Mon AlloCiné
Le Discours d'un roi
note moyenne
4,3
22340 notes dont 2206 critiques
32% (700 critiques)
45% (983 critiques)
16% (362 critiques)
4% (98 critiques)
2% (44 critiques)
1% (19 critiques)
Votre avis sur Le Discours d'un roi ?

2206 critiques spectateurs

24titouille

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 243 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/02/2011

Bon Dieu que çà fait plaisir de visionner un bon film tel que le Discours d'un Roi. Ce film retrace une partie de l'histoire de la vie de Georges VI, père de la Reine Elizabeth II, centré sur la résolution de son bégaiement grâce à l'aide de Lionel Logue, orthophoniste officieux, qui deviendra par la suite une très proche ami du Roi. Une fois le scénario posé, on peut croire que tout est dit,mais c'est sans compter la prestation parfaite du réalisateur et des réalisateurs, qui à défaut de jouer sur le suspense, optent pour l'émotion, l'humour, et une exploitation en profondeur des personnages. En effet à défaut de suspense, impossible à mettre en place dans une oeuvre Historique, le réalisateur a eu l'idée de génie de soigner sa réalisation et de faire confiance à ses acteurs pour leur jeu mais aussi dans leurs exploitations poussés des personnages qu'ils incarnent. C'est ainsi que Tom Hooper arrivent grâce à ses prises et son montage de nous transmettre un maximum d'émotions et d'ambiance variées grâce à de simples images. De plus ses reconstitutions de Londres approchent la perfection et prouvent qu'un très gros travail de recherche et de mise en place des décors a été réalisé. Mais, Tom Hooper ne s'arrête pas là, car ses choix d'acteurs ont été réfléchi, et ceux-ci s'y sont donnés à fond. A tel point que les interprétations parfaites de Helena Bonham-Carter et Geoffrey Rush. Mais la palme d'or de la meilleure interprétation revient à Colin Firth qui a réussit à transmettre au spectateur toute la complexité de son personnage avec une honnêteté et un dévouement extraordinaire! Au final, quand on repense à ce film, même plusieurs jours après, on revoit les images et on ressent les émotions qui nous ont traversés lors du visionnement. Ce discours d'un Roi est non seulement soigné et efficace, mais il est surtout fort en émotion tout en gardant toute la réserve et la dignité qui vont de paire avec ce genre de film. Enfin ce film possède un équilibre parfait entre d'un côté un profond respect et une grande honnêteté et de l'autre côté une envie assouvi de bouleverser les règles de la Royauté anglaise qui a permis le développement d'une profonde amitié entre le Roi Georges VI et Lionel Logue. En somme ce film est un véritable chef d'oeuvre et une merveilleuse surprise. A voir absolument.

Kévin L.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 327 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 09/02/2011

un film d'acteurs ou les 3 principaux sont totalement dans le vrais, comme les decors et la retranscription de l'epoque absolument parfaite, une fin et des scenes loins des clichés qui alterne entre moment grandiose et beaucoup plus intimiste a l'image d'une amitié tout en pudeur! Dommage que le film s'autorise de tourner en rond par moment...

L'AlsacienMarseillais

Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 1 028 critiques

4,0Très bien
Publiée le 08/02/2011

Un film historique unique et pas comme les autres. A travers notre Histoire, on suit la montée au pouvoir d'un homme, celle du roi George VI d'Angleterre, qui se voit contraint de parler en public et cela malgré son important problème de bégaiement. Afin d'y remédier, il a recourt à un orthophoniste dont les techniques peuvent paraître décalées. C'est un casting purement royal que nous propose ici Tom Hooper, dont c'est le premier grand film; Colin Firth est splendide et je pense qu'il n'y a pas photo quant à sa petite statuette dorée, car avant d'être un roi, c'est avant tout un homme comme les autres et c'est rudement bien exposé. Geoffrey Rush m'a fait rire dans ce personnage décalé, familier, généreux et touchant. Helena Bonham Carter est superbe car on a pas trop l'habitude de la voir dans ce genre de rôle sérieux, et bien que sa présence soit ponctuelle, elle marque la caméra avec une prestance et une délicatesse sincères. L'originalité se trouve dans le soucis du bégaiement qu'éprouve le roi qui est le thème majeur du film, l'Histoire (la veille de la seconde guerre mondiale et Hitler) n'est qu'un fond, le socle inébranlable mais pas principal du scénario. L'écriture et légère et les dialogues ne manquent pas d'intelligence et d'humour; simplicité et force confondues, le tout donne un film stimulant mais à la fois ludique car cela permet d'aborder d'un tout autre point de vue une grande figure historique. Et bien que la durée du film s'étende quelque peu, c'est du très beau cinéma!

Auto-Psy-Kopatt

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 812 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/02/2011

Film magnifique qui relate un fait réel et une partie de l'histoire peut connu. Le scénario est originale, la réalisation est très bonne et certaines scènes sont vraiment fabuleuses. Le trio d'acteur quand à lui est parfait Colin Firth, Geoffrey Rush et Helena Bonham Carter jouent parfaitement. De plus la b.o. omniprésente est sublime et apporte de la puissance aux scènes ansi que de l'émotion et de l'élégance. Un film extraordinaire à voir absolument.

Lutopik

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 50 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/02/2011

Fabuleux ! Des acteurs tous vraiment incroyables... Colin Firth est magistral dans son rôle et c'est un plaisir de retrouver toute la crème anglaise ici. Des plans majestueux, une photographie brillante et une BO emplit de justesse font de ce film une vraie perle. Je suis impressionné par la réalisation de Tom Hooper: Grandiose!

Sebmagic

Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 115 critiques

4,5Excellent
Publiée le 05/02/2011

C'est clairement un film à voir en VO. Je n'imagine pas ce que doit donner le doublage mais l'interprétation de Colin Firth est tellement extraordinaire qu'il ne faut pas la louper. Même si on pourrait éventuellement croire que ce bégaiement porterait à rire pendant le film, ce n'est pas du tout le cas (heureusement). La personnalité de cet homme est touchante, car il est fragile, il n'a pas confiance en lui et ne souhaitait absolument pas prendre la tête du pays. Son atroce bégaiement le rend vraiment très humain et bouleversant. Le film débute avec une scène perturbante, qui met tout de suite dans l'ambiance en nous montrant à quel point son handicap peut être gênant et malheureux. Sa hantise du micro le poursuit jusqu'à la fin du film qui constitue l'une des scènes les plus stressantes, puissantes et émouvantes que j'ai pu voir. Le dénouement est vraiment un sommet de tension, comme si le spectateur était lui-même entrain d'aider mentalement le pauvre homme à s'exprimer correctement. Il est difficile de ne pas frissonner tant c'est puissant et efficace. Le film est porté par un casting merveilleux, et j'admets que je ne pensais pas trouver Colin Firth aussi bon. Cet acteur est grandiose, il mérite son Golden Globe et je ne serais absolument pas surpris de le voir prendre l'Oscar du meilleur acteur. La prestation qu'il nous offre ici est magistrale, bouleversante, criante de réalisme et d'authenticité. Tout passe par le regard, les mimiques et la sensibilité, l'acteur incarnant à la perfection la fragilité et la souffrance de ce Roi qui perd facilement ses moyens mais jamais sa volonté. Au niveau des acteurs, comment ne pas citer Geoffrey Rush ? Je ne le connaissais que de Pirates des Caraïbes et il est parfait d'un bout à l'autre. Il campe le thérapeute Lionel Logue, l'orthophoniste aux méthodes peu banales qui va tenter de guérir le bégaiement du Roi. Parfait, monumental, l'acteur est juste génial d'un bout à l'autre et très surprenant. Le personnage en lui-même est intrigant, n'hésitant pas à appeler le Roi par son petit surnom afin d'instaurer une situation d'égal à égal dans son cabinet. Ce personnage donne lieu à de nombreuses pointes d'humour british très bienvenues, on ne s'ennuie jamais pendant les deux heures, ce qui est un exploit car le sujet de départ aurait pu rapidement devenir lassant. On rit assez souvent, notamment devant l'audace et le culot dont fait preuve Logue à l'égard de son patient. L'humour passe également beaucoup par Colin Firth, car son personnage n'hésite jamais à faire de l'autodérision vis-à-vis de son handicap de langage. L'évolution de la relation entre les deux hommes est touchante, le docteur devenant peu à peu le confident du Roi, son seul véritable ami. Logue est quasiment un psycho-logue, cherchant à connaître les moindres détails qui ont pu pousser Bertie à développer ses difficultés. Ce lien puissant entre les deux personnages est vraiment intense et donne lieu à des scènes sublimes, très fortes en émotion. Le thème de l'enfance malheureuse est parfaitement traité et on a du mal à retenir l'émotion qui nous submerge lorsque le Roi George VI craque littéralement. Le film est beaucoup axé sur l'importance des mots et de l'élocution des orateurs, comme en témoigne une scène où George VI regarde un discours d'Hitler. De même, les décors et les costumes sont magnifiques et très bien réussis. Helena Bonham Carter (qui a été un argument non négligeable dans mon envie de voir le film) est bien différente de ses rôles habituels. Elle n'est plus du tout dans le registre déjanté d'un Fight Club, d'un Harry Potter ou des films de Tim Burton. Elle campe la femme de George VI avec délicatesse et angoisse, toujours présente auprès de son mari pour le soutenir et lui redonner confiance en lui. Cette actrice montre clairement qu'elle est l'une des meilleures du moment, bien loin des strass et paillettes. Une femme simple avec beaucoup d'humour que j'admire beaucoup. Pour continuer avec les seconds rôles, il faut citer Timothy Spall (le Peter Pettigrow de Harry Potter) dans le rôle de Winston Churchill. Drôle et original. De même, j'ai étonné de voir un Michael Gambon relativement correct dans le role de George V. En terme de réalisation, on a encore du haut niveau avec des plans et des cadrages d'une extrême beauté, soignés, qui mettent en exergue le talent incroyable des acteurs et notamment de Colin Firth. Bref, tout est brillant dans ce drame sublime que j'ai adoré d'un bout à l'autre, sans parler des musiques sublimes (notamment à la fin du film, mon dieu mais quelle scène !). Le compositeur Alexandre Desplat a fait un boulot excellent, comme souvent. Bref, 12 nominations pour les Oscars qui ne sont, à mon goût, pas exagérées. Un biopic grandiose et magistralement interprété dont je retiendrai surtout le dernier face-à-face entre "Bertie" et Logue pour le discours final, un grand moment de cinéma. Un pur bijou dont je suis sorti subjugué.

willydemon

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 522 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/02/2011

Un très bon film qui focalise son attention sur les problèmes d'élocution d'un roi..On ne s'ennuie jamais grâce aux pointes d'humour, aux personnages magnifiquement interprétés (Colin Firth, Bonham Carter, Geoffrey Rush, Guy Pearce) accompagnés d'une très belle musique (Desplat est un géant) et d'une mise en scène qui fuit le classicisme qu'on trouve d'habitude dans les films d'époques. Une réussite.

alain-92

Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 1 081 critiques

4,0Très bien
Publiée le 04/02/2011

Même au milieu de « mon no man’s land » difficile de ne pas entendre parler de ce film. Et que d’éloges ! J’ai tendance à me méfier de ces avalanches de compliments. La seule présence de Colin Firth au générique suffit à me décider. Je n’ai pas été déçu, loin de là. Il est exceptionnel, rien de nouveau donc, de ce côté là. Il serait injuste de ne pas saluer l’ensemble de ses partenaires prestigieux, et parfaits, eux aussi. Avec entre autre, Helena Bonham Carter et Geoffrey Rush. La mise en scène de Tom Hooper est discrète, sans surprises mais efficace. Les dialogues sont savoureux. La musique d’Alexandre Desplat accompagne l’ensemble du film avec délicatesse et justesse avant de s’effacer devant Beethoven juste là pour augmenter l’émotion de la dernière scène. Peu importe, j’ai adhéré … Un excellent moment de cinéma.

moket

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 2 570 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/02/2011

Un film à oscars (multiples !) qui frise la perfection. Tout tourne autour de personnages très forts : un roi qui doit assumer son rôle malgré lui et vaincre son bégaiement (Colin Firth absolument éblouissant), sa femme qui le soutient contre vents et marées et un orthophoniste aux méthodes peu orthodoxe qui n'a que faire de l'étiquette. Le tout bien écrit et parfaitement orchestré. A voir absolument !

robin L.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 218 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/02/2011

Un chef d'œuvre! Colin Firth met tout son talent en oeuvre pour livrer la performance la plus impressionnante de l'année. Une distribution en or massif, un film à pleurer, une expérience humaine bouleversante. Un chef d'œuvre vous dis-je!

RENGER

Suivre son activité 308 abonnés Lire ses 5 430 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/01/2011

Troisième long-métrage (seulement) pour Tom Hooper qui signe ici sans nul doute LA révélation de ce début d'année, en transposant sur grand écran une histoire méconnue du grand public, celle du roi George VI (le père de l'actuelle Reine Élisabeth), qui n'était pas prédestiné à devenir roi puisque cela devait être son frère aîné (Edward VII, qui refusa le trône pour se marier avec une femme qui était loin d'être du goût de tout le monde). Le Discours d'un roi (2011) nous entraîne en plein coeur des années 30, juste avant que l'Angleterre n'entre dans la Seconde Guerre Mondiale. On y découvre alors un George VI extrêmement angoissé à l'idée de faire ses allocutions en public, ce dernier étant atteint d'un sérieux handicape : le bégaiement ! Une tare qui le pousse à consulter bon nombre de spécialistes mais rien n'y fait, leur méthodes toutes plus saugrenues les unes que les autres ne parviendront jamais à y remédier, sauf un, un australien installé à Londres et aux méthodes peu orthodoxes. Un thérapeute au franc parlé et qui ne se rabaissera jamais devant son "altesse royale", ce qui aura le don de laisser perplexe ce dernier ainsi que son entourage. Tom Hooper fait très fort avec ce biopic passionnant (de 120 minutes) à travers lequel Colin Firth nous livre une performance d'acteur mémorable (et extrêmement juste) d'un bègue devenu roi malgré lui. Le pouvoir et la persuasion ne pouvant donner confiance de la part d'un roi bègue, ce dernier va devoir se battre contre son démon, face à lui, Lionel Logue (brillamment interprété par l'hilarant Geoffrey Rush) devra tout mettre en oeuvre pour sauver la réputation du nouveau roi. Helena Bonham Carter, Guy Pearce & Timothy Spall complètent la distribution, au grès d'une magnifique reconstitution (cela va des décors aux costumes, en passant par la B.O composée par Alexandre Desplat). En seulement trois films, Tom Hooper s'impose comme un cinéaste à suivre de près et ses nombreuses nominations sont là pour le prouver : 7 aux Golden Globes, dont 1 récompense pour Colin Firth (Meilleur Acteur), ainsi que 12 nominations aux Oscars (dont celui du Meilleur Film et du Meilleur Acteur).

Louis Morel

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 850 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/07/2014

"Le Discours d'un roi" est un vrai grand biopic, filmé avec grasse et délicatesse, et finement interprété !

phclavel

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 505 critiques

3,5Bien
Publiée le 03/03/2014

Film historique, ou plutôt inspiré d'un fait prétendu historique, "le discours d'un roi" est de très bonne facture. On peut le regarder sous différents angles : Fut on roi, chacun a ses faiblesses, mais peut trouver en lui même l'énergie et la volonté nécessaires pour les dépasser. Ou bien comment le poids pris par la communication avec l'arrivée des médias modernes (radio, cinéma) peut percuter la monarchie la plus conservatrice et protocolaire. ou encore, le coatching qui concerne aussi les puissants, ne réussit que si le dominant accepte de se départir de sa domination et s'abandonne à être lui-même et que si le coach sait faire abstraction de la position de son élève et imposer sa méthode. Au total ce film est assez prenant et sait maintenir sur la durée une intensité dramatique de bon niveau, tout en saupoudrant ici et là un peu d'humour, en plaçant des gros mots ou de la familiarité dans la bouche d'altesses qui se la jouent le plus souvent distants et coincés

Florian Malnoe

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 499 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 28/02/2014

Fort d'un succès critique et commercial important, la production de Tom Hooper, d'ailleurs couronnée de plusieurs oscars, est un film moyen et légèrement surcoté pour moi. Certes, Colin Firth est juste exceptionnel (et mérite largement son oscar), de meme que tous les seconds roles, mais je n'ai pas trouvé le scénario très captivant pour ma part. C'est le jeu d'acteur qui donne véritablement tout l'intéret au film, car faire 2 heures de film sur un roi qui begaie, aussi bonne soit l'interpretation, c'est peu limite pour moi. Il y a trop de longueur et la c'est bien trop plat. On louait la puissance émotionnelle de ce film mais je n'ai pas ressentis beaucoup d'émotion. Je n'ai pas ri (limite souris a quelques moments) et je n'ai pas éprouvé de tristesse pour le Roi. Juste un peu d'empathie et d'envie qu'il réussisse. Il a un problème d'élocution et en souffre mentalement, mais il m'en faut plus pour etre "bouleversé". A retenir la morale que véhicule "Le Discours d'un Roi" quand même : à savoir une bonne réflexion sur les différences et rapports entre être-humain. En bref, je suis peut-etre un peu trop subjectif pour noter ce genre de film mais je lui ait laissé sa chance tout en sachant pertinement que ce n'était pas mon genre. Mais bon... Je met pas mal.

Raphael O.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 546 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/10/2013

Tom Hooper réalise un chef-d'œuvre en osant mettre en image le handicap devenu force du futur Roi d'Angleterre, Georges VI. Colin Firth est extraordinaire en roi qui bégaye.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top