Mon AlloCiné
Ma meilleure amie, sa soeur et moi
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Ma meilleure amie, sa soeur et moi" et de son tournage !

Festivals independants

En 2012, Ma meilleure amie, sa soeur et moi a été présenté dans trois des plus grands festivals de cinéma indépendant : Sundance, Deauville et Toronto.

Comme frère et soeur

Quatrième long métrage de Lynn SheltonMa meilleure amie, sa soeur et moi est le deuxième d'affilée dans lequel elle dirige Mark Duplass, après Humpday, qui avait également connu les honneurs des festivals de Sundance et Deauville, où il avait respectivement remporté le Prix Spécial du Jury et celui de la Révélation Cartier en 2009.

Rachel valse

A l'origine, la comédienne Rachel Weisz devait incarner la sœur d'Emily Blunt, mais elle a dû abandonner le rôle suite à un problème d'emploi du temps avec le tournage du film The Deep Blue Sea.

Tournage express

Le film a été tourné en seulement douze jours, fin 2010, avec une toute petite équipe et fut en grande partie improvisé. En effet, près de 20 à 30% des scènes ont été écrites. Le reste relevait davantage du brouillon. 

Plusieurs cordes à son arc

Lynn Shelton a débuté dans le cinéma en tant que monteuse. Elle est également scénariste, productrice et actrice. Elle joue dans son propre film Humpday et fait une petite apparition dans son remake français, Do not disturb avec Yvan Attal et François Cluzet, une fois le générique passé. Elle a aussi mis en scène un épisode de la série Mad Men et un de la série New Girl.

Grande implication

Si les acteurs sont crédités en tant que "consultants créatifs", c'est parce qu'ils ont, en grande partie, participé au développement de l'histoire. Lynn Shelton raconte : "Nous discutons beaucoup en amont du tournage. Nous inventons un passé et une histoire pour chaque personnage, qu’il s’agisse d’expériences personnelles ou de leurs rapports entre eux. Au final, nous nous inspirons de notre vécu ou d’anecdotes que des amis nous ont racontées, et qui donnent sens au film."

L'humour

Le film évolue entre humour et drame. Bien souvent, le rire permet d'échapper à des situations douloureuses. Ma meilleure amie, sa soeur et moi s'est construit de cette manière. Lynn Shelton n'a pourtant pas cherché à rendre les scènes comiques. Ce sont les personnages et l'environnement dans lequel ils se trouvent qui apportent cette touche décalée : "Quand, pour les personnages, la situation devient tendue et que le malaise s’installe, c’est là que le spectateur se met à rire car il s’identifie à ce type de situation. Il peut avoir une réaction du genre : « Ma femme fait exactement la même tête quand elle sent que je lui raconte des conneries ! »", explique la réalisatrice.

Changement de style

Humpday (2009) avait été tourné en gros plans et caméra à l'épaule alors que Ma meilleure amie, sa soeur et moi fait la part belle aux plans larges, aux plans moyens ainsi qu'aux plans-séquences. Par ailleurs, pour son dernier film, Lynn Shelton a eu recours à deux caméras. Ainsi, les acteurs n'ont pas eu besoin de tourner les mêmes scènes plusieurs fois. Elle explique : "Je voulais varier les angles de prises de vue pour me laisser plus de choix au montage. Je souhaitais que le spectateur ait le sentiment de bien cerner les lieux et je tenais à ce qu’il y ait des ruptures de tons au sein du film. Quand on tourne de manière traditionnelle, on commence en plans larges et on se rapproche de plus en plus près des acteurs, si bien que lorsqu’on en est au gros plan, les comédiens ont eu le temps de trouver leurs marques. Avec l’impro, on adopte une démarche inverse puisque c’est parfois la première prise qui est la meilleure et qu’on sait que ce moment ne reviendra pas."

Beaucoup de prises en une journée !

Le rythme de tournage fut très fastidieux mais agréable. En effet, les acteurs ont dû enchaîner des prises très différentes les unes des autres en une seule journée. Par ailleurs, les deux actrices du film étaient sur deux plateaux à la fois. Rosemarie Dewitt nous en dit davantage :  "On tournait 35 scènes par jour. Du coup, c'était très détendu car il pouvait nous arriver de tourner une scène où on était bourrés, puis une scène de sexe, puis une autre sur un bateau et une quatrième à vélo dans la même journée ! C'était donc très relax, mais dans le bon sens du terme puisque c'était stimulant pour la créativité. Emily repartait en Alaska en avion quand elle ne tournait pas, et je rentrais à Los Angeles pour y tourner une série télé."

Le retour de Jack

Cette scène a été très particulière à tourner. Tout d'abord, il n'y avait strictement aucun dialogue écrit donc tout s'est joué sur l'improvisation. Ensuite, les actrices n'avaient aucune idée de ce qu'allait dire le comédien Mark Duplass. D'autres scènes ont marqué Emily Blunt : celle de la dispute où tout finit par déraper et où la comédienne ne savait plus trop ce qui se passait, ainsi que les moments plus intimes. Elle confie : "Une de mes séquences préférées reste celle du dîner où on est tous les trois et où on parle de jeans slim et de grosses touffes de poils pubiens – ce qui était très, très gênant !"
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Pupille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Oscar et le monde des chats (2018)
Back to Top