas fait la tete daffiche,le film aurait eu tant de succes?bon film mais pas un chef d'oeuvre(a mon gout)

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
De rouille et d'os Extrait vidéo VF
De rouille et d'os Extrait vidéo VF

175 298 vues

14 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné