Mon AlloCiné
The Passenger
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Passenger" et de son tournage !

Et de 4 !

Avec The PassengerLiam Neeson retrouve le metteur en scène Jaume Collet-Serra pour la quatrième fois après Sans identité (2011), Non-Stop (2014) et Night Run (2015). Leur collaboration a surtout été lucrative sur Sans identité (136 millions de dollars de recettes pour un budget de 30 millions) et Non-Stop (222 millions de recettes pour un budget de 50 millions). Night Run avait réalisé le score plutôt décevant de 67 millions de dollars de recettes (pour un budget de 50 millions).

Un homme ordinaire

Jaume Collet-Serra voulait que le point de vue narratif de The Passenger soit différent des autres films d'action qu'il a tournés en compagnie de Liam Neeson. Ainsi, le personnage que joue ici l'acteur est "un combattant du quotidien" qui se lève tous les matins pour sauver sa famille et auquel le public peut s'identifier. Neeson précise :

"Michael prend le même train depuis dix ans, cinq fois par semaine. Un jour, il est licencié et il ne sait comment l’annoncer à sa femme, d’autant qu’il a deux emprunts sur le dos. Après avoir partagé un verre avec un ancien collègue policier pour se donner du courage, il prend le train pour rentrer chez lui et annoncer à sa femme et à son fils, qui doit entrer à l’université, qu’ils n’ont plus d’argent. Dans le train, il tombe sur cette mystérieuse personne qui lui demande s’il serait prêt à faire une toute petite chose sans importance pour 100 000 dollars. Comme il hésite, la personne lui dit de trouver un sac caché dans le compartiment avec 25 000 dollars à l’intérieur. Il cherche et trouve l’argent. Le drame peut commencer."

Autres retrouvailles

Vera Farmiga et Patrick Wilson se connaissent bien puisqu'il jouaient le couple d'enquêteurs paranormaux Ed et Lorraine Warren dans Conjuring: Les dossiers Warren (2013) et sa suite Conjuring 2: Le cas Enfield (2016). La première avait déjà tourné sous la direction de Jaume Collet-Serra dans le film d'horreur Esther. Quand au second, il avait rapidement côtoyé Liam Neeson dans L'Agence tous risques (2010).

Suite spirituelle

Jaume Collet-Serra voit The Passenger comme une sorte de suite à Non-Stop. Le réalisateur développe : "Nous voulions un homme normal confronté à un choix moral déterminant : jusqu’où est-il prêt à aller pour de l’argent sans connaître les conséquences de ses actes ? Quand des choses extraordinaires arrivent à des gens ordinaires, la gradation est primordiale. Les premiers choix doivent être évidents pour le public. A sa place, nous aurions fait les mêmes. L’action doit découler de la crédibilité de ces choix."

Le Hudson North

Le tournage de The Passenger s’est déroulé pendant dix semaines en Angleterre aux studios de Pinewood et de Longcross, dans le Surrey. Le film se situant presqu’entièrement dans un train, Jaume Collet-Serra et son équipe se sont retrouvés face à deux gros challenges : rendre une telle histoire passionnante avec un décor qui ne change jamais et adapter la mise en scène à cette contrainte. Le cinéaste explique :

"Un train peut être relativement ennuyeux à filmer. Heureusement, le Hudson North a une esthétique intéressante. Il est vieux, fait beaucoup de bruit et il a encore ce système de tickets à poinçonner que je trouve fascinant. De plus, cette ligne propose des lumières nombreuses et variées. On passe des quais et des tunnels de Grand Central au Bronx puis à l’Hudson River avant de quitter la ville. Visuellement, on pouvait en tirer un grand avantage."

De la gym !

Pour se préparer au tournage des scènes de combat, Liam Neeson avait pour habitude de faire 45 minutes de gymnastique tous les matins avant de se rendre sur le plateau.

Reproduire le train

Un train de banlieue new-yorkais comporte six à sept voitures de 20 à 25 mètres. Il était évidemment impossible de reproduire le train dans sa totalité sur le plateau de Pinewood. La production a donc opté pour la construction d’une voiture et demie entourée de fonds verts, en dur avec de véritables portes et vitres. Ainsi, il devenait possible de bouger l’ensemble pour simuler le mouvement du voyage. Cette construction permettait également de tourner à l’extérieur comme à l’intérieur, où les sièges étaient disposés de part et d’autre d’une allée centrale. L’ensemble de la voiture pesait une trentaine de tonnes.

Recréer les gares

Comme il était impossible de d’utiliser des gares anglaises en lieu et place des stations new-yorkaises, Grand Central et les stations 86th Street, 110th Street ainsi que 125th Street furent reconstituées à Pinewood. Pour Tarrytown et Cold Spring, des gares du sud de l’Angleterre furent totalement transformées. "Il se trouve que le train de l’histoire passe devant ma maison près de New York. Cela fait donc une vingtaine d’années que je le prends. Et inutile de vous dire que j’en connais le moindre boulon !", s'amuse Liam Neeson.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
  • Brillantissime (2017)
  • In the Fade (2017)
  • Phantom Thread (2017)
  • Les heures sombres (2017)
  • Downsizing (2017)
  • Ami-ami (2017)
  • 24H Limit (2017)
  • Le Grand jeu (2017)
  • Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)
  • Normandie Nue (2017)
  • La Promesse de l'aube (2017)
  • Verónica (2017)
  • The Passenger (2018)
  • Coco (2017)
  • Les Tuche 3 (2017)
  • The Greatest Showman (2017)
  • Le Crime de l'Orient-Express (2017)
  • Ferdinand (2017)
  • Pentagon Papers (2017)
Back to Top