Mon AlloCiné
Happy Few
note moyenne
2,3
856 notes dont 166 critiques
6% (10 critiques)
7% (12 critiques)
21% (35 critiques)
37% (61 critiques)
14% (23 critiques)
15% (25 critiques)
Votre avis sur Happy Few ?

166 critiques spectateurs

Eve F

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 39 critiques

5,0
Publiée le 26/08/2010
j'ai vu ce film en avant première... la salle était comble en début de séance et s'est vidée de son quart en cours de projection. ce film est trop juste, trop fin, trop subtile et trop puissant à la fois pour être supporté par n'importe qui. n'y allez que si vous êtes prêts à vous mettre face à ce que vous pensez et ressentez face à ces sujets aussi délicats qu'universels: -gain et cout du désir-passion dans l'économique psychique, -l'exclusivité d'un amour unique dans sa plus belle remise en question. vous serez subjugués, éblouis, bouleversés. on ne sort pas de ce film comme on y est entrés, on devient quelqu'un d'autre.
OliviaC

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

0,5
Publiée le 26/09/2010
Je ne sais pas quoi dire de ce désastre. C'est un tel gachis ,le casting était bien pourtant. Ce film sonne faux. Lors de la projection, les gens rigolaient dans la salle, pas parce que le film se veut comique (quoique certaines répliques notamment celles de la rupture sont excessivement drôle) mais parce que le film est grotesque. Les allusion sexuelles sont lourdes (se sentir les mains, le buisson, le massage, la TOURNANTE de ping pong..) voire épuissantes. Je n’ai toujours pas saisi le propos du film. Il est impossible de rentrer dans l’histoire, car la laison qui relie tous les personnages ensemble commence et termine de façon complètement incompréhensible. Et puis bravo à Anthony Cordier pour le réalisme des personnages, car rappelons qu’aucun ne va jamais bosser (il leurs faut du temps pour faire l‘amour), ce qui ne les empêchent pas d’avoir des appartement immense (Même si Marina Foïs confectionne des bijoux fantaisies dans une petite boutique). Mais surtout ils ont la chance d’avoir les plus merveilleux enfants du monde car ils ne sont que très rarement à la maison (il faut qu’ils laissent leurs parents faire l’amour avec des inconnus!) et surtout lorsqu’ils tombent sur le journal intime de la maitresse de leur père , ils le vivent bien..bah oui forcément.. Le plus tragique c’est que ce film n’a même pas la liberté qu’ammène son sujet. Et oui ce film raconte la vie de quatre adultes prêts à échanger leur partenaire sans gêne , pourtant tout y est convenu. (car Anthony Cordier ne nous fera pas croire qu’un anulingus dans de la farine c’est excitant ou même revolutionnaire!). Les deux hommes font l’amour de manière totalement opposé l’un est doux l’autre est violent , etc.. Car à côté de ça ce sont les deux femmes qui font l’amour (pas parce qu’elles se désirent mais juste parce que Marine Fois admire Elodie Bouchez) alors que les deux hommes jouent avec leurs iphones chacun de leur côté. Car oui le sexe entre hommes , l’idée n’apparait même pas. C’est un film bobo avec des quarantenaires tatoués et pas très attrayant physiquement qui font l’amour sous l’œil attentif d’une caméra peu inventive. Une grande déception, car même si Elodie Bouchez et Marina Fois jouent bien elles ne peuvent pas sauver la médiocrité des plans et des dialogues.
chrischambers86

Suivre son activité 1035 abonnés Lire ses 10 061 critiques

2,5
Publiée le 05/10/2014
Une rèflexion intèressante dans la lignèe de "Peindre ou faire l'amour" d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu dont la provocation engendre parfois un certain ennui qui cadre bien avec la cruditè extrême du mètrage! Une rencontre entre quatre personnes qui n'est pas du tout prèmèditè, de quatre êtres qui se rencontrent et qui ne jugent pas ce qu'ils s'apprêtent à faire, d'une situation peu commune qui s'offre à eux : èchanger leur partenaire! Actrice instinctive et physique, Elodie Bouchez est toujours aussi à l'aise dans les scènes de nuditè en abordant un personnage que par le corps! Un terrain qu'explore ègalement Marina Foïs qu'on n'attendait pas forcèment dans ce genre de registre! Le cinèaste Antony Cordier ("Douches froides") va vraiment au bout des choses (les scènes de sexe sont particulièrement osèes) en racontant l'ètat de chacun quand elle les vivent! Oublions juste la scène des èbats dans la farine, passablement ridicule et faussement antonionien! Même si le film de Cordier est un peu clinique sur le dèsir, il y a là un remarquable quatuor d'acteur (Roschdy Zem-Nicolas Duvauchelle-Marina Foïs-Elodie Bouchez) qui ne craint pas, la quarantaine passèe pour certains, de paraître nue dans plusieurs sèquences...
Jonathan M

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 215 critiques

3,0
Publiée le 21/08/2013
Si on devait seulement s'arrêter à la baise, on n'aurait vraiment rien compris au film. Antony Cordier a voulu faire passer un message, c'est évident. Mais quel message? Lassitude conjugale? Mariage pour tous? On ne sait pas et c'est peut-être mieux comme çà. Elodie Bouchez est juste magistralement belle.
shmifmuf

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 760 critiques

3,0
Publiée le 11/01/2012
Film sur l'amour et ses nombreux désenchantements qui surviennent avec le temps qui passe. Puis la nostalgie des jours heureux à jamais perdus. Happy Few est un film peu audacieux et limite moraliste sur le couple et la façon d'envisager l'adultère. Malgré beaucoup d'imperfection, on se prend à suivre avec plaisir la trajectoire de ses 2 couples. Et ceci grâce aux 4 comédiens en tout point parfait.
Akamaru

Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 4 334 critiques

2,5
Publiée le 05/12/2011
On peut saluer "Happy Few" pour sa manière honnête et frontale d'aborder l'échangisme à 4.Dès le départ,les bases sont posés,et au milieu d'ébats sexuels assez crus,les sentiments s'entrêmêlent,mêlant la confusion dans les corps et les esprits.Il est intéressant de voir qu'ici,ce sujet d'ordinaire tabou,soit ici banalisé,et au contraire présenté comme un rempart contre la société bien-pensante;A cela s'ajoute une Elodie Bouchez qui s'investit totalement,une Marina Foïs dont l'énergie braque est adéquate,et un Nicolas Duvauchelle aux élans enflammés.Reste Roschdy Zem,l'erreur de casting,qui par son extrême pudeur(aucune scène de nu,et des dialogues bien policés)cache un peu le réalisme d'un tel quatuor.De même,Anthony Cordier,obnubilé par le mélange des corps nus(dont une scène enfarinée!),en oublie de donner à ses personnages une substance autre que celle-ci.Un manque de rigueur qui coûte assez cher,au plaisir éprouvé,puisqu'on a l'impression d'assister à une séance de racolage.Heureusement,la fin,réussie,prouve à quel point ce type d'expérience est unique et destructeur.
Cécile B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 39 critiques

4,0
Publiée le 07/11/2010
Sobriété, justesse, Antony Cordier, après Douches Froides, nous plonge encore dans un univers original. Nicolas Duvauchelle est sublime dans un rôle qui lui va à merveille, Roshdy Zem est parfait comme toujours et Elodie Bouchez est décidément trop rare sur nos écrans français. Le sujet est ambitieux et le réalisateur s'efforce de traiter non pas de l'échangisme, mais plutôt d'une histoire d'attirance entre quatre personnes que rien ne prédisposaient à vivre ce genre d'histoire, et qui essaient tant bien que mal de faire survivre leurs couples respectifs dans ce contexte troublé. Emouvant sans être voyeur, ce film trouve un positionnement intéressant et original, et même les scènes de sexe sont tournées avec une certaine pudeur et sobriété compte tenu du sujet. Intéressant.
DomiMo C

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 230 critiques

5,0
Publiée le 30/09/2010
Une bonne surprise que ce film qui se cherche un sujet en dehors des sentiers battus... Je ne sais pas si on peut parler d'échangisme (le mot me semble froid et technique) pour cette histoire d'amour fusionnelle entre 2 couples. Une histoire qui se voit facilement comme une fiction et qui par certains cotés rappelle "peindre ou faire l'amour" plus dans l'approche des personages que dans son sujet.
Julien R

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 88 critiques

4,0
Publiée le 28/09/2010
Un sujet brûlant avec lequel il aurait été très facile de dériver dans le voyeurisme superficiel. Mais Anthony Cordier réussi le tour de force de construire son film autour -et uniquement autour, la vie extérieure étant annihilée- de ce "couple à 4" sur plusieurs niveaux d'intimité. D'un côté, une intimité du quotidien, triviale, et de l'autre, une intimité des corps, érotisante, où les corps s'entremêlent sans fausse pudeur. Ce n'est alors que lorsque ces deux intimités veulent se mélanger que les premiers malaises arrivent. Si l'on rajoute à cela le secret des coeurs... 4 comédiens d'une justesse étonnante, servis par une mise en scène réaliste, soumis à la violence de certains sentiments cachés, contenus, se retrouvant elle-même exacerbée par une crudité des images. Le film ne prétend pas soulever des questions, et encore moins apporter des réponses. Il narre une histoire, qu'on sait dès le départ forcément vouée à l'échec. On ne pourra alors que regretter la redondance d'un symbolisme maladroit qui ne fait qu'alourdir le propos.
ffred

Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 2 988 critiques

4,0
Publiée le 23/09/2010
En 2005 Antony Cordier nous offrait un excellent premier film Douches froides. Il revient aujourd'hui avec cette comédie dramatique (et sexuelle) et confirme tous les bons espoirs que l'on avait mis en lui. Pour ma part j'ai adoré. Accroché dès le départ et fasciné jusqu'à la dernière minute. Ça commence très fort et on se dit qu'immanquablement ça va baisser de niveau mais non. C'est parfaitement écrit , les dialogues savoureux, les personnages parfaitement dessinés. L'équilibre entre drame et légèreté est bien défini. La mise en scène est en adéquation. Elle cerne au plus près les visages et les corps. Les scènes de sexe sont très explicites voir crues mais très réussies. Sans voyeurisme, même si certains crient à la pornographie. Non, juste des gens qui s'aiment et qui font l'amour. Contrairement aux films américains ici on ne fait pas l'amour en sous-vêtements... Les acteurs sont formidables. Ils ont déjà fait leurs preuves par ailleurs mais ils sont tous au top de leur forme. Surtout Nicolas Duvauchelle qui a rarement été aussi bon. Roschdy Zem est très bien, mais c'est un pléonasme. Elodie Bouchez aussi, elle se fait vraiment trop rare sur les écrans. Quant à Marina Foïs, que de chemin parcouru depuis Les robins des bois. Des quatre c'est elle qui m'a le plus impressionnée. Elle est formidable. Il est rare qu'un deuxième film fasse aussi bien que le premier. C'est le cas ici, et même mieux. Ça donne encore plus envie d'en voir un troisième. Antony Cordier tape dans le mille. Son film n'est pas une apologie de l'échangisme. Juste une histoire de désir(s), de sexe et d'amour(s). Ce quatuor amoureux nous touche au cœur et aux tripes. Une émotion rare. Un moment magnifique. L'un des plus beaux de l'année. Ce film est un vrai coup de cœur et déboule dans le peloton de tête de mes films de l'année. A voir absolument.
Misoramengasuki

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 506 critiques

4,0
Publiée le 23/09/2010
Une histoire d’amour à quatre - et pas simplement d’échangisme, comme une partie de la presse s’est plue à le répéter. Une histoire qui se noue, se développe, et puis se dénoue, laissant les deux couples originels orphelins, et pourtant, d’une certaine façon, régénérés. Le sujet était éminemment casse-gueule. Cela aurait pu donner du porno soft boboïste, être ridicule, vulgaire ou simplement pas crédible. Ce n’est rien de tout cela, et Antony Cordier signe un vrai beau film, sincère, subtil et émouvant. Il faut en féliciter d’abord les quatre comédiens principaux - et tout particulièrement Elodie Bouchez et Marina Foïs, toutes les deux remarquables. Le scénario, globalement de qualité, a parfois du mal à maintenir une tension en milieu du film. Mais les moments clés, en particulier le début et la fin, sont réussis. Résultat: on y croit. On peut comparer ce film à une oeuvre de musique de chambre. Dans un quatuor, chaque instrument joue à la fois une partition bien individualisée et participe à la construction de l’ensemble. Ici, le réalisateur confie à tour à tour aux différents comédiens des moments solo, où ils vont affirmer leur personnalité et affiner leur rôle dans ce ménage à quatre, lui permettant de naître, de se développer, de découvrir ses limites (quand les individualités finissent par se révolter contre l’impulsion fusionnelle) et finalement de se dissoudre. Bien au-delà de ses scènes érotiques (assez réussies), "Happy few" est l’histoire d’une expérience sentimentale improbable, aussi excitante que dangereuse, dont les protagonistes sortiront à la fois heureux et malheureux, rassasiés et en manque, en tout cas transformés. Le cinéma français d’aujourd’hui parvient rarement à un tel niveau de finesse psychologique. Bravo à Antony Cordier et à son équipe pour cette réussite !
Aurore Lefebvre

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 17/12/2011
Un sujet original très bien traité avec des acteurs excellents, que demander de plus ? ne boudons pas le plaisir quand il est là !!!!
Marion C.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0
Publiée le 20/09/2010
Des acteurs filmés tout en finesse et en subtilité ! L'éternelle question "Peut on aimé plusieurs personne à la fois" vue du point de vue, non d'une personne mais de quartes ! En plus d'être intéressant c'est un film très esthétique. Mérite d'être vue, ALLEZ Y !
jean l.

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 139 critiques

5,0
Publiée le 17/09/2010
c'est un superbe film sur le couple, l'amour croisé, sans gêne ni exhibition, avec sensibilité et sensualité je comprends que cela puisse choquer la croix, télérama, et autres pères la pudeurs, et leur vision de l'amour rétrograde. interprété magnifiquement, c'est un film qui n'est jamais racoleur, simpliste ou moralisateur j'ai adoré cet esprit de liberté raisonnée, surtout par les temps de répression morale que nous traversons
Nico-noel

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 352 critiques

0,5
Publiée le 17/12/2011
Quand "Happy Few" commence, le romantisme n'existe plus. Pire encore, il laisse place au gore.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top