Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Sleeping Beauty
note moyenne
2,0
993 notes dont 187 critiques
4% (7 critiques)
11% (21 critiques)
23% (43 critiques)
22% (41 critiques)
22% (42 critiques)
18% (33 critiques)
Votre avis sur Sleeping Beauty ?

187 critiques spectateurs

carbone144
carbone144

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 601 critiques

3,0
Publiée le 23/09/2012
C'est un film qui m'a fasciné du début à la fin, autant pour l'univers sombre et curieux qu'il expose que pour l'envie de suivre son personnage principal tout au long de son histoire. Pourtant, il est clair que c'est un film qui ne mène pas à grand chose. L'histoire est objective et il y a peu de matière supplémentaire qui porte à réflexion. La fin arrive assez brutalement et c'est dommage. Ca aurait pu lancer plus nettement l'intrigue.
Clémentine G.
Clémentine G.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 58 critiques

0,5
Publiée le 13/02/2012
J'ai voulu voir ce film, car le synopsis m'a intrigué ... mais au final je n'aurai peut-être pas dû! Certes on peut y voir une jeune fille perdue qui pour s'en sortir cumule les jobs, va même jusqu'à se vendre; qui cherche aussi à savoir ce qu'elle vit lorsqu'elle est endormie, ce que ces hommes lui font. Certes, on peut y voir des hommes arrivés au bout de leur vie qui sont à la recherche d'un peu de réconfort en cette jeune femme. Mais au final, je suis déçue car je n'ai retenue de ce film qu'une succession de scènes déroutantes et parfois vulgaires. L'interdiction aux moins de 16 ans est largement compréhensible : certaines scènes de nu peuvent choquer; n'en déplaise à certains. Certains y voient un chef d'œuvre, d'autres un navet ... en ce qui me concerne, je crois que je n'ai pas saisi l'intérêt du film, je pense ne pas l'avoir compris!
ClockworkLemon
ClockworkLemon

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 222 critiques

0,5
Publiée le 06/12/2011
Quand je suis rentré dans la salle, je n'avais même pas vu que le film était interdit au moins de seize ans. Pourquoi pas... Je me suis dit en sortant qu'il devait être interdit tout court... Non le glauque, le malsain ne me choque pas, ce n'est pas là le plus détestable, ce film est juste affreux. Le premier plan séquence est déjà totalement absurde. L'absurde, pourquoi pas, amateur de certains Lynch, et du cinéma original, mais cette expérience implicitement sexuelle m'a déjà choqué. Pourquoi ? parce qu'on se pose la question pourquoi... Est-ce audacieux... Peut-être mais c'est écoeurant. Tout le film joue sur deux fronts, l'écoeurant et le soporiphique. Les longs plans séquence où il ne se passe rien s'enchainent, On n'a aucune sympathie pour le personnage de Emily Browning, qui laisse froid. Son choix d'intégrer cette maison fétichiste ne se justifie pas. Rien n'est approfondi et tout se passe dans les scènes de chambre. Les scènes de chambre sont moralement et visuellement insupportables. Des vieux dégueulasses en manque de pratique sexuelles viennent pendant une nuit profiter du corps dénudé de cette jeune étudiante, qui peut d'ailleurs arrêter d'étudier vu qu'elle ne suit aucun cours. Tout est prétexte a gagner de l'argent, pourquoi faire, on ne sait pas. Mystérieux, ça aurait pu être intéressant mais le film est gâché par cette débauche de classe qui finit par exaspérer, ainsi que par son histoire parallèle inintéressante. Sa pseudo histoire d'amour avec son seul ami est glauque, on ne comprend pas tout, et à sa mort, la jeune fille mine de rien demande en mariage un autre jeune homme sorti de nulle part, lors de la cérémonie. Ne parlons pas de la fin, il n'y a rien à dire, c'est une blague. Trop de classe tue la classe. A part si on aime voir défiler des serveuses hideuses dénudées et voir Emily Browning nue se faire manipuler sans cesse violemment par des sextagénaires peu attirants (si on est pervers quoi...) ce film n'a aucun intérêt.
solalparis
solalparis

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

0,5
Publiée le 27/11/2011
Nul. Sans intérêt. Scénario inexistant. C'est à se demander si certains critiques ont l'âge des vieux dans le film pour trouver ça intéressant. Pour éviter de perdre de l'argent, l'histoire est celle d'une jolie fille qui se prostitue dans un bar, sert des vieux à table en culotte et jarretelles , puis qui pour gagner encore plus d'argent accepte de prendre une solution pour s'endormir sans savoir ce qu'il se passe lors de son sommeil. Des vieux (gros, mince ou pseudo maso) paient pour s'endormir ou mourir en s'endormant près d'elle. Les dialogues sont décousus, lorsqu'il y en a. Tout est médiocre dans ce film. Le film mérite la palme du navet de l'année dans tous les domaines.
fabibo
fabibo

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

0,5
Publiée le 23/11/2011
Nul. Cloque. Pas intéressant. Pas d'histoire. Vu en avant première au mk2 bibliothèque, à mon grand regret..
sandie.P
sandie.P

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

0,5
Publiée le 23/11/2011
Aucun intérêt. Sauf si on aime sortir d'un film en ne comprenant pas la fin et l'intérêt de l'histoire.
Irmanik
Irmanik

Suivre son activité Lire ses 13 critiques

0,5
Publiée le 23/11/2011
A la fois très ennuyeux et prétentieux, d'une sophistication ridicule qui prêterait à rire si on arrivait encore à conserver le sens de l'humour devant une tel navet qui ne mérite pas la qualification de film. N'y allez pas. La vie est trop courte. (moi j'étais obligé...)
cylon86
cylon86

Suivre son activité 446 abonnés Lire ses 4 389 critiques

2,0
Publiée le 22/11/2011
Que penser de ce film vraiment troublant et parfois dérangeant qui montre tout avec une crudité étonnante ? La mise en scène de Julia Leigh, faite surtout de plans fixes, est statique mais souvent fascinante par son esthétisme épuré. Par contre le scénario semble être ce qu'il manque aux nouveaux auteurs qui se démarquent de toute dramatisation, de toute narration claire et de toute identification aux personnages ce qui tue le plus souvent l'adhésion au film comme c'est le cas ici. Il ne suffit pas de miser sur la forme pour faire un bon film même si certains grands y sont parvenus et "Sleeping Beauty" souffre de son scénario. Reste Emily Browning, troublante dans un rôle éprouvant qui n'a pas du être facile à jouer.
Chaymaa Chaymaa
Chaymaa Chaymaa

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 10 critiques

0,5
Publiée le 20/11/2011
Déroutant voir écœurant ce film est lent,ennuyeux...grosse déception. La censure - de 16 ans est totalement justifier car je n imagine pas des jeunes de 14ans voir ce genre de film.
Tiffany's
Tiffany's

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 16/11/2011
Sans intérêt. Vraiment. Donc une jeune fille fait tout et n'importe quoi pour payer son loyer, y compris se prostituer puis se déshabiller (bizarrement oui, dans cet ordre-là) devant de riches étrangers. Voilà voilà. Et rien, aucune profondeur, aucune explication ni début d'explication, ni histoire, ni aucune donnée sur les personnages. Emily Browning est très belle, mais la voir s'habiller et se déshabiller ne fait pas un film. Des réminiscences d'Eye Wide Shut ci et là. Contrairement à ce que dit souhaiter la réalisatrice, je ne me suis sentie voyeuse à aucun moment, ne me suis pas vraiment posé de question: passée la 1e demi-heure, j'ai simplement gentiment attendu que le film se termine, avec bien peu d'espoir qu'il commence à prendre en épaisseur; et en effet. Aucun intérêt. Vraiment.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 871 abonnés Lire ses 3 684 critiques

3,0
Publiée le 16/11/2011
En voici un film étrange, c'est un objet bizarroïde, entre le film érotique, le film de décorateur, un film d'auteur, film expérimental et le néant. Il faut dire ce qui est, le film semble très précieux avec ces petits cadres bien léchés, sa photographie impeccable (limite publicitaire par moments, tant c'est trop), c'est donc pas désagréable à regarder, le tout est quasiment filmé en plan séquences, la caméra ne bouge que très peu, ce qui donne un rythme plutôt lent au film, lent mais pas forcément mou. Bien que je dirai que le film est un peu long, surtout pour ne rien dire à l'arrivée. Dommage. Malgré tout je ne me suis pas ennuyé, certaines scènes rappellent l'Apollonide ou Eyes Wide Shut (en moins bien), et je trouve que Leigh a réussi à insuffler un désir de la chaire dans son film, à fasciner au travers de diverses petites scènes semblant se répéter, mais ne pas être véritablement liées entre elles. Cette fille semble avec deux emplois, aller à la fac, voir un mec un peu louche, et puis ce fameux travail de Sleeping Beauty. J'avoue ne pas avoir vu forcément de connexion outre le sommeil avec le conte, mais je me dis que ce n'était pas forcément le but. Toujours est-il que le film a surtout un intérêt majeur, c'est celui de deshabiller Emily Browning, sans que ça soit dégueulasse (genre Sucker Punch), il y a un véritable appel de la chaire, mais pas seulement, il y a aussi un petit repoussant dans les situations, un peu glauques, étranges. Nous ne sommes guère dans un vulgaire film pornographique. Et puis cette manière, très progressive de déshabiller l'actrice de plus en plus (actrice qui est magnifique), ça donne un certain charme au film. Après voilà, c'est pas un très bon film, plutôt vain, qui se regarder filmer, mais malgré tout il s'en dégage un peu quelque chose, et ça me rassure, j'avais peur que Snyder avait tué tout le sex appeal potentiel de Browning.
QuentinZo
QuentinZo

Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 315 critiques

1,5
Publiée le 06/11/2011
[Vu en V.O] Fortement remarqué au Festival de Cannes, censuré et interdit aux moins de 16 ans en France pour "incitation à la prostitution" (Décision que l'on ne comprend cependant toujours pas, puisqu'il n'est nullement question de glorifier la prostitution durant le film), Sleeping Beauty, premier film de Julia Leigh, avait de quoi attirer. Cependant, nous comprenons maintenant les raisons de l'accueil très mitigé du public cannois. Le synopsis est un étrange croisement entre une version glauque de La Belle au Bois Dormant et le roman japonais Les Belles Endormies, de Yasunari Kawabata. Le tout avait donc de quoi intriguer. Le film part même parfois dans d'intéressantes réflexions sur l'exhibition de la beauté, sur l'instrumentalisation du sexe et des femmes, sur le côté mécanique et répétitif de l'existence et sur les décisions importantes de la vie prises à la légère (Lucy, personnage principal du film, demandra à deux reprises et à deux hommes différents de l'épouser, le tout à chaque fois sur le même ton platonique.) Cependant, le film semble flâner paresseusement et sans réel but, ce qui rend le tout extrêmement ennuyeux, lourd, insipide et, au bout du compte, totalement vain. Premier film oblige, la réalisation de Julia Leigh est très académique. Les plans sont terriblement longs et lents. Sans chrono en main, le plupart des prises du film durent en moyenne de trente secondes à deux, voir trois minutes maximum, ce qui est terriblement dérangeant, d'autant plus que la caméra ne se déplace que très peu et que ces déplacement sont, eux aussi, d'une extrême lenteur. Cependant, la réalisation arrive tout de même a avoir un certain intérêt, grâce notamment à une esthétique très épurée. Etrange, malsain, dérangeant mais surtout long, platonique et vain, le visage d'ange de Emily Browning n'y fait rien, Sleeping Beauty est d'un ennui extrême. De bonnes intentions mais, au final, inutile.
Cinemartrem18
Cinemartrem18

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 131 critiques

0,5
Publiée le 23/05/2011
Vu à Cannes. Dérangeant et inutile. N'allez pas le voir, c'est un conseil. Vous me remercierez plus tard.
CRASH-ThePunisher-Bandicoot
CRASH-ThePunisher-Bandicoot

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 196 critiques

1,0
Publiée le 01/05/2012
Assez mauvais film dont le seul réel intérêt est de contempler la beauté et le talent d'Emily Browning. Je déconseille!
Michel T.
Michel T.

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 146 critiques

0,5
Publiée le 22/02/2012
À moi de juger ? Vous l'aurez voulu ! Affiche racoleuse pour cinéma de branleurs intellectuels ! Et quelle prétention d'appeler ça Sleeping Beauty (La Belle au bois dormant). Mais on est où, là ? Moi qui croyais que le cinéma australien avait quelque chose en plus, une particularité bien à lui qui faisait son charme. Hé ben là, on est en plein dans l'intellectualisme bidon, vain et veule pour bobos américano-européens ! Résumé du film : les petites jeunes de notre époque se font exploiter à tous points de vue (sexe et travail) dans notre méchante société de consommation néo-libérale. C'est tout, c'est génial. Mais qu'est-ce que ça peut bien nous foutre ? Tout le monde le sait, bordel ! Catastrophe scénaristique, catastrophe visuelle, c'est lent, mal raccordé, on passe du coq à l'âne sans arrêt, rien n'a vraiment de rapport. Bonne interprétation d'Emily Browning cependant, mais je rappelle quand même qu'elle joue exactement la même petite pute muette que dans Sucker Punch (mon dieu, les mauvais souvenirs que ce titre m'évoque !) et que n'importe quelle petite pute aurait aussi bien fait l'affaire. Dernière chose : arrêtez de mettre un cancéreux/drogué en phase terminale dans tous les films, on sait que la maladie c'est triste et pas marrant !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top