Notez des films
Mon AlloCiné
    El Chino
    note moyenne
    3,8
    437 notes dont 76 critiques
    répartition des 76 critiques par note
    6 critiques
    31 critiques
    29 critiques
    8 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur El Chino ?

    76 critiques spectateurs

    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 238 abonnés Lire ses 450 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2013
    Un petit film léger et absurde qui est ma foi fort sympathique. Ça ne restera sans doute pas dans la anales du cinéma, mais on passe un agréable moment. Alors pourquoi s'en priver ?
    Myene
    Myene

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 373 critiques

    3,0
    Publiée le 29 août 2013
    Ricardo Darin met tout son talent au service d'une histoire improbable mais qui nous touche comme chaque fois ou un coeur blessé s'ouvre à nouveau à l"altérité.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1331 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    3,0
    Publiée le 23 janvier 2013
    C'est surtout la présence du talentueux et charismatique Ricardo Darin, déjà vu dans des registres bien différents dans "Dans ses yeux" et "Les Neuf Reines", en misanthrope grognon mais au coeur gros comme une pastèque qui m'a attiré ; bien que l'histoire qui conjugue absurde, poésie et tragi-comique n'est pas mal non plus pour appâter le spectateur. C'est parfois un peu répétitif mais quelques belles séquences bien dans la veine que le film représente suffisent largement à très bien faire passer l'heure et demie qu'il dure.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 780 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mars 2014
    Voici un film assez cocasse et délirant, porté comme toujours par l'excellent Ricardo Darin, acteur argentin vedette. On aurait pu espérer un peu plus de profondeur mais on ne s'ennuie pas. Et c'est très drôle. A ne pas manquer.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 440 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juillet 2012
    Histoire émouvante portée par un formidable casting (Ricardo Darin en tête) où le rire et le drame s'accorde parfaitement.
    Vincent^
    Vincent^

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 402 critiques

    1,5
    Publiée le 26 mars 2012
    Trop dispersé... difficile de s'intéresser à cette histoire sans queue ni tête. J'ai trouvé le temps horriblement long, j'étais content que ça s'arrête. Finalement, à quoi sert ce film ? Peu convaincant.
    lugini
    lugini

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 238 critiques

    5,0
    Publiée le 23 mars 2012
    Magnifique. Film très original et humain. Ricardo Darin toujours excellent. Le jeune garçon chinois est très attachant.
    Lacombe73
    Lacombe73

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 22 mars 2012
    Excellent j'ai adoré Original drôle plein d'émotion A voir sans hésiter
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 620 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    3,0
    Publiée le 7 septembre 2017
    On rentre dans « 7 jours pas plus » comme dans des petits chaussons. On retrouve un Benoit Poelvoorde en français moyen bougon et maniaque, on assiste à la rencontre de deux être que rien ne prédisposait à se croiser mais qui vont s’enrichir humainement l’un et l’autre, il y a de nombreuses touches d’humour dues aux sempiternels clivages culturels, le Nord est filmé de manière grisâtre et triste, une histoire d’amour improbable se noue entre deux personnages, … Bref rien de que du très attendu dans ce long-métrage français d’Hector Cabello Reyes qui réalise ici le remake du film argentin « El Chino ». Un gros succès en son pays où, en lieu et place d’un français et d’un hindou, c’était un argentin et un chinois qui se rencontraient. On n’est donc jamais surpris par cette petite comédie mais, dès les premières scènes, le charme opère. On la trouve d’emblée sympathique à défaut d’être originale ou renversante. Et son argument principal, sa pièce maîtresse ou encore son cœur névralgique est sans conteste Benoit Poelvoorde qui est encore une fois éblouissant de drôlerie dans un rôle qui lui va comme un gant, même si on a l’impression qu’il l’a déjà joué maintes fois. Mais, à l’instar d’un Bacri ou d’un Luchini, s’il incarne souvent des rôles semblables, il leur donne tellement de chair et leur apporte tant de petits détails qui les rendent singuliers qu’on ne peut qu’adhérer. De voir ce grand acteur belge qui sait finalement tout jouer s’emparer de son rôle favori et de lui apporter à chaque fois de nouvelles expressions dans la bougonnerie ou la colère est un pur plaisir de spectateur. On ne voit que lui et, contrairement à d’autres films plus anciens, il n’en fait jamais trop ici. « 7 jours pas plus » s’avère donc très drôle dans de nombreuses situations et nous détend gentiment durant une petite heure. Puis la machine se grippe un peu vers la fin. Le rire se fait plus rare, le rythme est moins vif et le scénario radote un peu. On n’aime guère non plus la vision faite de la police française très caricaturale comme celle du monde agricole. Et, les bobines passant, on se retrouve finalement face à une gentille comédie qui ne laissera pas forcément de traces dans les mémoires bien qu’elle fasse passe un moment agréable. Du niveau d’un bon téléfilm, on apprécie la façon dont les différences de cultures sont présentées avec humour et acuité tout comme le versant humaniste du long-métrage qui voit deux hommes opposés s’apprivoiser et apprendre l’un de l’autre. Au final, c’est juste sympathique mais c’est déjà pas mal.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 936 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2012
    Une très jolie comédie dramatique qui s’appuie sur deux valeurs éprouvées : le couple improbable et le misanthrope au grand cœur. On retrouve ces clichés au long du film mais celui-ci est tellement bien agrémenté de cocasseries, de finesses, d’émotions discrètes que l’on accroche immédiatement à cette comédie douce-amère. La mise en scène est soignée et les trois acteurs principaux sont magnifiques, Ricardo Darin survolant les scènes de son génie. Un des plus grands acteurs de sa génération, trop méconnu en France.
    nikolazh
    nikolazh

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 060 critiques

    4,0
    Publiée le 13 février 2012
    Très beau petit film, léger et un brin poétique, qui n'est pas sans rappeler le cinéma de Tati, où l'humour surgit de l'observation des situations. Situations décalées et anecdotiques qui sont d'ailleurs au centre de l'intrigue, le personnage principal, un vieux célibataire bourru, collectionnant les faits divers tragico-comique. On passera sur les quelques plans d'effets spéciaux ratés pour ne retenir que du bon, à commencer par les acteurs, hyper expressifs sans en faire des tonnes, l'histoire, simple et touchante et bien menée, et l’atmosphère générale, qui nous fait quitter la salle avec un petit sourire de satisfaction. Tout simplement bien foutu et agréable.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 425 abonnés Lire ses 2 138 critiques

    3,5
    Publiée le 20 février 2012
    On est maintenant tellement habitué à la grande qualité du cinéma argentin qu'on a presque tendance à faire la fine bouche lorsqu'on en trouve un qui "n'est que" sympa, amusant et plaisant. C'est le cas de ce film réalisé par Sebastian Borensztein, le fils de Tato Bores, un comédien humoriste très connu en argentine. On y retrouve, une fois de plus, Ricardo Darin qui interprète cette fois-ci le rôle d'un quincailler, quinquagénaire célibataire, maniaque, bougon, mais aussi, à sa façon, généreux et accueillant. Ayant recueilli un chinois perdu dans la capitale argentine, il ne sait comment s'en débarrasser "proprement" mais, en même temps, il apprend qu'une vie solitaire n'est peut-être pas la panacée. Ricardo Darin est formidable (comme d'habitude), on sourit souvent, que demander de plus ?
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 1661 abonnés Lire ses 5 470 critiques

    2,0
    Publiée le 25 février 2012
    El Chino (2011) est une sympathique comédie dramatique Argentine qui met en scène un duo que tout oppose, typique d’un buddy-movie où l’on y retrouve un quincaillier argentin célibataire, asocial et grincheux aux côtés d’un chinois ne parlant pas d’autre langue que la sienne. Le film démarre de façon originale (basé sur un fait divers) où une vache tombée du ciel s’écrase sur un bateau où était réunit un couple d’amoureux. La fiancée décédée, suite au drame, son compagnon quant à lui décide de se rendre en Argentine pour y retrouver son oncle mais les ennuis vont le poursuivre et il va trouver refuge chez le fameux quincaillier acariâtre. Ne pouvant se comprendre, une certaine amitié va tout de même naître entre les deux protagonistes, au grès de nombreux quiproquos. Le film de Sebastián Borensztein séduit par sa simplicité, son humour et ses acteurs (même si on l’aurait aimé plus fun, plus décomplexé voir décalé), mention spéciale à Ricardo Darin qui confirme tout le bien que l’on pense de lui.
    pitch22
    pitch22

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 647 critiques

    4,0
    Publiée le 19 février 2012
    EL CHINO ressemble à une fable, d'une simplicité lumineuse, autour d'une situation absurde, savoureusement drôle. Il faut voir ce film en en sachant le moins possible, sous peine d'en gâcher le plaisir. Sebastián Borensztein, dont c'est ici le premier long métrage, offre une réalisation léchée à partir d'une trame simple, construite autour de l'idée d'un certain sens du non-sens, rejoignant la synchronicité jungienne. L'essentiel du récit se déroule dans le long de la rue ou dans la maison-échoppe d'un ferrailleur argentin. Les dialogues, limités par un barrage langagier majeur, occupent une place modeste, et un caractère répétitif imprègne l'ensemble. Cependant, on ne s'ennuie pas; le scénario sait enchaîner les petits événements, le ton général amuse et la relation avec le chinois se développe insensiblement, de manière assez saugrenue. La sobre beauté de l'image, de la musique, ainsi que la fluidité des scènes, toutes pertinentes, maintiennent l'attention. Certains aspects paraissent un peu lourds à avaler (l'amourette insistante, les couilles de taureau, le chinois qui ne retient pas un mot d'espagnol). Ca passe, juste. Un humour absurde et quelques clichés tendres traversent la petite histoire, soutenue par le jeu de Ricardo Darin (remarqué dans Dans Ses Yeux), qui incarne à la perfection ce personnage bourru, un peu cabossé, limite cynique mais digne et honorable. Construit autour de cet acteur, dans un rendu d'une grande finesse, très soigné, EL CHINO offre un joli moment de détente. Même s'il n'est ni renversant ni novateur, ses qualités propres le rendent attachant.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    2,5
    Publiée le 16 novembre 2012
    la rencontre des deux personnages,l'un homme bourru et l'autre chinois perdu en argentine ne parlant pas un mot d'espagnol.Les petites touches humoristiques viennent ponctuer cette petite histoire sympathique mais qui reste tout de même un peu longuette et sans véritable contenu.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top