Mon AlloCiné
Saint Laurent
Note moyenne
4,0
30 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Les Inrockuptibles
  • Public
  • Studio Ciné Live
  • Sud Ouest
  • Télé 7 Jours
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • TF1 News
  • Voici
  • CinemaTeaser
  • Femme Actuelle
  • Les Fiches du Cinéma
  • Libération
  • Metro
  • Positif
  • Première
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • L'Humanité
  • Transfuge
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Paris Match

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

30 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Camille Lugan

Contournant avec élégance le registre pompier du biopic, Bonello livre un portrait en forme d’échantillon d’un "esprit du temps", et un film somptueux sur le désir et la création.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Dans une interprétation parfaite de Gaspard Ulliel, un film qui est lui-même un film d’art, de couleurs, de formes. Éblouissant !

Le Monde

par Jean-François Rauger

(...) Bertrand Bonello, (...) vient indiscutablement de signer son oeuvre la plus ample et la plus aboutie, (...).

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

par Hubert Lizé

Le film de Bonello (...) est un modèle de cinéma haut de gamme. La partition de tous les acteurs est exceptionnelle. Celle de Gaspard Ulliel en particulier.

Les Inrockuptibles

par Jean-Marc Lalanne

Avec "Saint Laurent", Bonello embrasse tous ses fétiches (la nuit, le Velvet, la drogue, la damnation…) et les entraîne dans une danse macabre, suave, lyrique, et de bout en bout fascinante.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Public

par Florence Roman

Un chef-d'oeuvre !

Studio Ciné Live

par Xavier Leherpeur

Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Sud Ouest

par Sophie Avon

l’auteur de "Tiresia" et de "L’Apollonide" tire une oeuvre mélancolique et puissante, toute en chaos malgré la douceur du personnage tel que l’incarne Gaspard Ulliel.

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

La version de Bonello est moins accessible, mais enivrante, comme un parfum d'opium.

TéléCinéObs

par Nicolas Schaller

(...) un modèle de biopic parce qu'il ne cherche pas à en être un.

Télérama

par Louis Guichard

Un coup de théâtre génial et cruel.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

TF1 News

par Romain Le Vern

D'un bout à l'autre, éblouissant.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Voici

par La rédaction

Bonello (...) met en scène de façon magistrale le besoin de s'étourdir (sexe, alcool, drogue), aussi impérieux que celui de créer, sa rupture avec son mentor Pierre Bergé, mais surtout sa passion dévorante et toxique pour le dandy Jacques de Bascher, son opium...

CinemaTeaser

par Renan Cros

Traversé de fantômes et de grâce, "Saint Laurent" fait le portrait du couturier en vampire torturé.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Femme Actuelle

par Isabelle Giordano

Un film aux allures de poème noir. Une réussite.

La critique complète est disponible sur le site Femme Actuelle

Les Fiches du Cinéma

par Nicolas Marcadé

Bonello passe brillamment l'épreuve du film de commande en réussissant à faire totalement coïncider la trajectoire biographique d'Yves Saint Laurent avec les contours de son propre univers.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Libération

par Gérard Lefort

Dans un biopic sophistiqué et scintillant, Bertrand Bonello convoque le fantôme du génie détraqué.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Metro

par Marilyne Letertre

Un parti pris en marge transcendé par la mise en scène, qui bien qu’elle prenne parfois l’ascendant sur l’émotion, sublime la prestation de Gaspard Ulliel, épatant.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Positif

par Ariane Allard

Sans doute, les amateurs d'histoire(s) de la mode seront-ils surpris par ce récit, davantage tenté par l'abîme que par les colifichets. Reste que sa grâce morbide est irrésistible, teintée ici d'éclats malicieux (...) et sublimée par une BO épatante. (...) ce film a de l'étoffe, tout comme le jeu fragile, inspiré mais sobre, de Gaspard Ulliel dans le rôle-titre.

Première

par Laura Meyer

Cherchant l'éternel dans l'éphémère, la grandeur dans la frivolité, "Saint Laurent" parvient à capter l'esprit d'une époque et de la mode en général, qui passe mais se sédimente.

La critique complète est disponible sur le site Première

Cahiers du Cinéma

par Cyril Béghin

Chargé d’une ambition formelle considérable, et si peu partagée dans le cinéma français récent, le film trouve pourtant une limite. (…) Aux circulations réussies s’oppose une masse de détails et de figures immobiles.

Critikat.com

par Quentin Le Goff

Dans sa composition toute dialectique, si "Saint Laurent" confirme à l’arrivée que Bonello est un grand cinéaste des fins de monde, il peine à convaincre sur son détournement du biopic.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Il y a le potentiel d'une véritable quête du beau. Mais elle est diluée notamment dans une faute de rythme, dû à un montage qui n'a pas su élaguer là où il fallait.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

La Croix

par Arnaud Schwartz

La manière, indéniable, confine au maniérisme, comme si le soufflé de la sophistication venait parfois à retomber sur lui-même. Reste le long-métrage lui-même, porté par l’interprétation dense, intense, d’un Gaspard Ulliel très convaincant. Bertrand Bonello, en esthète de l’image, en fait un objet sensuel, brillant et élégant.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Rien de bien neuf à l’horizon, le récit tournant en rond, sauf pour Pierre Bergé, bien moins loti que dans le précédent, l’auteur préférant accréditer la thèse du grand amour meurtri liant le héros à son âme damnée Jacques de Bascher.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

L'Humanité

par Vincent Ostria

Si Bonello colle avec brio à la brève période de la vie du personnage qu’il a choisi de retracer (1967-1976), celle des années pop, du psychédélisme, de Mai 68 et après, il semble que la portée artistique du phénomène YSL lui échappe un peu.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Transfuge

par Damien Aubel

Un film au drapé trop sage [...] Bertrand Bonello ne s'est pas suffisamment autorisé à être lui-même dans son "Saint Laurent".

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Lorsque l'intrigue se noue enfin, elle débouche curieusement sur une apothéose ennuyeuse (...), dépourvue d'enjeux dramatiques.

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Quelques inspirations heureuses (...) et un brio certain ne suffisent pas à dissiper l'impression que le film ne parvient pas à se hisser à la hauteur de l'ambition affichée.

Paris Match

par Alain Spira

Résultat, malgré la belle performance de Gaspard Ulliel, ça ne fait pas un pli, "Yves Saint Laurent" bat ce "Saint Laurent" nouveau… à plate couture. 

La critique complète est disponible sur le site Paris Match
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top