Mon Allociné
Blue Jasmine
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 4,2 31 titres de presse
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Ouest France
  • Elle
  • Paris Match
  • L'Express
  • Télérama
  • Les Inrockuptibles
  • 20 Minutes
  • Critikat.com
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • L'Humanité
  • Le Journal du Dimanche
  • Marianne
  • La Croix
  • Positif
  • TF1 News
  • Metro
  • Première
  • Le Monde
  • Télé 7 Jours
  • Ecran Large
  • CinemaTeaser
  • Libération
  • Le Nouvel Observateur
  • Cahiers du Cinéma
  • TéléCinéObs
  • aVoir-aLire.com
  • Transfuge

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

31 critiques presse

Le Parisien

par Alain Grasset

Un véritable petit bijou.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par François-Guillaume Lorrain

Bonne nouvelle, Woody Allen est de retour ! Pas le touriste errant qui troussait à Barcelone, Paris ou Rome un opus plus ou moins inspiré, mais le Woody pur jus, qui sonde l'âme tourmentée des femmes.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Ouest France

par La Rédaction

Woody Allen construit avec subtilité son regard sur les rapports en société et en famille. Il a l’œil cruel d’ironie, pour stigmatiser les hypocrisies d’un monde qui s’agite, se déchire et se détruit face à sa caméra pleine d’une jouissive malice.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Elle

par Florence Ben Sadoun

Cate Blanchett traverse "Blue Jasmine" avec une élégance à fleur de peau où on sent à tout moment qu’elle peut basculer dans la folie douce. (...) Elle est extraordinaire.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Paris Match

par Alain Spira

Ce grand huit malmène son héroïne à chaque virage. Un portrait de femme déchue qui offre à Cate Blanchett un rôle à Oscar. Après des comédies plus ou moins réussies, le grand Woody remonte au sommet avec cette descente aux enfers.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

L'Express

par Eric Libiot

Voir le site de L'Express.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Télérama

par Louis Guichard

"Blue Jasmine" est à la fois un vrai mélo et une grande comédie.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Une fable virtuose, où la drôlerie le cède peu à peu à une noirceur inouïe.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

20 Minutes

par Caroline Vié

Il y avait longtemps qu’on n’avait pas vu le réalisateur en aussi grande forme que pour cette tragicomédie (...). Agaçante et attachante, Jasmine se révèle progressivement trouvant une place de choix dans la filmographie de son créateur.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Critikat.com

par Théo Ribeton

Impeccablement cousu, prêt à éclater, [Blue Jasmine] tire toute sa grâce d’une fragilité constamment rachetée par les  démonstrations de force de ses interprètes, et par l’exactitude de son écriture. Chef-d’œuvre contrit, terriblement irréprochable (...)

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Positif

par Franck Garbarz

(...) rarement le cinéaste se sera autant plu à orchestrer une aussi savante construction entre passé et présent.

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Le Figaroscope

par Jean-Luc Wachthausen

Woody Allen signe un de ses meilleurs films, au sommet de son art, et sublime l’actrice qui incarne une riche femme au foyer récemment séparée.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

L'Humanité

par Dominique Widemann

"Blue Jasmine" est une réussite de Woody Allen qui, enfin, remet tout son savoir-faire sur le métier pour un portrait de femme, interprété par Cate Blanchett, tout en profondeur.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

(...) Cette tragédie existentielle, dépourvue de cet humour caustique qui caractérise d'ordinaire le cinéaste, offre à Cate Blanchett le plus beau rôle de sa carrière. L'actrice australienne se met à nu émotionnellement et (...) se livre à un prodigieux numéro de funambule.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Marianne

par Danièle Heymann

Une splendide comédie cafardeuse teintée d'amertume désenchantée.

La Croix

par Emmanuelle Giuliani

Un personnage complexe dans un film qui ne l’est pas moins.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Positif

par Eithne O'Neill

"Blue Jasmine" est le portrait, brillant et sombre, d'une déclassée triste.

TF1 News

par Romain Le Vern

(...) Dans "Blue Jasmine" (...) Cate Blanchett livre une prestation au-delà des superlatifs. (...) Le portrait est délicieux, le film hilarant jusqu'à ce que l'on se rende compte de sa noirceur totale. Jusqu'au plan final, hallucinant.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Metro

par Mehdi Omaïs

Cynique, pathétique, tarée, touchante, agaçante… Jasmine est tout ça à la fois. (...) En somme, une héroïne complexe et torturée ! (...) Au-delà de son brillant portrait de femme désabusée, "Blue Jasmine" rappelle à chacun que tout peut basculer du jour au lendemain.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Première

par Christophe Narbonne

"Blue Jasmine" jette un regard sans complaisance sur une vie de lâcheté et d'aveuglement où le confort l'a emporté sur la prise de risques et la réflexion.

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

L'ami Woody interrompt sa tournée européenne (...). Excellente idée, qui fait signer au plus chronophobique des réalisateurs juifs du Nouveau Monde son meilleur opus depuis le grinçant "Match Point".

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Témoin, ce subtil portrait de femme brisée (inspiré de l'affaire Madoff), dont Cate Blanchett fait une oeuvre d'art.

Ecran Large

par Sandy Gillet

Le théâtre russe n’est jamais loin dans cette fable douce-amère, où Allen s’efface presque trop derrière deux actrices exceptionnelles.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

CinemaTeaser

par Renan Cros

Fable cruelle sur fond de crise, "Blue Jasmine" prouve que Woody Allen n’est jamais plus intéressant que lorsqu’il reste sur le fil, entre comédie amère et mélodrame vachard.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Libération

par Julien Gester

S'il s'agit bien de l'un de ses films les plus accomplis, ce n'est, de loin, pas le plus aimable, tant de tels accès de maestria ne vont jamais ici sans leur inévitable traînée d'aigre noirceur.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

"Blue Jasmine" est un film plaisant en effet, qui se distingue aisément du reste de la production courante (...), mais un grand Woody Allen, un de ceux que l'on ne se lasse pas de voir et de revoir? Il est permis d'en douter.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Cahiers du Cinéma

par Mathieu Macheret

"Blue Jasmine" s’élève un degré au-dessus des dernières livraisons du cinéaste, lot de comédies qui devenaient toutes plus insipides. (…) C’est sur son versant comique que le film échoue, devenant carrément gênant lorsque Allen insiste sur l’opposition entre les manières hautaines de Jasmine et la vulgarité des prolos qui la recueillent.

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

Difficile de compatir à la chute libre de cette trophy wife incapable de voir la réalité en face. (...) De facilités scénaristiques en personnages caricaturaux, ce "Blue Jasmine" est une sitcom de luxe qui peine à émouvoir.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

aVoir-aLire.com

par François Blet

Au mieux mesquin, au pire sévèrement gâté, l’humour du film ne sauve rien, mais branle dangereusement sur son axe central (le contraste entre la grande bourgeoise et les prolos bas du front), et se vautre ça et là dans un comique de boulevard qui poussera les fanatiques d’Allen à baisser le regard...

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Transfuge

par Damien Aubel

"Blue Jasmine" est une version pachydermique d'Un tramway nommé désir, un portrait de femme dépressive qui revisite Une femme sous influence au rouleau compresseur. (...) Cate Blanchett en fait des caisses.

Les meilleurs films de tous les temps