Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lovelace
Note moyenne
2,2
18 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Le Parisien
  • Culturebox - France Télévisions
  • Paris Match
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Critikat.com
  • Ecran Large
  • Elle
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Positif
  • Cahiers du Cinéma
  • Charlie Hebdo
  • Libération
  • Première
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

18 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Leslie Guyomard

Lovelace, film identitaire sur fond abrupt de révolution féministe et de libération sexuelle, surfe sur la tendance vintage et, paradoxalement, dépoussière le modèle traditionnel de la vague « indé » américaine.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Parisien

par Hubert Lizé

Ce biopic édifiant, mais de qualité inégale, vaut surtout pour le portrait de deux Amérique qui s’opposent : la prude, incarnée par les parents de Linda, et la libérée, celle des requins du showbiz du X.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Le film de Rob Epstein et Jeffrey Friedman reconstitue avec acuité ce qui relève plus du fait divers que de l’histoire du cinéma, comme au carrefour de deux mondes qui se sont souvent côtoyés.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Paris Match

par Yannick Vely

Dommage qu’ils échouent à nous faire ressentir la descente aux enfers de la belle Linda, prisonniers d’une structure narrative trop figée.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

Linda Lovelace, la star de "Gorge profonde" devenue farouche militante antipornographie, méritait mieux que ce biopic superficiel et propret qui la réduit à une simple victime.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Critikat.com

par Vincent Avenel

Terriblement hypocrite, le film capitalise largement, et au fil de longues scènes suggestives, sur l’aura – si peu, finalement – sulfureuse de son personnage sans jamais l’assumer.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ecran Large

par Perrine Quenesson

Pour un film qui parle de Gorge Profonde, donc de pornographie, le sulfureux, la chair, la sensualité voire, tout simplement, le sexe, manquent sérieusement à l'appel. L’ombre de Boogie nights est écrasante et Lovelace ressemble plus à un sympathique téléfilm. Mais le casting est parfait, Amanda Seyfried et une méconnaissable Sharon Stone en tête.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Elle

par Philippe Trétiack

Semi-navet, "Lovelace" ne réussit pas à faire rendre gorge au mythe, il le caresse. C'est déjà ça.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Malgré les efforts d'Amanda Seyfried, convaincante en star montante du porno, ce biopic pèche par son écriture décousue et sa mise en scène dépourvue de relief.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Les Fiches du Cinéma

par Gaël Reyre

La vie de Linda Lovelace, star du X et épouse martyrisée : un biopic honnête, pas inoubliable mais bien interprété.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Romain Blondeau

Retour académique et très chaste sur l’histoire de l’actrice de "Gorge profonde".

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Positif

par Olivier De Bruyn

En misant sur tous les tableaux, le film, réalisé sans imagination, sombre tantôt dans l'artifice, tantôt dans l'édification et ne suscite l'intérêt que pour les prestations de ses comédiens (...).

Cahiers du Cinéma

par Laura Tuillier

Le film, s’il feint de se placer du côté du calvaire de son héroïne, capitalise en réalité sans vergogne sur la plastique et la naïveté d’une nouvelle venue dans le système, qu’il sacrifie sur l’autel de son petit spectacle sordide.

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

"Lovelace" ressemble à un mauvais film dossier (le porno, c'est mal) qui non seulement se prend les pieds dans le tapis du discours féministe qu'il veut tenir [...], mais évacue intégralement le contexte de l'Amérique de l'époque, tant du point de vue des moeurs [...] que de ses répercussions politiques.

Libération

par Julien Gester

BO trop pétaradante pour être honnête et grain seventies contrefait en bandoulière, leur film semble se rêver un devenir archive, travailler seulement à faire pénétrer le volontarisme de son actrice dans le cadre de ces téléviseurs qu’ils filment obstinément (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Première

par Mathieu Carratier

Un parcours fascinant dont les réalisateurs ne retiennent que la relation toxique entre l'actrice et son mari, livrant un biopic à peine plus excitant qu'un exposé d'élève de cinquième. Au vu du casting, le résultat reste d'autant plus en travers de la gorge. 

Télérama

par Frédéric Strauss

Une triste histoire à laquelle cette reconstitution soignée et pudique ne parvient pas à donner beaucoup d'intérêt.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top