Mon AlloCiné
La Vie rêvée de Walter Mitty
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Vie rêvée de Walter Mitty" et de son tournage !

La double vie de Walter Mitty

La Vie rêvée de Walter Mitty est une libre adaptation d'une comédie datant de 1947 intitulée La Vie secrète de Walter Mitty. A l'époque, c'est le comédien Danny Kaye qui interpréta le rôle de Walter aujourd'hui joué par Ben Stiller dans sa version 2013.

La vie réalisée de Ben Stiller

Avec La Vie rêvée de Walter Mitty, Ben Stiller signe sa cinquième réalisation de long métrage pour le cinéma après Génération 90 (1994), Disjoncté (1996), Zoolander (2001) et le récent Tonnerre sous les tropiques (2008). Il est d'ailleurs - pour la cinquième fois consécutive - à la fois devant et derrière la caméra puisqu'il joue le rôle-titre de Walter Mitty tout comme dans toutes ses réalisations en dehors de Disjoncté dont le rôle principal fut offert à Jim Carrey.

Avant Stiller

Avant d'être un long métrage de 1947 sous le nom de La Vie secrète de Walter Mitty, l'histoire était racontée sous forme de nouvelle rédigée par l'auteur James Thurber. Publiée en 1939 sous le nom de The Secret Life of Walter Mitty, elle a également inspiré l'adaptation d'une série d'animation en 1975 où le personnage central était un chat nommé Waldo Kitty.

67 ans pile poil !

La date de sortie française du film n'est pas dénuée de sens : sortant le 1er janvier 2014, il fait directement écho au film original La Vie Secrète de Walter Mitty qui est sorti un 1er janvier en 1947 aux Etats-Unis. Pourtant, sur le nouveau continent, il sort le 25 décembre, le lien est donc exclusivement Européen.

La nouvelle star "hot" du cinéma

Le public français n'aura jamais autant vu le volcan Eyjafjallajökull sur grand écran que pendant la saison 2013-2014. Après avoir donné son nom à la comédie de Dany Boon, Eyjafjallajökull (2013), il tient une place importante dans le scénario de La Vie rêvée de Walter Mitty et, comme dans le film français, entre en éruption.

La vie secrète de la famille Goldwyn

Les producteurs du film de Ben Stiller sont Samuel Goldwyn Jr. et John Goldwyn, actuellement à la tête de la société Samuel Goldwyn Films, qui avait produit à l'époque La Vie secrète de Walter Mitty (1947) sous la houlette du producteur Samuel Goldwyn, père de Junior et grand-père de John Goldwyn.

Rendez-vous presque manqué

La Vie rêvée de Walter Mitty aurait pu signer la deuxième collaboration entre le scénariste Steven Conrad et le réalisateur Gore Verbinski qui était pressenti pour réaliser le film mais retenu par le tournage de Lone Ranger, naissance d'un héros (2013), il a dû refuser. Après leur première collaboration pour The Weather Man (2005), ils ont tout de même travaillé sur le même projet puisque Verbinski est resté au poste de producteur exécutif sur le film de Ben Stiller.

D'une pierre deux jobs !

Alors que les producteurs recherchaient activement un réalisateur et après avoir essuyé les refus de Steven Spielberg, Ron Howard ou encore Gore Verbinski pour conflit d'emploi du temps, ils ont rencontré Ben Stiller. Il venait pour le rôle principal de Walter Mitty et s'est montré très intéressé par l'histoire et le personnage à tel point qu'il a donné aux producteurs sa vision des choses. C'est ainsi qu'ils lui ont également proposé de réaliser le film.

Sortez l'argentique !

La Vie rêvée de Walter Mitty a été intégralement tourné en pellicule. Un moyen de tourner qui devient de plus en plus désuet face au numérique mais qui était important pour le réalisateur Ben Stiller au niveau de la cohérence avec le scénario du film. Son personnage est développeur sur pellicule pour le magazine Life qui s'apprête à publier son dernier numéro papier pour passer au format numérique sur Internet.

Des rires aux muscles

En tant que réalisateur, Ben Stiller a mis ses comédiens principaux dans des situations dont ils n'ont pas l'habitude d'être. Ainsi, Kristen Wiig, célèbre pour ses rôles de comédie au cinéma et qui a été découverte dans le Saturday Night Live a, pour la première fois, joué dans une scène d'action de pyrotechnie dans l'un des rêves de Walter Mitty, lorsque son immeuble explose. Adam Scott, lui aussi habitué à la comédie, s'est retrouvé dans une scène onirique étonnante lors d'un combat avec Ben Stiller pour laquelle il fut suspendu par des câbles au-dessus de New-York lors du tournage.

The real Life

Le magazine Life dans La Vie rêvée de Walter Mitty est un magazine américain qui a réellement existé. Créé en 1883, il a existé jusqu'en 2009 et était le premier magazine de photojournalisme. Depuis l'arrêt de la publication papier, il existe toujours sous la forme d'un site Internet, exactement comme dans le scénario du film de Ben Stiller.

Y'a pas photo !

Pour les besoins du tournage, l'équipe de La Vie rêvée de Walter Mitty a dû contacter l'actuel rédacteur en chef du site Internet Life.com, Bill Shapiro, étant donné qu'ils utilisent le nom et la charte graphique du magazine. Il s'est avéré que Shapiro avait fait le même métier que le personnage de Ben Stiller au sein du magazine, ce qui a été une source d'information inespérée pour l'équipe.

Une équipe qui gagne !

Pour l’aider dans la réalisation de La Vie rêvée de Walter Mitty, Ben Stiller a rassemblé une équipe composée de personnes qu'il connait bien puisqu'il travaille avec depuis Zoolander (2001). Il s'agit du chef décorateur Jeff Mann, du chef monteur Greg Hayden et du producteur Stuart Cornfeld, qui ont également collaboré avec le réalisateur sur Tonnerre sous les tropiques (2008).

Les femmes d'Adam

Le comédien Adam Scott retrouve dans La Vie rêvée de Walter Mitty deux actrices auxquelles il a donné la réplique auparavant. Tout d'abord Kristen Wiig avec qui il a joué dans Friends With Kids (2012) et également Kathryn Hahn, sa partenaire dans la série Parks and Recreation (2009).

Certifié authentique !

Dans un souci d'authenticité, Ben Stiller a souhaité tourner le plus possible en conditions réelles. Ainsi, de nombreux plans ont été tournés dans le véritable hall du magazine Life qui appartient au magazine Time. Les séquences d'action à New-York ont été jouées dans la ville même, au milieu de la circulation, avec Ben Stiller et Adam Scott suspendus au-dessus des passants. Lors du plongeon de Stiller dans l'océan, c'est dans l'Atlantique que cela s'est déroulé et non dans un bassin.

Seul au monde

Lors du plongeon de Ben Stiller dans l'Océan Atlantique, le comédien a dû, pour les besoins d'un plan, se retrouver dans l'eau jusqu'au cou, seul. Il raconte : "Nous nous trouvions en pleine mer, à plus de 1,5 kilomètre des côtes, avec des creux de plus de deux mètres – qui sont très impressionnants lorsqu’on se trouve dans l’eau. Le bateau où se trouvait la caméra s’est éloigné pour revenir pour la scène, mais durant deux minutes je me suis retrouvé tout seul au beau milieu de l’Atlantique Nord. J’étais seul en pleine mer avec une mallette en attendant que la caméra revienne, et je me suis dit : « J’espère qu’ils vont réussir à me retrouver ! ». J’ai ressenti un réel danger, c’est dans des moments comme celui-là que l’on se dit que c’est ça, le vrai cinéma."

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Suspiria (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Kursk (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
Back to Top