Mon AlloCiné
Happy Few
Note moyenne
2,8
21 titres de presse
  • Le Point
  • 20 Minutes
  • Elle
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • Brazil
  • Ouest France
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Chronic'art.com
  • Positif
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Excessif
  • La Croix
  • Le Figaroscope

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

Le Point

par Olivier De Bruyn

Voir le site lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

20 Minutes

par Caroline Vié

Cette ode à la joie d'aimer donne des ailes à nos désirs. Ouvrons les bras à ces Happy Few qui pourraient faire des émules tant leur bonheur fait plaisir à voir.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Elle

par Florence Ben Sadoun

Ce film, léger en apparence, démarre avec une certaine finesse. Ça s'emballe très vite et très fort.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Le réalisateur a choisi de tenir le cap d'un cinéma accessible, presque classique dans sa forme, [...] hardi et convaincant dans sa façon d'aller droit dans le vif du sujet.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Le talent et l'inspiration (...) qui renouent avec ce que le cinéma français a de meilleur depuis Jean Renoir : l'âpreté du réalisme, l'érotisation des corps, l'intimisme comme fer de lance d'une traversée sociale des apparences.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

État de grâce amoureux entre deux couples incarnés par un quatuor d'acteurs épatants. Le second film d'Antony Cordier, tout en élégance sensuelle, touche juste.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Eric Loret

Si elle (la vie) est débarassée de tout commentaire et de tout arrière-monde, sa complexité prend une forme presque démonstrative, nécessaire mais opaque à la fois -précisément parce que tout est là, et qu'il n'y a rien derrière.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Studio Ciné Live

par Iris Mazzacurati

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Brazil

par Franck Unimon

Si l'on accepte de le suivre jusqu'au bout, ce film adulte nous permet de faire le trottoir de nos peurs, de nos erreurs et de nos désirs aussi.

La critique complète est disponible sur le site Brazil

Ouest France

par La Rédaction

Une construction mécanique et appliquée qui jamais ne transpire des élans de la chair.

Première

par Isabelle Danel

Parfois, les voix off des personnages sont redondantes (...), quelques fausses pistes agacent, quelques afféteries de scénario aussi. Mais c'est peu au regard de la force avec laquelle les acteurs, tous exemplaires, se sont emparés de cette histoire.

La critique complète est disponible sur le site Première

TéléCinéObs

par Marjolaine Jarry

(...) Mais avec la défense d'un territoire amoureux comme ultime espace de liberté dans un monde cerné par l'ordre et la rentabilité. Un monde où le terme "libre-échange" désigne avant tout un système de commerce international.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Chronic'art.com

par Jérôme Momcilovic

La précision et la relative finesse de l'écriture renvoient à ce qui faisait la qualité de Douches froides mais l'effet est inverse : ici la précision étrangle ce qu'alors elle aidait à libérer.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Positif

par Fabien Baumann

(...) des ponts musicaux branchés qui soulignent cruellement le défaut de mise en scène.

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Les personnages n'ayant aucune épaisseur et zéro existence en dehors de leurs ébats, le film se cantonne à une succession de scènes de sexe, d'où une certaine impression de racolage.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

Télérama

par Guillemette Odicino

Happy Few nous explique qu'il n'y a point de salut hors de l'adultère organisé. Une morale bien morne. Chez Sautet, le désenchantement amoureux avait plus de gueule, et la chair était moins triste.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

par Florence Maillard

Ce qui rend le film irritant et triste, au lieu d'être solaire et joyeux, c'est qu'à l'absence d'une dramatisation excessive (...) répond une artificialité de tous les instants.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Critikat.com

par Arnaud Hée

Pour ceux qui avaient placé, après son premier long-métrage, quelque espoir en Anthony Cordier, Happy Few pourrait faire l'effet d'une douche froide. Et même, après avoir vu son second, se sentiront-ils peut-être, comme les quatre protagonistes lors d'une scène grotesque, roulés dans la farine.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Excessif

par La Rédaction

On attendait de l'audace ; on n'aura qu'une ébauche de ce que le film aurait pu (dû ?) être.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

La Croix

par Arnaud Schwartz

Le réalisateur s'attarde sur de longues scènes sexuelles, d'une crudité extrême, sans parvenir à sortir d'un propos un peu vain.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaroscope

par La Rédaction

Deux couples en quête de nouveauté s'essaient à l'échangisme et se retrouvent roulés dans la farine. Nous aussi, malgré de bons comédiens.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top