Mon AlloCiné
Les Enfants Loups, Ame & Yuki
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
4,5
3861 notes dont 401 critiques
38% (154 critiques)
42% (168 critiques)
13% (53 critiques)
5% (19 critiques)
1% (5 critiques)
0% (2 critiques)
Votre avis sur Les Enfants Loups, Ame & Yuki ?

401 critiques spectateurs

Edgar L.

Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 271 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/06/2013

La vengeance est un plat qui se mange froid, et ce n'est pas Mamoru Hosoda, le réalisateur des "Enfants loups, Ame et Yuki", ne nous dira pas le contraire, loin de là ! Refoulé par les studios Ghibli, le réalisateur de "Summer Wars" nous offre un petit bijou d'animation particulièrement réussi, et qui n'a rien à envier aux studios du grand Miyazaki. [...] Si le parti pris de sobriété de Mamoru Hosoda peut se montrer quelque peu décevant, l'ensemble est néanmoins plus que convaincant. On se laisse entraîner avec grand plaisir dans ce monde enchanteur et fabuleux qui nous est conté. La durée du film (presque 2 heures) devrait être difficile à supporter pour le plus jeune public, mais les adultes, amateurs de films d'animation, en auront clairement pour leurs sous ! L'originalité et la finesse des dessins, ainsi que le destin particulièrement tragique de ces enfants-loups si attachants, ne pourront que vous convaincre ! Les studios Ghibli doivent se mordre les doigts d'avoir laissé passer un tel petit bijou !

http://edgarlagachette.fr/selection-dvd-coup-de-coeur-les-enfants-loups-ame-et-yuki/

L'Otaku Sensei

Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 196 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/11/2015

Etant un fan de mangas, animés et autres productions de la Japanimation, je ne pouvais pas faire l'impasse sur ce film du cinéma d'animation Japonaise qui ne cesse de recevoir un tas de critiques élogieuses de la presse et des spectateurs depuis sa sortie en 2012. J'étais un peu sceptique avant de le visionner et finalement après l'avoir vu......j'ai prit une énorme claque !! Vraiment j'espérais aimer et me ranger du côté de tous ces avis positifs et le résultat est au dessus de mes attentes: "Les enfants loups, Ame & Yuki" est un véritable chef d'oeuvre ! Le film nous raconte l'histoire d'Hana, une étudiante qui tombe amoureuse d'un garçon solitaire, ce derniers est en réalité un loup garou. De leur amour naîtra 2 enfants: une fille, Yuki (neige en Japonais) et un garçon Ame (pluie en Japonais). Suite à un accident le père des deux enfants trouve la mort et Hana décide de déménager et d'élever seule ses 2 enfants dans une maison reculée en montagne afin de cacher leur véritable identité au monde pour les protéger. L'histoire raconté comme ça paraît plutôt simple et plate, sans grandes surprises dans son scénario mais est tellement bien racontée et son réalisme nous apparaît de manière tellement poignante que suivre le quotidien de cette famille en devient passionnant. Les personnages sont super attachants par leur attitude très humaine, on insiste bien sur leurs émotions liées à leur évolution; même si Ame et Yuki ne sont qu'à moitié humain ce sont finalement eux (et leur mère aussi bien sur !) qui nous apparaissent comme étant au plus proche de nous spectateurs. Ils sont tous bien développés et j'ai trouvé leur évolution et très intéressante.Spoiler: Les enfants on tous deux leur caractère bien distincts, Yuki au début est une petite fille vif et intrépide qui va privilégier son côté bestiale alors qu'à contrario son frère Ame est tout chétif, peureux et un peu maladroit (trops kawaii au passage^^). Puis en grandissant la tendance va s'inverser, alors qu'Ame va fuir l'école (et quelque part le monde civilisé) pour développer son instinct animal dans la nature au côté de son "maître", un vieux renard, Yuki elle va commencer à se comporter en petite fille normale en se liant d'amitié avec son nouvel ami Sohei, j'ai vraiment aimé cette tournure de l'histoire car de manière ingénieuse elle permet de mettre en avant la psychologie des enfants en valeur en alternant les aspects de la vie d'humain et celle d'animal et du coup ça redonne de l'élan à l'histoire qui fait qu'on ne se lasse pas de cette histoire qui peut nous apparaître comme trop simpliste à la simple lecture du synopsis. En plus le fait d'utiliser un aspect fantastique en lien avec les loups permet de mettre en valeur cette espèce (qui il me semble est assez symbolique au Japon). Quand au personnage d'Hana, contrairement à ce qu'on aurait pu penser elle n'est absolument pas mise de côté et n'est pas (mais alors pas du tout !) inutile à l'histoire, c'est simple on ne peut pas imaginer l'histoire sans elle tellement qu'elle est importante. Personnellement j'ai vraiment aimé son personnage qui ici est un très belle exemple de femme et par dessus tout une mère forte, sa détermination est juste admirable, sublime, très touchante, un très très bel exemple d'amour maternel.Spoiler: Déjà parce qu'elle élève ses enfants toute seul et se débrouille pour les faire vivre avec les seuls maigres économies de son défunt mari, ensuite toute la séquence ou on la voit cultiver son champs sous l'oeil du vieux paysan grincheux, ou on la voix redoubler d'effort avec le plan sur son visage essoufflé, la sueur lui coulant du front,le fait qu'elle fasse tout toute seule sans jamais se plaindre est admirable. Tous les personnages sont donc présents et utiles à l'histoire. Ensuite niveau visuel là encore c'est juste très beau, des paysages ruraux jusqu'à la montagne verdoyante on sent une brise légère très agréable qui nous prend avec en plus une ambiance très douce, très poétique, propre à la japanimation. Pour la musique....là juste un grand waouw ! elle est juste sublime et intensifie vraiment l'émotion, un grand bravo à Takagi Masakatsu. Sinon, là ou certain vont peut être raler, j'ai regardé le film en vf et franchement je l'ai trouvé pas mauvaise du tout, sans doute que la version originale est encore meilleure mais la version Française n'a selon moi rien à se reprocher, d'autant plus que la plupart des doubleurs vf du film on donnés leurs voix dans de nombreux animés de renom (Fairy Tail, Beelzebub, Kuroko's Basket, Bleach...), on retrouve au casting les voix d'Isabelle Volpe, Gilbert Lévy, Eric Peter et Jennifer Fauveau qui prête sa voix à Yuki et assure également le rôle du narrateur. Le film est tellement passionnant que j'ai même pas vu passer les 1h55, j'étais juste à fond dans l'histoire et franchement j'ai du mal à me remettre de la gifle émotionnelle que je viens de recevoir, surtout avec la fin:Spoiler: Alors que Yuki est retenue avec Sohei à l'école à cause de la violente tempête qui s'abat sur le pays, Ame qui souhaite vivre dans la forêt décide de quitter le domicile familiale. Ana bouleversée se lance à la poursuite de son fils mais se blesse gravement en s'aventurant dans la nature (j'ai d'ailleurs cru qu'elle était morte à la fin). Ame finit par la ramené hors des bois et retourne dans la forêt ou il se dresse au sommet comme nouveau maître. Yuki elle continu de vivre sa vie de collégienne, heureuse et Hana peut enfin souffler, elle a réussi à élever ses enfants et chacund'eux à choisit sa voie. Cette fin est juste géniale, très belle, pleine de bon sentiments qui n'ont pas manqués de me faire verser ma petite larme. Bref, ce film est un vrai chef d'oeuvre de l'animation, "Arigato gozaimasu" Mamoru Hosoda sensei pour ce grand moment de cinéma, un film de toute beauté, très riche en émotion avec tout le charme de la poésie nippone, un vrai grand moment de cinéma, 20/20 amplement mérité pour ma part. Mamoru Hosoda, j'en ai pas finit avec ta filmographie !

chrischambers86

Suivre son activité 1035 abonnés Lire ses 9 998 critiques

4,0Très bien
Publiée le 22/06/2014

Sans conteste l'un des plus beaux films d'animations de ces dernières annèes! Une histoire lyrique qui vous touchera fortement sur le plan èmotionnel de par ses traditions japonaises, d'une mise en scène admirable et d'une beautè à couper le souffle! Un film d'animation qui vous prend par la main sans vous lâcher en cours de route avec des personnages charismatiques et inoubliables! Que voulez vous de plus, "Les enfants loups, Ame & Yuki" est une rèussite totale où l'on passe par toutes les èmotions! A savoir, le rire, les pleurs ou l'angoisse! Ame et Yuki sont attachants mais ils se font voler la vedette par leur mère, une Hana complètement magique qui porte littèralement le mètrage à bout de « tout » (de bras certes, mais aussi de regards, de courage, de tristesse). Merci Mamoru Hosoda, le programme n'est pas toujours gai pour les plus jeunes mais l'animation, formellement èpoustouflante, ajoute au plaisir avec un charme indicible! Pas d'hèsitation: achetez le en Blu-Ray, en DVD et regardez le en famille car c'est un film d'animation qui s'accompagne à merveille de trouvailles graphiques aussi belles que saisissantes! Qui vous dit sans rougir s'être ennuyè avec "Les enfants loups, Ame & Yuki" ne peut être qu'un menteur ou un sinistre raseur! Vous savez ce qu’il vous reste à faire, à moins, bien sûr, que les huissiers ne vous aient embarquè votre lecteur DVD...

Anema Gmatique

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/11/2013

Un film fantastique et riche en émotions, les personnages ont le mérite d'être originaux et extrêmement attachants. La bande son composée par Takagi Masakatsu est absolument géniale. Certain passage m'ont bouleversé et c'est peu dire tellement la réalisation est brillante. Ce film d'animation est tout simplement un chef-d'oeuvre et sûrement mon film préféré. A voir et à revoir pendant des années.

gimliamideselfes

Suivre son activité 818 abonnés Lire ses 3 544 critiques

4,0Très bien
Publiée le 10/04/2013

Les enfants loups raconte l'histoire classique, simple d'une mère seule qui doit élever ses enfants. En passant par les joies et par les peines. L'éventuelle originalité résiderait dans le fait que les enfants soient mi loup, mi humain. Mais c'est tout. Ce qui va compter c'est le traitement de l'histoire, comment Mamoru Hosoda va à chaque scène tenter de nous émouvoir avec des choses quotidiennes, banales. La plus grande force du film n'est pas dans son côté fantastique je pense qui n'est qu'un prétexte je pense pour que la métaphore passe mieux. La force du film c'est sa capacité à nous emporter. Cette capacité à évoquer la vie, toujours avec le sourire alors que parfois elle est rude et triste. Et quelque part la fin est belle car frustrante, ce n'est pas une conclusion. Le film nous raconte ce que l'on sait depuis le départ. Deux enfants qui vont évoluer, grandir, lorgner vers des avenirs différents. Mais ce qui est magnifique c'est de se dire que cette mère a tout donné pour ses enfants, le père n'étant plus là, elle a donné toute sa vie pour ses enfants. Et ça se trouve ça merveilleusement triste. Sa seule joie, sa seule crainte c'était ses enfants. C'est bouleversant. Je ne suis pas certain de pouvoir l'expliquer, mais le fait de ne vivre que pour ses enfants et pas pour soi, ce sacrifice terrible, c'est juste déchirant au possible. Et on la voit heureuse là où d'autres auraient abandonnés, lutter avec le sourire, rire. Mais en tous cas c'est un appel à la vie extrêmement fort et puissant. Et le film est doté d'une immense tendresse. Vraiment très beau. Malgré tout je ne peux m'empêcher de mettre un léger bémol sur une partie un peu plus molle vers les 2/3 du film et parfois une musique un peu trop présente, où ça fait un peu trop : "maintenant je balance la musique". Mais c'est un bon film. Et quelque part ce cinéma familial sur la famille ça me rappelle un peu Ozu. Cette façon de montrer le quotidien et ses aléas et pourtant on fait avec.

Outburst

Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 515 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/07/2013

Malheureusement, aujourd’hui, lorsqu’on en vient à parler de "cinéma d’animation" on pense tout de suite à Pixar, Dreamworks, Disney, etc… et leur animation 3D. Et si vous nous lisez depuis un moment, alors vous n’êtes pas sans savoir que nous, ce que nous aimons par dessus tout, c’est le cinéma d’animation qui utilise la technique d’animation traditionnelle, c’est-à-dire faite de "vrais dessins". Et pour trouver ce genre de films, il faut traverser le monde et se rendre au Japon, qui est sans conteste LE pays de l’animation, celui qui offre les meilleurs films de cette catégorie. Si c’est le Studio Ghibli, dont nous vous avons déjà parlé au travers d’un dossier, qui reste le plus connu dans le domaine, cette fois-ci la perle rare on la doit au Studio Chizu et elle s’appelle Les Enfants Loups, Ame et Yuki. Si le film se révèle être un pur chef d’oeuvre (note personnelle: sachez qu’il est entré directement à la quatrième place de mon Top 20 des meilleurs films d’animation) il possède un léger petit défaut: son introduction. En effet, celle-ci manque un peu d’émotion et les multiples événements, qui sont tout de même assez importants, s’enchaînent à toute vitesse sans véritablement nous laisser le temps de souffler ou de les encaisser. Néanmoins on lui pardonnera ce détail, puisque cette même introduction sert à poser les bases du film, en nous indiquant quels en seront le ton et les partis pris, dont celui qui est de raconter une période de 13 ans en l’espace de seulement de deux heures, ce qui n’est pas une mince affaire. Si on a clairement affaire à un film fantastique, celui-ci reste cependant ancré dans un univers très réaliste, un peu à la manière d’Arriety, Le Petit Monde des Chapardeurs. Mais le plus intéressant, et le plus important, reste à venir, puisque ce qui fait la force plus qu’indéniable du film, ce sont ses personnages. Ils sont l’enchantement qui viendra vous ramener à votre insouciance enfantine, retranscrite à l’écran par les personnages d’Ame et Yuki qui sont tout simplement adorables, touchant, tout ce que vous voulez, et qui offrent à eux deux les plus belles séquences du film, bien que l’on n’oubliera pas leur mère, figure forte et attachante qui donne au film son côté mélodramatique, d’ailleurs très efficace. Et toute cette introduction à propos de l’animation traditionnelle n’était pas là pour rien, puisqu’elle est à noter dans les gros points forts du film, l’image étant la source principale de toute sa poésie, une poésie unique que jamais un film en animation 3D ne pourra égaler ou espérer reproduire. On assiste à un bon nombre de scènes absolument magnifiques, qui ne s’expriment que par ce qu’elles montrent et par la musique qui les accompagnent. Car au fond, si le scénario s’avère assez simpliste et sans grande originalité dans le déroulement de l’histoire, c’est tout ce qu’il y a autour de celle-ci et qui l’enveloppe qui ont font une grande et franche réussite. Les Enfants Loups est un conte fantastique de ceux qu’on raconte, ou qu’on montre dans ce cas présent, aux enfants, qui ne peuvent être qu’emportés dans celui-ci, touchant par l’innocence qu’il met en scène, mais aussi brillamment intelligent dans les thèmes comme l’héritage et la famille, qu’il aborde avec grande justesse par le biais d’une très belle écriture. En conclusion: Dire du film qu’il est un coup de cœur serait un euphémisme, tant on se laisse rapidement emporter par l’émotion, la magie, et la poésie de ce conte mélancolique sublime, ambitieux dans son traitement, et touchant grâce à ses personnages remplis d’innocence que l’on voit grandir, apprendre, et vivre sous nos yeux. On passe par toutes les émotions devant Les Enfants Loups, et c’est quelque chose que tous les films ne sont pas capables d’offrir, en tout cas pas à un tel niveau. Alors si vous hésitiez, n’hésitez plus, si vous avez envie de le revoir, revoyez-le, et si vous le découvrez en lisant ces lignes, alors arrêtez tout ce que vous faite et jetez vous dessus. Malgré son petit défaut durant l’introduction, ce film est définitivement à ranger parmi les chef d’œuvres de l’animation.

http://cineclubmovies.fr/2013/07/23/critique-les-enfants-loups-ame-et-yuki-realise-par-mamoru-hosoda/

landofshit0

Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 729 critiques

4,5Excellent
Publiée le 13/06/2013

L'animation subtil et classique sert parfaitement cette histoire d'hommes loups. La force du métrage réside dans la simplicité avec laquelle Mamoru Hosoda conte son histoire. Il porte une attention particulière aux détails de la vie quotidienne de cette famille,accentuant ainsi l’émotion véhiculé par les personnages. La poésie et la finesse avec laquelle cette fable est narrée, montre toute la maitrise dont dispose Mamoru Hosoda pour faire passer des émotions avec des personnages animés.

JujuInWonderland

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 119 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/06/2013

Superbe ! Après un début de film un peu précipité à mon gout, le film gagne peu à peu en émotions qui prennent une ampleur conséquente. Un peu à l'image d'un "tombeau des lucioles". C'est avant tout une histoire de mère qui tente d'élever ses enfants au mieux, au sein d'un scénario comme les japonais les font si bien, plein de nobles sentiments et de courage. Je le trouve à la hauteur d'un Hayao Miyazaki, maitre en la matière, excusez du peu ! Je ne lui met pas la note maximale simplement pour des dessins qui ne sont pas les meilleurs que l'on ai vu (je compare surtout avec les derniers Miyazaki), une bande son un poil en dessous également et un petit manque de rebondissements. Pour faire la fine bouche. Ce film qui peut plaire aux enfants, plaira aussi particulièrement aux adultes et "grands enfants", grâce à sa seconde lecture, bien commune de ces œuvres d'animation japonaises. Ici le thème de la parentalité est largement exposé, le côté fantastique étant comme souvent l'atout magique de tout conte pour captiver notre attention !

Papy Shimmer

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 109 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/12/2013

ce film est de loin le meilleur film d'animation japonais une histoire romantique hyper touchante et pleine d'émotion qui vous fera pleurer les persos sont ultra attachants surtut les louveteaux qui sont kawaii et le courage de la mère a élevée seule c'est deux enfants dont leur mode de vie est completement différent ce film nous fait vivre les moments de la vie de la famille dont des choix déchireront les liens entre les trois persos le début fantastique et émouvant le milieu trop chou et aussi de rebondissements la fin est juste émouvante et belle qu'on pleurerai de joie ou de tristesse , pour mon cas c'était de la tristesse avec un peu de joie allez le voir immédiatement si c'est pas déjà fait car il vaut largement le coup d'oeil

Dex et le cinéma

Suivre son activité 487 abonnés Lire ses 189 critiques

4,5Excellent
Publiée le 11/06/2013

Vive le cinéma d'animation japonais !!!! Encore une perle poétique poétique qui nous vient du pays du soleil levant ! L'histoire de l'amour d'une mère pour ces enfants, les choix qu'elle fait pour eux, leur conséquences, et enfin, le destin de ses enfants. Avec un trait superbe, les japonais nous offre encore une fois une œuvre d'art ! Une œuvre qui nous plonge dans une vie de famille merveilleuse, réalisé a la perfection et sublimé par une musique tellement lyrique et fantastique !!!! Sans oublier l'histoire magnifique, pleine de métaphores et de fables (au sens littérale), sur les histoires et les tourments de la vie. Un chef d’œuvre !!!! De la grande animation ! Excellent !!!

Erizu

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 11 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/02/2015

Cela faisait longtemps qu'un film ne m'avait pas ému de cette façon! C'est une véritable pépite d'or! Un chef-d'oeuvre! Miyazaki est mon réalisateur préféré et son départ est un événement douloureux. Mais la simple découverte de cette perle rare, réalisée par Mamoru Hosoda, me redonne la conviction que l'animation japonaise aura toujours de quoi nous pondre des films magnifiques, même si Miyazaki n'est plus là pour y participer. Je commence donc ma critique! Déjà, le scénario: Spoiler: Une jeune étudiante prénommée Hana fait la connaissance d'un jeune homme (plutôt beau gosse...), qui s'avère en fait être un homme-loup. Ils tombent amoureux, et plus tard Hana donne naissance à une adorable fillette, nommée Yuki. Ensuite, c'est au tour d'un petit garçon du nom d'Ame de voir le jour. Ces deux bambins absolument kawai, partagent les mêmes dons de métamorphose que leur père. Puis, le fiancé de Hana finit par mourir en sautant par-dessus un pont, en chassant un oiseau. Hana se retrouve donc avec ses deux enfants sur le dos, seule pour élever deux enfants, mi-humains, mi-loups. L'histoire en elle-même est très touchante. Et les graphismes sont magnifiques. Contrairement aux films du studio Ghibli, qui essaient au maximum de ne pas utiliser les ordinateurs, on a dans ce films quelques modélisations en 3D, mais qui ne gênent pas beaucoup. Il y a juste une scène où Hana court entre des arbres qui semblent en image de synthèse, ce qui fait un peu bizarre. Pour les personnages, ils sont vraiment excellents! La mère, Hana, est vraiment très bien développée! C'est une femme très positive et déterminée, souriant toujours comme le lui a apprit son père. On est avec elle dans son combat consistant à offrir à ses enfants la meilleure éducation possible. Elle ne peut apporter que sympathie aux yeux du spectateur! Le père des deux enfants est un personnage assez mystérieux dont le passé reste assez flou. On ne sait pas vraiment comment il a fait pour vivre avec son don, sans que personne n'en sache rien. Son nom n'est jamais précisé dans le film, peut-être est-ce volontaire de la part de Hosoda, afin d'augmenter le mystère qui entoure ce personnage. Yuki est adorable quand elle est petite. C'est une vraie petite tornade au caractère bien trempé, fière d'être un loup! Mais en grandissant, elle se met à douter et à se voir plus comme un monstre. (J'ai l'impression de faire la critique de La Reine des Neiges, tout à coup!) Ame est un garçon très timide, passionné par la nature, adoptant avec le temps un comportement de loup solitaire. Les personnages secondaires sont sympathiques eux aussi. Nous avons donc une très bonne galerie de personnages. La romance au début du film est également un point fort du film. Après tout, le réalisateur aurait pu vouloir passer rapidement leur histoire, afin que le film puisse se concentrer rapidement sur les enfants. Mais non, le film prend le temps de raconter une romance sincère, parvenant en l'espace d'une dizaine de minute, ce en quoi Twilight est incapable en cinq films. Les parents eux-mêmes auraient pu être bâclés, mais le film les a très bien développé. Ce qui fait que Spoiler: lorsque le père meurt, on est triste parce que ce personnage, très attachant, est mort. Pas parce qu'un personnage est mort! (Vous saisissez la nuance, j'espère?)Spoiler: Ce film contient des scènes vraiment fortes: la scène où Hana, Yuki et Ame courent dans la neige, avec la musique Kito Kito (qui en passant, est très belle! A chaque fois que je l'écoute, j'ai tout de suite envie d'aller courir dans la neige!), est superbe! Et la scène la plus triste est très certainement celle à la fin, Spoiler: où Ame quitte le foyer, pour rejoindre la nature. C'est déchirant de voir Hana fondre complètement en larme, elle qui est si souriante et optimiste! Mais quand on la voit retrouver le sourire et souhaiter à son fils bonne chance, on retrouve le sourire! Et on est heureux avec elle, car Ame a trouvé sa place entre celle des hommes et celles des loups. Cette scène est vraiment puissante en émotions! Donc, voilà, je n'ai rien à reprocher à ce film! Il est magnifique! J'espère que Hosoda continuera dans cette voie et qu'on puisse le considérer comme le digne successeur de Miyazaki-sensei!

John_Trololo

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 98 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/11/2013

Je pense, sans mentir, qu'il s'agit de mon film préféré. Tout est parfait. La seule insatisfaction est que ce chef d'oeuvre ne continue quatre heures de plus. Je crois que c'est la première fois que des larmes coulent sur mon visage, devant le bonheur. Spoiler: (de la montagne entre les deux enfants-loups et leur mère). Je ne saurais dire si c'est parce que ce sont des scènes que j'aurais aimé vivre, ou si c'était autre chose, je ne sais pas (L'Accomplissement parfait de soit dans ce film ?) Il y a tellement de choses à dire... Dans ce monde, le temps me manque, mais je pourrais sans problème écrire une dissertation de 200 pages sur ce film. C'est un chef d'oeuvre, voire plus que ça. Même les meilleurs films de Miyazaki n'arrivent pas à la cheville de celui-ci. Ce film m'a clairement ému et marqué, j'espère que je garderais le souvenirs de ce film jusqu'à la fin de mes jours.

Cobrakai

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/06/2013

Ce film est tout simplement magique, il m'a tellement émue que j'en ai pleuré, il raconte une histoire d'amour digne d'un comte de fée et la liberté animale, l'instinct... ce film nous rappelle à quel point l'homme devrais plus apprendre à se soucier de la nature et des animaux...juste un chef d'oeuvre japonais :)

Cluny

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 593 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/10/2012

Oserais-je l'avouer, au risque de me fâcher avec tous les lecteurs de Télérama, nombreux dans mon lectorat ? Je ne suis vraiment pas fan de Miyazaki, ni plus généralement de l'animation nippone, alors que j'ai toujours montré de l'intérêt pour le cinéma japonais. J'ai toujours eu du mal avec les petites bestioles soit-disant comiques qui accompagnent les héros, ainsi qu'avec certains personnages récurents comme ces grands-mères protéiformes et monstrueuses qui pullulent chez Miyazaki. Dans la production des studios Ghibli, je ne retiendrais que "Le Tombeau des lucioles" et "Le voyage de Chihiro". Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si parmi la vingtaine de critiques que je n'ai pas réussi à finir figurent deux films de ce type, "Ponyo sur la Falaise" et "Summer Wars", n'ayant visiblement pas grand chose à en dire. Pourtant, j'ai revu récemment "Summer Wars" de Mamoru Hosada, et j'ai vraiment apprécié le traitement de cette histoire entre un réalisme poétique et un imaginaire virtuel débridé. Donc, objectif clair : finir cette critique ! Par rapport à son film précédent, Mamoru Hosoda a choisi cette fois-ci un récit beaucoup plus linéaire, avec juste la voix off de la narratrice, Yuki devenue adulte. Point d'interférence entre différents mondes, point de clan dirigé par une matriarche à la poigne de fer, point de personnages multiples comme dans "Summer Wars". Au contraire, un récit centré sur Hana et ses deux enfants, opposés au monde extérieur perçu comme une menace. C'est d'ailleurs ce qu'explique Hosada : " Après Summer Wars, qui était plein de personnages et de situations sophistiquées mêlant le réel et le virtuel, j’ai essayé de faire un récit simple, resserré sur une mère courageuse et ses enfants, et je me suis interdit de faire des séquences trop spectaculaires, car ça ne correspondait pas au contenu du film. J’ai cherché à montrer le côté paisible et calme de la vie." D'abord cloîtrée dans son appartement de Tokyo, Hana va devoir s'enfuir, les voisins s'alarmant des hurlements des enfants-louveteaux, et les services sociaux s'étonnant qu'ils n'aient jamais été vus par un médecin. Elle va donc partir dans la montagne, et tenter de vivre en autarcie dans une maison abandonnée, essayant tel Jean de Florette élevant ses lapins australiens de faire pousser quelques légumes dans une terre ingrate. Heureusement, les voisins montreront plus de pitié et de solidarité que les paysans de la région d'Aubagne, et Hana bénéficiera de la protection d'un patriarche bourru à la Clint Eastwood, porteur des valeurs bien japonaises du travail et de la peine nécessaire. Hosada sait exalter la nature comme personne : rotation du ciel, lent mouvement des nuages, toile d'araignée piégeant des gouttes de pluie, première neige en montagne, les tableaux splendides se succèdent. Il a d'ailleurs été chercher des paysages réels dans sa région natale de Kamiichi, y compris la maison qui accueille Hana et sa famille. Mais sa virtuosité s'exprime aussi dans la peinture des paysages urbains, que ce soit les environs de l'université proche de Tokyo ou les scènes qui se déroulent dans l'école primaire (et notamment un très beau travelling qui illustre l'écoulement des années de scolarité des deux enfants), Hosada jouant sur les lumières naturelles et artificielles de la ville, ainsi sur l'opposition entre verticales et horizontales. Merveille graphique, "Les Enfants Loups" convainc moins dans la maîtrise du récit, tant du point de vue du rythme que de celui de la tonalité. Difficile de tenir presque deux heures avec aussi peu d'événements, et un sentiment de monotonie monte devant la répétition de scènes identiques : celles qui décrivent la fougue de Yuki, puis celles qui annoncent le basculement animal de Ame. La volonté éminemment respectable d'Hosada de ne pas chercher le spectaculaire trouve ici sa limite, quelques ellipses et une réduction de 15 minutes auraient été les bienvenues. Par ailleurs, le choix tranquillement assumé du mélo, renforcé par l'omniprésence d'une musique sirupeuse pose un problème de cible : à qui s'adresse un tel film ? Trop larmoyant et trop long pour des enfants (ça papotait sec à la séance de 10 h de l'UGC Défense), trop simpliste pour un public adulte. Dommage, car le film fourmille de qualité : de très belles scènes poétiques, le personnage solaire de la mère (contrepoint parfait de Murielle dans " A perdre la raison"), un graphisme aérien ; mais le tranquille ennui qui s'installe et la petite musique du pathos ne justifient pas l'enthousiasme de la critique. http://www.critiquesclunysiennes.com/

Hobsta

Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 35 critiques

4,5Excellent
Publiée le 11/06/2014

Ce film vous surprendra très sûrement, un petit film mignon en apparence mais en fait une véritable petite perle. Les enfants loups est à la fois simple et très touchant, avec une histoire aussi originale que bien exploitée, émouvante et humaine. L'univers est certes particulier, mais il suffit de se laisser surprendre et apprécier. Et il y a de quoi ! L'histoire est aussi attendrissante que bouleversante, les graphismes sont très beaux, les personnages tellement attachants, la musique pleine d'émotions. Des moments de bonheur et d'espoir au milieu de la dureté de la vie. Rares sont des films d'animation qui vous laisseront aussi émus : encore une réussite du cinéma d'animation Japonais devant laquelle on passe un excellent moment.

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top