Mon Allociné
Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 1,8 18 titres de presse
  • TéléCinéObs
  • La Croix
  • Première
  • Les Fiches du Cinéma
  • Cahiers du Cinéma
  • Elle
  • Positif
  • Le Monde
  • Le Journal du Dimanche
  • Critikat.com
  • Ecran Large
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama
  • L'Express
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Le Point
  • Excessif

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

18 critiques presse

TéléCinéObs

par Vincent Ostria

Joyeux, mouvementé, mais aussi léger et éphémère qu'une bulle de savon.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Catherine Zeta-Jones en épouse aussi raide que sa chevelure amidonnée et surtout Bruce Willis en Dink chétif et anxieux sont les vraies surprises de ce long métrage.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Première

par Gérard Delorme

"Lady Vegas" est clairement le moins réussi des films américains de Stephen Frears.

La critique complète est disponible sur le site Première

Les Fiches du Cinéma

par François Barge-Prieur

Stephen Frears peine à trouver son sujet dans cette comédie dont le casting laissait pourtant présager le meilleur. Histoire d'amour, passion pour le jeu, ivresse de l'argent, "Lady Vegas" hésite, au point d'en oublier de faire rire.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Cahiers du Cinéma

par Florent Guézengar

Ouvertement conçue pour une soirée bière et télé, la réalisation colle tellement à son personnage et à son sujet candides et bidons qu'elle semble vraiment les aimer : cela rend ce nanar presque sympathique et un peu intrigant.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Elle

par Sophie de Chivré

Avec " Lady Vegas ", on est bien loin de la profondeur des " Liaisons dangereuses " et de " The Queen ". Stephen Frears offre certes une comédie divertissante – merci Bruce Willis et Catherine Zeta-Jones ! – et optimiste mais le résultat n'en est pas moins mou du genou et décevant, au vu des performances précédentes du réalisateur.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Positif

par Eithne O'Neill

L'écriture semble un collage maladroit de deux histoires : la première, plus âpre, la seconde, mélo, mais l'ensemble est jonché d'une pléthore de personnages et de bavardages superflus (...) Regardons "Lady Vegas" comme un accident de parcours.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Le Monde

par Isabelle Regnier

L'évidente désinvolture avec laquelle [Stephen Frears] traite son scénario, le mépris dans lequel il tient ses personnages conduisent à s'interroger sur les raisons qui l'ont poussé à faire ce film.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Le réalisateur anglais transforme l'enfer du jeu en une comédie qui se traîne, portée par un Bruce Willis poussif et ramolli. Reste le charme de Rebecca Hall, fausse ingénue rigolote.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Critikat.com

par Alexis Gilliat

S'il n'a plus rien à prouver en tant que réalisateur, Stephen Frears reste néanmoins tributaire des scénarios qui lui parviennent, puisqu'il n'est pas l'auteur de ses films. Tiré des mémoires de son affriolante héroïne, celui de "Lady Vegas" est plutôt cocasse et sympathique, mais même s'agissant d'une récréation, on peine assez vite à lui trouver de l'intérêt.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ecran Large

par Sandy Gilet

Il faut croire que la partie était jouée d'avance et Frears d'inscrire tout en bas de sa filmographie un "Lady Vegas" à la vacuité qui fait vraiment tâche.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Une célébration aveugle de la gagne à l'américaine sans l'ombre d'une distance critique. On ne reconnait plus Frears, qui semblait doté d'une certaine conscience politique.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Télérama

par Samuel Douhaire

La vulgarité de Las Vegas constituait, a priori, un terrain d'observation fertile pour le regard caustique de Stephen Frears. Mauvaise surprise : on découvre un éloge de la "gagne" à l'américaine (...). Réalisée en touriste, la comédie de moeurs tourne vite mais à vide.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

L'Express

par Julien Welter

Stephen Frears a réalisé du très bon ("Les Liaisons dangereuses", 1988), du bon ("Tamara Drewe", 2010) et du moins bon ("Mary Reilly", 1996). Avec "Lady Vegas", il signe un véritable navet. (...) Seul bon point: le film est constant dans sa nullité.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Studio Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Voir le site de Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

TéléCinéObs

par Xavier Leherpeur

Les acteurs ont beau s'agiter, piailler, hurler, le film reste étrangement inerte et fade, mis en scène à distance en pilotage automatique et surtout incompréhensible pour les néophytes des paris professionnels.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Le Point

par Florence Colombani

Voir le site du Point.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Excessif

par Nicolas Schiavi

Toute comédie a besoin de rythme et le film de Stephen Frears ne trouve jamais le sien, enchaînant des séquences de dialogues insipides et des instants romantiques désincarnés. (...) Son nouveau film est à l'image de son héroïne : peu crédible.

La critique complète est disponible sur le site Excessif
Les meilleurs films de tous les temps