Mon AlloCiné
    Mowgli : la légende de la jungle
    note moyenne
    3,7
    1408 notes dont 117 critiques
    10% (12 critiques)
    37% (43 critiques)
    32% (38 critiques)
    15% (18 critiques)
    3% (3 critiques)
    3% (3 critiques)
    Votre avis sur Mowgli : la légende de la jungle ?

    117 critiques spectateurs

    stallonefan62
    stallonefan62

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 890 critiques

    4,0
    Publiée le 3 janvier 2019
    Cette nouvelle adaptation 2 ans après le formidable " livre de la jungle de John Favreau " est une nouvelle fois une claque visuelle avec des images et des décors époustouflants de réalismes !! A noter que cette adaptation a un ton un peu plus sombre
    Tharkun
    Tharkun

    Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 8 janvier 2019
    Ce film n'est pas une catastrophe, il y a du positif mais aussi du négatif, malheureusement. Les effets spéciaux sont assez réussis (merci la motion capture), Serkis maîtrise cette technologie et insiste beaucoup sur les visages. Mais le budget n'est pas infini, et c'est dommage car si Baloo ou encore Bagheraa sont réussis visuellement, les loups pour ne citer qu'eux paraissent beaucoup plus grossiers. Le cast (5 étoiles) en revanche est impeccable ! Le scénario, très inégal, ne nous emporte pas dans son délire, et nous perd dans sa deuxième partie, beaucoup plus laborieuse... Une version de plus du Livre de la jungle, oubliable ou non, à vous de décider !
    lib3
    lib3

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 5 critiques

    2,5
    Publiée le 9 janvier 2019
    La réalité et les images de synthèse ne se sont jamais aussi bien confondues et cette version est fidèle au roman de Kipling (à la grande différence des précédentes). Cependant à vouloir trop humaniser les animaux, le film rappelle sans cesse qu’il s’agit d’images de synthèse (pas toujours bien faites d’ailleurs) et on éprouve des difficultés à adhérer.
    Vanessa L
    Vanessa L

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 353 critiques

    3,0
    Publiée le 1 février 2019
    Qui ne connait pas cette histoire par cœur ! L’histoire de Mowgli c’est comme celle de Tarzan, difficile de ne pas la connaître aussi bien par ses films d’animation de Disney, que les films ou encore les livres ! Ici c’est une énième version de ce que l’on connaît déjà, beaucoup plus sombre que celles que l’on a déjà pu voir auparavant qui se calque plus sur les romans. On ne peut pas dire que les choses soient simples pour lui dans cette jungle. Baloo et Baghera lui font littéralement la misère, ils ne sont vraiment pas tendres avec lui pour le former au monde impitoyable de la jungle et de ses animaux sauvages. Même Baghera est plus sympa que Baloo avec lui. Les effets spéciaux sont plutôt bien faits, il faut dire qu’à l’origine ce film était censé sortir au cinéma avant que Netflix obtienne les droit de diffusion et décide de le passer uniquement sur leur plateforme. Les animaux ont un côté bien fait mais par moment on sent quand même que ce ne sont pas des vrais et que quasi l’intégralité du film est fait sous fond vert. Baloo fait trop méchant contrairement à celui de Disney. Mowgli vit un enfer surtout quand celui-ci arrive dans la ville des hommes et de ce chasseur. C’est aussi beaucoup plus violent avec Shere Khan. En résumé, Mowgli sur Netflix est plutôt sympa à regarder. C’est toujours voir de voir une adaptation fidèle et surtout différente de ce que l’on a déjà vu auparavant. A voir !
    mik81
    mik81

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2019
    Bien plus intéressant que le live de Disney, ce livre de la jungle d'Andy Serkis est réussi et sombre. Ce spectacle correspond plus aux adultes qu'aux enfants.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    4,0
    Publiée le 17 avril 2019
    Devancé par le méga carton de la version live Disney signée par J. Favreau, A. Serkis s'est donc retrouvé un peu seul avec son gros projet en motion capture. Symptôme de notre époque, son projet un peu décalé mais très coûteux, s'est donc retrouvé invendable selon Warner, qui a donc trouvé un deal avec Netflix pour éviter un gros four en salles. Du coup, que vaut cette version un peu plus sombre du conte de Kypling ? Je n'ai pas vu le film live Disney, et je ne le verrais sans doute jamais à vrai dire, mais là, on sent que Serkis s'est éloigné de la version grand public, et qu'il est revenu vers les bases du conte. Plus cruel, plus dense, plus sombre, cette version épate d'abord d'un point de vue technique, avec un tavail sur la capture du jeu des acteurs numériques absolument incroyable, malgré des doubles numériques pas toujours convaincant, et une interprétation parfois douteuse (C. Blanchett force trop sa voix, l'acteur qui joue Mowgli est moyen). Seulement voilà, le film est visuellement hyper enthousiasmant. On sent que Serkis a travaillé avec Spielberg et P. Jackson, et il y a un amour du cinéma, un vrai soin dans la mise en scène, qui transparaît de chaque image. Il n'y a qu'à voir ce plan fabuleux ou Shere Khan vient s'abreuve dans un lac, avec Mowgli en dessous, pour se dire que c'est dommage que Serkis n'ai pas pu aller au bout de son rêve. Le film est aussi malheureusement mal rythmé avec une narration qui empile les climax dans sa 1ère heure, et qui épuise le spectateur, mais c'est tellement généreux, tellement bien fait et surtout, tellement beau, qu'on peut passer outre et profiter d'un spectacle parfois total, qui méritait mieux. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    Daeriss W.
    Daeriss W.

    Suivre son activité Lire ses 25 critiques

    3,0
    Publiée le 7 juillet 2019
    Pour une fois, j'ai trouvé que les animaux étaient horrible, mal crée, dommage, car habituellement je suis plutôt du genre à apprécier´ le travail des artistes qui sont derrière cette technologie. Les diverses versions de cette oeuvre nous ont montrer une Baguerra en conscience éducative de Mowgli et un Baloo plutôt bohème.. Si Baguerra est toujours la conscience, nous voyons un Baloo professoral. Le conflit politico-social est dans cette version comme dans les précédentes quasi inexistant. Par contre, la douleur de la séparation, du passage de l'enfant à l'âge adulte est bien rendu ainsi que les sentiments contradictoires qui animent Mowgli.. lequel à pour mission d'être le lient entre les communautés.. Réussiras t'il ou deviendras t'il un homme á part entière qui ne pense qu'au profit..
    GyzmoCA
    GyzmoCA

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 284 critiques

    2,5
    Publiée le 21 juillet 2019
    Le livre de la jungle dans sa version Netflix est plus sombre que dans la version Disney bien que ce soit la même histoire . En dehors des animaux qui font penser à des peluches parfois , les effets spéciaux sont de qualité . Le film a du renoncer à sortir en salle en raison de la version Live de Disney et s'est retrouvé vendu à Netflix pour être diffusé. La trame et le scénario et fidèle à l’histoire archi Connue en s’attardant un peu plus sur Mowgli. La culture indienne est aussi plus présente et donne un peu de réalisme au film. Mais difficile de faire mieux que la version Disney … ce Mowgli souffre de la comparaison.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 333 critiques

    3,5
    Publiée le 11 juillet 2019
    À l'instar de Mowgli, Andy Serkis aura dû traverser un parcours du combattant pour sortir son film éponyme. Tourné en 2015, le film a enchaîné les obstacles jusqu'à donner l'impression d'une maudite arlésienne. D'abord, il a dû composer avec un travail de post-production logiquement exigeant. Puis, avec la sortie du projet concurrent de Disney (Le Livre de la Jungle) qui lui a coupé l'herbe sous le pied. Et enfin, avec l'apparente frilosité de la Warner qui, dans la dernière ligne droite, a "repassé" le bébé à Netflix pour éviter la contre-performance. Partons de ce dernier point, puisqu'il est facilement compréhensible. Oui, vu le budget conséquent alloué à Serkis (100 millions de dollars, au bas mot) et le contexte compliqué, difficile de se sentir rassuré par un film au ton résolument plus adulte que Serkis entendait respecter. Dès les premières minutes, Mowgli impose sa différence avec la version de Jon Favreau sortie en 2016. Ici, malgré des évidentes similarités dans l'histoire, on est plus proche de l'œuvre de Kipling que de son adaptation animée des années 60, que la version Disney/Favreau a allègrement singé sans le génie. Sombre, âpre et parfois même violente, Mowgli pose un regard aussi émerveillé que lucide sur ce monde foisonnant de vie mais où chaque recoins peut s'avérer mortel. Un univers sauvage mais ordonné que l'homme (fut-il petit) pourrait bien déstabiliser jusqu'à le réduire en cendres. Oui, les thématiques sont les mêmes, nous sommes d'accord (quoi de plus logique, en même temps). Mais la mise en forme diffère radicalement. Et cela se ressent sur des choix artistiques malins. Au lieu de tenter le photo-réalisme, on serait ici plus proche du morphing. Serkis préfère "mélanger" les traits humains et animaux afin de brouiller cette frontière entre les deux. Le résultat peut d'abord interloquer, il s'impose néanmoins rapidement car il est en parfaite adéquation avec le propos. Mowgli est bien ce conte moral parsemé d'animaux qui posent des questions sur la condition humaine. Et le casting a de la gueule (Christian Bale, Benedict Cumberbatch, Serkis lui-même, ou Cate Blanchett). Mowgli bénéficie également de la composition lumineuse de son jeune interprète Rohan Chand. Il faut bien sûr saluer l'énorme travail sur les effets visuels, d'une impitoyable beauté, et également la composition musicale discrète mais mélodieuse, parfaitement raccord avec le récit allégorique mêlant rudesse et poésie. Je reprocherai au film d'avoir deux parties malheureusement inégales, malgré leur grande qualité plastique. Un travail plus précis sur le rythme aurait sans doute permis de les équilibrer de manière plus fluide. L'une et l'autre aurait été plus facilement conciliables si elles s'étaient imbriquées au fur et à mesure et non d'un seul coup. Cela n'enlève en rien leur richesse mais les empêche de s'élever encore bien au delà de ce qu'elles sont quand on les prend séparément. Plus superficiellement, je regrette que Mowgli se soit vu privé d'une sortie en salles car il me parait évident qu'il a l'avantage d'offrir une immersion et une personnalité qui lui donne toute sa légitimité. Néanmoins, le film existe. Et c'est déjà très bien.
    Paul C
    Paul C

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 10 août 2019
    En un mot, bluffé. Un énorme travail des studios, une histoire fidèle à l'œuvre principal de Kipling. Sans oublié l'attachement incontestable pour Mowgli. A regarder un dimanche soir en famille, un régal pour les yeux.
    Camworlds
    Camworlds

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 19 août 2019
    Un bon film sur un enfant mi-loup et mi-homme. L’histoire est très touchante ; Mowgli cherche sa place sans jamais réussir à la trouver. Les graphismes sont d’une très bonne qualité et transmettent à merveille l’intensité des relations entre les animaux de la jungle. Le seul point qui m’a empêchée de vraiment l’apprécier est le thème de l’intrigue, qui ne m’intéressait pas tellement.
    scrat28
    scrat28

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 177 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2019
    J'attendais beaucoup de ce film et n'ai pas été déçu. Les spectateurs qui cherchent quelque chose de très vivant, joyeux et coloré seront certainement déstabilisés, car Serkis livre ici une version beaucoup plus proche des histoires originales de Kipling, qui ne cachent jamais la violence, la dureté de la jungle. Sur le plan artistique, c'est absolument superbe et très inventif. La jungle est d'une beauté à couper le souffle, les plans et mouvements de caméra toujours adaptés à la scène, et le parti pris d'avoir des animaux à moitié réalistes dans lesquels on peut toujours reconnaître les acteurs, j'ai trouvé cela tout simplement formidable. Car c'est très original, et ça enlève l'aspect bizarre de voir un animal photo-réaliste parler comme un humain. Un film tout en finesse, tout en ambiance, qui mérite d'être vu sur le plus grand écran possible.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top