Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Habemus Papam
Note moyenne
4,0
27 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Libération
  • Marianne
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • 20 Minutes
  • Elle
  • Excessif
  • La Croix
  • Les Inrockuptibles
  • Ouest France
  • Première
  • Télé 7 Jours
  • CinemaTeaser
  • Le Figaroscope
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Paris Match
  • CinemaTeaser
  • Metro

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

27 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

La beauté de "Habemus Papam" réside dans cette indécision qui en fait une sorte de film-catastrophe sans objet, partagé entre déni (la comédie dans les arcanes du Vatican) et consternation (le monde extérieur figé dans la terreur).

Critikat.com

par Arnaud Hée

"Habemus Papam" s'avère sans doute être le film où cohabitent de la façon la plus inextricable et équilibrée les différents pôles morettiens : la mélancolie et l'irruption du burlesque, l'entreprise de réenchantement de l'existence et le difficile exercice de la responsabilité individuelle parmi une collectivité.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) l'un des plus beaux films de Nanni Moretti, un spectacle d'une invention constante.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

par Marie Sauvion

Non seulement "Habemus Papam" n'est jamais où on l'attend, mais il tient le parfait équilibre entre la comédie — les cardinaux, montrés comme de grands enfants attendrissants, participent à un tournoi de volley en attendant le retour de leur chef évadé! — et la mélancolie incarnée par Piccoli, bouleversant de vulnérabilité.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par François-Guillaume Lorrain

Voir le site lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Libération

par Philippe Azoury

Vous connaissez l'expression "monstre sacré" ? Elle se joue là, devant vous.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Marianne

par Danièle Heymann

Une ode inspirée à la liberté individuelle, une réflexion mordante sur les aléas du pouvoir, une critique chronique de la psychanalyse, un composé très subtil de drôlerie et de mélancolie.

La critique complète est disponible sur le site Marianne

Positif

par Jean A. Gili

Du grand art !

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Ciné Live

par Emmanuel Cirodde

Voir le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

TéléCinéObs

par Lucie Calet

Le cinéaste italien livre une savoureuse satire de l'accession au pouvoir, massacre en règle des jeux de rôles qui propulsent vers l'Olympe arrivistes et incompétents.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Jacques Morice

Grâce à ce Saint Père des acteurs, qui réussit à disparaître, à effacer tout repère de jeu, Moretti parvient en tout cas à créer quelque chose d'inédit : de l'art en creux.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

20 Minutes

par Caroline Vié

Une fable malicieuse bien davantage qu'une critique des us et coutumes du Vatican. [...] une oeuvre touchée par la grâce de l'humour.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Elle

par Françoise Delbecq

Une leçon d'humanité que l'immense Michel Piccoli nous fait partager avec bonheur.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Excessif

par Romain Le Vern

Il ne faut pas en mésestimer le versant tragique: une réflexion plus profonde qu'il n'y paraît sur la perte de la spiritualité dans un monde où chacun essaye de dominer, de prendre le pouvoir, de se vendre ou de passer pour une référence sans en avoir les compétences.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

La Croix

par Arnaud Schwartz

Une oeuvre riche aux multiples lectures, admirablement servie par son interprète principal. Impossible d'imaginer aujourd'hui un autre comédien prêtant ses traits à ce personnage forcément hors-norme. (...) On pourra bien trouver à "Habemus Papam" quelques longueurs en son milieu, vite rattrapées par de très belles idées de mise en scène, flirtant avec un léger onirisme très gracieux.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Les Inrockuptibles

par Jean-Marc Lalanne

D'abord très plaisant, pour finalement s'affirmer cinglant.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Ouest France

par La rédaction

[Le réalisateur] affiche tendresse et compréhension pour des personnages qu'il rend prenants. [...] Michel Piccoli semble porté par la grâce.

Première

par Philippe Jambet

Cette humanité, ni le souverain pontife, ni le film ne veulent y renoncer. Le succès de leur entreprise a tout d'un petit miracle.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Moretti coupe l'herbe sous le pied de ses détracteurs en tournant le dos au pamphlet anticlérical attendu. (...) Michel Piccoli porte ses interrogations et ses doutes sur la foi, la psychanalyste, et plus largement la condition humaine.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

CinemaTeaser

par Franz Miceli

Vingt-cinq ans après "La messe est finie", Nanni Moretti investit de nouveau le terrain religieux (...) L'intention est louable mais le résultat mitigé. Si l'ensemble des séquences avec Michel Piccoli confine au sublime, celles du psy Moretti (hormis sa première intervention) sombrent dans la moquerie facile.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Qu'arriverait-il si le pape choisi par le conclave refusait sa charge ? Nanni Moretti fait cette hypothèse bizarre dans "Habemus papam", film déroutant, filandreux, saugrenu parfois, qui s'étire en détours.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Le Journal du Dimanche

par Danielle Attali

Pas anticlérical, juste teinté d'une subtile ironie, en dépit d'une trop longue scène de basket entre cardinaux sous l'arbitrage de Nanni Moretti en psy, le film impose son originalité et est illuminé par la présence de Piccoli.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Une première partie trop inventive, trop inattendue, trop emportée.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Eric Libiot

Voir lexpess.fr

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Paris Match

par Alain Spira

Cette comédie pontificale est réjouissante.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

L'ironie si typique de Moretti tourne ici à vide, la caricature du monde ecclésiastique ne servant jamais vraiment le récit principal et manquant singulièrement de vie, voire de piquant.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Metro

par Jérôme Vermelin

Après une ouverture pleine de promesses, Moretti perd son personnage principal [...]. Ni satire ni drame, une petite déception signée d'un grand cinéaste.

La critique complète est disponible sur le site Metro
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top