Mon AlloCiné
    La Chasse
    note moyenne
    4,2
    3641 notes dont 471 critiques
    18% (87 critiques)
    53% (251 critiques)
    21% (97 critiques)
    6% (27 critiques)
    2% (9 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Chasse ?

    471 critiques spectateurs

    François G.
    François G.

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 21 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2015
    Véritable drame humain, "Jagten" est une œuvre poignante et profonde mettant en scène une histoire basée sur le mensonge. Cette histoire d'une grande finesse d'écriture mise en scène par Thomas Vinterberg, nous plonge en pleine Suède, traite de sujets particulièrement éprouvants pour Lucas, instituteur pour enfants sans histoire, et nous, spectateurs de cette odyssée réaliste. Prix d'interprétation à Cannes mérité pour Mads Mikkelsen, grand acteur danois, qui nous scotche véritablement à notre siège face à son excellente et touchante prestation. L'émotion qu'il dégage est très forte, on est littéralement bluffé. Le cauchemar qu'il vit chaque jour depuis cette accusation est très dur à surmonter pour lui autant qu'à nous. Chaque acteur nous livre une très bonne prestation dans leurs rôles. Ceux-ci sont plutôt bien définis en général, et laissent planer le doute durant tout le déroulement de cette histoire ambiguë. Une histoire magnifiquement réalisée et mise en scène. La réalisation, simple mais efficace de Vinterberg, nous met dans l'ambiance étouffante grâce à la très belle photographie aux couleurs tristes et à certains plans signifiants certaines émotions des protagonistes. Les effets dévastateurs de la Rumeur et du Mensonge, sont traités avec une grande sobriété et mises en valeur par la mise en scène de Thomas Vinterberg en la connerie humaine, et ici de la communauté sans scrupules de Lucas. Cette société, aveuglée par les mots de l'Enfant, "vérité" que tout le monde prend, ne laissant aucun bénéfice du doute envers la victime de ces rumeurs, est magnifiquement retranscrite à l'écran et nous plonge dans une froideur totale. Dérangeant et percutant, "Jagten" ("La Chasse") est une œuvre coup de poing, une œuvre choc, un pur bijou réaliste et terrifiant.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1126 abonnés Lire ses 2 462 critiques

    5,0
    Publiée le 23 novembre 2012
    Comme d'habitude, c'est un petit peu au petit bonheur la chance que je me suis retrouvé dans cette salle à voir cette "Chasse" (les charmes du ténébreux Mads ont malgré tout aidé, je l'avoue). Autant d'ailleurs le dire tout de suite : j'étais loin d'être convaincu, face aux premières minutes, que j'allais assister à un grand film. Malgré tout, j'étais prêt à me contenter de ce qui semblait être selon moi un film banal mais suffisamment modeste pour être sympathique. J'ignorais encore que, parce qu'elle avait décidé de séduire sans esbroufe, cette "Chasse" entendait me conquérir sur la longueur. Car, oui, j'ai été conquis, ou plutôt devrais-je dire capturé, ou bien même touché en plein cœur. Ce n'est pourtant pas l'intrigue – basique au possible – sur laquelle repose ce film qui a eu raison de moi, mais bien le ton qu'a choisi de prendre Thomas Vintenberg pour le mener à terme. J'entends par là que, d'habitude, lorsqu'un film commence à me parler d'un homme victime d'une vindicte populaire pour un crime qu'il n’a pas commis, j'imagine déjà le traitement qu'on a coutume d'appliquer face à ce type de sujet : larmoiements de circonstances, cris rageux à l'injustice, ou bien l'habituelle foule aveuglée par ses instincts grégaires... Même s'il ne prend pas non plus totalement le contre-pied de ce schéma, Vintenberg a décidé d'y apporter de la mesure et davantage d’ambiguïté. A dire vrai, toute l'efficacité de la démarche repose sur l'écriture et l'interprétation du personnage principal, sublimé par Mads Mikkelsen. C'est parce qu'il s'efforce de ne jamais sombrer dans l'émotion facile, qu'il persévère tant bien que mal à maintenir une démarche mesurée et compréhensive, que ce personnage m'a profondément touché. Or, à me relire, je me rends compte que cette description que je viens de faire du personnage principal sied à merveille à tout l'ensemble du film. Et comme il ne s'éloigne jamais de cette ligne de conduite, Vintenberg ne fait que donner davantage de force à sa "Chasse" au fur et à mesure des minutes qui s'égrainent. C'est avec l'œil humide et les sens en éveil que j'ai d’ailleurs assisté à la conclusion de ce film, merveilleuse de pudeur et d'intelligence selon moi. Moi qui espérais donc qu'un film audacieux et sans limite me fasse regoûter au grand frisson, c'est finalement cette "Chasse" pleine de mesure et d'équilibre qui me redonne foi au cinéma. Comme quoi, c'est bien le propre des chefs d’œuvre que de savoir avant tout nous surprendre...
    lenajo
    lenajo

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 61 critiques

    5,0
    Publiée le 22 février 2013
    Chef d oeuvre ! Vinterberg démonte le processus de l'accusation d'un innocent par petites touches et chaque spectateur ressent par le jeu formidable de Mikkelsen que le mal ne sera jamais réparé. Une peinture cruelle d'une société refermée sur elle-même où l'amitié tourne autour de la chasse et des beuveries. L''intérêt ne retombe qu'avec le générique
    joumonji
    joumonji

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 61 critiques

    4,5
    Publiée le 21 mars 2013
    Un film vraiment poignant sur les ravages de la rumeur, de l'injustice, et de la bêtise humaine. A ne pas manquer.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2013
    Avec « La chasse » le réalisateur danois Thomas Vinterberg s’attaque, de nouveau, à un sujet pour le moins dérangeant à savoir la pédophilie, mais il ne traite du sujet qu’à travers les conséquences sur la personne accusée de ces faits. Ici un quadragénaire divorcé et solitaire dans une petite communauté rurale. Le réalisateur prend d’emblée le parti de ne pas faire jouer le doute auprès du spectateur : on le sait Lucas est innocent et c’est les réactions de son entourage plus ou moins proche qui sont disséquées. La pédophilie étant ce qu’il y a de plus répugnant et condamnable dans la société occidentale, le voilà frappé du sceau de l’infamie et mis au ban de sa communauté. La mécanique qui le voit basculé dans la catégorie des criminels et bien démontée, entre enfant affabulant sans penser à mal et adulte incapables de recul qui prennent la parole de l’enfant pour pure de tous soupçons et donc incontestablement véridique. Mads Mikkelsen joue à merveille ce solitaire peu démonstratif qui se laisse happer par les évènements et se retrouve tétanisé faces aux accusations qu’il serait de toute façon, même s’il le voulait, incapable de démonter. Même sa culpabilité écartée, il se retrouve en face d’accusateurs qui continuent de voir en lui un homme dangereux et coupable, quant bien même ils ne le connaissent pas et n’ont aucun enfant. La mécanique froide de cette déchéance basée sur des fantasmes et des propos légers est terrible et montre à quel point face à de tels faits on est impuissant à démontrer son innocence et qu’il est même quasi impossible de se débarrasser de l’odeur infamante de ces accusations quant bien même on serait blanchi de tout. Un film fort qui fait écho au premier succès du réalisateur (« Festen ») où un fils victime de la pédophilie de son père n’avait jamais pu faire entendre sa voix. À voir de toute urgence.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 1 327 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mars 2014
    WOAW, WOAW, WOAW, un film renversant, poignant, réaliste et très dur, une histoire dérangeante et dégoûtante, la rumeur c'est la pire chose qui soit, ça peut vous bousiller complètement la vie, surtout une rumeur répandu par un enfant car tout le monde y croit, l'enfant c'est la vérité, c'est la voix de la raison, (enfin pour la plupart des gens), alors forcement dans un petit village tout le monde commence à douter et au final tout le monde se retrouve du même coté. Mads Mikkelsen se retrouve seul contre tous, cet acteur est juste incroyable, toujours parfait, quoi que soit son rôle il est toujours à 200% dedans, le reste du casting m'est inconnu mais il très bon, Thomas Bo Larsen, Annika Wedderkopp et Lasse Fogelstrom entre autre sont excellents. La réalisation est hyper soigné, l'image est superbe, la musique idem, quant au scénario il est incroyable, d'autant plus incroyable quand on sait que ça peut arriver et que c'est surement déjà arrivé en vrai.
    linette C.
    linette C.

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 22 décembre 2013
    Ce film est une pure ineptie. Pour ceux qui s'attendaient à un film qui reflète un minimum la réalité d'enfants racontant qu'ils ont été abusé, fuyez ! Personne n'a un minimum de recul sur la situation. Le premier "interrogatoire" de la gamine est une grosse blague : un expert ayant certainement eu son diplôme dans une boîte de céréales, qui limite essaie de convaincre la fillette de ce qu'il s'est passé ; 2 mots prononcés et 3 hochements de tête de la part de la fillette, et l'histoire est bouclée ! 1h après, tous les parents sont au courant, je dirais même tout le village. Ca y est, l'accusé est déjà condamné à mort ! Sans aucune discussion avec lui, sans aucun recul, sans aucune expertise plus poussée. Les autres enfants font des cauchemars, donc ils ont tous subi la même chose : ce film est un ramassis de raccourcis !!!! du grand n'importe quoi ! C'est un sujet qui m'intéressait énormément, mais c'est une telle déception... il est traité sans aucun bon sens, sans aucune réflexion sur le sujet, sans aucune connaissance sur le système qui se met en marche dans ce genre de situation. Le seul et unique point positif du film : la prestation de Mads Mikkelsen, mais aussi des autres acteurs. Pour le fond, nul de chez nul.
    zibouglon
    zibouglon

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 134 critiques

    2,0
    Publiée le 21 mars 2013
    Mads Mikkelsen excellent comme dab, dans un film ou on a bien compris l'idée, mais qui ne tiens absolument pas la route du début à la fin, énervant et saoulant de facilité.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 638 critiques

    1,0
    Publiée le 7 février 2016
    Alors commençons par le positif... car il y en a bien peu... Bien que son film dure près de deux heures, le réalisateur de "Festen" réussit à le rendre assez captivant de la première à la dernière minute, sans la moindre trace d'ennui à l'horizon. Les interprètes, tous excellents, méritent également des lauriers. On en viendrait même à pardonner l'excès de violence psychologique et physique, incessante, omniprésente et oppressante. Reconnaissons-lui au moins cela... Seulement voilà! La crédibilité de cette histoire, aisément gagnée durant la première heure, disparaît très rapidement par la suite. Comment ce père de famille peut-il laisser enfler la rumeur de la sorte et se montrer aussi passif? Comment le mensonge d'une (sale) gamine peut-il véhiculer une telle rumeur et faire de ce père de famille un paria? Comment accorder la moindre crédibilité à tous ces villageois qui refusent de parler à l'accusé et le mettent au ban de leur société? Depuis quand une enfant qui invente des histoires graves peut-elle s'en sortir aussi facilement à la fin sans la moindre punition? Comment croire au fait que le père de famille retrouve, comme si de rien n'était, les gens du village... et qu'il recommence à s'occuper de la gamine qui l'a accusé injustement, comme si rien ne s'était passé?! Dommage que le réalisateur multiplie les incohérences et les facilités pour mieux se dédouaner de toute condamnation. Il préfère invoquer un pardon surréaliste et moralisateur. Ridicule et grotesque, "La chasse" n'est rien d'autre qu'un gros navet!
    Felipe Dla Serna
    Felipe Dla Serna

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 113 critiques

    4,5
    Publiée le 16 novembre 2012
    J'écris ceci encore sur le coup de l'émotion, ça ne serait donc pas très objectif. J'ai vu (ressenti) un film extrêmement sobre et poignant qui en dit beaucoup plus par ses silences que par ses dialogues. Qui parle, sur un fond de pédérastie supposée, de la psychologie de masses appliquée au cinéma et surtout comment la bêtise humaine peut se propager sur un terrain propice comme est le pays profond (ça se passe dans un pays nordique, mais cela pourrait se passer dans l'Amérique profonde ou dans la campagne Française ). Malheureusement la fin du film ne laisse guère de place à l'optimisme. Un film qui frappe fort sur la conscience de chacun d'entre nous. Qui montre "l'effet de meute" sur une population réduite et ne laisse plus de place à la pensée individuel. Révoltant, impressionnant, d'une richesse d'interprétative rare. Un miroir de notre société comme le montre l'actualité récente (affaire Dutroux ).
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    4,5
    Publiée le 26 mai 2015
    "La Chasse" nous expose la descente aux enfers d'un homme faussement accusé de pédophilie. Le spectateur connait dès le début la vérité et le sentiment d'injustice qu'il ressent, à l'instar du présumé coupable, ne fait qu'augmenter au fur et à mesure de la propagation de la rumeur. L'ambiance en devient vite insoutenable et lourde. C'est là la plus grande réussite du film qui nous fait passer par diverses émotions pas toujours des plus saines comme la colère, l'indignation,.... Le cinéaste danois, Thomas Vinterberg, en profite pour brosser un portrait peu flatteur de l'humanité et montre la fragilité des liens (d'amitié par exemple) unissant les Hommes. On pourrait repprocher au long métrage une réalisation un peu trop classique et les quelques scènes tirées par les cheveux. Cependant, la puissance émotionnelle dégagée rattrape complètement ces petits défauts. Quant à Mads Mikkelsen, il nous livre, une nouvelle fois, une prestation hors du commun et mérite amplement son prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2012. Si ce genre d'atmosphère oppressante et ce sujet ne vous rebutent pas, je ne peux que vous conseiller de visionner ce petit bijou.
    Outburst
    Outburst

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 515 critiques

    4,0
    Publiée le 18 novembre 2012
    La Chasse est un film dont on entends de plus en plus parler, notamment car Mads Mikkelsen y est excellent et on comprend alors qu’il ait obtenu le prix du meilleur acteur à Cannes. Ce film s’attaque au sujet très délicat de la pédophilie, et ce qui est le plus intéressant c’est le point de vue qui est abordé, soit celui de l’accusé. C’est là le premier choix judicieux qu’a fait Thomas Vinterberg en annihilant tout doute sur la culpabilité du personnage. Le spectateur se retrouve alors confronté aux mêmes supplices que va subir celui-ci, et le moins que l’on puisse dire c’est que votre soif de justice et de vengeance va vite être mise à rude épreuve, vous prenant aux tripes. Impossible de rester de marbre devant un tel spectacle. Seulement on pourra lui reprocher de ne pas être assez « réactif », et on regrettera de voir que le personnage principal reste assez passif face aux évènements qui le touche, bien que l’ensemble ne tombe jamais dans le pathétique. Il y a une force évidente qui se dégage de cette oeuvre, notamment parce qu’elle est portée par un casting remarquable (c’est d’ailleurs à la petite Annika Wedderkopp qui incarne Klara que je pense, croyez-moi vous allez la détester et pourtant elle doit pas avoir plus de six ans). C’est aussi un film qui est difficile à regarder d’un point de vue moral, une véritable descente aux enfers où la violence, sous toutes ses formes, est telle que certaines scènes sont à la limite du supportable et viennent vous déranger, vous qui êtes assis dans votre fauteuil. Il y a donc un vrai fond, qui domine peut-être beaucoup trop sur la forme pourtant assez glauque au niveau visuel, qui est maîtrisé de bout en bout, et qui mérite assurément le coup d’oeil. Un film qui ne tombe pas dans la facilité, malgré quelques clichés, et qui surprend jusqu’au bout, nous laissant avec sa dernière scène sur un sentiment de menace perturbant et intriguant, puisque tout n’y est pas dit, qui vous suivra encore quelques temps après la séance. Ce film est une réussite évidente, quoi que puisse dire les affreuses critiques presses des magasines intellos coincés.
    Florent B.
    Florent B.

    Suivre son activité 19 abonnés

    4,0
    Publiée le 13 février 2019
    Bouleversant et puissant, La Chasse traite d’un sujet toujours aussi délicat à montrer au cinéma. Mais c’est avec pudeur que Vinterberg filme cette histoire touchante et révoltante. Mikkelsen est impressionnant dans son rôle, pas facile à l’écran, tant il subit une violente injustice. On suit avec impuissance son calvaire et on aimerait y apporter tout notre aide. Quelques longueurs mais magnifique dans son ensemble.
    commentcavabien
    commentcavabien

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 47 critiques

    2,5
    Publiée le 18 novembre 2013
    Excellent Mikkelsen qui tient ce film bourré de clichés à bout de bras! Quelques longueurs et scènes inutiles mais à voir quand même...
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2012
    "La Chasse" est le genre de film frustrant et désagréable à regarder. Tout simplement parce que Lucas, homme sans histoires, se voit accuser du jour au lendemain et sans raison de pédophilie sur la fille de son meilleur ami qui a juste dit des choses pour se venger alors qu'il l'avait réprimandé parce qu'elle l'avait embrassé sur la bouche. A partir de là, la descente aux enfers est totale. Viré de son travail, rejeté par ses amis, accusé à tort par des enfants stupides qui répètent des choses sans comprendre, Lucas vit un véritable cauchemar et l'on a sans cesse envie de rentrer dans le film pour crier à l'injustice et révéler la vérité. Ce qui intéresse Vinterberg, ce n'est pas le côté judiciaire de l'accusation mais de ses répercussions sociales et comment elle affecte la vie d'un homme pour toujours. Prix d'interprétation à Cannes, Mads Mikkelsen est parfait dans son personnage, jouant parfaitement l'homme comme tout le monde qui reçoit tout dans la gueule sans pouvoir faire grand chose. Si le film est souvent froid et sans artifices, ce n'est que pour mieux souligner son propos quitte à perdre le spectateur devant tant d'injustice. D'autant que la scène finale fait froid dans le dos, montrant bien qu'à partir du moment où l'accusation est lancée, elle peut être démentie plus tard sans avoir d'effets sur les préjugés...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top