Mon Allociné
To Rome with Love
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 2,6 22 titres de presse
  • Marianne
  • TéléCinéObs
  • Positif
  • 20 Minutes
  • Excessif
  • Le Monde
  • La Croix
  • Libération
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Metro
  • Le Point
  • Le Nouvel Observateur
  • Ecran Large
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Chronic'art.com
  • Studio Ciné Live
  • Télé 7 Jours
  • Critikat.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

22 critiques presse

Marianne
par Ollivier Pourriol

(...) comique et émouvant, romantique mais pas fleur bleue, capable d'embrasser le grotesque et le sublime. Au point qu'il est impossible de savoir si on a envie de rire ou de pleurer.

La critique complète est disponible sur le site Marianne
TéléCinéObs
par François Forestier

Destins entremêlés, couples qui se font et se défont, quiproquos et volte-face, c'est à la fois drôle, mélancolique, charmant.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs
Positif
par Grégory Valens

(...) N'est-ce pas le propre des grands auteurs que de creuser inexorablement le même sillon, de travailler sans relâche des figures et des effets, d'être encore et encore hantés par les mêmes obsessions? Soit quatre tableaux qui alternent sans interférer.

La critique complète est disponible sur le site Positif
20 Minutes
par Caroline Vié

Il s'est bien amusé, Woody, dans "To Rome With Love", et son bonheur est communicatif. Sa comédie patchwork réunit des acteurs aussi divers qu'Alec Baldwin, Penélope Cruz, Roberto Benigni ou le ténor Fabio Armiliato pour une suite d'intrigues cocasses.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes
Excessif
par Lucie Pedrola

Dans ce théâtre de l'absurde, le moteur des histoires les plus folles, c'est l'homme, sa soif de succès, de grandeur, quelle qu'elle soit et par tous les moyens. (...) Ce "To Rome With Love" plein de charmes légers bouillonne du génie Allen.

La critique complète est disponible sur le site Excessif
Le Monde
par Jacques Mandelbaum

Faux film choral dont les divers segments ne se croisent quasiment jamais, "To Rome with Love", par-delà l'impression d'égarement et de relative désinvolture qui s'en dégage, n'en possède pas moins une véritable cohérence.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde
La Croix
par Emmanuelle Giuliani

Les reparties irrésistibles et les bouffées de tendre nostalgie côtoient des moments moins inspirés dans ce film qui se savoure comme un verre bien frais sur une terrasse romaine.

La critique complète est disponible sur le site La Croix
Libération
par Philippe Lançon

[Le film] vaut le détour pour deux plans, une idée de scénario, et cette manière, libertine et angoissée, qu'a le réalisateur d'aller vers sa jeunesse, de monument en monument, comme on va vers la mort.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les Fiches du Cinéma
par Isabelle Boudet

En quatre histoires, Woody Allen mêle avec plus ou moins de brio l'humour juif à la faconde italienne. Un Allen mineur, qui offre quelques drôleries al dente.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma
L'Express
par Christophe Carrière

Il n'y a rien de transcendant, mais tout est curieusement agréable. Parce que c'est sans prétention ni véritable enjeu.

La critique complète est disponible sur le site L'Express
Metro
par Jérôme Vermelin

[Woody Allen] livre une comédie romantique en forme de mille-feuilles, inégale mais ponctuée d'idées loufoques qui n'appartiennent qu'à leur auteur.

La critique complète est disponible sur le site Metro
Le Point
par Florence Colombani

Voir le site du Point.

La critique complète est disponible sur le site Le Point
Le Nouvel Observateur
par Pascal Mérigeau

Quelques idées amusantes font long feu, ainsi celle du chanteur qui ne trouve sa voix que sous la douche, [mais] l'ensemble est mécanique, pâteux, contraint.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
Ecran Large
par Simon Riaux

Woody Allen ne s'est pas foulé : il recycle ses vieux thèmes, et ne tente strictement rien de nouveau.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large
Télérama
par Louis Guichard

La recette accuse ses limites. Le jeu avec les clichés touristiques est beaucoup moins fin qu'à l'habitude — davantage de clichés que de jeu. Et il manque un cap, un sujet.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Cahiers du Cinéma
par Thierry Méranger

Si le ressassement des stéréotypes prête à sourire, force est de constater que, faute d'affreux, de sales et de méchants, l'hommage à la comédie italienne fait long feu.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma
Les Inrockuptibles
par Serge Kaganski

Les fixettes de plus en plus usées du cinéaste new-yorkais passent parfaitement quand l'écriture, l'inspiration, le rythme et l'éclat de rire sont au rendez-vous, ce qui n'est hélas pas le cas ici. (...) "To Rome with Love" est le plus paresseux des euromovies de Woody.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
Première
par Antoine Prioul

Une comédie chorale entachée des pires symptômes de l'écriture automatique, faiblesse allenienne chronique qui plombe un film sur trois.

La critique complète est disponible sur le site Première
Chronic'art.com
par Murielle Joudet

Avec ces films touristiques, Woody Allen avait pourtant réussi à nous montrer que peu importait la ville, que son cinéma pouvait pousser partout. Après ce consternant "To Rome with love", on ne saurait trop lui recommander un aller simple pour New York.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com
Studio Ciné Live
par Emmanuel Cirodde

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live
Télé 7 Jours
par Julien Barcilon

Woody Allen nous convie à Rome, mais n'a rien à nous dire. En panne d'inspiration, la dolce vita du cinéaste tient du voyage au bout de l'ennui dénué de charme, d'humour et d'originalité. Sans nous.

Critikat.com
par Clément Graminiès

"To Rome with Love", sorte de mauvais mélange entre "Vicky Cristina Barcelona" et "Minuit à Paris", devrait davantage mettre tout le monde d'accord. La suspicion n'est plus permise : le cliché est ici indigeste et l'intrigue dépourvue du moindre intérêt.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Les meilleurs films de tous les temps