Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Anonymous
Note moyenne
3,0
14 titres de presse
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Télé 7 Jours
  • CinemaTeaser
  • Ecran Large
  • Excessif
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Le Figaroscope
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Chronic'art.com
  • Le Monde

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

14 critiques presse

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

(...) un thriller shakespearien puissant et sulfurant. Le réalisateur soigne son atmosphère, ses décors et ses personnages, interprétés avec panache par une brochette de comédiens remarquables.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Première

par Christophe Narbonne

Emmerich (...) met enfin sa science des effets numériques au service de l'histoire, délivrant ici et là des plans graphiques majestueux. Il était temps que lui aussi révèle sa vraie nature, celle d'un artisan aussi appliqué qu'inspiré.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé 7 Jours

par Uriell Ceillier

Roland Emmerich, maître ès blockbusters et effets spéciaux (Independance Day, 2012), effectue un virage à 180 ° en s'essayant au film d'époque en costumes. Pari gagné : il signe un tragédie captivante (...).

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Programme réjouissant que de voir Roland Emmerich s'attaquer à un sujet si cérébral alors qu'on connaît de lui le don pour le blockbuster. Le résultat est délicieux.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Ecran Large

par Laurent Pécha

La muse de Roland Emmerich s'appelle Shakespeare : "Anonymous" est son meilleur film.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Excessif

par Nicolas Gilli

Le sens du spectaculaire de Roland Emmerich, l'interprétation intense de Rhys Ifans, les scènes d'ouverture et de clôture ainsi qu'une reconstitution historique remarquable font presque passer la pilule d'une intrigue grotesque et bêtement alambiquée.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

Positif

par Grégory Valens

Nourri de très nombreux personnages, le film est parfois confus ; mais on admire l'attention portée à la reconstitution - sur le plan narratif comme sur celui de la direction artistique (...).

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Ciné Live

par Fabrice Leclerc

Voir le site de Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Critikat.com

par Vincent Avenel

"Anonymous" est donc un film gauche, plein d'une bonne volonté touchante envers un sujet peu intéressant, mais auquel son réalisateur croit. Une bonne volonté qu'on respecterait, venant d'un jeune réalisateur en train de faire ses armes. Venant d'Emmerich, on penchera plus pour un caprice de réalisateur vaguement puéril, avec l'envie de jouer à " et si... ", sans plus.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Une plongée dans l'univers tumultueux de l'époque élisabéthaine.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

TéléCinéObs

par Nicolas Schaller

Un film étouffe-chrétien, boursouflé et interminable, qui surfe sur l'imagerie élisabéthaine remise au goût du jour par la série "Les Tudors ".

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Frédéric Strauss

La vérité, enfin, sur ce pantin de Shakespeare ! C'est ce que promettait Roland Emmerich en présentant son film sur Internet. (...) Visuellement séduisant (...), le film ne tient pas debout.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Chronic'art.com

par Vincent Garreau

Petite pause à prétention intello dans le parcours du cinéaste, "Anonymous", traitant de Shakespeare, du théâtre et de l'Angleterre, précédera d'autres disaster moviesaméricains, d'ors et déjà annoncés, genre dans lequel il s'illustre avec beaucoup plus de talent. Dans les allures de grosse machine que le film se donne, l'encre a l'air de cambouis, les dramaturges de mécanos.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Monde

par Isabelle Regnier

Emmerich met en scène une histoire abracadabrante qui reprend la thèse selon laquelle Shakespeare n'était qu'un prête nom inventé par Edward de Vere (...) Autour de ce secret, le scénario multiplie les intrigues sans jamais réellement susciter l'intérêt.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top