Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Projet Nim
    note moyenne
    3,8
    130 notes dont 28 critiques
    répartition des 28 critiques par note
    4 critiques
    13 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Le Projet Nim ?

    28 critiques spectateurs

    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    3,5
    Publiée le 9 décembre 2012
    Ce documentaire de James Marsh s'intéresse au cas d'un chimpanzé nommé Nim, sujet d'une expérience menée dans les années 70 et consistant à apprendre le language des signes à un primate en l'élevant auprès d'une famille, comme un être humain (allaitement à l'appui !). L'expérience tournera court et le singe sera baladé d'établissements en établissements (souvent dans des conditions scandaleuses), jusqu'à sa mort en 2000. Si le côté scénarisé et partisan pourra agacer, le film de Marsh n'en reste pas moins bouleversant, centré d'avantage sur le martyr du chimpanzé que sur l'aspect scientifique en lui-même. S'intéressant avant tout à l'humain, aux différents protagonistes évoluant autour de Nim, le film de Marsh pointe méchamment du doigt la fâcheuse tendance de l'homme à jouer à l'apprenti sorcier, à détruire des vies (humaines ou animales) au seul nom de la science. A nous de nous poser ensuite cette question cruciale: l'avenir de l'homme vaut-il le sacrifice des autres espèces ?
    Timothé Poulain
    Timothé Poulain

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 506 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2012
    Un récit passionnant et édifiant qui en dit long sur la nature de l'homme et sur ses origines simiesques. A voir absolument !
    acgaltie
    acgaltie

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 42 critiques

    4,5
    Publiée le 19 janvier 2012
    James Marsh a réussi un film efficace, soutenu et stimulant qui met en lumière beaucoup plus que l'insuffisance de quelques personnes. Au-delà de l'absence d'empathie, de compréhension des autres êtres, et même du sadisme des principaux responsables de ce drame, individus et institutions, ce sont la stupidité de la culture dominante, son incompétence, sa nuisibilité, qui se révèlent. C'est d'autant plus intéressant que ces responsables ont la prétention d'éclairer le monde de leur science. Et cela l'est encore davantage parce que cela s'est passé à l'université de Columbia, l'un des lieux où la Nouvelle Gauche alternative s'était affirmée. Or, le principal caractère de ce mouvement, qui s'est développé en réaction au renforcement de l'exploitation et des destructions accompagnant la mondialisation du capitalisme, était la redécouverte de la culture première, la culture inspirée par le vivant, cette counter culture en tous points contraire à la "culture anti-nature" du système dominant. Mais tout le monde n'était pas au même stade d'évolution. C'était juste le début d'un processus de prise de conscience de tout ce qui a été enfoui par des siècles de conditionnement au pouvoir discrétionnaire des dominants. Le cauchemar vécu par Nim est exemplaire de la fermeture de cette culture impérialiste qui n'est autre qu'une culture du refus de la nature (comme elle se définit elle-même), une culture de conquête, une culture de guerre, fondement de toutes les exploitations et toutes les destructions. ACG planetaryecology
    bb_fabien
    bb_fabien

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juillet 2015
    Un documentaire bouleversant qui amène à se poser de nombreuses questions sur les chimpanzés et leur manière de penser. A voir absolument.
    Séances Grises
    Séances Grises

    Suivre son activité Lire ses 30 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2015
    Saisissant et édifiant ! Le Projet Nim est un documentaire à voir. ll soulève quantité de questions quant à l'éthique scientifique, les limites qu'il est nécessaire de se fixer dans un protocole scientifique et la vanité de certaines expériences. Nim, c'est ce pauvre chimpanzé arraché à sa mère lorsqu'il était nourrisson, et qu'on a placé au sein d'une famille humaine. L'objectif étant de faire de Nim le premier singe à manipuler le langage humain et communiquer avec nous par la langue des signes. Mais l'expérience tourne court et laisse derrière elle un cobaye pas vraiment humain et plus tout à fait animal. Une zoographie déchirante.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2011
    Une très belle histoire émouvante sur un Chimpanzé domestiqué comme un enfant par des chercheurs. Par contre pour les plus sensibles, accrochez-vous car les larmes ne seront jamais loin.
    sanguinario
    sanguinario

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 141 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mars 2012
    Documentaire intéressant même s'il n'a rien d'instructif, juste une triste confirmation ; l'Homme est vraiment le plus mesquin et barbare des animaux.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 856 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    4,0
    Publiée le 28 décembre 2011
    Quatre ans après son mitigé « Funambule », James Marsh (par ailleurs auteur d’excellentes fictions, telles « The King » et le deuxième volet de la très noire trilogie « Red Riding ») revient au documentaire en s’attachant à cette incroyable histoire : celle d’un chimpanzé (le Nim du titre) que l’on confronte au quotidien d’une famille humaine afin d’ observer ses réactions et son évolution. Nous sommes d’emblée séduit par la manière dont Marsh construit sa démonstration. Pas de données scientifiques qui eurent été incompréhensibles pour le grand public ni de grands discours sur la théorie de l’évolution Darwinienne : le réalisateur reste fidèle à une ligne de conduite simple qui consiste à alterner vraies et fausses images d’archives, entrecoupées de témoignages des principaux protagonistes de l’expérience. Les images d’archives sont passionnantes par leur capacité à saisir l’intimité pouvant lier les différents protagonistes de cette expérience avec le chimpanzé, mais surtout à nous présenter un « héros » hors du commun. Nim s’avère en effet être une créature incroyable, un vrai personnage de fiction tant son caractère, son comportement sont le signe d’une personnalité hors norme, quasiment digne du César de « La Planète des Singes : les Origines ». Ce ressenti n’est toutefois pas palpable qu’à travers l’image, mais également par les réactions des personnes évoquées précédemment, très complémentaires. Le réalisateur a d’ailleurs eu l’intelligence de ne pas uniquement interroger les gens sortis grandis de cette aventure. L’initiateur du projet, qui reconnaissait voir plus l’animal comme un cobaye qu’autre chose, apparaît ainsi à plusieurs reprises, ce qui prouve la volonté du cinéaste de ne pas tomber dans un plaidoyer pro-animal facile et larmoyant. C’est ainsi par tous les états que nous fait passer Nim durant 100 minutes : rire, émotion, angoisse, soulagement... Le parcours du chimpanzé est digne d’un vrai récit d’action, alternant moments d’intimités, séparations douloureuses, conflits avec un entourage parfois hostile et jours paisibles bien mérités. De quoi réévaluer sérieusement l’intérêt que nous portons à notre ancêtre... et au documentaire « animalier » !
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 434 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    2,0
    Publiée le 2 février 2012
    Le Projet Nim (2011) est un documentaire qui revient sur une expérience scientifique survenue dans les années 70 où un scientifique américain a voulu initier un chimpanzé au langage humain. Ainsi, dès sa naissance, Nim fût retiré de sa mère et élevé comme un être humain au sein d’une famille nombreuse américaine (comptant sept enfants !). Mais au fil des années, Nim aura été constamment ballotté, de familles d’acteurs en centre d’expériences mené par des scientifiques sans scrupule. Que nous apprend cette expérience au final ? Que les chimpanzés ne peuvent acquérir le langage des humains (mis à part la langue des signes dont Nim connaissait une dizaine de signes). Que vivre auprès des humains n’aura fait que l’humaniser un peu plus, créant ainsi des affinités et qu’il n’ai jamais bon de trop s’attaché à quelqu’un ni de l’élever comme un humain si c’est pour qu’il finisse sa vie derrière les barreaux d’une cage (alors que depuis sa plus tendre enfance, il vivait dans une maison, en totale liberté et où il était chéri). James Marsh relate cette triste expérience (honteuse) par le biais d’images d’archives et d’interviews des nombreux protagonistes ayant participés de près ou de loin à cette expérience (vétérinaire, familles d’accueil, scientifiques, etc). Un documentaire très intéressant (et émouvant), mais qui accuse de quelques longueurs.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 3 262 critiques

    3,0
    Publiée le 13 janvier 2012
    Si le doc est parfois maladroit dans son approche et sa réalisation, il a le mérite de nous faire découvrir une expérience unique spoiler: et qui s'avère être au final un échec si l'on oublie le fait que les animaux ressentent, aiment, pardonnent et sont traités avec cruauté par les hommes.
    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 807 critiques

    2,5
    Publiée le 24 décembre 2012
    Un documentaire bouleversant mais pauvre. J'ai été assez déçu par The Nim Project. Les critiques dythirambiques ne se justifient selon moi qu'au niveau des émotions (fortes il est vrai) que procure ce documentaire. Ce qui fait sa force c'est le contraste entre l'approche très utilitaire / court termiste que les scientifiques ont eu de l'animal pour leur expérience, qui s'oppose avec violence avec le principe même de l'expérience qui est de l'élever et le considérer comme un humain. De là provient l'humanité de Nim et la force de la cruauté de son traitement. On s'attache en effet énormément à ce chimpanzé baladé de famille en famille jusqu'à sa mort. La réalisation via des plans pesant (les témoignages) et reconstitutions dramatisantes est au service de cette recherche d'émotion. Par contre au niveau pédagogique on ne fait pas beaucoup plus que de répondre à notre question initiale : un chimpanzé ne peut parler la langue des signes et encore ce n'est pas très développé. On s'interroge tout de même indirectement sur la supervision assez "cools" des expérience lors des 70s et sur comment a-t-on pu ruiner ainsi la vie d'un animal malgré l'apparente bonne volonté de tous ceux qui se sont occupés de lui. Mais peu de chose finalement sur la communication ou l'apprentissage qui aurait dû être les piliers de The Nim's Project.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 2 360 critiques

    1,5
    Publiée le 29 décembre 2011
    Ce documentaire nous montre la vie d'un chimpanzé élevé dès son plus jeune âge au sein d'une famille d'humains . Ennuyeux dans la durée du à une réalisation pas entraînante , j'ai décroché au bout d'une demi-heure . 1 étoile et demie.
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 168 critiques

    1,5
    Publiée le 26 novembre 2012
    En 1973, un chercheur renommé en psychologie de l’Université de Colombia avec l’aide de ses étudiants décide d’extraire à la naissance un chimpanzé à sa mère. Son sujet de recherche est le suivant : un animal élevé en captivité peut-il acquérir le langage propre à l’homme ? Le film nous propose de suivre cette expérience. Ce qui se veut être un film instructif sur une expérience prometteuse et sur le travail des scientifiques n’est en réalité qu’une démonstration éloquente de la bêtise et de la cruauté des hommes. Cette étude est tellement mal menée. L’animal débarque dans une famille ne connaissant rien de l’animal et supervisé par un professeur au talent énorme pour l’impréparation et l’improvisation. Aucun outil d’évaluation n’existe alors que l’on joue aux apprentis sorciers avec un être vivant. L’expérience scientifique n’est qu’un prétexte de quelques hommes à satisfaire leur penchant anthropomorphiste. On frôle le film d’horreur dès les premières minutes et tout au long du film. Même les bonnes intentions nous font rire jaune : « l’enfer est pavé de bonnes intentions ». On s’attache très vite à Nim. On est donc d’autant plus révolté de l’immoralité humaine. Mais pas sûr que ce soit le seul objectif poursuivi par le film…. Et pourtant. Aucun intérêt scientifique juste un chercheur en quête de gloire et peu sérieux ; aucun intérêt historique, rien n’a été tiré de cette expérience ; aucun intérêt narratif, juste un documentaire ; aucun intérêt cinématographique. A voir juste pour prendre conscience encore une fois de la cruauté de l’homme.
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    2,5
    Publiée le 17 décembre 2012
    Un film documentaire qui marque par sa sincérité mais aussi par ses nombreuses longueurs. On s'ennuie rapidement malgré les belles images et les bonnes intentions qui se dégagent des différentes personnes. On sent bien que tous ont eu un attachement avec Nim et ils en parlent franchement, n'hésitant pas à émettre des critiques ou à raconter des événements intimes. Dommage quand même car on reste sur notre faim !!
    Don Keyser
    Don Keyser

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 640 critiques

    1,0
    Publiée le 4 janvier 2012
    "Le Projet Nim" montre des aspects assez déroutants de la traite des animaux d'après les témoignages de nombreuses personnes. Pour autant, les protagonistes ont parfois l'air d'être un peu dérangé dans leur tête et la crédibilité du long-métrage devient douteuse. Dans l'ensemble, le film est très ennuyeux puisque sans rythme et avec seulement un montage d'interviews bref, sans grand intérêt.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top