Blanche Neige
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,6 pour 2 997 notes dont 477 critiques  | 
  • 27 critiques     6%
  • 76 critiques     16%
  • 127 critiques     27%
  • 122 critiques     26%
  • 75 critiques     16%
  • 50 critiques     10%

477 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
S-Kayp

2 abonnés | Lire ses 578 critiques |

   2 - Pas terrible

Le film est drôle, et il y a tellement d'humour qu'on dirait presque une parodie de Blanche Neige. En tant que film fantastique sur Blanche Neige c'est raté, mauvais scénario, il manque du rythme, la Reine n'est pas assez méchante et elle est vaincue un peu trop facilement, mais en tant que parodie de Blanche Neige c'est assez réussi car on rigole, sauf que le film ne s'est pas classé dans cette catégorie. Il aurait alors fallu faire un choix entre le fantastique et la parodie, et avec plus d'humour on aurait pu avoir une super parodie.

Gerel

0 abonné | Lire ses 93 critiques |

   1.5 - Mauvais

Honnêtement je ne sais que dire!!! Je pense passer un moment agréable, mais, cela n'a meme pas étais le cas!!! Tt va trop vite!!! Je n'ai vraiment pas accroché!!! Le jeu d'acteur et simplé, meme Julia Robert et décevante dans se film!!!


Darms28

5 abonnés | Lire ses 359 critiques |

   2.5 - Moyen

Six mois avant le succès correct mais inespéré de "Blanche Neige et le chasseur", sortait "Mirror Mirror", ou tout simplement "Blanche Neige" en France, qui lui réalisait un score très moyen au box office. Et pourtant, les deux films, bien que très différents, sont tout aussi moyens. Tarsem Singh signe un film avec des costumes somptueux, des décors fabuleux, une photographie de très bonne facture, mais instaure un côté comique et terriblement niais, digne d'un conte pour moins de 3 ans, qui plombe le film. Cependant, LA bonne idée du film, c'est Julia Roberts, fabuleuse et qui s'éclate comme pas possible dans son rôle de méchante reine, que je trouve légèrement supérieur à celle de Theron, bien que très différentes. Les scènes comiques avec elles sont irrésistible, et elle efface le reste du casting. D'ailleurs Lily Collins s'efface littéralement derrière cette reine, bien que se soit pourtant elle qui "gagne" à la fin. Cependant, Nathan lane s'avère bien sympathique... Les nains sont catastrophique, on tombe dans le cliché enfantin le plus rasoir... Enfin, la fin du film est catastrophique. Comme dis plus haut, là on tombe définitivement dans le conte pour enfant, avec cette fin à la bollywood et ultra consensuelle... Bref, c'est clairement Julia Roberts qui sauve le film. Je ne conseil pas vraiment tout de même, car les films niais, c'est ce que je déteste de plus... Enfin, on a vu pire quand même.

conrad7893

29 abonnés | Lire ses 821 critiques |

   0.5 - Nul

je vais être dur, mais cela mérite pas plus un film mauvais, ennuyeux, tourné ridiculement j'ai arrêté au bout d'une demi heure franchement désolé mais à fuir ou pour les jeunes enfants

sindelar014

1 abonné | Lire ses 186 critiques |

   4.5 - Excellent

Excellent film qui revisite merveilleusement bien le célèbre conte des frères Grimm avec beaucoup d'humour et un bon numéro de Julia Roberts.

dai72

22 abonnés | Lire ses 1740 critiques |

   1.5 - Mauvais

On ne va pas se mentir, c'est franchement mauvais. Toute la première partie tourne autour de Julia Roberts qui est plus agaçante que jamais, une partie un peu ennuyeuse, pas très drôle, ni vraiment captivante. La seconde partie, elle, est plus mouvementée mais incroyablement ridicule, autant les dialogues que les bons sentiments qu'on veut nous faire gober. Un film que j'ai déjà oublié !!

noemie70

8 abonnés | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Malgré ce que plusieurs personnes pourrait dire, ce film est bien. La version revisitée de ce comte est intéressante et certes, destiné à une tranche d'âge des plus jeunes, mais je trouve que chacun y trouve son compte. Il ne faut pas s'attendre à un scénario extraordinaire, mais l'humour présent dans ce long métrage est bon, et l'univers fantastique bien présent. Petit comme grand, aimant les films "américains" un peu poussé passeront un bon moment devant celui-ci.

daria47

1 abonné | Lire ses 29 critiques |

   3 - Pas mal

Blanche-Neige est un personnage de conte féminin typique. C'est-à-dire sans aucune once de personnalité. Il s'agit d'un personnage creux avec qui les petites filles de l'époque apprenaient les objectifs principaux de la vie d'une femme: se marier à un homme beau et surtout très riche, s'installer avec lui dans sa jolie maison, avoir des enfants, faire le ménage, la vaisselle et la cuisine. Et le tout avec le sourire s'il-vous-plaît! Une fille bien comme il faut devait donc être douce, gentille, un tantinet stupide et se plier aux quatre volontés des mâles qu'ils soient grands ou petits. Blanche-Neige est donc un modèle de femme aujourd'hui dépassé (du moins il faut l'espérer). Les petites filles actuelles ne peuvent décemment plus s'identifier à ce personnage insipide dont l'unique but dans la vie est de faire la bonniche de service et faire la causette aux oiseaux. Il fallait donc actualiser un peu le conte. Mes prières ont dues être entendues car cette nouvelle version de Blanche-Neige propose un personnage certes très niais et creux au départ (on ne peut tout de même pas changer cette princesse du tout au tout dès le début). Néanmoins, au fil du film, le personnage s'étoffe et prend de l'ampleur et Blanche-Neige découvre avec fascination toutes les potentialités du cerveau humain. Entendez par là qu'elle décide pour une fois de faire quelque chose que les tâches ménagères. Elle prend des décisions (c'est un début), apprend l'art de la ruse, le maniement des armes et se permet enfin de dire ce qu'elle pense. Voilà. Là les petites filles d'aujourd'hui peuvent s'identifier. Oui mes chères petites, on peut être une fille (et même une princesse), être belle, gentille et tout ce que vous voulez ET avoir du caractère. Bon après un conte reste un conte. Blanche-Neige épouse le prince à la fin et aura sûrement de beaux petits enfants et tout le monde il est beau et gentil sauf bien sûr les méchaaaants (ouuuh, la vilaine reine!). Mais n'oublions pas qu'il s'agit d'une histoire pour enfants et que les enfants aiment les histoires qui finissent bien. Le film innove donc du point de vue du caractère donné au personnage de Blanche-Neige. L'idée de nains voleurs est elle aussi assez originale mais on tombe trop vite dans la guimauve et le cliché. Ils volent parce-que les gens ont été méchants avec eux mais en fait ils sont gentils et puis après tout le monde se pardonne et ils deviennent des robins des bois en herbe. Une dernière chose que j'ai apprécié dans ce film: l'aspect donné à la magie. Elle est inquiétante Spoiler : avec ses marionnettes géantes dotées ou non de visage, etc ... Toutefois, on peut regretter Spoiler : l'absence du "croque dans la pomme mon enfant" qui symbolise tout de même Blanche-Neige. Certes, notre nunuche préférée manque de croquer dedans vers la fin. Mais ce n'est pas assez poussé. Cet aspect de l'histoire aurait dû être plus mis en avant, en tant que symbole du conte par excellence. Spoiler : Le fait qu'elle ne croque pas vraiment dedans est également regrettable même si cela fait preuve de la nouvelle intelligence de Blanche-Neige. Passons maintenant aux aspects vraiment déplorables de ce film. Tout d'abord les costumes. Qu'est-ce que c'est que ces horreurs? Ils sont mal coupés et manquent cruellement de bon goût. La plupart sont carrément ridicules comme le costume de cafard du serviteur, le costume de morse d'un danseur ou celui de cygne de Blanche-Neige pour ne citer qu'eux. Inutile de s'étendre plus longtemps sur le sujet, il n'y a pas grand-chose à ajouter si ce n'est que la simple vue de ces costumes pique les yeux du spectateur. Penchons-nous à présent sur les performances des acteurs et sur le scénario. Ce n'est pas parce-que Blanche-Neige devient intelligente que le prince doit devenir un parfait crétin. Qui? Qui voudrait d'un prince idiot je vous le demande. Et la reine? Elle est censée être méchante, froide, insensible et d'une intelligence machiavélique. Elle est censée être tout ça et pas une reine de pacotille soumise à son miroir doublée d'une perverse. Pas perverse la reine? Regardez le film et comptez le nombre de fois où elle fait des réflexions sur le corps du prince. Et puis d'abord depuis quand la reine est attirée par le prince de Blanche-Neige? Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, peut-être que le scénariste a forcé sur la bouteille mais absolument tous les personnages hormis Blanche-Neige et le roi (oui parce-que le roi n'est pas mort non-plus en fait) sont des imbéciles qui n'ouvrent la bouche que pour dire des bêtises plus grosses qu'eux. Et puis c'est mal joué ... C'est mal joué mais franchement, les personnages sont tellement stupides que même avec les meilleurs acteurs du monde ont n'y croirait pas une seconde. Que fait Sean Bean dans cette mascarade? Et tant qu'on y est...Blanche-Neige est censée être très belle. Lily Collins n'est pas laide mais il y a quand même mieux qu'elle. Évitons d'être vulgaires et non parlons pas de son jeu d'actrice. Un film passable en somme.

Cliff554

47 abonnés | Lire ses 696 critiques |

   0.5 - Nul

Depuis le temps que je regarde des films, inutile de préciser que, des bouses, j'en ai vu un sacré paquet dans ma courte vie. Depuis que ce cher Tarsem Singh a flirté du côté d'Hollywood, on pourrait croire que le bonhomme à lui seul est synonyme du mot "nanar", un peu comme Michael Bay d'ailleurs. Quoi que, le début de carrière de Singh dans le milieu cinématographique, comme je l'ai déjà mentionné dans ma critique des "Immortels", s'était révélés prometteurs. "The Cell" était bien sympa (quoi que le choix de Jennifer Lopez en tant qu'actrice principale laissait à désirer) et "The Fall" fut un poignant hommage au pouvoir de l'imagination, de l'amour et du cinéma. Puis advint les "Immortels" avec mister "new" Superman, Henry Cavill, formidable étron dans lequel le péplum côtoyait la publicité flashy et "clipesque". Inutile de préciser que lorsque je sus que Tarsem Singh allait livrer une nouvelle adaptation de "Blanche-Neige", mon esprit n'a fait qu'un tour. Enfin, nous allions voir de quoi Tarsem est vraiment capable. En toute sincérité, j'en donnais pas cher de ma peau. Mais vu que je suis maso et que j'adore me régaler de mauvais films pour ensuite déchaîner ma hargne sur ce site, je bavais d'impatience de voir la nouvelle sortie de route du cinéaste indien. Sorti en même temps que le "Blanche-Neige et le chasseur" (que je n'ai pas vu) avec Kristen Stewart et Chris Hemsworth, la gue-guerre entre le film de Singh et celui de Sanders était donné. Concernant l'expérience apportée par le "Blanche-Neige" de Singh fut au même niveau que celui des "Immortels", c'est à dire exécrable. A croire que le réalisateur, après deux premiers acquis, a préféré s'enliser dans son savoir faire en matière de clips dégueulasses et d'effets de style plus que douteux, que d'innover réellement son répertoire. Tarsem tente ici de séduire les petites gamines en leur offrant une version bien édulcorée du conte des frères Grimm. Pour cela, il appelle à la rescousse une Julia Roberts botoxée et une Lily Collins pistonnée pour cette "merveilleuse" histoire qui séduira toute la famille. Bon, terminé les conneries, je vais directement aller au but. "Blanche-Neige" version Singh est une merde sans nom. Dès les premières minutes, la première chose qui choque, c'est l'écriture. Julia Roberts, alias la méchante Reine botoxée, raconte les origines de l'histoire qui va suivre. Sauf que, à la place d'être enchanté par l'univers fantastique, on commence à ressentir des nausées, de mauvaises remontées gastriques, et tout ça à cause de quoi? A cause de cette écriture à la noix, censée apporter de l'humour au récit, mais qui n'apporte en réalité que de la niaiserie et de l'humour noir pour gamines de deux ans! (Oui, oui, ça existe!) Encore, si tout le mal se concentrait dans cette introduction, tout serait passé comme une lettre à la poste. Mais à croire que le scénariste était bourré durant toute la période d'écriture car chaque dialogue sonne faux, chaque dialogue craint, et ça a pour but de plomber encore plus le film (déjà que visuellement c'est pas le top, mais je vais y venir). De plus, certaines idées comme celui de revaloriser la bande des sept nains en faisant une bande de voleurs sautillant de partout, plus ridicule que ça tu meurs! Outre une Blanche-Neige faisant bondir de joie les jeunes-filles rebelles (et oui! La princesse sait manier les armes, c'est trop une ouf!), les personnages les plus mal développés sont, sans contestation, celui de la Méchante Reine, qui tente de faire de l'humour alors que ça ne fait aucunement rire, et celui du Prince (Armie Hammer a bien baissé dans mon estime depuis le "J Edgar" d'Eastwood) qui se retrouve à faire le chien-chien et à montrer ses pectoraux pour les beaux yeux de Blanche-Neige et de la reine. De ce fait, lorsque j'ai vu apparaître le formidable Sean Bean alias Boromir dans "Le Seigneur des Anneaux", alias Ned Stark dans "Game of Thrones", je me suis demandé si le monsieur avait besoin de payer ses impôts pour jouer dans une bouse pareille. Pour en venir à l'aspect visuel du long-métrage, Tarsem réutilise son style graphique déjà vu dans "The Fall", mais en moins abouti. Si les décors de "The Fall" et la photographie pouvaient séduire, rien de tout cela n'est ressenti dans "Blanche-Neige". Comme je l'ai dit plus tôt, on se croirait devant une publicité pour parfum. Ainsi, cette version Singh du conte de "Blanche-Neige" est un ignoble nanar sans précédent, qui prend le spectateur pour un imbécile en lui foutant dans les mirettes un maximum d'effets spéciaux au détriment du scénario qui atteint le degré zéro de nullité. Entre une Julia Roberts en sur-jeu constant et une Lily Collins qui ne sait que trop quoi faire dans son rôle de nunuche rebelle au grand coeur (tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil), ce "Blanche-Neige" est une des pires adaptations tiré du conte au cinéma. En tout cas, cette fois-ci j'en suis sûr, Tarsem Singh est mort, artistiquement parlant...

Liladelili

19 abonnés | Lire ses 291 critiques |

   2.5 - Moyen

Une version déjantée de Blanche Neige très vite lassante. Julia Roberts est superbe dans son rôle de vilaine belle-mère mais tout le reste manque indéniablement de charisme. L'idée d'en faire un film décalé était pas mal. Seulement pour faire aboutir l'idée, il aurait fallu dépasser le seuil de la comédie pour enfant.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Blanche Neige Bande-annonce VF
1 372 658 vues
Blanche Neige Bande-annonce VO
2 272 297 vues
Blanche Neige Extrait vidéo VF
18 887 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #20 - 5 courts métrages à déguster
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné