Mon Allociné
Barbara
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,7 906 notes dont 160 critiques
9% 15 critiques 31% 50 critiques 36% 58 critiques 16% 25 critiques 6% 9 critiques 2% 3 critiques

160 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
cinono1

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 707 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 10/07/2012

La vie quotidienne sous le régime de l'ex-Allemagne de l'Est, ou la suspicion se trouve à chaque recoin de campagne, et l'influence qu'elle fait subir sur les relations entre ses habitants. Fait de scènes et geste répétes, le film montre un temps presque suspendue par les absences de perspective d'avenir, autre que la fuite du pays. C'est aussi le portrait d'un pays qui surveille parce qu'il ne croit plus en lui et qui cherche chez ses habitants des preuves de trahison aux idéaux qu'il a lui-même abandonné. Pourtant, les habitants savent aussi se montrer solidaire, Entre la soif de liberté et la volonté d'accomplir sa mission de medecin, Barbara reste aussi rattachée à son pays...Subtil mais manque un peu de flamme. Pas grand chose d'autre à en dire, si, si, l'actrice Nina Hoss, est très belle, très mystérieuse.

 victor-gavoille

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 104 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 05/07/2012

Dès qu'un film traite de la Stasi ou du Mur de Berlin, les critiques se croient tenus de crier au chef- d'oeuvre. Cela me paraît excessif dans le cas de "Barbara", film réalisé avec une grande économie (ou pauvreté) de moyens. De l'hôpital où se situe le coeur de l'intrigue, on ne voit jamais la façade. Seulement un bout de couloir, quelques chambres, un "laboratoire" presque vide. Quand un certain "professeur Fabricius" vient opérer, va-t-on découvrir la salle d'opération ? Sûrement pas, et le chirurgien reste un fantôme. Le metteur en scène a voulu, dit-on, recréer l'atmosphère angoissante de la RDA au quotidien. Mais Petzold n'est pas Hitchcock ( "Le Rideau Déchiré"). Il faut voir comment il massacre la scène de la perquisition. A mon avis, il crée surtout de l'ennui, avec ses personnages laconiques et figés. On peut retenir quelques belles images de la plaine de Brandebourg balayée par le vent, ainsi qu'une curieuse séquence où l'héroïne s'introduit dans une chambre de l'Interhôtel en passant par la fenêtre. Ce qui suit est désopilant. Mais passé l'effet de surprise, le film reprend son parcours laborieux, jusqu'au dénouement conventionnel et téléphoné.

Sergio-Leone

Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 432 critiques

3,5Bien • Publiée le 04/07/2012

Film sobre avec un grand intérêt sur son contexte historique, "Barbara" est une fresque réussie de la dictature communiste très pesante sur cette médecin envoyée en province. Le caractère des personnages est bien mis en scène laissant découvrir une complexité maitrisée dans un style propre mais sans éclat.

CharlotteD80

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 4 critiques

4,5Excellent • Publiée le 03/07/2012

Le "sujet" peut paraitre rebutant, mais C. Petzold ne se contente pas dans ce film de dépeindre une Allemagne de l'Est oppressée idéologiquement et économiquement. "Barbara" me semble être plutôt un film sur l'idée que chacun peut se faire de la Liberté, en se trompant parfois peut-être. Aucun personnage n'est tout blanc ou tout noir (la vie est plus compliquée que cela!), la narration, la force et l'émotion apparaissent avec subtilité et économie de dialogues, chaque acteur porte sa part de l'histoire avec une humble justesse. Je vous conseille vraiment ce très beau film, tout en intelligence et en délicatesse.

gemini-hell

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 396 critiques

3,5Bien • Publiée le 02/07/2012

Ah, qu’il devait faire bon vivre en RDA avant la chute du mur de Berlin ! En tout cas, si on voulait échapper à cet état quasi carcéral, il fallait s’armer de toutes les précautions et de tous les stratagèmes possibles pour pouvoir y arriver. Dans la lignée de « Good Bye Lenin! » et « La Vie des Autres », ce film de Christian Petzold réussit lui aussi à nous captiver sur un sujet a priori peu séduisant. Mais la quête de liberté n’est-elle donc pas une valeur universelle en laquelle chacun peut se projeter ? Nous suivons donc ici le parcours semé d’embûches de Barbara, femme-médecin compétente et aimée de ses malades, qui du fond de la province où elle a été mutée en guise de punition, prépare sa fuite vers l’ouest. Les événements et les imprévus de la vie auront-ils raison de cette échappée ? La tension est présente et palpable du début à la fin ; Barbara évolue dans un milieu où les faits et gestes sont scrutés en permanence et où la confiance donnée et partagée s’apparente à une dangerosité permanente. Limpide, linéaire, sans effets didactiques, « Barbara » possède une force cinématographique évidente et propose de surcroît un magnifique portrait de femme qui a les traits de la non moins magnifique Nina Hoss. A noter (mais c’est une récurrence dans tout le cinéma allemand actuel) la qualité de tous les acteurs du film.

Nelly M.

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 519 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 26/06/2012

Si la bande-annonce laisse croire à un remake des précédents Christian Petzold (Jericho, Yella), il y a bien tiraillement entre ici et ailleurs, élément liquide à braver, l'actrice fétiche Nina Hoss avec ses grands yeux, son front rond et sa bouche aux coins relevés. Sauf qu'il y a ce collègue de travail équivoque, présenté comme douteux et qui littéralement scotche à l'écran du début à la fin avec son regard qui couve et une stature qui encouragerait les femmes à souhaiter que leurs partenaires soient du style "enveloppé". Toujours aussi soigné, aussi feutré, aussi lent à se révéler, on a bien les ingrédients qui font la marque de ce réalisateur friand de gros-plans ou de rouge comme de noir et blanc bleuté pour prévenir de changements. Il offre encore un autre angle de vue sur les surprises que le sort réserve aux humains incités à s'entre-surveiller. A qui se fier, de qui se défier, cette liberté d'être enfin soi quand la faucheuse se rapproche. Une chaleur émane de cette austérité une fois passée cette apparition à la crête d'une vague. Dans la double lecture qu'on peut en faire 23 ans après la chute du Mur, se glissent plusieurs messages à décrypter selon ses connaissances historiques et l'expérience qu'on a de la vie.

20centP

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 155 critiques

4,0Très bien • Publiée le 25/06/2012

Le réalisateur allemand compose ici un film tout à la fois tendu et touchant. Sans manichéisme, la pression quotidienne du régime est-allemand est particulièrement bien rendue par touches successives (la surveillance, la pénurie, les délations incessantes, ...). C'est aussi une réflexion sur la confrontation entre l'envie de liberté et les sentiments amoureux naissants. Servi par une interprétation radieuse de l'actrice principale et humaniste du médecin-chef, on est en présence d'un grand film. On appréciera en outre la réalisation soignée, la bande son minimaliste mais juste et une belle photographie malgré le thème. Seule nuance, l a narration est aride, sans aucun détail superflu, à un point qui peut dérouter certains spectateurs. À ne manquer sous aucun prétexte.

Gouleur

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 36 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 24/06/2012

l'identité de Barbara s'impose au dessus d'une liberté illusoire de femme. l'esthétique sans cesse brandie comme un guide du scénario ecorne l'effet dramatique.

Ragnarrok

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 51 critiques

4,0Très bien • Publiée le 24/06/2012

Film fin, délicat, et même à suspense avec une chute inattendue. Et avec beaucoup d'humanité, pas de méchants et des bons mais des êtres humains, même s'ils sont flics et si le régime est pourri (mais l'était-il plus que le nôtre? La répression y est visible, chez nous elle est intériorisée dans l'obsession de la consommation). Un calme qui cache l' intensité affective des deux héros, médecins, et une pauvreté relative qui n'est pas accusation exagérée du régime de la RDA.

jbal

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 46 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 23/06/2012

Le thème du sacrifice de soi dans la froideur et paranoïa de l'Allemagne de l'Est à travers une jeune médecin interprétée remarquablement bien par Nina Hoss. Ni de pathos ni d'effusions, mais montrer l'humain ds ce qu'il a de plus beau et de rare dans notre petit monde actuel. Magnifique! Film très proche et complémentaire à 'La vie des autres', on passe du héros, produit du système, à celui de rebelle au système (En ne perdant pas de vue que la dénonciation du régime Est-Allemand est secondaire au thème précédemment évoqué).

Les meilleurs films de tous les temps

  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse