Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Enfants Loups, Ame & Yuki
    note moyenne
    4,4
    5794 notes dont 420 critiques
    répartition des 420 critiques par note
    159 critiques
    173 critiques
    57 critiques
    21 critiques
    6 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Les Enfants Loups, Ame & Yuki ?

    420 critiques spectateurs

    Pauline G.
    Pauline G.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 545 critiques

    4,5
    Publiée le 24 janvier 2014
    Touchant, drôle, délicat et d'une touche soignée, Les enfants loups, Ame et Yuki raconte l'histoire d'une mère qui se bat pour éduquer, seule, ses deux enfants hors du commun dans une société inapte à tolérer leur différence. La beauté de cet anime tient tout autant à son esthétique sonore et visuelle (bien que les images filmées n'ont à mon sens absolument rien à faire dans un anime) qu'au comportement de la mère, qui fait preuve de beaucoup de courage dans sa façon d'élever et d'aimer ses enfants. Malgré un léger essoufflement du film avant qu'il n'entame sa dernière partie, Mamoru Hosoda, qui s'était déjà montré très convainquant avec La traversée du temps et Summer Wars, nous donne encore une fois une très belle leçon de vie.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 576 critiques

    2,0
    Publiée le 26 septembre 2016
    Déçu par une oeuvre, qui, si elle se veut poétique et enchanteresse, manque en revanche totalement de panache et de nuance. Globalement trop gentil, trop mignon, trop niais, presque une caricature des films d'animation japonais, je ne suis personnellement jamais rentré dans l'oeuvre par manque d'intérêt.
    Inès2305
    Inès2305

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,5
    Publiée le 18 octobre 2013
    J'ai été très déçue par ce film, pourtant fan invétérée des films des studios ghibli depuis mon enfance, je ne comprends pas le nombre de bonnes critiques sur ce film qui n'est franchement pas un chef d’œuvre. C'est clairement un film pour adulte premièrement, spoiler: la jeune fille se retrouvant nue avec le loup (ça fait limite peur) puis le veuvage, avec une image du loup mort , je ne le souhaite pas aux enfants, de plus après cela le film n'en devient pas plus gai donc bref ne convient pas aux plus petits. Maintenant, c'est en considérant que c'était un film pour adulte que j'ai été déçue. Déçue par les dessins, dont certains qui sont clairement "recyclés" tout au long du film, déçue par l'histoire où l'on ne fait que s'apitoyer sur le sort des personnages, déçue par certains comportements des personnages totalement incohérents surtout à l'approche de la fin par exemple : spoiler: lorsque la mère des loups va chercher son fils dans la forêt toute la nuit sans relâche, abandonnant sa fille, et puis au matin elle cri, pleure appelant son fils et hop d'un coup de baguette magique elle l'aperçoit en haut de la montagne et lui lance un "soit courageux" ! premièrement et deuxièmement dans cette scène on voit aussi que son fils la récupère au petit matin de la nuit qu'elle vient de passer sous une tempête (sans une égratignure ou presque) et la largue sur un parking sans même rien lui dire. Normal. Donc des incohérences dans les caractères des personnages. Je m'attendais aussi à plus de la part du vieil oncle ou je ne sais quoi, spoiler: "le maître" j'aurais aimé en savoir plus, spoiler: le loup en cage finalement était complétement inutile dans l'histoire enfin bon. Voilà je suis peut être la seule à ne pas avoir aimé ce film et je trouve ça vraiment étrange. Dans l'ensemble je dirais qu'il suscitait trop de pitié pour les personnages et manquait cruellement de magie !
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 296 abonnés Lire ses 4 071 critiques

    1,5
    Publiée le 17 septembre 2016
    Les enfants sont énervants jusqu'à leur entrée à l'école et la période de l'adolescence. J'ai eu du mal avec les personnages au départ et l'histoire est très moyenne. Les dessins n'ont rien de particulier pour un manga, ni l'environnement. Les personnages secondaires manquent de charme pour la plupart. Je n'ai pas du tout accroché et pourtant, j'aime bien les loups. Je le trouve surnoté sans pour autant être nul.
    Harakengard
    Harakengard

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2015
    Quand on parle de chefs-d'oeuvre d'animation Japonaise, on pense naturellement aux films de Hayao Miyazaki mais il n'est pas le seul à nous pondre des pépites et Mamoru Hosoda nous le prouve avec ce film. L'histoire du film est très simple et elle ne saurait nous tenir en haleine si les personnages étaient râtés et heureusement, ce n'est pas le cas car tous les personnages sont attachants ( en particulier Hana dont, à l'instar de certains personnages comme Rocky, il est extrêmement difficile de ne pas s'y attacher.) Même le père que l'on voit assez peu dans le film est attachant et sa romance avec Hana est très bien travaillé alors qu'elle ne dure que 15-20 minutes ( chose que certaines sagas n'arrivent pas à faire en 5 films.....) Au niveau de l'animation, c'est assez spécial car c'est de la 2D avec certaines choses en 3D ( ce qui pourra faire grincer des dents.) Cela dit, pour ma part, je trouve que ce mélange n'est pas dérangeant et se révèle même être très efficace dans certaines scènes qui sont juste sublimes! Un autre bon point que je n'ai pas encore cité: l'OST. Les musiques composées par Takagi Masakatsu sont juste belles à en pleurer et elles décrivent parfaitement ce que ressentent les personnages dans certaines scènes ( notamment la scène où les trois personnages principaux courent dans la neige.) A noter également que le film utilise son apsect fantastique à la perfection et a, de ce fait, plusieurs niveaux de lecture. En conclusion, ce film est un pur chef-d'oeuvre et je le conseil absolument à tout le monde ( en particulier aux Otakus ne jurants que par Miyazaki ;) )
    Mangoustefifi
    Mangoustefifi

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 17 critiques

    2,0
    Publiée le 11 juillet 2014
    Franchement je ne comprends pas tout cet enthousiasme autour de ce film. Ok le dessin est superbe mais sorti de ça c'est pas folichon. C'est plat, ça manque de rythme et la fin et quelque peu prévisible.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 239 abonnés Lire ses 3 266 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mai 2020
    Mon premier Hosada, mais sûrement pas mon dernier. Ouh là là que c'est beau, poétique, fort, planant et aux couleurs pastelles apaisantes. On passe d'instants heureux, aux instants tristes, intenses, angoissants... Une histoire splendide qu'il ne faut pas surtout pas rater comme moi à l'époque.
    moket
    moket

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 800 critiques

    4,0
    Publiée le 15 février 2019
    Si le film comporte quelques longueurs, il bénéficie surtout d'une animation somptueuse et d'un univers fantastique plein de poésie.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 3 139 critiques

    4,5
    Publiée le 14 janvier 2015
    Plus le temps passe plus le film devient bon. A la fin il est excellent. Très très belle histoire qui commence pourtant par une historiette genre romance sirupeuse. Mais ce n'est que le début. A partir du déménagement dans la campagne, les thèmes deviennent forts, les enfants grandissent et font leur choix de vie. C'est magnifique. C'est davantage du réalisme et non du fantastique comme Miyazaki. Les gens doivent aller à l'école, travailler et manger mais c'est justement dans la vraie vie qu'ils s'épanouissent et nous donnent à réfléchir sur des problèmes qui sont aussi les nôtres. Vraiment superbe et le dessin est beau
    Misoramengasuki
    Misoramengasuki

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 399 critiques

    4,0
    Publiée le 22 janvier 2014
    Quatre étoiles seulement parce que Hosoda Mamoru se contente de reprendre les recettes miyazakiennes éprouvées: cocktail de fantastique, de poésie et d'écologie, héros positifs ayant la capacité de se transformer (un thème récurrent du folklore et de la littérature japonaise), musique d'un lyrisme naïf mais efficace. Pas de grande originalité, donc, mais un résultat proche de la perfection malgré tout. La reconstitution du quotidien de Hana à Tokyo est hallucinante de réalisme (je me suis cru projeté dans la bibliothèque de mon ancienne université là-bas, tellement c'était ressemblant!). Le personnage de "Ôkami", le père de Ame et Yuki, est très bien vu: par sa nonchalance, son côté renfermé et décalé par rapport à la société, il incarne parfaitement ce que sont beaucoup de jeunes japonais de la nouvelle génération. De façon générale, cette histoire assez classique de deux enfants à la double identité qui vont devoir chacun se choisir un destin est remarquablement conduite, avec beaucoup de scènes d'une grande beauté formelle (on peut juste reprocher une présence un peu trop voyante des incrustations numériques), un peu d'humour, et surtout des personnage terriblement attachants, parce que dessinés d'un trait ferme sans jamais caricaturaux: Hana, mère courage "à la japonaise", c'est à dire qui n'en rajoute pas dans le côté "j'en bave pour mes enfants", mais garde toujours sourire et simplicité; Yuki, a priori la plus exubérante et "animale" dans son enfance, mais qui se civilisera en rencontrant le jeune Sôhei; et Ame, qui au contraire répondra à l'appel de son côté loup. C'est beau, c'est émouvant, c'est parfaitement exécuté: pourquoi bouder son plaisir ?
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 1 565 critiques

    3,0
    Publiée le 13 juillet 2016
    Trois ans avant "Le Garçon et la Bête", Mamoru Hosoda fit ses preuves sur "Les Enfants Loups" où il imposa nettement son style personnel et acquit une notoriété. Dans ce film, il exploitait déjà l'un de ses thèmes phare, à savoir les rapports entre l'homme et l'animal. Après un prologue plutôt sombre, l'œuvre glisse vers un ensemble beaucoup plus éclairé, voire joyeux, convaincant à plusieurs niveaux. Mais au-delà de cette dialectique, "Les Enfants Loups" est surtout un joli petit film sur la question des choix humains. Dommage que l'ensemble recourt parfois à un pathos appuyé ou que certains personnages ne soient pas davantage creusés. Une belle surprise et un artiste à suivre.
    Zoumir
    Zoumir

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 959 critiques

    4,5
    Publiée le 25 avril 2016
    Après avoir découvert le talent de Mamoru Hosoda dans Summer Wars, il confirme dans un autre registre tout le bien que je pensais de lui. Les enfants loups, Ame et Yuki est une histoire d'une simplicité et d'un réalisme saisissant. Saupoudrez la vie d'un peu de fantastique et vous obtenez une fable poignante, douce et intelligente sur des thèmes aussi planétaires que personnels. A travers l'histoire de cette femme qui élève seule ses deux enfants loups, Mamoru Hosoda traite du rôle de parents, de la construction d'un être face aux regards des autres et face à lui même. Le film est une ode à l'accomplissement de soi mais aussi un véritable plaidoyer pour la liberté de l'être et pour la nature resplendissante dans chaque plans. On a l'impression de ne jamais toucher terre tant le récit sait s'entourer de légèreté et de poésie. Une véritable petit bijou touchant et plein d'espoir avec des personnages attachants.
    keating
    keating

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 582 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2016
    J'ai adoré cette très belle histoire, où l'animation prend tout sons sens en donnant vie aux métaphores homme-loup, avec une poésie probablement impossible en images réelles. Dans la lignée des Miyazaki, le film s'intéresse aux connections entre l'homme et l'animal, l'homme et la nature. La façon de représenter cette nature à la fois concrète et spirituelle, est un véritable enchantement. Les personnages sont forts, des premiers aux seconds rôles. Et la mise en scène est incroyable ; loin de se reposer sur sa beauté visuelle, elle propose quelques grands mouvements de caméra également. Les scènes de neige, d'eau, de couloir d'école ou de rideaux se gravent instantanément dans la mémoire. Je suivrai attentivement le nom de Mamoru Hosoda désormais!
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1613 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    3,0
    Publiée le 9 septembre 2012
    Avec ce troisème film attendu Mamoru Hosoda signe une oeuvre bien différente du foutraque "Summers wars" avec un mélodrame dans la grande tradition du genre, à l'histoire simple qui aurait très bien pu être tourné en image réel ; l'animation favorisant évidemment la métamorphose en loups. Techniquement rien à dire, le coup de crayon est sublime et les paysages offrent souvent l'illusion de véritables décors naturels. Petit bémol pourtant pour les expressions des personnages peu suggestifs, étonnament surtout les personnages masculins (toujours le même visage sans nuance notamment Ame le petit garçon-loup). 13 ans racontés en à peine 2 heures, un mélo qui a du mal à démarrer, usant trop de scènes muettes mises en musiques pour montrer le temps qui passe... C'est long... Car au final la première partie on suit une famille avec les deux bébés qui poussent, avec tous les clichés possibles (maman vomit -beaucoup !-quand elle est enceinte par exemple), heureusement les enfants loups sont mignons, on craque forcément. Le film gagne en intérêt et en densité à partir de la scolarisation. Enfin le côté psychologique des personnages prend l'importance qui se doit, de la mère courage qui en bave aux difficultés dûes aux particularités des deux enfants. Le film devient plus épique, bien aidé par une musique superbe même si le patho n'est pas toujours bien subtil. La voix Off n'est pas, à mon avis, très utile, elle alourdie surtout ce qu"on a de toute façon à l'image. De la mère courage au récit initiatique ce film d'animation reste un beau voyage plein d'émotion, une saga familial plus proche du drame que de la comédie d'animation.
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2015
    Quand nous parlons d’animation japonaise, nous pensons obligatoirement aux studios Ghibli, et plus exactement aux œuvres intemporelles d’Hayao Miyazaki (Princesse Mononoké, Le Château Ambulant…). Mais il existe d’autres productions du pays du Soleil Levant qui se sont également prêtées à ce genre d’exercice, telle la Toho (à qui nous devons la saga de Godzilla et les films d’Akira Kurosawa). Il suffit de voir Summer Wars sorti en 2009, qui a su rafler bon nombre de prix à travers le monde. Eh bien, son réalisateur, Mamoru Hosoda, se permit deux ans après de réitéré cet exploit avec son nouveau long-métrage, Les enfants loups, Ame & Yuki, qui nous intéresse ici ! Pourtant, à voir ce que pouvait bien nous réserver ce film d’animation question originalité, nous ne pouvions qu’appréhender le résultat, surtout avec ces derniers divertissement pour ados (genre Twilight) qui n’ont cessé de sortir ces dernières années portant sur le même sujet (des humains lycanthropes qui doivent vivre en société et ce malgré leur « malédiction »). Pire, le long-métrage aurait très bien pu suivre le parcours de ces deux fameux enfants loups (en même temps, ils font l’objet du titre) lors de leur scolarité jusqu’à l’adolescence, nous proposant au passage des amourettes à l’eau de rose ou encore les éternels thématiques de l’isolement et de la différence. Des sujets mille fois vus au cinéma et que nous attendions donc de voir ici, le tout à reculons. Mais contre toute attente, Ame & Yuki va partir dans une toute autre direction. Bien que la seconde partie du film s’intéresse à nos deux enfants et aux thèmes cités précédemment, traités de manière juste et touchante (soit dit en passant), ces derniers ne sont aucunement présentés comme les personnages principaux de cette histoire, ce rôle revenant à leur mère Hana. Alors, que peut bien apporter la lycanthropie dans une telle trame ? D’autant plus qu’ici, le fait d’avoir des protagonistes se transformant en loup nous est montré comme un fait normal (bien que les protagonistes soient étonnés de cela). Elle est tout simplement utilisée pour souligner les différents thèmes qu’abordent Ame & Yuki. Oui, encore une fois, il y a bien la solitude, la différence et le rejet social. Mais le film ne s’arrête pas là ! Avec la lycanthropie comme banal prétexte, Ame & Yuki se présente à nous comme une ode à la Nature. Où celle-ci n’a pas sa place dans d’immenses villes bétonnées et grises, mais plutôt dans les vertes campagnes où elle est respectée par chaque personne y habitant. Une ode à la vie, spoiler: qui voit notre héroïne subir la douloureuse existence citadine (aucun travail et tout le temps surmenée par ses enfants et la pression de la ville même – serait-ce un portrait du Japon actuel ?) puis retrouver le goût de vivre en allant s’installer à la campagne et travailler dur pour enfin se sentir bien avec ses voisins et son entourage. Une ode à l’amour, montrant à quel point une femme peut être follement amoureuse d’un homme en s’occupant de ses enfants, qu’elle aime plus que tout, comme il se doit, en les protégeant de la vie réelle. Une ode à la générosité, qui montre que les hommes peuvent partager et s’entraider après une vision puérile de ces derniers (la ville, où la foule se montre indifférente vis-à-vis de vos besoins et de vos sentiments). Vous l’aurez compris, à partir de rien, Ame & Yuki se révèle être une véritable mine d’or question écriture, en plus d’être un dessin animé qui ne s’adresse vraiment pas aux plus jeunes. Et comme si cela ne suffisait pas, le résultat final fait preuve d’une maîtrise incontestable dans le domaine de l’animation. Certes, le style visuel ne possède pas le charme ni les traits d’un Miyazaki, ce qui peut être le détail sur lequel chipoter. Mais cette ombre s’efface sans mal derrière toute la poésie qui se dégage d’Ame & Yuki. Grâce à une animation de toute beauté, qui s’offre un magnifique panel de couleurs, de dessins réussis et d’effets de mise en scène réalisés à merveille (l’exemple de spoiler: la découverte du corps d’Ookami saura convaincre même les plus réticents). Le tout accompagné par la sublime musique de Takagi Masakatsu, compositeur qui signe ici sa première collaboration pour un long-métrage, et vous obtenez une œuvre en tout point émouvante et féérique. Avec Les enfants loups, Ame & Yuki, vous verrez bien que les studios Ghibli ne sont pas les seuls à savoir livrer un grand film d’animation japonais, et ce même s’ils ont le monopole de l’international. Que d’autres productions peuvent également offrir au public de véritables bijoux qui sauront toucher au plus profond du cœur chacun des spectateurs qui auront la chance de les voir. Ame & Yuki fait partie de ceux-là : vous ne regretterez aucunement son visionnage !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top