Mon AlloCiné
Colorful
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Colorful" et de son tournage !

Thème récurrent

Le réalisateur japonais est connu pour montrer, dans la plupart de ses films, une représentation réelle, minutieuse et précise du quotidien le plus banal. Ce quotidien est en effet un thème récurrent du cinéaste. Ce dernier a d'ailleurs connu le succès lorsqu'il a réalisé son premier film en 1997, Crayon Shin-chan, qui raconte la vie de tous les jours d'un jeune garçon : une sorte de "Petit Nicolas" japonais.

Un décor très réaliste

Le réalisateur ne voulait pas de décors similaires à ceux de son film précédent, Un été avec Coo. Il les voulait plus détaillés : "Une fois, alors qu’on venait de finaliser les décors d’une scène, Keiichi Hara nous a ordonné de tout recommencer en accentuant le réalisme", nous raconte le directeur artistique Takashi Nakamura.

A l'origine

A l'origine, Colorful est un roman écrit par Eto Mori.

En freelance

Après avoir réalisé Un été avec Coo, Keiichi Hara commença à travailler sur le projet d'adaptation du roman d'Eto Mori en 2008. Considéré comme un réalisateur en freelance reconnu dans l’industrie du cinéma japonais, il avait reçu la proposition du studio Sunrise Inc. d’adapter ce roman sous la forme d’un long-métrage d’animation.

Déjà adapté

L’œuvre de la romancière Eto Mori avait déjà été adaptée en film, par des prises de vue réelles signées Shun Nakahara en 2000.

Pour plusieurs générations

Le roman étant une une œuvre publiée il y a plusieurs années (en 1998), le réalisateur s'adresse à cette ancienne génération maintenant dans la vie active, en espérant ne pas la décevoir, mais aussi celle d'aujourd'hui en espérant lui donner envie de lire le roman d'Eto Mori : "Je serai content si eux aussi comprennent et trouvent le film intéressant", nous confie Keiichi Hara.

Keiichi Hara : dialoguiste ?

Le réalisateur japonais avoue avoir travaillé méticuleusement sur chaque personnage, surtout celui de Saotome : "J'ai travaillé avec beaucoup d’attention sur ce personnage, sur sa présence, je suis allé jusqu’à écrire moi-même quelques-uns de ses dialogues."

Une histoire banale

Ce qui a intéressé le réalisateur dans l’œuvre d'origine était surtout le fait qu’il s’agisse d’une histoire banale de la vie quotidienne. Le roman est écrit à la première personne et comporte des sujets assez difficiles : "On perçoit un peu d’humour dans l’écriture, et c’est cela aussi qui m’a attiré vers cette œuvre", déclare Keiichi Hara.

Un film optimiste !

A travers l’histoire de cette âme qui revit dans le corps d'un autre personnage, le film nous montre le quotidien d’une famille japonaise et contemporaine. Abordant des thèmes sensibles et difficiles tels que le suicide, la prostitution des adolescentes mais aussi les problèmes d'école, Colorful est pourtant un film plein d’optimisme.

Sortie japonaise

Colorful est déjà sorti sur les écrans japonais le 21 Août 2010. Il a suscité l’enthousiasme de tous les fans de manga.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • La Belle et la Bête (2017)
  • Baby Boss (2017)
  • Lion (2016)
  • Sage Femme (2017)
  • Gangsterdam (2016)
  • Split (2017)
  • Logan (2017)
  • Ghost In The Shell (2017)
  • Patients (2017)
  • Kong: Skull Island (2017)
  • Les Figures de l'ombre (2016)
  • The Lost City of Z (2016)
  • Grave (2016)
  • Chacun sa vie (2017)
  • L'Embarras du choix (2016)
  • Sous le même toit (2016)
  • Going To Brazil (2017)
  • Alibi.com (2016)
  • Telle mère, telle fille (2016)
  • Brimstone (2016)
Back to Top