Mon AlloCiné
Elvis & Nixon
Note moyenne
3,4
22 titres de presse
  • Culturebox - France Télévisions
  • 20 Minutes
  • Bande à part
  • CinemaTeaser
  • La Voix du Nord
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • Metro
  • Ouest France
  • Première
  • Voici
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Le Monde
  • L'Express
  • Critikat.com

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

22 critiques presse

Culturebox - France Télévisions

par La rédaction

"Elvis et Nixon" bénéfice d'un sujet des plus inattendus, traité avec un sens de l'humour dévastateur et un rythme au pas de charge. Kevin Spacey en Richard Nixon imbu de sa personne et grossier à souhait fait merveille, alors que Michael Shannon (acteur fétiche de Jeff Nichols) campe un Elvis Presley sûr de lui. Le talent est au rendez-vous. Tordant.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

20 Minutes

par Caroline Vié

Bien qu’ils ne ressemblent guère à leurs modèles, les comédiens sont merveilleux et le jeu de chat et de souris absolument délectable.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Bande à part

par Olivier Pélisson

Michael Shannon réussit l’impensable, incarner Presley sans lui ressembler. Il recrée un esprit, une aura, un mouvement. Kevin Spacey tord lui-même le cou à son incarnation saluée du président démocrate Frank Underwood dans House of Cards. Le spectacle de leur rencontre vaut son pesant de cacahuètes.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

CinemaTeaser

par Rose Piccini

Le film est dingue, fou d’amour pour un pays fait d’idoles à adorer, de sosies rigolos et d’anecdotes bigger than life. Il y a le plaisir non feint de confier à l’impressionnant Michael Shannon la relecture d’Elvis.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Tout cela est irrigué par une fantaisie débridée, un humour pince-sans-rire, une pincée de mélancolie et une bande-son gorgée de rutilant rythm’n blues : Sam & Dave, Rufus Thomas, Otis Redding, CCR… Accordons-lui volontiers le titre de feelgood movie de l’été !

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Une aimable comédie loufoque, autour d’une rencontre pour le moins étonnante, qui offre des deux protagonistes une vision non moins détonante, portée par deux beaux numéros d’acteurs.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

Liza Johnson reconstitue avec brio l'entrevue surréaliste entre le King et le président à la Maison Blanche. Michael Shannon et Kevin Spacey font des étincelles.

Le Point

par Phalène de La Valette

Cette comédie irrésistible raconte l'incroyable (mais vraie) rencontre entre le président mal-aimé et l'idole qui s'est mis en tête de sauver l'Amérique.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Fiches du Cinéma

par Marguerite Debiesse

D'un épisode ahurissant, la réalisatrice Liza Johnson tire une comédie épatante, scénarisée aux petits oignons et interprétée itou.

Metro

par Marilyne Letertre

Le numéro du duo mérite à lui seul le détour et donne tout son piquant à cette rencontre du 3e type entre l’un des Présidents les plus détestés de l’histoire des Etats-Unis et l’une des plus grandes idoles que ce même pays ait jamais connue.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Ouest France

par Gilles Kerdreux

Drôle, percutant. Et historique.

Première

par Frédéric Foubert

Le film est bourré de détails savoureux, méconnus, sur la vie du King. Et tant pis si on frôle l'anecdote : on le regarde comme on lirait une page oubliée du grand livre de la pop culture.

Voici

par La Rédaction

Anecdotique, oui. Mais c'est tout le sel d'une comédie fondée sur le décalage, où l'humour jaillit des à-côtés les plus dérisoires de l'Histoire.

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Beau sujet, quoique malheureusement survolé par Liza Johnson, que cette confrontation au sommet entre société du spectacle et comédie du pouvoir.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Une comédie qui mise autant sur la description des personnalités excentriques des deux célébrités en présence que sur la nostalgie d’une époque révolue.

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Le prétexte vaut ce qu’il vaut, et la chose est réalisée aussi platement que possible. L’intérêt et le plaisir proviennent essentiellement de l’incarnation des deux monstres : si Michael Shannon (...) est un Elvis très plausible, Kevin Spacey rayonne dans le rôle de Nixon, faisant preuve de beaucoup de malice et d’humour.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

Précisons tout de même que ce face-à-face plutôt drôle a lieu après une heure de film. C'est ce qui s'appelle se faire désirer.

Télérama

par Samuel Douhaire

Kevin Spacey et Michael Shannon, pourtant éloignés physiquement de leurs personnages, sont convaincants.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Romain Dubois

Elvis & Nixon ne se dépatouille jamais de son statut d’anecdote filmée et n’est hélas jamais contaminé par la folie surréaliste d’une rencontre mythique qui donne lieu ici à un film brouillon et sans saveur.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Monde

par Thomas Sotinel

Michael Shannon ne ressemble pas plus à Elvis Presley que Kevin Spacey à Richard Nixon. Mais dans cette relation comique de la rencontre entre le King et Tricky Dick, le premier tire son épingle du jeu, offrant le portrait ambigu et séduisant d’un homme rendu fou par une célébrité sans précédent. Son partenaire, et le film, ne se hissent pas au même niveau.

L'Express

par Thierry Cheze

Un échange plein de promesses... Pas vraiment tenues.

Critikat.com

par Damien Bonelli

Inapte à la direction d’acteurs, Johnson se contente d’un show-case tristounet de monstres sacrés en mal de partitions, qu’elle suit comme une groupie anonyme conviée à un tour de force.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top