Mon AlloCiné
    Le Policier
    Note moyenne
    3,7
    18 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Marianne
    • Le Figaroscope
    • Le Point
    • Libération
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Chronic'art.com
    • La Croix
    • Les Fiches du Cinéma
    • Ouest France
    • Première
    • Critikat.com
    • Le Journal du Dimanche

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Le film frappe par son ambition formelle et la façon dont il reconfigure assez radicalement les conflits (pluriel important) qui agitent la société israélienne. C'est là, peut-être, qu'il se révèle explosif, dénonçant moins qu'il n'incite à tout repenser.

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    "Le Policier" est un film lapidaire. Dès les premières secondes, on est frappé par la rigueur tendue de la mise en scène. (...) En orchestrant le passage d'un premier moment d'inspiration naturaliste à un second qui relève de la politique-fiction, il confère en outre au film la charge politique d'une grenade dégoupillée.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Et si la société israélienne est parfois aveugle, "Le Policier" serait plutôt du genre extralucide, tant scénaristiquement que stylistiquement, avec ses cadrages tranchants, sa lumière limpide, mais aussi ses ellipses et non-dits féconds.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Marianne

    par Danièle Heymann

    Pour mesurer l'audace et le courage que Nadav Lapid a dû déployer pour écrire et réaliser "Le Policier", il faut à chaque image se répéter que c'est bien un film israélien. (...) Mission accomplie. (...) [Un] coup de force.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Premier long-métrage de Nadav Lapid, "Le Policier" est un film à la fois explosif et réfléchi (...) Mais, au-delà, à travers des personnages très incarnés, tous captivants, c'est une remarquable analyse de la violence et de l'orgueil, qui nous concerne tous.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Point

    par Olivier de Bruyn

    Voir le site du Point.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Libération

    par Julien Gester

    Le film éclate brillamment son principe bipolaire dans une opposition de styles forcément disproportionnée, résolument glaçante, où chacun donne à l'autre sa leçon de mise en scène.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Mathieu Darras

    Lapid, dans un style sec et précis, réalise un thriller politique battant en brèche le mythe de la cohésion nationale israélienne.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    Voir le site Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TéléCinéObs

    par Lucie Calet

    Au delà de son audace formelle, "le Policier" happe pour le talent prometteur avec lequel, sans aborder le conflit israélo-palestinien, il cerne le ver dans le fruit, autrement dit l'ennemi intérieur.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Pierre Murat

    A l'image d'"Elena", il y a quel­ques semaines, qui peignait avec force et lucidité la Russie actuelle, "Le Policier" dévoile cet Israël-là, acculé dans une impasse, entre haine de l'autre et dégoût de soi.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Chronic'art.com

    par Yal Sadat

    "Le Policier" souffre donc d'un léger déséquilibre, se laissant un peu assommer par la rhétorique dans son second segment, alors que la poésie pilotait parfaitement le sujet dans son premier. On est, du reste, reconnaissant à Lapid d'avoir trouvé un angle nouveau pour filmer sa patrie inquiète.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Plutôt que de construire son film en imbriquant ces récits parallèles, le réalisateur Nadav Lapid choisit de manière radicale de [le] cloisonner en deux parties bien distinctes (...). La mise en scène, intrigante et froide, comme à distance, reflète la psychologie des personnages.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Les Fiches du Cinéma

    par Michel Berjon

    Un thriller tiré au cordeau, doublé d'une réflexion en prise avec l'actualité d'Israël.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Ouest France

    par La rédaction

    Une approche originale, qui évite le classique face à face entre Isréaliens et Palestiniens. Pas mal pour un premier film (...). Dommage que cette idée ne soit pas toujours travaillée avec finesse dans un scénario qui prend son temps et s'éparpille.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Première

    par Pamela Pianezza

    Délaissant le conflit israélo-palestinien, le réalisateur ausculte l'ennemi intérieur et dissèque les contradictions (...). L'approche clinique rend l'identification difficile, malgré une caméra placée au plus près des visages.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Critikat.com

    par Ferhat Abbas

    Il est bien beau de vouloir dépeindre avec sensibilité chaque personnage (...). Seulement, cette ambition scénaristique se trouve malheureusement gâchée par une caractérisation trop grossière des personnages, qui laisse place à la promotion des pires clichés.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Journal du Dimanche

    par Danielle Attali

    Si ce film n'était pas si bancal, la seconde partie serait sauvée, mais pendant une heure, le réalisateur se délecte à montrer des corps musclés et la camaraderie ambiguë de cette section d'élite, au mépris de toute dramaturgie.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top