Mon AlloCiné
La Conquête
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
2,9
3196 notes dont 659 critiques
8% (56 critiques)
22% (144 critiques)
36% (236 critiques)
20% (129 critiques)
9% (62 critiques)
5% (32 critiques)

659 critiques spectateurs

Elthib7

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 130 critiques

2,5Moyen
Publiée le 16/06/2013

Film pas mauvais mais pas vraiment bon non plus, ça se laisse regarder mais vraiment sans plus. 2,5/5

Flowcoast

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 968 critiques

2,5Moyen
Publiée le 02/06/2013

Fade, pâle et sans vie, La Conquête n'apporte rien de grand chose à la biographie déjà connue de Nicolas Sarkozy à l'aube des Présidentielles de 2007. Denis Podalydés réaliste une performance assez réussie, ce qui reste un point très positif où il était attendu au tournant. Mais au final, ni de sa vie totalement privée, ni des révélations du personnage sont mis en valeur, alors qu'on l'attendait. On voit le même personnage devant et derrière les caméras. Manque de tonus, de travail documentaire.

Septième Sens

Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 761 critiques

2,5Moyen
Publiée le 31/05/2013

C'est une première dans l'histoire du cinéma : une fiction voulant s'inspirer d'un Président de la République encore en fonction actuellement. Durringer ne s'intéresse pas au mandat de Nicolas Sarkozy mais à sa campagne politique et sa vie privée avant le fatidique 6 mai 2007. À la sortie du film, les pro-sarkozistes le désapprouveront à cause de la décrédibilisation du statut de Président qu'il engendre. Quant aux anti-sarkosistes, ils le critiqueront également car on peut voir une humanisation de cet homme politique, à qui l'on accorderait presque de la compassion. Si Podalydès ne souhaitait pas reprendre ses tics nerveux par peur d'être trop caricatural, il imite à merveille sa diction et son phrasé, à tel point qu'on pourrait oublier que sommes en train d'écouter un acteur et non notre chef d'État. Il est par contre très étrange de le voir dans sa vie privée, car même si l'on connait sa réputation d'homme excité et hyperactif, on ne se l'imagine pas forcément aussi dur avec sa femme ou son équipe travaillant pour lui. On ne l'imagine pas non plus désemparé lorsque Cécilia le quitte. On comprend en fait que c'est un homme comme les autres ayant des rêves et des objectifs comme tout le monde, et possédant une ambition démesurée : celle de devenir Président de la République. Tous les coups sont permis, qu'ils soient stratégiques ou verbaux. Car oui, être politicien, c'est avoir beaucoup de réparties et de la subtilité. Le film possède parfois ces aspects, même si en sortant de la salle, on peut s'interroger sur la réelle portée cinématographique que La Conquête peut avoir. « La politique, c'est un métier de con fait par des gens intelligents », on n'est pas totalement convaincus...

http://septieme-sens.net/

Benjamin R.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 240 critiques

2,5Moyen
Publiée le 29/03/2013

Mis à part le parcours représenté et les imitations, pour la majorité très bonnes, le film n'a que peu d'intérêt, et l'ensemble est un peu mou du genoux (malgré les flashback/forward) et fait plus toc que véritable.. Dommage !

Christian B.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 692 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/02/2013

Une fiction réalité , et peut être tout es pas vrai mais je pense qu 'il y a une part de réalité , la ressemblance avec Sarkosy est relativement moyenne par rapport à Chirac ou Villepin , certain passage sont sympatiquement marrant , e n'oublions pas quand même à travers chaque personnage politique il y a un homme comme chacun de nous

loulou451

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 498 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/02/2013

Une grande première dans le cinéma français : réaliser un film sur un président de la République en exercice ! Un tour de force réalisé brillamment par Xavier Durringer, aidé en cela par l'interprétation exceptionnelle de Denis Podalydès, dans le rôle de Nicolas Sarkozy. Etayé sur des bases solides, reprenant les événements qui ont conduit Sarko à la présidence, les chausse-trapes de Chirac, et la lutte du pouvoir avec Dominique de Villepin, le fim de Durringer est une oeuvre forte portée par une kyrielle de seconds rôles tous aussi justes les uns que les autres. Le résultat est vraiment à la hauteur ! On en vient presque à avoir de la tendresse pour ce personnage hors du commun de Sarkozy, tiraillé par son ambition et par sa séparation houleuse d'avec Cécilia. Preuve de la réussite de ce film qui finit par dépasser les passions politiques pour s'attacher à l'humanité des acteurs de l'histoire. Un très grand film.

---> KENTIN <---

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 55 critiques

0,5Nul
Publiée le 26/01/2013

Totalement ridicule, ce film met en scène des numéros d'imitation digne des guignols de l'info. On se demande un moment si c'est une comédie... mais non. Un navet epouvantable !

Coldfinger

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 152 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/12/2012

Un de mes coup de coeur récent, La conquête se pose admirablement à cheval entre le portrait guignolesque des personnalités politiques françaises et la narration d'une destinée ambitieuse et pourtant à échelle humaine d'un Sarkozy imparfait mais déterminé. Servit par un jeu d'acteur bluffant de mimétisme et beaucoup d'humour, le film rafraîchit le genre trop souvent réduit en France au polar sombre.

LucienLaurent

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 392 critiques

3,5Bien
Publiée le 25/12/2012

Ce film relate l'ascension de Nicolas Sarkozy, jusqu'à son accès au pouvoir en 2007. On accède ainsi aux coulisses de la politique, reconstituées grâce aux petites phrases que tout le monde connaît. Cela donne un film intéressant et des acteurs convaincants (mention spéciale à Bernard Le Coq et Denis Podalydès). Dommage que l'ensemble donne parfois l'impression de manquer de rythme.

yannt

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 1 115 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/11/2012

Un film documentaire sur l'accession au pouvoir de Sarkozy, vu de l'intérieur. Ses ambitions, son rapport fusionnel avec Cecilia, les coups bas à l'Élysée... Un véritable rôle de composition pour Podalydès. Chirac et Villepin sont aussi incroyablement bien joués. Bref, un film passionnant qui nous dévoile les coulisses du pouvoir.

kassleb

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 176 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/11/2012

Intéressant. Extrêmement bien joué, jusque dans les tics et la parole. Cela permet de voir les dessous de la politique...

Xperia58

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 25 critiques

2,5Moyen
Publiée le 10/11/2012

La moyenne, pour un film un peu "mou" c'est-à-dire que l'on a pas beaucoup d'action même s'il reste fidèle, l'histoire traîne et on s'ennuis rapidement. Néanmoins, film à voir.

Reb H.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 05/11/2012

Un film sans idées fortes dont l'interprétation se résume à une succession d'imitations grotesques. De plus, l'histoire et le personnage principal sont sans intérêt.

Maxime C.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 2 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/10/2012

Quelle surprise ! Le cinéma français se lançait enfin dans la réalisation d'un long métrage portant sur une personnalité politique et de surcroît, toujours en exercice. L'acteur principal, Denis Podalydès, est criant de vérité dans les habits de notre ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy. Les intonations de voix, propres au protagoniste, sont présentes ainsi qu'une démarche et des gestes reconnaissables. Seulement, quel dommage d’insuffler à ce travail d'immersion et d'imitation une mise en scène lente, parsemée d'une succession de scènes sans réelle profondeur. Un film à voir pour son jeu d'acteurs recherché, fin et subtil. Premier long métrage du genre, il mérite d'être salué.

L_huitre

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 233 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 21/10/2012

Bravo à Podalydes ! Il rentre dans son personnage avec brio et dès les premières minutes, on se sent pris par son jeu plus vrai que nature... J'avoue que j'étais très sceptique sur la possibilité de faire un film politique sur des événements aussi «frais». Et puis, le personnage de Sarkozy suscite des haines primaires, quasi viscérales, qu'on pouvait craindre un brûlot politicien sans réel intérêt, autre que de propager la «bonne parole» de milieux médias peu tendres pour l'actuel gouvernement. Mais ce risque est évité. C'est d'abord un spectacle ! Assez savoureux, je dois le dire, car tous les protagonistes sont joués par des acteurs épatants. On a droit à une succession de bons mots, de petites vacheries et de coups tordus auxquels la classe politique s'adonne avec jouissance. Et en spectateurs incrédules ou blasés de la chose, nous prenons plaisir à ce rappel d'une histoire qui est encore fraîche dans notre mémoire. La violence du jeu politique donne lieu à des joutes mémorables. Certes, le film qui évoque plusieurs années, manque un peu de lien. C'est une succession de courtes scènes qui ne font qu'effleurer les débats de l'époque. Mais c'est finalement pas si important. Le film s'attache davantage à la personnalité de Sarkozy, en montrant sans complaisance toutes les facettes du personnage. Mais avec retenue, si bien que le bilan reste nuancé, très loin de l'actuelle hystérie de certains organes de presse. De ce point de vue, c'est un succès... Alors, que vous soyez de droite ou de gauche, il est possible que votre envie de voir le film sera différente. C'est compréhensible... Cela dit, si vous prenez de la hauteur, et voulez voir dans ce film qu'une simple expression des moeurs politiques du moment, alors n'hésitez pas à y aller. Franchement, on rigole beaucoup, les acteurs sont formidables, et on découvre que l'actuel locataire de l'Elysée n'est pas le grand méchant loup qu'on veut nous vendre.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top