Mon Allociné
Triple 9
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,7 23 titres de presse
  • Le Nouvel Observateur
  • VSD
  • Le Point
  • Le Dauphiné Libéré
  • Première
  • Libération
  • L'Express
  • Positif
  • Le Parisien
  • Studio Ciné Live
  • Télé 7 Jours
  • Ouest France
  • Direct Matin
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Ecran Large
  • Télérama
  • Les Fiches du Cinéma
  • TF1 News
  • Les Inrockuptibles
  • Le Monde

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

23 critiques presse

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

Excellent scénario de Matt Cook, superbement mis en scène par John Hillcoat (peintre, puis réalisateur de "La Route"), qui suit plusieurs intrigues à la fois sans jamais perdre le fil.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

VSD

par Bernard Achour

Tendu à craquer, tranquillement virtuose, traversé d’éclairs de violence et d’accélérations spectaculaires, il n’en oublie pour autant jamais de faire circuler l’émotion, de disserter de façon assez électrisante sur l’honneur et l’amitié, et d’obtenir de son casting des performances de premier ordre.

Le Point

par Phalène de La Valette

Le réalisateur de "La Route" revient avec un film de braquage particulièrement audacieux et prouve qu'il est encore possible de réinventer le policier.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un film de gangsters sombre, sec et violent, virtuose dans les scènes de braquage, et revendiquant son appartenance au genre. Mission accomplie.

Première

par Gérard Delorme

Privilégiant une approche viscérale, John Hillcoat contourne les difficultés du film choral à coups d’ellipses potentiellement déroutantes. Mais l’impact des scènes de poursuite, des braquages et des confrontations dans des environnements hostiles maintient le thriller à un niveau d’intensité inédit.

La critique complète est disponible sur le site Première

Libération

par Clément Ghys

"Triple 9" surprend par son aspect télévisuel, ses effets de caméra qui rappellent ceux des séries policières. Ici, ne transpire que peu d’ambition autre que de raconter une bonne intrigue. Et ça marche plutôt bien.

La critique complète est disponible sur le site Libération

L'Express

par Eric Libiot

John Hillcoat fait dans le sérieux à partir d'un scénario pas forcément très original mais vissé de toutes parts, accrocheur et bien mené. (...) Sa mise en scène est largement à la hauteur.

Positif

par Pierre Eisenreich

John Hillcoat signe avec "Triple 9" son meilleur film depuis "The Proposition", amenant ses interprètes à un niveau de jeu exceptionnel pour sonder l'emprise des instincts sur leurs sentiments, mais aussi en sachant les faire exister au sein de scènes d'action réduites à leur dynamique sonore et graphique.

Le Parisien

par Alain Grasset

Bonne surprise que ce thriller bien ficelé, haletant pendant deux heures, et bien maîtrisé par le réalisateur australien John Hillcoat.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Studio Ciné Live

par Éric Libiot

Un polar noir, truffé à la testostérone, qui fonctionne grâce à une mise en scène efficace (...) et pâtit de quelques faiblesses.

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

Ne ratez pas cette petite perle mitonnée par John Hillcoat.

Ouest France

par Pierre Fornerod

Le trio principal (Woody Harrelson, Kate Winslet et Casey Affleck) fait des étincelles.

Direct Matin

par La Rédaction

S’appuyant sur un scénario passionnant, "Triple 9" bénéficie surtout d’une solide mise en scène et d’une ambiance générale poisseuse prodiguée notamment par le grain de l’image.

Critikat.com

par Adrien Dénouette

Incapable de trancher entre un credo nihiliste qui ne lui va pas si bien (...) et son moralisme de boy-scout, Hillcoat bute au seuil de la division supérieure.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Ce thriller crépusculaire se savoure pour son interprétation, son image granuleuse et son rythme lent. Une approche plus impressionniste que musclée.

aVoir-aLire.com

par Sébastien Uguen

Hillcoat s’emploie à insuffler du réalisme et de l’adrénaline à défaut d’exploiter pleinement les personnages. Ce constat est d’autant plus frustrant au vu de son séduisant casting. "Triple 9" reste un triller urbain soigneusement orchestré et prenant.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Rose Piccini

Un polar désespéré et graphique. Une faiblesse : la narration.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Ecran Large

par Geoffrey Crété

Mais malgré ses indéniables qualités, il reste au final un modeste exemple de bon polar américain. Ni plus, ni moins.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Télérama

par Frédéric Strauss

C'est sa noirceur assumée qui donne de la trempe à ce thriller. (...) À travers cette collection de faciès, le film maintient un vrai plaisir de cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Les Fiches du Cinéma

par Gilles Tourman

Un film d'action violent et magnétique, à la mise en scène efficace et tapageuse.

TF1 News

par Romain Le Vern

John Hillcoat, dont on n'a jamais oublié le formidable "Ghosts... of the civil dead" (1988), décline le canevas "mafia/gangs de rue/policiers" avec une redoutable efficacité mais sans génie, sans empreinte durable.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Le montage est aussi acéré qu’un riff de rock ou qu’un scratch electro, la ville d’Atlanta est superbement filmée (…). Le film est ancré dans les diverses communautés et quartiers chauds avec un casting mélangeant sans heurts stars, seconds couteaux et habitants locaux, tous aiguisés et tranchants.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Le Monde

par Thomas Sotinel

Le désordre, l'enchevêtrement des lignes de front seraient le sujet du film si le spectacle ne finissait par l'emporter. Reste l'apparition de Kate Winslet en Lady Macbeth de la mafia russo-israélienne.

Les meilleurs films de tous les temps