Mon AlloCiné
J'ai rencontré le Diable
note moyenne
4,3
3678 notes dont 607 critiques
29% (179 critiques)
44% (269 critiques)
15% (94 critiques)
6% (39 critiques)
3% (16 critiques)
2% (10 critiques)
Votre avis sur J'ai rencontré le Diable ?

607 critiques spectateurs

dahbou
dahbou

Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 2 124 critiques

3,5
Publiée le 21/06/2012
Film extrême, il se pose comme un summum de noirceur et de violence si bien qu'il est difficile à jurer et donc à noter. Extrêmement bien joué par 2 comédiens ultra-charismatique et bien réalisé, il n'en reste pas moins un véritable ovni repoussant les limites quitte à devenir presque insupportable dans sa cruauté jusqu'au-boutiste.
Raffiou
Raffiou

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 64 critiques

5,0
Publiée le 04/03/2012
Thriller sud-coréen réalisé par Kim Jee-Woon, I Saw The Devil est certainement l’un des meilleurs film consacré à la thématique de la vengeance, j’ai ressentie une immense claque en visionnant ce film. L’histoire débute par le meurtre brutale de Joo-Yun, fiancée de Soo-Huyn, par un tueur en série. Soo-Huyn, jeune agent des services secret sud-coréen, va pister le tueur, nommé Kyung-Chul et va exercer sur lui un jeu de vengeance, un jeu dangereux qui risque de se retourner contre lui. Le plus impressionnant dans ce film est sa réalisation qui est tout à fait brillante et réussie à entrer en harmonie avec plusieurs genre du cinéma. Pour ainsi dire, le film offre à la fois des scènes dramatique riche en émotions, de l’action effrénée, de l’horreur, une ambiance digne d’un polar noir, mais le tout résultant dans un bon équilibre et sans en faire trop. Le film est vraiment très sombre et brutale, dès le départ le film offre une ambiance très glauque voire dérangeante, et réussie à nous horrifier en tant que spectateur par cette violence. On est également touché par la tragédie subit par le héros, jusqu’à ressentir son désir de vengeance, surtout qu’on assiste dès le début à la mort horrible et traumatisante de sa fiancée. En ce qui concerne les scènes d’actions bien que peu nombreuses, elles sont bien agressives rajoutant plus d’adrénaline. Le film est aussi ponctuer de situations absurde et comique emprunt d’humour noir, par exemple le moment où le tueur en série se retrouve piégé dans un taxi par d’autres tueurs, à l’instar de ses victimes, représente une situation tout à fait ironique, une scène que je considère comme étant quasi culte. Le fil conducteur du film est évidemment le thème de la vengeance, mais sans en faire une apologie, bien au contraire, montrant que la vengeance peut avoir des conséquences désastreuses et insoupçonnés. Une chose qui m’as le plus impressionné, est le jeu d’acteur de Choi Min-Sik jouant le rôle du tueur en série Kyung-Chul, qui apporte une interprétation tout à fait réel et terrifiante d’un psychopathe, ne ressentant aucune culpabilité et émotion, incarnant un personnage maléfique et malin comme un diable. Lee Byung-Hun interprète de manière touchante et juste le personnage de Soo-Huyn, et transmet de façon convaincante des émotions opposées, allant de la haine à une tristesse retenue. La musique est juste magnifique, qui retranscrit une douce mélancolie tout à fait immersive, à vrai dire j’étais tellement absorbé par le film que je n’ai pas apprêter attention a ce détail au départ et j’ai du réécouter pour me rendre compte de la beauté de la bande-son. I Saw The Devil est un film passionnant qui prouve que le cinéma sud-coréen, tout comme Old Boy, possède un talent exceptionnel dans le 7ème art, tout en conservant une dose d’originalité par rapport aux adaptations hollywoodiennes.
EricDebarnot
EricDebarnot

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 1 287 critiques

3,0
Publiée le 22/01/2012
Soutenu par une critique française très enthousiaste, "J'ai Rencontré le Diable" m'a laissé pour le moins sceptique : si l'accumulation de scènes ultra-violentes, sadiques et repoussantes, fonctionne parfaitement bien, portée par une mise en scène à la fois intelligente et efficace (le "plus" habituel du cinéma coréen, souvent virtuose et toujours trivialement terre-à-terre...) et par une interprétation époustouflante de Min-Sik Choi (oui, le héros de "Old Boy"...), je doute quand même fortement que Kim Jee-woon ait voulu donner à son film la profondeur que d'aucuns ont vue. Oui, l'humour grinçant et la déliquescence morale sont bien là, mais il n'est pas certain que cela suffise à transformer "J'ai Rencontré le Diable" en une critique sociale pertinente (comme le génial "Memories of Murder" par exemple), ou même en une simple dénonciation du thème fascisant du "vigilante", qui semble tellement fasciner les cinéastes asiatiques... Non, j'ai bien peur que "J'ai Rencontré le Diable" ne soit qu'un simple divertissement moralement pas très ragoûtant, et pas un nouveau chef d'oeuvre d'un cinéma sud-coréen qui s'essouffle un peu.
Mathieu H.
Mathieu H.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 251 critiques

4,5
Publiée le 26/12/2011
A voir ce titre pour le moins énigmatique, on pourrait s'attendre à un deuxième film d'horreur du cinéaste sud-coréen, après "Deux soeurs", mais il n'en est rien, et ici, pas de démons ou de possession, juste un Diable bel et bien humain. Kim Jee-woon atteint ici la quintessence du polar noir en nous le proposant sous toutes les coutures, même les plus insoutenables : la deuxième partie du film atteint un paroxysme de violence et de souffrance physique parfois insoutenable, mais il nous semblerait presque normal et plaisant de voir souffrir ce type de personnages fort peu recommandables, mais finalement on se demande lequel des deux est en fait le Diable. L'obstination du jeune policier assoiffé de vengeance n'a d'égal que la perversité du tueur et de ses congénères anthropophages. La réalisation de Kim, comme ce fut le cas pour "Deux soeurs", est tout à fait remarquable et permet de créer une ambiance oppressante et se paie même le luxe de nous faire sursauter, au milieu de toute cette souffrance crue et de cette hémoglobine. Mais ce qui fait la différence entre "J'ai rencontré le Diable" et Hollywood, c'est purement et simplement ce qu'on appelle le talent !
David S.
David S.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 396 critiques

4,0
Publiée le 12/11/2011
Hallucinant, viscéral, un film intelligent qui vous prend par les tripes. Très violent mais très puissant avec un duo d'acteurs de talent. Une réalisation qui oscille entre une mise en scène nerveuse et des arrêts sur images d'une pure beauté
selenie
selenie

Suivre son activité 369 abonnés Lire ses 4 664 critiques

4,0
Publiée le 13/07/2011
Kim Jee-Woon est dans le top 3 des plus grands réalisateurs sud-coréens et il le prouve une fois de plus. Sans être le plus grand chef d'oeuvre du genre son film est clairement un véritable uppercut. Une vengeance contre un psychopathe qui mènera le malheureux dans les méandres de la folie et de la monstruosité jusqu'à devenir l'égal du fossoyeur de sa vie. Très violent dans des scènes où rien n'est suggéré ou plus ou moins caché... Direct et réaliste le film en met plein la vue sans oublier pour autant le fond et une réflexion sur la nécessité et/ou le besoin de vengeance et son rapport à la justice. Le Diable n'est peut-être pas celui qu'on croit... A voir absolument pour ce qui va rester une des meilleurs films de l'année.
wesleybodin
wesleybodin

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 3 860 critiques

5,0
Publiée le 10/11/2011
Après l'intense The Chaser, le cinéma sud-coréen nous redonne un bel uppercut avec J'ai Rencontré Le Diable, polar noir sans concession qui prend à malin plaisir à briser les codes du genre pour mieux les remodeler. Une très grosse claque cinématographique.
commando bleu
commando bleu

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 53 critiques

2,5
Publiée le 30/10/2012
Il ya un gros manque d'originalité au niveau de ce film mais les acteurs jouent bien. Ce film manque de suspense et la violence est abusée. Kim jee-Woon a du mérite car il a su faire la différence entre un thriller et un film D'épouvante Horreur mais il n'a pas su rajouter de la fantaisie un son thriller donc le film ressemble à une vendetta banale. Décevant
Olivier Demangeon
Olivier Demangeon

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 765 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2016
« J’ai rencontré le Diable » est un excellent thriller, particulièrement gore certes, mais avec un scénario des plus plaisant et une interprétation de la part des acteurs absolument merveilleuse. Un film à voir absolument !
Mulholland-mind
Mulholland-mind

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 151 critiques

4,0
Publiée le 05/09/2013
Ça fait du bien de voir enfin un thriller purement radical, intense et sans concession. Ici pas d'enquête classique ou de blabla inconsistant, on se concentre juste sur de la débauche humaine, et bon sang moi qui ai l'habitude, c'est quand même sacrément violent! Malheureusement, le film souffre d'un manque de justesse sur tous les aspects de son contenu. La fin aurait pu être mieux pensé, la réal est un peu naïve de temps en temps, Lee Byung-hun n'y arrive pas par moment et la musique ne colle pas tout à fait. Mais bon, on fera avec. Choi "Old Boy" Min-sik est épatant!!!
vinetodelveccio
vinetodelveccio

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 798 critiques

3,0
Publiée le 23/07/2013
Un film qui prend aux tripes mais qui se contente de l'horreur qu'il suscite. Fidèle à un certain style purement coréen apparu ces dernières années, Kim Jee Woon fait un brin dans la surenchère et on a la nette impression qu'il se demande comment surpasser ses pairs dans le gore. Certes, le film est très efficace, dans le sens où il soulève le cœur ; on pourra même reconnaître une certaine habileté à manier le suspense et à faire sursauter le spectateur, mais au final tout cela n'a pas beaucoup d'intérêt. Aucun second degré ne vient émailler cette énième histoire de vengeance, le cinéaste se prend terriblement au sérieux et souhaite interroger sur la vengeance, sans apporter quoi que ce soit de nouveau à cette interrogation séculaire du cinéma. On regrettera également un certain manque de virtuosité dans la réalisation, efficace mais sans relief. (Rendez nous Bong Joon Ho !!!!!)
Sonicboom
Sonicboom

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 394 critiques

5,0
Publiée le 19/07/2013
Un film qui fait mal! Qu'on se le dise tout de suite, le cinéma coréen est à la fois spécial et dantesque. "J'ai rencontré le Diable" met une claque directe à tous ses concurrents. Ce que les films d'horreurs et de thrillers ne font pas, celui-ci permet de dépasser la frontière du "un peu trop". Là où le cinéma américain s'arrête, le coréen continue, repoussant les frontières de l'indigeste morale. Un exemple, dans le cinéma occidentale, lorsque l'on aborde le sujet de la vengeance, on fait tout pour que le spectateur éprouve de la haine envers le "méchant", désirant qu'il souffre jusqu'à son paroxysme. On veut que le 'gentil' puisse passer à autre chose et retrouver enfin une vie convenable. Dans le cinéma asiatique, on peut avoir, ou ressentir à un moment, de la peine, voir de la tristesse envers le cinglé qui a pourtant violé, tué et torturé ses victimes. Et contrairement au cinéma occidentale, une fois la vengeance assouvit, cette personne même ne retrouve jamais la paix intérieure, condamné à vivre avec cette douleur tout le long de sa vie. Je trouve la façon des asiatiques bien plus réel et profonde que celles des autres cultures. Certains films font exception à la règle, je pense de suite à 'Seven' qui est un film américain et qui retombe sur des bases plus asiats. On sent cette touche de tristesse et de mélancolie dans beaucoup de films. Il y a juste à voir la réaction de Soo-Hyun (Lee-Byung-Hun) après qu'il ait assouvit ses désirs de vengeance. Ou encore dans le célèbre et magnifique 'Oldboy', référence ultime du cinéma coréen. On éprouve de la tristesse des deux côtés mais surtout, le sentiment profond que rien ne sera jamais comme avant. La vérité est que lorsqu'une vie est enlevée, plusieurs autres s'arrêtent. 'J'ai rencontré le Diable' commence comme un thriller classique. Mis à part que la caméra et les plans sont juste magnifiques. Là où le niveau monte, c'est lorsque l'on commence à découvrir le talent des acteurs qui jouent dedans, et encore plus lorsqu'on les connaît. Min-sik Choi est un acteur exceptionnel. Et ce dans tous les rôles qu'il endosse. (Oldboy, Lady Vengeance) La confrontation entre le bien et le mal se profile assez vite. Un scénario de folie qui tient trés bien la route, un jeu qui se profile et qui nous donne une histoire de dingue. Certains trouveront ce film un peu long. Pas moi, il faut juste savourer ce que l'on regarde pour enfin prendre du plaisir devant cet oeuvre cinématographique. Violent, cruel, malsain et choquant, 'J'ai rencontré le Diable' est destiné à un public averti. Pourvu que vous le soyez.
darkvash
darkvash

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 163 critiques

5,0
Publiée le 12/06/2013
Depuis Seven, les films de tueurs en série se sont succédés avec plus ou moins de succés. Depuis Seven, plus jamais je n'ai eu ce sentiment amer du sang dans la bouche aprés une projection. Ce sentiment d'avoir assisté à un film poisseux et nauséabond, d'être rentré dans la tête d'un tueur qui ne justifie pas ses crimes et dont on se fout finalement, la justification n'est bon que pour les avocats et autres juges. Merci, merci de proposer des films de cette qualité qui me fait encore croire au cinéma.
Malevolent-Reviews
Malevolent-Reviews

Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 3 100 critiques

4,0
Publiée le 07/02/2013
Encore un thriller coréen. Encore un film de vengeance. Sauf que J'ai rencontré le Diable joue autrement avec les mêmes cartes. Car avec le brillant Kim Jee-woon aux commandes, on peut dire que le résultat est plus surprenant qu'il n'y parait... Le réalisateur du film fantastique 2 Sœurs et du western déjanté Le Bon, la Brute et le Cinglé change une nouvelle fois de registre et retrouve pour l'occasion son acteur fétiche Lee Byung-Hun ainsi que l'omniprésent Choi Min-sik, qu'il avait déjà lui aussi dirigé dans son premier film The Quiet Family. Un duo de choc à l'écran pour un thriller violent qui prouve définitivement que le réalisateur a plus d'un tour dans son sac... Un insoupçonnable serial killer (Min-sik, au sommet de la prestance) fait l'irréparable erreur d'assassiner la fiancée d'un agent des services secrets coréens (Byung-Hun, épatant). Mais une fois retrouvé par ce dernier, il va être bigrement surpris de constater que non seulement ce vengeur à visage découvert ne le tue pas mais qu'il va au contraire prendre un malin plaisir à lui rendre la pareille, soit à le torturer comme il le fait si bien. Tabassage(s) en règle, filatures ordonnées, section du tendon et autres petits sévices similaires vont s'accumuler pour ce violeur/tueur peu à peu dépassé par les évènements... Commençant de manière plutôt classique (quoiqu'assez violente), le long-métrage va progressivement changer de registre arrivé à la moitié du film, lorsque notre héros déterminé va devenir à son tour le bourreau. Un changement de situation surprenant qui va rendre le film bien plus intéressant qu'il n'y parait. Kim Jee-woon nous prend ainsi à la gorge et nous ne lâche plus durant cette histoire de vengeance peu ordinaire oscillant entre le réalisme éprouvant et le surréalisme déjanté. L'interprétation haut de gamme, en particulier la complicité malsaine entre les deux protagonistes, la musique bouleversante du jeune Mowg et la mise en scène incroyablement soutenue de Jee-woon font de J'ai rencontré le Diable une oeuvre majeure en matière de thriller coréen.
stingmatique
stingmatique

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 260 critiques

5,0
Publiée le 21/08/2012
Le meilleur thriller que j'ai pue voir ! Mais si je n'en suis pas fan , on ne peux rien dire on est face a un chef oeuvre du genre !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top