Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse" et de son tournage !

Histoire vraie

Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse est inspiré des mémoires de Beth Raymer, une journaliste qui a travaillé pour le New York Times et qui, plus jeune, a navigué dans le monde impitoyable des parieurs sportifs. Dans "Lay the favorite", son autobiographie, elle raconte cette expérience. A l’écran, c’est Rebecca Hall qui incarne la jeune femme.

Rebecca Hall

La Britannique Rebecca Hall interprète le rôle titre et constitue l’atout charme de cette comédie. Aux États-Unis, on l’a surtout vue dans des films plus austères comme Le Prestige de Christopher Nolan, Frost/Nixon, l'heure de vérité de Ron Howard ou encore The Town de Ben Affleck. Cependant, elle était aussi Vicky dans le plus solaire Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen. Avec Lady Vegas, elle est dirigée par un autre réalisateur de renom, son compatriote Stephen Frears.

Présenté à Sundance

Le film a été présenté en avant-première lors du Festival de Sundance 2012, où il a reçu un accueil plutôt mitigé.

Retrouvailles

Avec Lady Vegas, Catherine Zeta-Jones a retrouvé Stephen Frears, douze ans après qu’il l’a dirigée dans la comédie High Fidelity. C’est d’ailleurs le même scénariste, D.V. DeVincentis, qui a écrit les deux films.

Un couple glamour

Dans le film, Bruce Willis et Catherine Zeta-Jones interprètent un couple marié. C’est la première fois que les deux comédiens se donnent la réplique, même s'ils figuraient tous deux au casting d’Ocean's Twelve. Elle y était la compagne du personnage de Brad Pitt, et Bruce Willis apparaissait dans le film dans son propre rôle.

Un Bruce Willis différent

Dans Lady Vegas, Bruce Willis incarne un parieur professionnel vieillissant, loin des héros de films d'action qu'il a eu l'occasion de jouer par le passé, comme John McClane dans la saga Die Hard ou plus récemment Frank Moses dans Red. Ici, c'est un homme plutôt chétif qui se balade en short et chaussettes montantes. Ce n'est d'ailleurs pas le seul film dans lequel Bruce Willis casse son image en 2012, il le faisait déjà dans Moonrise Kingdom. Cependant, que les fans d'action se rassurent, cette même année il a également été à l'affiche des explosifs Sans Issue, Expendables 2: unité spéciale et Looper !

La parole au scénariste

Le scénariste du film, D.V. DeVincentis, parle du personnage principal du film, Beth : "C’est une jeune femme très positive, mais qui prend systématiquement les mauvaises décisions. Mais elle sait qu’on peut aspirer à une vie meilleure. Comme c’est une vraie force de la nature, elle a tendance à se fixer des objectifs inatteignables – et parfois à ses propres dépens –, mais cela lui permet de sortir de son milieu."

Trouver l'actrice principale

Engager Rebecca Hall pour incarner le personnage principal de son film n'était pas une évidence pour Stephen Frears qui avoue : "Le nom de Rebecca Hall m’avait été suggéré par son agent il y a longtemps. J’ai fini par lui fixer rendez-vous, parce que l’agent n’arrêtait pas d’insister pour que je la rencontre et, avec beaucoup de réticence, j’ai fini par accepter". Entre-temps, le cinéaste avait cherché pendant plus d'un an une actrice qui lui conviendrait, sans succès. Contre toute attente, c'est ainsi Rebecca qui l'a le plus impressionné et qui a donc obtenu le rôle.

Un personnage inventé

Bien que Lady Vegas s'inspire d'une histoire vraie, le scénariste a pris quelques libertés avec la réalité et a créé des personnages qui ne s'inspirent pas de personnes existantes. C'est le cas de Rosie, incarné par Vince Vaughn. Pour créer ce bookmaker, D.V. DeVincentis a cherché à s'éloigner le plus possible de l'autre professionnel des paris du film, Dink (Bruce Willis) : "Je me suis (...) représenté un homme plus jeune, plus vif, moins prudent, avec moins de sens moral et de sang-froid, mais pas un sale type pour autant. D’ailleurs, Rosie ne fait de mal à personne, mais il ne s’intéresse qu’à lui-même", déclare-t-il.

L'importance des dialogues

Le réalisateur Stephen Frears attache une grande importance aux dialogues : "Je ne suis pas certain que le cinéma contemporain soit attentif aux dialogues, mais, pour moi, c’est très important. Je demande aux acteurs d’avoir un débit rapide car j’adore les films où les interprètes parlaient vite. Ça permet de dire beaucoup de choses en peu de temps et le spectateur y est sensible", confie-t-il.

De Timberlake à Vaughn

Vince Vaughn a un rôle secondaire dans Lady Vegas - Les Mémoires d'une joueuse. Il y joue le personnage de Rosie qui a pourtant failli prendre les traits de Justin Timberlake, considéré pour le rôle.

Des acteurs en séries

Parmi les acteurs secondaires de Lady Vegas, beaucoup se sont faits connaître grâce à des séries télévisées, comme c'est le cas pour Joel Murray (Dharma et Greg, Mad Men), Laura Prepon (That '70s Show, October Road), Joshua Jackson (Dawson, Fringe) ou encore Frank Grillo (Prison Break, The Gates).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Aladdin (2019)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Rocketman (2019)
  • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
  • Sibyl (2018)
  • Douleur et gloire (2019)
  • Les Plus belles années d'une vie (2019)
  • Nous Finirons Ensemble (2018)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Le Jeune Ahmed (2019)
  • La Belle époque (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • The Dead Don't Die (2019)
  • Assassin's Creed (2016)
  • Godzilla II Roi des Monstres (2019)
  • Pokémon Détective Pikachu (2019)
  • Matthias & Maxime (2019)
  • Séduis-moi si tu peux ! (2019)
  • La Femme de mon frère (2019)
Back to Top