Notez des films
Mon AlloCiné
    Time Out
    note moyenne
    3,6
    17404 notes dont 1599 critiques
    répartition des 1599 critiques par note
    82 critiques
    369 critiques
    638 critiques
    355 critiques
    105 critiques
    50 critiques
    Votre avis sur Time Out ?

    1599 critiques spectateurs

    The Cinephile World
    The Cinephile World

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 607 critiques

    3,5
    Publiée le 8 février 2013
    Pas mal, mais je m’attendais à beaucoup mieux, car c’est un peu ennuyeux comme film.3.5/5.
    Clémentine K.
    Clémentine K.

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 290 critiques

    2,0
    Publiée le 13 février 2012
    L'idée est pourtant bonne mais le film s'est très vite transformé en histoire d'action de gentils contre méchants et très vite j'ai trouvé ça exagéré.
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 579 critiques

    2,5
    Publiée le 23 décembre 2011
    Soyons clairs dès le début, ce film est clairement décevant. Le concept d'In time au départ est pourtant intéressant à la base. Le temps est devenu la nouvelle unité monétaire. Dès l'âge de 25 ans tout le monde cesse de vieillier mais à partir de là les personnes vivent au jour le jour, cherchant à gagner du temps en travaillant, en le gagnant, en le volant... Pas mal comme matériau de départ, l'ennui c'est que Niccol n'approfondira jamais tout ça et restera en surface d'un univers qu'il aura créé sans l'exploiter d'où un sentiment de gâchis. Ce n'est pas techniquement parlant que le bât blesse. Quoique... La réalisation dans sa globalité reste banale mais ça a au moins le mérite d'être propre, nous n'avons pas affaire à du Michael Bay bis. Ca tient la route mais par contre certains passages sont ratés, je pense notamment à la scène de l'accident de voiture qui m'a plutôt fait sourire. Mais ce n'est pas là l'instant le plus ridicule, l'ennui avec In Time c'est qu'on ne nous épargne pas quelques clichés. Vous savez... Ces fameuses scènes tristes renforcées à coups de violons, ce genre de scènes qu'on nous inflige pour nous dire avec une subtilité de pachyderme: "Spectateur... Pleure"... C'est grossier, c'est du vu et du revu, c'est de l'émotion bradée et surtout les personnages sont tellement peu approfondis qu'en fin de compte on s'en fout totalement. L'intrigue se laisse suivre mais ça manque de surprises. Comme je l'ai dit précédemment, Niccol ne nous épargne pas les clichés et ça se ressent dans la construction de l'histoire. Ce film est trop prévisible. La relation entre Timberlake et Amanda Seyfried est en gros une illustration du "Syndrôme de Stockohlm pour les nuls" et c'est beaucoup trop facile. A vrai dire l'intérêt de les voir évoluer est limité. Et puis ça frôle le manichéisme le plus idiot. Le couple a beau être hors-la-loi, on nous les présente comme des Robin des bois volant les méchants riches pour distribuer aux plus pauvres. Après en ce qui concerne l'interprétation ça reste plutôt bon. Timberlake n'est pas mauvais, Seyfried un peu plus effacée sans être mauvaise, Cillian Murphy très charismatique. Le problème ne réside pas dans la qualité des acteurs mais bien dans le manque de profondeur de leurs personnages. Je reviens sur le côté manichéen du film. Celui-ci aurait pu être plus intelligent si il faisait preuve de finesse car les bonnes intentions étaient là. On pourrait voir l'univers d'In Time comme une allégorie, une métaphore de notre société actuelle qui peut sombrer assez facilement avec une crise financière. Ca critique assez durement le capitalisme mais sans la manière. Mais de toute évidence le but du film n'est pas politique avant tout. Dans le fond ça reste juste un petit thriller se déroulant dans un univers un poil différent du nôtre, il n'y a pas d'originalité ni de réelle puissance. Un autre point regrettable du film est son abondance d'incohérences. La plus notable reste la scène du poker où Timberlake parie plus que ce qu'il ne possède. Après le meilleur acteur du film a la trentaine bien sonnée et par conséquent ça nuit un peu à sa crédibilité dans le rôle d'un homme de 25 ans (je parle de Murphy bien sûr). Puis même au-delà des incohérences il y a des aspects assez étranges, on peut voler trop facilement du temps à quelqu'un (d'ailleurs le "duel" qui a lieu entre Timberlake et un voleur de temps vers la fin est assez rigolo), ça paraît même bidon quand on regarde bien. C'est là qu'on sent que l'univers demeure dans son ensemble relativement bâclé. Après fort heureusement je dirais que le film n'est pas lourd. Disons qu'il se contente de trop peu et c'est dommage car il y avait matière à faire quelque chose de plus abouti, de plus noir aussi. La fin sonne un peu comme une fausse note. In Time reste un thriller regardable, ça a au moins le mérite d'être divertissant, mais dans l'ensemble ça reste moyen, il n'y a pas de réel éclat et le scénario demeure trop léger, ce qui lui est préjudiciable. Entre les mains d'un réalisateur plus ambitieux, peut-être aurions-nous eu un film plus consistant. Mais là on sent bien que ça vise un large public et c'est dommage. Sitôt vu, sitôt oublié.
    stallonefan62
    stallonefan62

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 597 critiques

    3,5
    Publiée le 9 janvier 2013
    scénario très intelligent et innovant mené à un bon rythme
    laurence l
    laurence l

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 992 critiques

    4,5
    Publiée le 3 décembre 2011
    Bizarre pour ce film il aura fallu que je le vois deux fois pour vraiment l'aprécier comme il le faut !! A l'avant première je l'ai aimé mais !!!! et là ce soir je l'ai trouvé trés bien comme quoi tout dépend de l'état dans lequel on se sens !!!
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 508 critiques

    3,5
    Publiée le 23 novembre 2011
    Vraiement un bon scénar... un bon film.. qui aurait pu être ultime..; mais il est déjà pas mal. Bref à voir.
    Hash07
    Hash07

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 2 514 critiques

    2,0
    Publiée le 5 décembre 2011
    Un scénario intéréssant, mais mal abouti, avec trop de longueurs.
    MaxLaMenace89
    MaxLaMenace89

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 282 critiques

    2,0
    Publiée le 9 juillet 2013
    Loin du grand thriller d'anticipation attendu, IN TIME déçoit progressivement par son manque d'audace, surtout avec un bonhomme comme Andrew Niccol derrière la caméra. Formellement sympathique et plutôt bien mené, le film oublie rapidement ses thématiques et idées essentielles au profit de l'action et d'une romance sans émotions.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 768 critiques

    2,0
    Publiée le 27 janvier 2013
    Film de science fiction au concept excitant mais qui dérape rapidement en série B.
    Kill-Jay
    Kill-Jay

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 928 critiques

    4,5
    Publiée le 4 septembre 2012
    Une très grosse surprise pour ma part ! Andrew Niccol, après avoir été unanimement félicité par la critique notamment avec "Bienvenue à Gattaca" son premier film, signe avec "Time Out" son quatrième long métrage en tant que réalisateur (il est également scénariste). Ce film raconte l'histoire de Will Salas (joué par Justin Timberlake) qui vit au jour le jour dans un monde ou le temps remplace l'argent et bien plus encore, car sans temps, on meurt. Un jour un homme qu'il sauve lui donne une centaine d'année, c'est alors qu'il va rencontrer Sylvia Weis (joué par Amanda Seyfried) fille d'une des plus grandes fortunes. L'idée est originale et ce qu'en fait Niccol est franchement réjouissant, il créé un univers dans ces 1h50 qui mériterait beaucoup d'être approfondi, et si l'idée est bonne le scénario autour du film l'est tout autant, on pouvait s'attendre à une simple histoire banale ou le temps ne ferait que remplacer l'argent et rien d’autre autour mais ce n'est pas le cas et c'est ça qui fait toute la force du film ! Il y a une réelle histoire autour du temps, une réelle recherche et une réelle réflexion sur la société. Au-delà de ça, nous avons une mise en scène parfaite qui allie très bien scènes de tension, scènes romantiques et scènes d’action avec une justesse impressionnante. Quant aux acteurs, ils sont parfaits, que ce soit Justin Timberlake, Amanda Seyfried (qui est ravissante), Cillian Murphy ou encore Alex Pettyfer tous sont au niveau espéré. Du grand cinéma de fiction !
    dehaas84
    dehaas84

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 163 critiques

    2,5
    Publiée le 28 novembre 2011
    L’argent a disparu et la seule monnaie d’échange est désormais le temps. Génétiquement modifiés, les êtres humains cessent de vieillir à 25 ans et doivent acheter par leur travail le temps qu'il leur reste. Le concept est puissant quand on se force a le regarder comme un miroir d’une société qui a embrassé le capitalisme sauvage a l’échelle mondiale. Avec un brin de naïveté, mais un effet marquant, il met en exergue que la pauvreté n’est pas seulement une affaire d’argent, mais aussi parfois de vie et de mort. En simplifiant, certaines populations ne doivent pas seulement se battre au jour le jour pour gagner de l’argent, mais aussi pour survivre… au sens propre. On ne peut pas dire que l’analyse soit d’une grande finesse, mais la science-fiction a souvent cet effet déformant qui amplifie le message, en le rendant un peu brut. D’où une première partie du film intéressante, dans la description d’un ghetto puis dans la plongée dans l’exact opposé, un monde où chacun possède tout. En liant chacun à sa survie directe à chaque seconde, Andrew Niccol fait son effet d’autant que le bougre sait toujours parfaitement utiliser les lieux, les lumières et les ambiances pour donner une touche à mi-chemin entre le réalisme et l’anticipation qui sert bien son sujet. Malheureusement, le réalisateur parvient rapidement au bout de son sujet, et tente alors de faire bifurquer le film vers une espèce de Bonnie et Clyde des temps modernes. Le virage est trop sec, et le couple formé par les juvéniles Justin Timberlake et Andra Seyfried beaucoup trop lisse pour que la tension reste au bon niveau. Prendre un casting uniquement composé de moins de trente ans pouvait être un rêve de producteurs, mais l’idée devient contre-productive quand l’ensemble des interprètes s’avèrent être bien légers pour porter un tel film sur leurs épaules, voire ridicules comme le pauvre Alex Pettyfer. Seul le « vieux » Cillian Murphy (35 ans, ça se voit, mais ça n’a gêné personne manifestement) a l’aura nécessaire, mais il ne peut pas tout faire tout seul. Se fourvoyant peu à peu dans des invraisemblances béantes, le film glisse alors vers une sortie facile après quelques poursuites et quelques coups de feu. Et semble obligé pour remplir son contrat Hollywoodien d’intégrer dans la cahier des charges une romance, quelques traumas et la métamorphose du p’tit gars du ghetto en héros hard boiled. De quoi faire revenir Time Out dans la peu enviable catégorie des blockbusters photocopiés, le comble pour un adversaire du système tel qu’Andrew Niccol, pour qui le temps passe manifestement un peu trop vite. http://dh84.over-blog.com/
    Nicolas L
    Nicolas L

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 367 critiques

    4,5
    Publiée le 21 janvier 2012
    Time Out est un très bon film, l'histoire est bien écrite
    tisma
    tisma

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 785 critiques

    2,5
    Publiée le 5 décembre 2017
    Film futuriste bien pensé, où le temps est de l'argent. L'histoire de base est plutot bonne et son scenario plutot bien pensé. Mais on ne demarre pas assez vite et on se lasse vite par cette histoire qui malgres quelques scenes bien faites reste mou !
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 987 critiques

    3,0
    Publiée le 22 septembre 2018
    Un bon film de science fiction avec intrigue, action et effets spéciaux. PLV : un bon film de divertissement
    Anonymous :)
    Anonymous :)

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 531 critiques

    3,5
    Publiée le 17 février 2013
    Cinq ans après Lord of War, Andrew Niccol revient pour son quatrième film. Et il faut dire que le scénariste-réalisateur n'a pas perdu la main, son histoire de thriller futuriste tenant en haleine du début à la fin. Le temps est la nouvelle unité monétaire mondiale, payant factures, péages, denrées alimentaires ou biens de consommation depuis que l'être humain a été génétiquement modifié afin de ne plus vieillir après l'âge de 25 ans. À partir de cet âge, un compteur intégré à l'avant-bras de chacun, crédité d'une année, se met en marche: s'il tombe à zéro, l'individu meurt. Ce compteur est rechargeable au moyen d'appareils se plaquant sur le bras ou par apposition d'un bras sur le bras d'un autre, permettant un transfert. Quand Will Salas sauve la vie d'Henry Hamilton, homme ayant un siècle au compteur, celui-ci lui offre cette durée de vie avant de se suicider. Will Salas n'aura pas le temps de faire profiter sa mère de ce cadeau inespéré, cette dernière mourant après n'avoir pu se payer le bus. Will Salas part alors pour la zone de New Greenwich, où les habitants sont nantis de centaines d'années au compteur, contrastant avec le ghetto où une semaine fait de quelqu'un une personne « riche ». Après une partie de poker dans un casino prestigieux où il gagne un millénaire, il se fait inviter à une soirée. Il y fait connaissance de Sylvia Weis, sa fille, avant d'être rejoint par des gardiens du temps. Raymond Léon, leur chef, le suspecte d'avoir assassiné Henry Hamilton pour lui voler son siècle de vie. Will prend alors Sylvia Weis en otage pour s'échapper. Elle devient ensuite sa complice pour cambrioler des "banques" qui stockent des fortunes en appareils de recharge de temps, temps qu'ils vont ensuite distribuer à des pauvres. Mais le gardien du temps les poursuit sans pitié... Mettant en scène un casting composé principalement du très bon Justin Timberlake, de la jolie Amanda Seyfried et du toujours aussi terrassant Cillian Murphy, Time Out propose la vision d'un futur dans lequel la monnaie est remplacée par le temps. Time Out est une excellente réflexion satyrique sur le coût monétaire actuel et sur l'injustice concernant la loi du plus fort/riche face au plus faible/pauvre. Le metteur en scène nous livre donc un thriller haletant alternant entre courses-poursuites, face-à-face tendus et love story gentillette. L'idée de base est originale, et bien traitée, avec un scénario complet. La réalisation est superbe, signé Andrew Niccol. Les scènes d'actions s'enchaînent de manière fluide et sans tamps mort. Pourtant imparfait, le long-métrage souffre de quelques personnages pas toujours bien approfondis et de facilités scénaristiques quelque peu prévisibles. De plus, outre son côté futuriste assumé et bien entretenu, manque au film une certaine audace qui rend le résultat final un peu aseptisé. Quoiqu'il en soit, Time Out demeure un très bon divertissement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top