Mon AlloCiné
Le Dilemme
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Dilemme" et de son tournage !

Naissance d'un film

C'est lors d'une simple soirée entre amis que Ron Howard et le producteur Brian Grazer eurent l'idée de départ du scénario du Dilemme : "Nous étions à Rome pour le tournage d’Anges et démons, Brian évoqua des scénarios un peu fous, comme celui-ci : « Un gars découvre que son meilleur copain est cocu. Comment s’y prend-il pour le lui faire savoir sans gâcher leur belle amitié ? » Supposons, par exemple, qu’il s’agisse de toi, Ron…" Une idée qui provoqua l'hilarité gênée de l'assemblée. Le réalisateur compris qu'il y avait quelque chose à faire et proposa à son ami de travailler la question. Grazer énonca l'idée à Vince Vaughn qui fut tout de suite emballé et qui se mit immédiatement à travailler à une trame : "Le ressort qui m’intéressait le plus dans cette histoire, c’était « Comment faire passer l’information ». Le problème était moins « Dire ou ne pas dire » que «quand et comment et parler»".

Le maître mot: confiance!

Après avoir mis sur les rails un début d'histoire, Brian Grazer et Vince Vaughn s'associèrent au scénariste Allan Loeb pour obtenir un script solide : "Allan est un excellent scénariste qui a de nombreuses cordes à son arc. Il ne raisonne pas dans le cadre d’un genre, mais envisage chaque situation sous un angle logique, et avec un grand souci de concision. La question de l’infidélité joue assurément un rôle dans le film, mais l’accent est davantage mis sur les notions de confiance, de vérité et de franchise. Jusqu’où pouvons-nous faire confiance à ceux dont nous sommes les plus proches ?".

Retour à la comédie

Le Dilemme marque le retour à la comédie pour Ron Howard, dix ans après Le Grinch. Un retour qui n'a rien de prémédité pour le réalisateur: "Je n’ai jamais managé ma carrière en référence à un genre! J’aime toutes sortes de films : les petits, les gros, les comédies, les drames, les thrillers, les films fantastiques. Les comédies figurent parmi mes favoris, mais j’aime qu’elles comportent une part d’imprévu, comme tout film digne de ce nom. Rien n’est plus ennuyeux que de suivre des chemins balisés. (...) Le Dilemme était un mélange intéressant, original et amusant à explorer. C’était flatteur et encourageant qu’on me propose de revenir à la comédie après une absence de douze ans, et qu’on me donne l’occasion de travailler avec des acteurs du niveau de Vince Vaughn et Kevin James, que mes idées intéressaient."

En direct de Chicago

Le Dilemme a essentiellement été tourné à Chicago, un choix délibéré de Ron Howard : "Cette ville a une ambiance très particulière, une simplicité, un côté terre à terre qui imprègne en profondeur l’histoire et les relations des personnages. Le film n’aurait pas eu le même feeling à New York, Boston, L. A. ou San Francisco.". C'est justement de la "Wind City" qu'est originaire Vince Vaughn qui y a déjà fait plusieurs films: "Chicago apporte une touche supplémentaire de réalisme au film. C’est toujours important de restituer fidèlement le contexte d’une histoire, cela permet d’adhérer encore davantage au film. Et plus vous collez à la réalité d’une ville, plus les gens le ressentent, d’où qu’ils soient". De plus en plus de films sont tournés dans la capitale de l'Illinois comme la série des Batman de Christopher Nolan.

Un lieu chargé d'histoire

Le Dilemme a utilisé plusieurs lieux célèbres de Chicago. Ainsi, Smith & Wollensky, un des restaurants les plus connus de la ville, a accueilli la première scène mise en boîte. Une autre scène, celle du gala, a été tournée au Green Mill Jazz Club, qui, au moment de la Prohibition, appartenait à un homme de main d'Al Capone, "Machinegun" McGurn, et qui était un haut lieu de fréquentation de la pègre (le parrain y échappa d'ailleurs plus d'une fois à la police par des passages secrets).

Une entreprise automobile plus vraie que nature

Dans le film, Vince Vaughn et Kevin James tiennent une entreprise automobile, la B&V. Pour la concevoir, le chef décorateur du film, Daniel Clancy, est allé visiter des ateliers de design automobile à Chicago et à Detroit: «Nous voulions associer l’esthétique industrielle aux ambiances traditionnelles des ateliers de fabrication automobile et créer un lieu chaleureux où tous les mordus de mécanique s’éclateraient. D’où ce mélange de meubles fifties, de tables de billard traditionnelles, d’ordinateurs et d’électronique dernier cri.»
Il fallut 9 semaines à l'équipe de décorateurs pour construire ce lieu de tournage : «Six peintres ont travaillé au grand panneau de brique, et le sol a été fait en liège pour une meilleure sonorité, les escaliers et les placards sont de récup, les boxes des employés sont de chez Herman Miller Designs, le tout choisi pour créer une ambiance conviviale.»

Le choix de Winona Ryder

Winona Ryder a été choisie à l'issue d'un casting particulièrement disputé puisqu'elle était en compétition avec Kate Beckinsale, Carla Gugino et Uma Thurman. Ron Howard pensait d'ailleurs plutôt à elle pour le rôle finalement interprété par Jennifer Connelly mais c'est elle qui l'a convaincu de lui laisser jouer le rôle de l'infidèle Geneva.

Retrouvailles

Le réalisateur Ron Howard et l'actrice Jennifer Connelly se retrouvent après avoir tourné ensemble Un Homme d'exception en 2001. Elle n'est cependant pas son premier choix puisque Jennifer Garner avait été engagée, mais s'était finalement désistée.

Un air de famille

On retrouve dans le film le père (Rance Howard) et le frère (Clint Howard) de Ron Howard. Le réalisateur a l'habitude de les faire jouer dans ses films, on a ainsi pu voir l'ainé dans Apollo 13 ou Un Homme d'exception alors que son fils apparait dans Backdraft, En direct sur Ed TV ou Le Grinch.

Un homme de l'ombre qui fait des étincelles

Le producteur du film, Brian Grazer, est un des rares producteurs de cinéma à avoir son étoile sur le célèbre "Walk of Fame" à Hollywood et a fait partie en 2007 de la liste des 100 personnalités les plus influentes du monde du Times. A travers la société de production qu'il a cofondée avec Ron Howard, Imagine Entertainment, il a participé à (presque) tous les succès du réalisateur depuis Splash en 1982 (film dont il avait écrit l'histoire), a été nommé aux Oscars pour Apollo 13 et Frost / Nixon et a reçu la récompense pour Un Homme d'exception en 2002.

Famille de cinéma

Brian Grazer n'est pas le seul collaborateur de longue date de Ron Howard puisque Todd Hallowell, producteur exécutif et réalisateur de la seconde équipe a collaboré à 15 de ses films depuis 1978, que le directeur de la photographie Salvatore Totino a éclairé ses cinq derniers films (De l'ombre à la lumière, Anges et démons), des films sur lesquels a aussi travaillé le chef costumier, et que ses chefs monteurs Mike Hill et Dan Hanley travaillent avec lui depuis la fin des années 1970. Quant au célèbre compositeur Hans Zimmer, après avoir travaillé avec Ron Howard sur la musique de Backdraft en 1991, il ne retrouve le réalisateur que quinze ans plus tard sur Da Vinci Code et travaille depuis sur tous les films du réalisateur.

Toujours soutenir la famille!

La soeur de Vince Vaughn, Victoria Vaughn, est productrice exécutive de ce film comme elle a pu l'être sur deux autres films de son frère, La Rupture et Thérapie de couples.

Sympathique hommage

Ron Howard a voulu rendre hommage à son ami John Hughes, réalisateur du film culte des teenagers américains des années 1980, The Breakfast Club, et auteur de scénarios de comédies célèbres (La Folle journée de Ferris Bueller, Maman, j'ai raté l'avion, Beethoven...) disparu en 2009. Dans la scène où Vince Vaughn tente de découper le cake dans Le Dilemme, on peut ainsi apercevoir empilés derrière lui un certain nombre de DVD de ses films.

Des figurants très consciencieux

Lors du tournage de la séquence du match de hockey, les acteurs étaient entourés de figurants jouant le public. Pour la scène "Shoot the Puck" ("Frappe le palet"), Kevin James doit tirer vers les buts. En s'entrainant, l'acteur a réellement mis le palet au fond des filets. Il eut alors la surprise de voir le public chanter spontanément le "Chelsea Dagger", un chant de supporter souvent utilisé lors des matchs des Blackhawks, l'équipe de hockey de Chicago, qui sont censés jouer pendant le film.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Suspiria (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Kursk (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
Back to Top