Mon AlloCiné
Post Tenebras Lux
Note moyenne
2,6
16 titres de presse
  • Critikat.com
  • aVoir-aLire.com
  • Première
  • TF1 News
  • 20 Minutes
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Télérama
  • Libération
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Paris Match
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

16 critiques presse

Critikat.com

par Ursula Michel

Œuvre formelle sans concession, juxtaposition d’instants hétéroclites et inégaux, métrage déstructuré qui invite à une réflexion sur le Mal, "Post Tenebras Lux" est tout cela, et bien plus encore.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

De l'ordre de l'expérience cinématographique, cette curiosité artistique nous mène très loin, au plus loin de ses ténèbres vénéneux, suscitant souvent l'extase cinéphilique et la fascination, malgré une fin ratée (…) qui rompt cruellement avec la vitalité poétique de ces 2 heures d'exception.  

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Première

par Gérard Delorme

[POUR] Visuellement, c’est somptueux, grâce à une astuce expérimentale qui rend flous les coins de l’image. Le prix de la mise en scène que le réalisateur a obtenu à Cannes en 2012 est largement justifié.

La critique complète est disponible sur le site Première

TF1 News

par Romain Le Vern

Les vingt premières minutes sont inoubliables, probablement ce que vous verrez de plus beau et de plus démentiel cette année au cinéma (...).

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

20 Minutes

par Stéphane Leblanc

Le film "Post Tenebras Lux", prix de la mise en scène à Cannes en 2012, déploie un jeu de (fausses) pistes sinueuses et tumultueuses dans une nature hostile où la violence surgit sans prévenir... et sans raison apparente.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Le Monde

par Noémie Luciani

L'expérience reste fascinante à l'œil et à l'oreille, mais l'hésitation paralyse les personnages, qui continuent d'attendre toujours plus qu'ils n'agissent, jusque dans les extrêmes et la moiteur du sauna. Elle contamine le film dans son refus du récit.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Fiches du Cinéma

par Gaël Reyre

Carlos Reygadas signe un film riche et formellement extraordinaire, mais se complait hélas dans un auteurisme abscons et caricatural.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Humanité

par Jean Roy

L’œuvre est une splendeur visuelle, comme l’était déjà l’admirable "Lumière silencieuse". Mais cette fois, l’intrigue tourne fondamentalement à vide. Après deux visions, nous avons encore un doute sur le sens.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Télérama

par Jacques Morice

Pour peu que l'on aime le cinéma poétique et planant, "Post Tenebras Lux" réserve de beaux instants panthéistes. Mais l'esthétique est gâchée par une évidente prétention, à l'exemple de ces effets d'anamorphose qui donnent à l'image des contours flous.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Libération

par Julien Gester

A travers ses optiques trafiquées pour mieux sublimer la vacuité, il y est question (...) de la hideur d'un monde - mais lequel? On ne peut qu'imaginer à vrai dire, tant les pièces disparates de cet écheveau tout à l'épate ne donnent en aucun instant l'illusion du sens.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Vincent Thabourey

Très sophistiquée, la mise en scène de Raygadas semble ainsi tourner à vide, s'enfonçant dans une sorte de potage métaphysique particulièrement déplaisant.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Ciné Live

par Emmanuel Cirodde

Voir le site de Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

L’artillerie lourde de l’épate festivalière. (…). En obéissant à cette quête effrénée de l’assommant morceau de bravoure, le film vire au pensum disloqué qui fait peut-être « installation », mais guère illusion.

Les Inrockuptibles

par Léo Soesanto

Toute envie de dériver (...) se heurte à la complaisance de Reygadas à être abscons pour la beauté du geste, à distribuer les symboles comme des tartes à la crème ou des sujets de dissertation pour le spectateur.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Paris Match

par Alain Spira

Non seulement on n’y comprend rien mais, en plus, l’ennui vous attaque en piqué comme une mouche tsé-tsé. Seul le sentiment que l’on se fiche de nous tient éveillé. (...) Prix de la mise en scène [au Festival de Cannes 2012] ? Du floutage de gueule, oui.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Isabelle Danel

[CONTRE] Le problème n’est pas que l’on ne comprenne rien mais qu’il n’y ait rien à comprendre. (...) [Le film] ne vise que le sensationnel bon teint, à coups de moments plus complaisants que surréalistes.

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top