Extension du domaine de la lutte
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,5 pour 91 notes dont 37 critiques  | 
  • 11 critiques     34%
  • 8 critiques     25%
  • 7 critiques     22%
  • 2 critiques     6%
  • 2 critiques     6%
  • 2 critiques     6%

37 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
George G.

4 abonnés | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

un film qui presque 16 ans après sa sortie en salle est plus que jamais d'actualité, une critique juste de notre société par le visionnaire Michel Houellebecq, le meilleur écrivain français de notre époque. Philippe Harel réalise et interprète sublimement un rôle intimiste et que dire de José Garcia ici très émouvant. Un film à voir à ceux qui ne l'ont pas encore vu.

Jahro

22 abonnés | Lire sa critique |

   3.5 - Bien

Philippe Harel se filme en raté, dépressif, isolé, sans espoir, sans ami, sans liaison – pour tout dire il n’a même pas de nom. Il est « notre héros ». Héros, c’est vite dit, et le nôtre, qu’il se le garde, merci. Taciturne, il promène son regard cynique sur ses contemporains, il rumine, juge, décortique, analyse, s’enferme dans son apitoiement sur lui-même, se persuade de son incompatibilité au monde. Paria de l’amour, il est la victime chronique type de son environnement : au moins un point sur lequel il s’est bien intégré. Clopes, médocs, insomnies, c’est en cogitant sur les autres qu’il évite de se honnir lui-même. En somme il est Houellebecq, ce chantre de l’intelligence désenchantée, ce parangon de la gamberge bileuse. Enfin, ça, c’est quand il se tait ; quand il l’ouvre, il devient agressif, entreprenant, moins ressemblant. C’est là qu’intervient heureusement José Garcia, et sa palette extraordinaire de traits divers et tous infiniment justes. N’empêche, son acolyte a le charisme d’une blatte et l’enthousiasme d’un bulot, et le film, déjà lent, en devient presque désagréable. Mais il n’en reste pas moins l’adaptation la plus fidèle qu’on ait vu à ce jour de l’œuvre du tant décrié écrivain. Pour en avoir lu quelques-uns, vous pouvez me croire, ce n’est pas rien.


Alexandre B.

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Le manque, la frustration, l'absence ... cet homme blanc moyen qui ne fait plus rêver. Le cocktail parfait pour déprimer avec justesse. Adaptation parfaite du meilleur livre de Houellebecq, merci Philippe Harel.

timM32

4 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Le fait qu'il y ait beaucoup voir "que" du blabla en dérange pas mal ici. En effet, il ne faut pas s'attendre à un "Transformers" ici... mais ce n'est pas le but recherché évidemment. Personnellement, je trouve que ce film est un chef-d'oeuvre, bien que je tiens à préciser que je n'ai pas lu le roman (car d'autres disent que le livre est bien meilleur que le film). Alors je n'ai pas trouvé Philippe Harel spécialement touchant, MAIS ce film en lui-même est extrêmement touchant si vous vous mettez à la place des personnages. Très fort psychologiquement, ce film m'a même fait pensé (dans une certaine mesure) à Seul Contre Tous; la façon que "le narrateur" à de parler de manière philosophique sur la vie etc. Bref, un film que je vous conseille entièrement et dans la même veine, je vous recommenderais en plus Seul Contre Tous et Carne de Noé (si vous ne les avez pas encore vus évidemment).

Raw Moon Show

52 abonnés | Lire sa critique |

   3.5 - Bien

Très doué Philippe Harel, comme réal et comme acteur. José Garcia prouve dans le même temps qu'il est un acteur (il passera la surmultipliée dans le surpuissant Couperet). Belle, très belle adaptation d'un roman de Houellebecq parce que simple, sans emphase ou effets de manche ou grands mouvements de caméra. La puissance du propos se joue dans la modestie et la sècheresse du ton adopté. Belle curiosité qui vaut le détour !

http://lesfilmsderamuntxo.blogspot.fr/2014/03/e...

Jean-philippe N.

52 abonnés | Lire sa critique |

   3 - Pas mal

Des théories intéressantes mais Dieu! Que c'est lent et bavard... A noter José Garcia dans un registre inhabituel. Décidément, un grand acteur multifacettes.

bellini 2

2 abonnés | Lire sa critique |

   3.5 - Bien

Mise à part la fin qui est catastrophique: du hollywood gnan gnan dans l'univers de Houellebecq, le film est une bonne adaptation. Quand le marché s'étend à toute notre vie, il y a des perdants et de soit disants gagnants encore plus sinistres que les perdants tellement ils ont du avaler de couleuvres pour gagner.

Jonathan V.

1 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Je relis la dernière critique et je me dis que la personne l'ayant écrite, soit ne sait rien et prétend savoir, ou omet volontairement des faits par volonté de vendetta ou autre. Si Philippe Harel, dans ce film basé sur un roman de Houellebecq, porte la cigarette entre le majeur et l'annulaire, c'est justement pour ressembler à Houellebecq lui-même, qui a le même "tic", et pas pour faire plus "joli". Et, en passant: servi... Je n'étais pas dépressif quand j'ai vu ce film, seulement un peu avec le mal du pays, exilé à Paris depuis Montréal, et cette oeuvre m'a remonté énormément le moral (would you believe it?). Je trouve, 14 ans plus tard que c'est le film parfait. :P

Vice-Président

0 abonné | Lire ses 40 critiques |

   3.5 - Bien

Difficle d'adapter ce roman de Michel Houellebecq. Phillipe Harel s'en sort vraiment bien. Il est parfait pour interpréter cet anti-héros dépressif. José Garcia est absolument formidable, à la fois drôle et pathétique. Cette adpatation cinématographique est vraiment intéressante car elle garde les réflexions et répliques les plus pertinentes tout en supprimant toutes les digressions bizarres et autres envolées lyriques prétentieuses du roman. L'oeuvre perd de sa superbe, de sa verve et de son rythme mais gagne en homogénéité. C'est très fidèle au livre sauf à la finSpoiler : grâce à une ouverture vers un espoir de guérison grâce à l'amour pour notre héros. C'est mieux ainsi. Au final j'ai donc vraiment bien aimé ce film. Peut-être même plus que le roman.

L'homme le plus classe du monde

120 abonnés | Lire ses 396 critiques |

   4 - Très bien

Un des films les plus déprimants qu'il m'a été donné de voir. Tous les éléments de ce qui font la tristesse de l'homme moderne sont réunis ici. Une ville chiante (Rouen), de la pluie, un boulot de merde, le monde de l'entreprise, la misère sexuelle, l'humiliation, la solitude. Je n'ai pas lu le roman, mais Philippe Harel incarne vraiment le caractère de Houellebecq, dans sa façon de parler, de fumer sa cigarette, de regarder le monde de haut. Si vous n'êtes pas dépressif, le film vaut vraiment le coup. Si vous êtes dépressif, assurez vous d'avoir une corde à votre disposition pour vous pendre dès le générique de fin.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Extension du domaine de la lutte Bande-annonce (2) VF
2 128 vues
Playlists
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné